21 octobre 2017

Domaine du Joncas (Montpeyroux) ***

Domaine du Joncas - Languedoc Terrasses du Larzac Obra 2014 : (obra = oeuvre en occitan. 70% syrah 29% grenache 1% mourvèdre, élevage 1/3 en oeuf béton et 2/3 en foudre) Couleur grenat aux contours violets, nez expressif bien marqué syrah, poivré, avec des notes de violette, de fruits noirs et de fruits des bois. Bouche puissante, fruitée, mentholée, fraîche grâce à une bonne acidité, des tannins présents mais de belle qualité. Finale assez longue, fruitée, "sauvage", épicée, notes de garrigue, avec de la fraîcheur. Belle bouteille maintenant, qui devrait être encore mieux dans 3-4ans. Note : 16/20.

obra 2015

 

Domaine du Joncas - Languedoc Terrasses du Larzac "Nebla" rouge 2016 : (nebla = brume. 60% syrah, 20% grenache, 11% mourvèdre, 9% cinsault) Couleur violine, nez très fruité, plein de fruits rouges, un peu de violette. Bouche fruitée, quasiment sans tannins, qui glisse toute seule, un côté "peu sulfité", avec beaucoup de fraîcheur. Pas très long. Un vrai jus de fruit, qui se boit tout seul. Note : 15,5/20.

 

Domaine du Joncas Nebla Rosé 2016 : robe assez foncé pour un rosé, nez très fruité, sur la framboise un peu de grenadine, bouche très légère, gourmande, fruitée et acidulée, finale très courte. Note : 14,5/20.

 

Domaine du Joncas - AOP Languedoc Montpeyroux « Joia » 2015 (70% grenache + syrah) : Robe assez claire signe d'un grenache peu extrait et élevé en cuves, nez étonnant, avec de la réglisse des herbes sudistes puis le côté fruits rouges confiturés du cépage. Bouche très fruitée, à peine sucrée, gourmande, avec une très belle fraîcheur derrière, pas très épaisse, mais une belle longueur. Très facile à boire. Note : 16/20.

 

Goûtés au Polydôme (21/10/2017)

Alba 2016 : (grenache gris en oeuf béton et cuve, sulfites uniquement à la mise en bouteille) Nez fruité, floral,  avec une pointe de noisette, superbe en bouche sur les agrumes, très tendu, minéral, finale longue et salivante. TB.

Canta 2016 : (riesling !) Nez sur la pêche, l'abricot, quelques fruits exotiques, bouche très différente, sur les agrumes, tendue, belle fraîcheur comme toujours au Joncas. TB.

Joia 2016 : (majorité grenache) Robe assez claire, un peu plus léger mais aussi plus fruité et gouleyant que le 2015, plus frais,un peu moins épicé, très facile à boire, d'une fraîcheur remarquable, assez long quand même. TB.

Obra 2015 : (syrah majoritaire) Plus puissant que le précédent, plus fruits noirs, mais la même trame minérale dans le fond qui donne beaucoup de fraîcheur, il me semble un peu plus fruité et plus prêt à boire que le 2014. Finale longue, tendue, légèrement poivrée. Tout est bon au Joncas. TB.

 

Posté par tomy63 à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Clos des Augustins (Saint-Mathieu de Tréviers) **

Clos des Augustins - Languedoc Pic St Loup Le Gamin 2014 : (syrah, grenache) Robe grenat, nez sur la mûre, un peu de cassis, avec des notes plus originales d'amande et un côté menthol/eucalyptus. La bouche est sur la même aromatique, avec beaucoup de fraîcheur, une acidité élevée, mais ça manque un peu de gourmandise et d'épaisseur. Finale de longueur moyenne, avec une légère amertume, sur l'amande. Bon vin mais il va presque trop loin dans la recherche de fraîcheur, la Cynarah de Cazeneuve est un cran au-dessus dans la même gamme de prix. Un millésime plus chaud comme 2013 ou 2015 devrait l'aider à gagner en gourmandise. Note : 14/20.

clos des augustins le gamin

 

Clos des Augustins - L'Aîné 2012 Pic St loup : robe très sombre, nez de fruits noirs, poivre et épices. Bouche puissante mais avec une certaine fraîcheur derrière, un peu plus élégant que le 2013, bon équilibre, grosse matière, tannins encore un peu trop présents sur la finale. A attendre encore un peu mais il commence à se boire avec quelques heures de carafe. Bon potentiel de vieillissement. Note : 15/20.

 

Goûtés au Polydôme (21/10/2017)

Les bambins 2016 : (syrah, grenache, mourvèdre, fûts anciens) Beau fruité, fruits noirs, un peu cacao, bonne matière  pour une entrée de gamme. B+.

Le Gamin 2015 : (80% syrah en demi-muids) Robe très sombre, vin puissant, sur les fruits noirs aux tannins encore serrés, à attendre. B.

Odile 2014 : (syrah majoritaire, argiles rouges et galets roulés, en demi-muids) Très sombre aussi, nez très chaud, sur le café, un peu vanillé, la bouche manque de fraîcheur et d'élégance. Moyen.

L'aîné 2013 : (majorité syrah + grenache, sols silico-calcaires, demi-muids) Très puissant, mais mieux équilibré que le précédent, plus frais. Tannins encore trop serrés, mais devrait être bien dans quelques années. B+.

Les bambins blanc 2016 : (vermentino, chardo, roussanne) Nez qui "pète" le fruit, surtout sur la pêche, simple mais efficace, bouche un peu moins fruitée, belle rondeur. Belle entrée de gamme aussi. B+.

Joseph 2014 : (chardonnay, roussanne, marsanne) Vin assez floral,  avec une belle rondeur en bouche, assez gras et long, manque peut-être d'un poilde tension pour être parfait. TB-.

La lueur du jour 2014 : (roussanne, chardonnay, marsanne) boisé, manque de tension, semble trop bâtonné. B-.

Secrets de Monique 2014: (assemblage secret) bien moins boisé que le précédent, plus frais, gras, un peu de miel, de fleurs,d'agrumes, belle longueur. TB.

 

Posté par tomy63 à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2017

JM Boillot (Pommard) ****

JM Boillot - Montagny 1er cru Le Vieux Château 2010 : couleur or pâle, nez expressif sur un léger beurré avec beaucoup de fruits, citron, pêche, un peu d'ananas. Bouche assez fine, avec une belle acidité, des agrumes, des fruits jaunes, léger beurré, un peu d'amande. Longueur moyenne, finale légèrement saline. Beau chardonnay. Note : 16,5/20.

boillot

 

JM Boillot - Bourgogne rouge 2015 : robe rubis, nez très gourmand, sur la fraise, la framboise, la cerise. Bouche croquante, gourmande, légère, peu tannique, fruits rouges à peine sucrés, un vrai régal, très facile à boire. Seule la finale est un peu courte. TB.

 

JM Boillot Bourgogne blanc 2013 : robe or pâle, nez légèrement beurré, floral, fruité, élégant.  Bouche avec un très léger gras, belle tension derrière, sur les agrumes, facile à boire, petite pointe d’amertume en finale. Très bon générique. TB-.

JM Boillot Bourgogne blanc 2016 : robe paille, nez floral, avec du miel, unpeu sucré, idem en bouche avec une belle vivacité, mais encore un peu trop de puissance et un peu d'alcool en ce moment, à attendre quelques années. B+.

 

Jean-Marc Boillot, Pommard 1er cru Jarollières 2011 : Robe grenat, plus sombre que les précédents, nez un peu plus fermé qui laisse quand même entrevoir du cassis, de la réglisse, des épices. Bouche puissante, assez austère mais très noble, bien dans le style des Pommard du sud aux sols ferrugineux, il contraste avec la gourmandise du précédent. La finale est plus longue. Très intéressant mais pas exceptionnel ce soir-là, il mériterait d'être attendu encore quelques années. TB-.

 

Posté par tomy63 à 02:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2017

Château la Baronne (Fontcouverte) ****

Château La Baronne - Corbières Les chemins 2013 : (carignan, syrah, grenache) un peu de réduction au nez, mais bouche sublime avec des fruits rouges confiturés et quelques fruits noirs, peu de tannins, beaucoup de finesse, de la matière, une belle acidité, beaucoup de fraîcheur, très gouleyant, finale assez longue pleine de fruits des bois. TB-.

Château La Baronne - Les Chemins 2014 : pas de réduction sur cette bouteille en tout cas, beau nez de fruits noirs, de prunes, bien mûr, confit, bouche fine avec une super fraîcheur, tire sur le vin nature mais sans aucun défaut, belle finale, longue, presque tendue, superbe équilibre. TB.

 

Château La Baronne - Pièce de Roche IGP Hauterive 2011 : (100% carignan) couleur grenat, nez très fruité, qui fait peu soufré, fruits rouges et noirs. Bouche fruitée, à peine sucrée, fraîche, belle acidité, puissante mais aux tanins soyeux là aussi, un peu d'épices en fin de bouche. Longueur correcte. Belle découverte. TB.

la baronne 2011

 

Château La Baronne - Les Lanes 2014 : (grenache, carignan) fruits noirs vec un peu de réduction au nez, bouche puissante mais avec du fruit, tannins de qualité, un peu d'alcool en finale, à attendre pour qu'il s'assagisse. B+.

 

La Baronne - Corbières Chemins de Traverse 2015 : (sans sulfites) beau fruité avec de la cerise surtout, tannins fins mais le tout est gâché par un côté vernis trop prononcé. B-.

 

La Baronne - Vermentino NW 2015 : robe or pâle, nez légèrement typé nature avec un côté pomme blette, mais aussi des agrumes, du floral. Bouche vive, tendue, à peine perlante, presque désaltérante, sur le citron, l'abricot, toujours un côté pomme. Finale de longueur moyenne, tendue, saline. Le lendemain il est un peu plus fruité qu'à l'ouverture avec un peu plus d'abricot et moins de pomme. B+.

 

La Baronne - Alaric 2013 : (60% syrah, 30% carignan, 10% grenache) Robe sombre, nez à peine réduit à l'ouverture puis vite excellent sur les fruits noirs, les épices, la confiture de mûre, à peine nature/vernis. Bouche avec de la puissance, grosse fraîcheur/acidité, tannins très fins, texture soyeuse, belle matière, plein de fruit, belle trame minérale derrière. Longueur moyenne. Très belle bouteille, bien dans le style du domaine où on frise le vin nature. TB.

 

Posté par tomy63 à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2017

Soirée LPV au resto

Bruno Clavelier - Chambolle Musigny 1er cru La Combe d'Orveau 2011 : robe rubis clair, nez très élégant sur la fraise, les petits fruits rouges, une pointe florale, assez gourmand, encore à peine vanillé. Bouche très fruitée, tendue, un côté minéral dans le fond qui soutient très bien l'ensemble, beaucoup de finesse et d'élégance, belle longueur. Très beau pinot. TB+.

Beaux frères - Pinot noir Upper terrace Ribbon Ridge 2007 : robe évoluée, assez claire avec des contours tuilés, nez un peu chaud, voire brûlé, avec une certaine complexité, sous-bois, épices, kirsch. Bouche assez puissante, épicée, moins chaude que le nez, du sous-bois là aussi. La finale est courte, sur le poivre, un peu d'alcool, bien moins élégant que le précédent. B-.

 

Potinet-Ampeau - Meursault Les rougeots 2010 : Robe paille, nez sur l'anis, un peu de pomme granny, une pointe de noisette, citron. Bouche toute en tension, qui manque un peu de gras à mon goût, toujours ce côté réglissé, très fraîche et minérale. Assez bonne longueur. Bien fait mais le style est un peu trop austère en l'état en tout cas. TB-.

Raveneau - Chablis Grand cru Valmur 2010 : Robe or pâle, nez très minéral, pierre-à-fusil, citron, coquille d'huître, croûte de fromage, bouche tendue, minérale, saline, moins épaisse et moins fruitée que Blanchot 2010, mais plus longue, plus ciselée, à attendre encore un peu peut-être même s'il offre déjà du plaisir. Finale interminable, très saline. TB+.

 

DSC_0577

 

Combier - Crozes-Hermitage 2015 : Robe encore jeune, un peu violine, le vin a eu besoin d'une demi-journée d'ouverture pour bien s'exprimer, très fruits noirs, violette, un peu olive/anchois. Bouche avec une belle rondeur, texture soyeuse, fruité juteux, pas très long, mais très gourmand. TB.

JL Chave - Hermitage 2007 : Robe assez sombre, les contours commencent à tuiler un peu, nez de belle syrah légèrement évoluée, cassis, prune, épices, graphite. Bouche puissante, sur les arômes du nez, avec une très belle fraîcheur minérale derrière, des tannins soyeux. Très bonne longueur. TB+.

 

La Barthassade - Blanc de cinsault Vin de France 2014 : Robe saumonée, nez très gourmand avec un peu de pamplemousse, de pêche, de nougatine, un côté pâtisserie orientale "loukoum". La bouche garde ce fruité et ce côté pâtissier à peine sucré, bonne acidité derrière. Finale pas très longue. Mais très facile à boire et original. TB-.

 

Mark Angéli, Ferme de la Sansonnière - "Mathilde" Moût de raisins partiellement fermenté 1995 : Robe or profond, assez claire pour un chenin de 1995, le nez est bien marqué par le coing, fruits exotiques bien mûrs, miel. La bouche n'est pas si concentrée que ça, on sent que le vin a mangé une parrtie de ses sucres même s'il en reste encore pas mal,  beaucoup de fruits exotiques et de coing, frais et digeste, très agréable. Longueur moyenne. TB.

 

Bonus divers :

Ramonet - Bâtard-Montrachet 1999 : Robe dorée, évoluée, nez très miellé, une pointe de cire, floral (tilleul ?), des fruits jaunes. Bouche plus jeune que le nez, avec une très grosse ampleur, épaisse, beaucoup de miel encore, grosse tension derrière, des agrumes, moins sur le côté floral et cire. Superbe longueur. Grand vin à son  apogée. TB++.

Romanée-Conti - Vosne Romanée 1er cru Duvault Blochet 2011 : Robe assez claire, nez très « Conti », avec un peu de rose, de la cerise, de la fraise. Bouche fruitée, très fine, fraîche, pas ultra complexe mais parfaitement équilibré. Bonne longueur sans être exceptionnelle. Comme souvent avec la Conti, on pourrait le prendre pour un super vin de soif. TB+.

Coche-Dury - Bourgogne aligoté 2013 : le nez a un côté cire, il fait un peu nature (bu à l'aveugle), avec des agrumes,un peu brouillon. Bouche sympa, vive, tendue, sur les agrumes, pas très épaisse, facile à boire, pas très longue. B+.

Leroy - Bourgogne aligoté 2009 : Robe dorée, nez sur la "réduction bourguignonne", pétard, soufre, à la Leroy, mais beaucoup d'autres choses aussi, un peu floral, fruits jaunes. Belle ampleur en bouche, avec une grosse tension pour 2009, frais et assez long. TB.

Jean Macle - Château-Chalon 1999 : comme toujours chez Macle, c'est oxydatif mais aussi très fruité, très fin, avec une belle fraîcheur, peut-être encore plus que sur les autres millésimes que j'ai pu goûter. TB+.

Renards des Côtes - Vin de France blanc 2015 : robe dorée, qui tire presque sur l'ambrée, nez exubérant sur le miel, le tilleul, envoûtant mais il pourrait devenir écoeurant assez vite. Bouche puissante, grasse, épaisse, pleine de miel et de tilleul, manqueun peude tension derrière. Très original, il doit permettre des accords culinaires intéressants. B+.

Vergnon - Champagne Eloquence blanc de blancs extra brut : beau champagne,vif, tendu, à la bulle fine, sans être trop austère non plus. TB.

 

Posté par tomy63 à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2017

Oratoire Saint Martin (Cairanne) ***

Oratoire St Martin - Côtes du Rhône villages Cairanne "Réserve des Seigneurs" 2015 : (grenache, syrah et mourvèdre, en cuves) Robe grenat, nez de fruits rouges et noirs, myrtille, cerise, une pointe de tabac. Bouche assez légère aux tannins très fins (macération par "chapeau immergé"), fruité bien mûr, à peine épicée, belle fraîcheur, longueur moyenne. B+.

oratoire cairanne

 

Oratoire St Martin, Cairanne blanc 2016 (grenache blanc, clairette et roussanne) Robe paille, le nez est très marqué par la poire, légèrement floral, voire anisé. La bouche est vive à l'attaque, avec une belle acidité mais la finale est un peu chaude. B-.

 

Posté par tomy63 à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2017

Château de Montfrin (Montfrin) ***

Montfrin la Tour - Coteaux du Pont du Gard blanc 2016 (grenache blanc) : le nez fait bien grenache sur la poire, la pêche, un peu brioché, bouche manquant de fraîcheur. B-

Ch de Montfrin - "A mon seul désir" Vin de France blanc 2016 (viognier, sur les costières de Nîmes) : viognier très floral, sur la violette, manquant de fraîcheur en finale lui aussi. B-.

Ch de Montfrin - "A la rêverie" Côtes du Rhône blanc 2016 (roussanne) : nez fruité sur l'abricot et la poire, attaque en bouche grasse, pas trop boisé, finale un peu chaude encore. B.

Montfrin la Tour - Coteaux du Pont du gard rouge 2016 (syrah, grenache, cabernet) : vin léger, avec de beaux fruits rouges, cerise, réglisse, manque un peu de matière par rapport aux suivants. Belle entrée de gamme. B+.

Ch de Montfrin - Costières de Nîmes 2016 (60% syrah, grenache et mourvèdre en cuves) : belle syrah, avec du fruit, de l'olive, un peu de garrigue, assez légère mais fraîche et assez longue. Excellent rapport q/p (7€). TB-.

Ch de Montfrin - Côtes du Rhône 2016 (80% grenache, syrah et carignan en cuves) : grenache gourmand, léger, peu tannique, très facile, moins sr la tension, manque un peu de personnalité par rapport au vin précédent même si c'est très bon, surtout pour le prix (7€). B+.

Ch de Montfrin - "A la rêverie" Côtes du Rhône 2016 (80% grenache, syrah et carignan en demi-muids) : le style reste assez facile et fruité, peu tannique, mais beaucoup plus de matière que le précédent, on sent les petits rendements, belle rondeur apportée par les demi-muids, plus de longueur aussi. Excellent rapport q/p (10€). TB.

Ch de Montfrin - "A la douceur d'aller" Côtes du Rhône villages 2015 : (85% syrah, grenache) vin très boisé, loin de la gourmandise des autres cuvées. Moyen.

Ch de Montfrin "A mon seul désir" 2015 : (syrah, + grenache et mourvèdre) fait très CdP, cerise amarena, confiture, pas une grosse matière, gourmand, tannins fins. TB.

costieres montfrin

 

Posté par tomy63 à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2017

Alain Hudelot-Noellat (Chambolle-Musigny) ****

Hudelot-Noëllat - Bourgogne rouge 2014 : robe rubis foncé, nez qui pinote, fruits rouges et noirs, bouche légère, peu tannique, fruitée, très croquante, avec une belle matière pour un générique et une belle longueur. Superbe entrée de gamme. TB-.

hudelot bourgogne

 

Hudelot-Noellat - Bourgogne rouge 2015 : robe assez sombre pour un pinot, nez plutôt marqué fruits noirs avec des notes de ronce. Bouche sur les fruits noirs, d'une grande fraîcheur pour 2015, assez noble, belle matière, encore un peu jeune, presque trop sérieux pour un générique, à attendre un  peu et il rivalisera avec de beaux villages de la Côte de Nuits. Très belle longueur, finale fruitée, fraîche. TB.

 

 

FDGV 2016 et 2015 

Hudelot Noëllat - Chambolle 2014 : frais et fruité (fruits rouges), mais moins de matière que le 2013 de l'an passé, du coup les tannins ressortent un peu plus. B+.

Hudelot-Noëllat - Chambolle 2013 : très bon village, fruité, gourmand, beaucoup de matière, assez fin. TB-.

 

Posté par tomy63 à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2017

Château Soucherie (Beaulieu-sur-Layon) ****

Château Soucherie - Anjou rouge Reliefs 2015 : cabernet franc assez classique, avec beaucoup de fruits rouges, légèrement végétal, pas trop mûr pour un 2015, du fruit et de la fraîcheur, légèrement tannique, pas une grosse matière. B-.

IGP Loire "rouge carmen" 2016 : (80% gamay, cabernet franc, grolleau) Robe très claire, nez sympa et facile sur les fruits rouges, bouche légère, peu de matière, finale aux tannins un peu secs. B-.

Anjou villages rouge Champs aux loups 2014 : Robe foncée, nez marqué par l'élevage en barrique, sur la vanille, le sucre, voire la coco. Bouche puissante, gros volume, mais aux tannins trop présents en l'état, un peu bodybuildé, à attendre impérativement. B-.

Anjou blanc Ivoire 2016 : robe assez claire, beau nez sur les agrumes, un peu de poire, il fait surtout la différence en bouche, avec une superbe tension, l'élevage en demi-muids apporte un peu de gras, très belle longueur, sur le pomelo et de fins amers. Impressionnant pour une entrée de gamme. TB+.

Château Soucherie - Anjou blanc Ivoire 2015 : nez légèrement beurré avec une bouche plus grasse que le 2016 mais moins de tension, un peu moins de longueur peut-être. TB.

Savennière Perrières 2014 : robe assez claire aussi, une pointe d'élevage au nez mais déjà presque intégré, plus de rondeur en bouche que l'Anjou, même tension, avec de beaux amers et une finale encore plus longue, à attendre encore un peu peut-être mais gros potentiel. TB+.

Coteaux du Layon VV 2014 : (107gr SR) Robe dorée, nez simple, classique, sur l'ananas surtout, manque un peu d'acidité en bouche. B.

Coteaux du Layon Exception 2015 : (110gr SR) Robe un peu plus claire, beaucoup plus de tension et de fraîcheur que dans le précédent, plus sur les agrumes que sur l'ananas, les 110gr de sucres ne se sentent pas, belle longueur. TB.

Coteaux du Layon 1er cru Chaume 2014 : (130gr SR) Robe dorée, nez dans l'esprit du VV mais en plus complexe, miel, coing, ananas. Bouche concentrée, bel équilibre grâce à une bonne acidité. TB+.

savennieres perrieres

 

 

Goûtés lors du Grand Tasting 2014 :

Anjou Ivoire 2013 : sec, citronné, vif, pas de malo comme tous les vins du domaine. B.

Savennières Clos des perrières 2012 : proche du précédent, à peine plus de tout. B+.

Coteaux du layon 2013 : beaucoup d’ananas, frais, manque un peu de longueur. TB-.

Coteaux Layon 1C Chaume 2011 : miel, ananas, très frais, concentré, long. Accueil sympa de Thibaud Boudignon qui vinifie une partie des vins du domaine. TB+

 

Soucherie - Coteaux du Layon Premier cru Chaume 2013 : Robe or profond, superbe nez plein de fruits exotiques, mangue, coing, ananas, bouche épaisse mais tendue, bien équilibrée, une vraie réussite, surtout pour un 2013. TB+.

 

Posté par tomy63 à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2017

Alain Graillot (Pont-de-l'Isère) ****

(Goûtés à Vinisud) :

Graillot - Crozes blanc 2012 : (80% marsanne 20% roussanne), vif, frais et tendu, avec de beaux fruits blancs. Pas une grosse longueur, mais le but du producteur est avant tout de garder de la fraîcheur, c'est réussi. B+.

Crozes rouge 2012 : (vendanges entières), fruits noirs, tanins un peu raides, à attendre, pas trop de plaisir en l'état mais pas de crainte à avoir pour l'avenir. Il était servi un peu chaud, ça ne l'a pas aidé. B.

"Guiraude" 2012 : plus noir que le précédent, il se goûte bien mieux en ce moment, très épais, beaucoup de fruits, finale très longue et très fraîche, les tanins ont besoin de s'assouplir encore un peu. Potentiel énorme. Un très bon millésime d'après le producteur. A suivre de prêt. TB.

graillot

 

Graillot, Saint-Joseph 1998 : rubis foncé, nez sur les fruits rouges et noirs, olives, épices, tabac. Bouche un peu verte, poivron, olives, mais quand même du fruit et de la fraîcheur. B.

 

Graillot - Crozes-Hermitage 2014 : robe assez sombre, beau nez lardé/fumé avec des olives, des fruits noirs. Bouche assez puissante, belle fraîcheur apportée par la vendange entière, encore assez sauvage, les tannins commencent à être fondus. Bonne longueur. Déjà bon après un tour en carafe, mais probablement bien meilleur dans 2-3ans. TB.

 

Graillot - Crozes-Hermitage 2014 (100% syrah) Robe grenat, nez plus "sauvage", sur les fruits noirs, le poivre, l'olive, quelques notes végétales apportées par la vendange entière. Bouche fruitée, très fraîche, avec beaucoup d'ampleur, des tannins présents mais d'une grande finesse, bien marquée par l'olive et le poivre, la finale est très longue, épicée. Le vin de la soirée pour quasiment tous les convives. TB+.

 

Posté par tomy63 à 16:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]