Whisky Wine N' Beer

Soirée LPV

Mas Jullien rosé 2015 : rosé assez coloré, nez sur la framboise et les agrumes, moins marqué grenadine que le 2011, bouche vineuse, assez puissante, avec de la fraîcheur et une longueur moyenne. Bon rosé de gastronomie, comme toujours avec le Mas Jullien. B+.

Champagne Malard cuvée brut premium : champagne bon marché d’un niveau tout à fait correct, bulle agréable, pas trop d’amertume, généreusement dosé (un peu trop même), finale un peu courte. B.

Vignobles Daniel Mouty Nouvelle Terre Chardonnay 2015 : couleur dorée, nez à fond sur le bois vanillé, idem en bouche, on reconnait tous le chardonnay en fût de chêne. Quel dommage de boiser autant alors qu’un chardonnay libournais est intéressant sur le papier, mais là impossible de déceler le terroir avec autant de bois. Moyen.

Maillard Père & Fils Corton blanc 2010 : robe assez claire,nez très marqué pierre à fusil, noisette grillé, assez intéressant, par contre la bouche est très fluette, un peu aqueuse (gros rendements ?), surtout pour 2010, et la finale amère. Moyen+.

Pierre Vaïsse Languedoc Aphyllante 2011 : (mourvèdre) robe grenat, beau nez plein de cassis, de myrtille avec des notes de garrigue, clou de girofle, élevage très bien intégré. Bouche avec une texture soyeuse, comme toujours chez Vaïsse, une bonne acidité, mais assez puissante avec une pointe d’alcool en finale (même servi à 15-16°) que je n’avais pas senti sur les précédentes bouteilles. Mais la chaleur l’a probablement desservi. Bonne longueur sinon. TB-.

Pialade 2008 : tout le monde reconnait du Reynaud dès le nez, c’est du classique, confiture de fraise, orange sanguine, fleurs séchées, un peu d’épices. Bouche fruitée, semble légèrement sucrée, gourmande, peu tannique, bonne acidité. Très bon. Sans surprises. TB.

Tour grise Saumur rouge les vigneaux 1999 : nez très légèrement réduit, on reconnait le cabernet franc avec un peu de poivron, de terre, de fruits rouges. La bouche fait jeune, pas de notes tertiaires, tannins présents mais bien fondus, assez frais. Longueur moyenne. TB-.

A&P de Villaine Bouzeron 2009 : robe paille, nez un peu typé champagne avec brioche, fruits secs et noisette, citron et pomme aussi. Bouche assez vive pour 2009, sur les arômes du nez, longueur moyenne. Très sympa, il ne fait pas ses 7ans et peut encore tenir. TB-.

Clos Naudin Vouvray demi sec 2011 : robe paille, le nez a des similitudes avec le Bouzeron pour le côté brioche, noisette, de la poire et un peu plus d’agrumes ici. Bouche vive, qui fait presque sèche, plus en tension que le Bouzeron, longueur moyenne sur l’amertume du pamplemousse. Il manque quand même un peu de gourmandise à mon goût pour un demi-sec. TB-.

Mas Karolina Maury grenat VV 2013 : (grenache noir) Robe foncée qui semble bien épaisse, très beau nez plein de fruits rouges et noirs confiturés, bouche très fruitée, les 17% ne se sentent pas du tout, pas très tannique, frais et assez long. Très bon. TB.

 

Posté par tomy63 à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Yvan Bernard (Montpeyroux) **

Passage au domaine avec dégustation en bouteille de :

Côtes d'Auvergne blanc Oppidum 2015 : (100% chardo, cuves, sans malo) très bon chardonnay, assez floral, citronné, un peu de réglisse, vif, avec un peu de gras en bouche, une assez bonne longueur, frais pour du 2015. TB-.

Côtes d'auvergne rouge Les dômes 2015 : (gamay et pinot) nez très fruité, plein de fruits rouges, qui fait surtout gamay, la bouche n'a pas une grosse matière mais c'est frais, fruité, très gouleyant. TB-.

IGP Puy de dôme Petrosus 2015 : (pinot, sols argilo-calcaires surtout) un peu d'élevage caramel/vanille au nez, bouche assez mûre, bonne acidité, tannins un peu trop présents en finale, l'élevage a besoin de se fondre aussi, même si ce n'est pas trop marqué (fûts d'un vin ou plus). B.

IGP Arkose 2014 : (gamay sur arkose = granit) Beaucoup de poivre blanc au premier nez, un beau fruité, bouche vive avec une belle matière, pas de sensation d'élevage, tannins plus fondus que dans le précédent, plus long que les Dômes. TB.

IGP Les Terrasses 2014 : (syrah sur arkose) Assez fin pour de la syrah, beaucoup de fruit, pas très tannique, avec un peu de violette et de poivre, un peu moins long et moins gourmand qu'Arkose. TB-.

Terrasses 2015 : goûté en cuve d'assemblage, pas tout à fait en place.

 

 

 

Yvan Bernard - IGP Puy-de-dôme "Petrosus" 2012 : (100% pinot noir, fûts de 3à6vins), puissant, très tannique, beaux fruits rouges et noirs, violette, grosse matière, bonne longueur, pas de bois ressenti. A attendre, bon potentiel. TB-. (15/20).

"Arkose" 2012 : (100% gamay, fûts de 1à2vins), couleur assez sombre pour lui aussi, moins tannique et moins puissant que le précédent, très fruité, cerise croquante, là aussi belle matière et bonne longueur. Je l'aurais servi avant Petrosus personnellement, mais Yvan Bernard trouve Arkose plus puissant lui. Du bon travail en tout cas.TB-. (15/20).

"Les Dômes" 2013 côtes d'auvergne : (gamay, pinot noir) réduction et un peu de gaz à l'ouverture, très bien après quelques heures de carafe, beaucoup de fruits, bonne acidité, frais et agréable. B+.

yvan bernard

 

Posté par tomy63 à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vignoble de L'arbre blanc - Fred Gounan (Saint-Sandoux) ***

Visite au domaine de l'Arbre blanc 

 

P1060058

 

Tous les vins goûtés sont des 2013, sur fût (pour encore 2-3mois, il y aura ensuite un retour en cuves avant l'embouteillage). Les cuvées ne sont pas encore déterminées, mais en tout cas il y aura un assemblage. Bonne nouvelle, il y aura pas mal de vin en 2013, la récolte a été bonne contrairement à 2012.

blanc "Les Fesses" en 1/2 muid : (pinot gris infusé dans du sauvignon, à moins que ce soit l'inverse, sans soufre, pour tous les blancs!) couleur or, tirant même sur l'orange, le nez est déconcertant, il fait presque liquoreux, avec du miel, de l'abricot, des notes florales, un côté thé vert. La bouche est bien sèche, avec une bonne matière, de l'acidité, de la longueur, l'aromatique ressemble à celle du nez, mais le vin n'est pas particulièrement tannique contrairement aux vins oranges. Très original, une curiosité à découvrir.

blanc "Les Fesses" fût 220L : nez plus expressif, plus marqué par un côté vanillé, plus mielleux, il fait encore plus liquoreux. La bouche est un peu plus vive en attaque, plus grasse, mais moins acide en finale.

blanc jus de presse fût 220L : le nez ressemble à un marc de raisin, sur l'abricot sec notamment. La bouche est épaisse, avec de très légères notes oxydatives. Belle longueur aussi. A regoûter absolument quand tout sera assemblé.

rouge haut de parcelle 1/2 muid : (100% pinot noir, sans soufre, comme tous les rouges) beaucoup de réduction au nez, mais une réduction "minérale" que le vigneron apprécie et non pas sur des notes d'étable désagréables. Bouche légère et fruitée, sur la groseille et la framboise. Le vin le moins convaincant de la série pour moi.

rouge bas de parcelle 1/2 muid : rien à voir avec le précédent, pas de réduction ici, de beaux fruits noirs de pinot assez mûr, belle matière avec des tanins de qualité. Très prometteur.

rouge assemblage haut et bas fût 220L : très légère réduction, entre fruits rouges et noirs, bonne acidité comme tous les vins, un vin gouleyant.

rouge haut de parcelle fût 220L : un peu plus de réduction, plus sur les petits fruits rouges acidulés, moins de matière que le précédent mais plus que le 1/2 muid, très gouleyant aussi.

 

 

Vignoble de L'arbre blanc - Les Orgues 2011 Vin de France : (100% pinot, élevage en fûts environ 2ans, pas de soufre, égrappage entre 20 et 40%) Le nez est marqué par le vinaigre, le vernis, avec un côté kriek voire de la prune. En bouche beaucoup de vinaigre, du vernis. Dommage car les tanins étaient très fondus et la matière intéressante. Probablement un problème de bouteille. NN.

arbre bl

 

Vins dispo ici : http://www.levertetlevin.com/domaine?prodID=1207

Joli reportage ici : http://www.wineterroirs.com/2014/07/vignoble_larbre_blanc_auvergne_frederic_gounan.html

 

 

 

Passage au domaine pour goûter les 2015, la qualité est vraiment au rendez-vous, et il y a un peu plus de quantité que d'habitude. Le grand millésime annoncé se confirme. Les 2016 devraient pas être trop mal, la grêle n'a pas touché les vignes et le mildiou a été traité à temps. Un vin jaune est en prépration (un fût de 2013 et un de 2014, sauvignon et pinot gris)... Les 2015 :

Blanc 100% jus de goutte ½ muid 500L : (toujours du pinot gris infusé dans du sauvignon, sans soufre) Couleur qui tire sur le rose pâle, sur la rhubarbe et le pamplemousse, bouche un peu pataude qui manque de tension, a priori normal à ce stade de l’élevage, finale épicée intéressante.

Blanc 20% jus de presse fût 220L : nez plus complexe avec rhubarbe, pamplemousse, pêche blanche, amande, très bonne matière, finale sur de fins amers, ça s’annonce grandiose.

Blanc avec des fins de presse 220L : un peu moins de complexité au nez, bouche légèrement tannique, belle longueur aussi. Ces 2015 s’annoncent très bien.

Blanc 100% jus de goutte 600L : d’abord un peu réduit puis proche du premier mais un peu plus de vivacité en bouche, finale épicée aussi.

Rouge parcelle du haut 600L : nez avec une réduction « minérale » de la pierre à fusil, bouche assez gourmande sur les fruits rouges, très frais et très fruité.

Rouge bas 600L : nez moins en place que le précédent, mais bouche un peu plus tannique avec surtout une grosse matière, des tannins ultra fins, belle longueur.

Rouge haut 220L : plus proche de la fin de l’élevage que les 600L, très beau nez plein de fruits rouges confiturés, des notes florales, bouche ultra fruitée, ça descend tout seul.

Rouge bas 220L : on retrouve les fruits mûrs du millésime, ça ne manque pas d’acidité pour autant,à peine moins bien que le fût précédent, moins en place.

Blanc 100% jus de goutte ½ muid 500L : (même fût que le premier) regoûté en « fin » de dégustation, manque toujours d’un peu de tension.

100% fin de presse sur cuve : superbe nez, pêche, mangue, rhubarbe, amande, fleurs sucrés, un peu plus sec en bouche, belle matière, légers tannins, finale acidulée avec de fins amers et des épices.

Petites orgues 2014 en bouteille : (embouteillé depuis 2mois environ, commercialisation dans quelques semaines) Très légère réduction mais elle disparaît vite, nez sur la griotte, fruits rouges, pointe de volatile, ça pinote pas vraiment comme souvent avec les vins de l’Arbre blanc, on se demande si c’est vraiment du 100% pinot ou s’il y a pas un peu de gamay. Très bien en bouche, peu tannique, très gouleyante, pleine de fruits rouges, quelques notes florales, avec beaucoup de fraîcheur. La bouteille se vide dangereusement...

 

Posté par tomy63 à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Olivier Pithon (Calce) ****

Olivier Pithon - Le Pilou Côtes du Roussillon 2007 : (100% carignan, 18mois en demi muids, rendements 20hL/ha, vignes 100ans pour la partie calcaire, 60ans pour les schistes, 2000bts) Robe grenat, nez expressif sans traces d'évolution, sur le cassis, la cerise, avec un peu de menthol, de garrigue et de cacao. Bouche avec un peu d'alcool à l'ouverture mais parfaite après quelques heures d'ouverture, dans un style pas très concentré ni opulent, mais sur la tension, la minéralité avec une fraîcheur digne d'une syrah du rhône nord, sur les fruits noirs, les épices de garrigue, le cacao, encore très jeune, tannins bien fondus. Finale très longue, fraîche et tendue. Excellent vin avec beaucoup de finesse pour des carignans du roussillon. Note : 17,5/20.

Pithon pilou 2007

 

Posté par tomy63 à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Arlaud (Morey-Saint-Denis) ****

Arlaud - Gevrey-Chambertin 2009 1/2bt

Couleur : rubis foncé, un peu plus sombre que la moyenne.

Nez : expressif, il pinote dès l'ouverture, sur les fruits rouges, un peu de fruits noirs (mûre surtout), quelques notes végétales qui apportent de la fraîcheur, un soupçon de fumée.

Bouche : légèrement perlante à l'ouverture, mais ça disparaît complètement après un petit tour en carafe, attaque vive, portée par une grosse acidité, tanins bien présents mais fins, on retrouve les fruits rouges et noirs du nez, mais aussi beaucoup de fraîcheur pour un 2009. Il lui manque juste un peu de matière.

Finale : bonne longueur, fruitée, beaucoup d'acidité toujours.

Note : 17/20. Un excellent village, d'une grande fraîcheur pour le millésime. Très bon en ce moment, mais il peut être attendu, il n'a probablement pas encore atteint son apogée.

arlaud gevrey

 

Arlaud Clos de la roche 2015 : (FDGV 2015) nez un peu réduit, encore beaucoup de gaz en bouche, impossible à juger…

 

Arlaud - Bourgogne rouge "Oka" 2013 : robe très clair, nez expressif très marqué fruits rouges, framboise, griotte, pas de traces d'élevage... Bouche légère, quasiment pas de tannins, très fruitée et gouleyante avec une bonne acidité. Finale un peu courte. Vin assez simple mais qui se boit tout seul. Note : 14,5/20.

 

Posté par tomy63 à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Georges Vernay (Condrieu) *****

Passage au caveau du domaine Geaorges Vernay où nous sommes reçus par le mari de Christine. C’est parti pour prêt d’1h30 de dégustation et de discussion dans la bonne humeur :

P1060435

Le Pied de Samson Viognier IGP Collines Rhodaniennes 2014 : nez classique d’abricot, de pêche et de fleurs blanches, pas trop exubérant pour du viognier, la bouche est vive à l’attaque, avec une belle fraîcheur, finale un peu courte, très légèrement saline, on y retourne volontiers. TB-.

Terrasses de l’Empire Condrieu 2014 : là aussi un nez classique pas trop exubérant, plus floral que Samson, une touche de violette, bouche très fraîche avec une acidité plus étirée que sur Samson, finale longue et saline. Regoûté en bouteille un an après, le nez est exubérant, très Condrieu, bouche assez grasse avec une très belle acidité qu'il manque trop souvent sur l'appellation. Du très haut niveau dès cette cuvée. TB+.

Coteau de Vernon Condrieu 2013 : le nez est encore un peu vanillé, plus épicé que les précédents, bouche puissante, grasse, très bonne acidité, finale très longue, avec beaucoup d’épices et de réglisse. A attendre un peu pour que l’élevage finisse de se fondre. Gros potentiel. TB+.

P1060429

Blonde du Seigneur Côte Rôtie 2013 : (assemblage des parcelles Senons, Lancement et d’une partie de Maison rouge, 95% syrah, 5% viognier) Beau nez de fruits rouges et noirs, élevage très bien intégré, bouche assez légère, belle matière, fraîche, finale légèrement poivrée, peut-être encore un peu serrée mais il vient juste d’être mis en bouteille. TB-.

Maison Rouge Côte Rôtie 2012 : (100% syrah) plus sombre que le précédent, très beau nez sur des fruits noirs, un élevage parfaitement fondu, des épices. Grosse matière en bouche, mais de la fraîcheur, belle qualité de tannins, finale très longue. Excellent en l’état et sûrement encore mieux dans quelques années. TB+.

vernay historique

 

 

Georges Vernay - Condrieu "Coteau de Vernon" 2009

Couleur : or pâle, assez sombre pour un Condrieu.

Nez : moyennement expressif, c'est mieux après quelques heures d'ouverture mais il ne sera jamais complètement ouvert. Il est néanmoins subtil, légères notes beurrées, quelques notes classiques de fleurs blanches et d'abricot dans le fond, mais aussi des agrumes, un peu exotique (ananas).

Bouche : elle est incroyable, puissante, vive, très tendue, avec beaucoup de minéralité, grasse, toujours avec des notes beurrées, des notes florales, des agrumes, de l'orange (il a un petit côté Hermitage du coup), un peu de pêche, d'abricot et d'ananas aussi. Pas de bois ressenti. Les arômes du viognier restent dans le fond, c'est la minéralité du terroir qui est au premier plan.

Finale : très longue, tendue, fruitée, jamais trop lourde.

Note : 19/20. Un grand vin, pas encore tout à fait à son apogée. Il semble pouvoir s'améliorer, surtout au nez. Il surclasse largement tous les autres vins de l'appellation que j'ai pu goûter, notamment Vertige 2009 de Cuilleron où l'élevage semble presque grossier à côté de ce Vernon.

P1050164

Informations complémentaires sur le site du domaine : http://www.domaine-georges-vernay.fr/les-vins/

 

Posté par tomy63 à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château la Baronne (Fontcouverte) ****

Château La Baronne - Corbières Les chemins 2013 : (carignan, syrah, grenache) un peu de réduction au nez, mais bouche sublime avec des fruits rouges confiturés et quelques fruits noirs, peu de tannins, beaucoup de finesse, de la matière, une belle acidité, beaucoup de fraîcheur, très gouleyant, finale assez longue pleine de fruits des bois. TB-.

 

Château La Baronne - Pièce de Roche IGP Hauterive 2011 : (100% carignan) couleur grenat, nez très fruité, qui fait peu soufré, fruits rouges et noirs. Bouche fruitée, à peine sucrée, fraîche, belle acidité, puissante mais aux tanins soyeux là aussi, un peu d'épices en fin de bouche. Longueur correcte. Belle découverte. TB.

la baronne 2011

 

Posté par tomy63 à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Patrick Baudouin (Chaudefonds-sur-Layon) *****

Patrick Baudouin - Coteaux du Layon "Après minuit" 1997 : (100% chenin, 11% vol. d'après la contre-étiquette mais probablement moins en réalité, environ 350gr de SR) Couleur ambre foncé, nez expressif qui fait encore assez jeune avec beaucoup de pâte de coing caractéristique des chenins liquoreux mais aussi beaucoup d'autres arômes, plus que le Suronde Victor & Joseph 1996 : fruits confits, rhubarbe, abricot, figue, prune, mangue, caramel... Attaque en bouche très sirupeuse, concentrée et sucrée, peu d'acidité au départ mais elle arrive en quantité suffisante sur la fin de bouche et la finale, à nouveau on trouve le coing, la rhubarbe, la figue. Finale très longue, avec juste ce qu'il faut d'acidité pour que le vin soit équilibré, même s'il y en a un peu moins que dans le Suronde V&J, un peu plus de fruits secs (abricot, dattes) un peu de cannelle. Un liquoreux exceptionnel ! Note : 19,5/20.

baudouin après minuit 1997

après minuit 1997 back

Le domaine a produit "Après Minuit" en 1995 et 1997. Mais il y a aussi eu en 1997, en plus des habituels Bruandières, SGN et Maria Juby, l'extrêmement rare "Les sens du chenin" 690gr SR pour 1% d'alcool !

 

 

Patrick Baudouin - Anjou "Glanées" 2006 : couleur entre paille et or pâle, peu évoluée, nez moyennement expressif, sur l'abricot, l'ananas et des touches oxydatives de noix. Bien mieux en bouche, dans un esprit demi-sec, tendue, beaucoup d'agrumes, de l'ananas, et toujours ces notes oxydatives. Très bonne longueur, beaucoup de fraîcheur. Note : 17,5/20.

bauduin

 

Anjou blanc 2010 : (goûté blind pour le Wine blog trophy) la robe est presque or pâle, peut-être un peu évoluée (ou alors un vin non filtré avec une légère macération ?), le nez est expressif, sur la poire, la pomme blette, un côté pâtissier (farine ? levure ?) qui me rappelle des vins à quantité de soufre limitée comme chez Mosse ou Mélaric. La bouche est vive, toujours sur les mêmes notes de poire, de pomme blette, bonne fraîcheur, ça manque juste d'un peu de matière. Longueur moyenne. Un bon vin, dans un esprit quasi nature. On s'est pas moqué de nous avec cet échantillon. Note : 15/20.

 

Posté par tomy63 à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bruno Giacosa (Piémont) *****

Azienda Agricola Falletto di Bruno Giacosa - Dolcetto d'Alba 2012 : (100% dolcetto. Falletto = cuvée domaine, alors que les étiquettes "Casa vinicola Bruno Giacosa" = négoce) Couleur rubis foncé, nez simple, sur le fruit, beaucoup de cerise et de fruits rouges, un petit côté gamay. Bouche légère, fruitée aussi, peu tannique, gouleyante, avec de l'acidité et de la fraîcheur. Finale très courte. Bon petit vin de soif, mais peut-être un peu cher (14€) pour cette entrée de gamme d'un grand nom du Barolo. Note : 14,5/20.

giacosa 2012 dolcetto falletto

 

Posté par tomy63 à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Livio Felluga (Frioul) ****

Livio Felluga - "Sharis" IGT Bianco delle Venezie 2014 : (ribolla gialla et chardonnay) couleur paille, nez fruité sur le pamplemousse, les agrumes, la pêche blanche, quelques notes florales. Bouche vive, légèrement perlante (à l'alsacienne), minérale, fruitée, beaucoup de pamplemousse et d'agrumes, peu de matière. Finale un peu courte, sur le pamplemousse, légèrement mentholée. Un vin très sympa, facile et désaltérant. Note : 15/20.

felluga sharis 2014

  

Posté par tomy63 à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bourgogne

Bordeaux étant sur le déclin depuis quelques années, la Bourgogne est probablement le vignoble le plus prisé du monde à l’heure actuelle. Sa petite taille (3% du vin français contre environ 30% pour Bordeaux) entraîne sa rareté et du coup la flambée des prix ces dernières années. Il ne faudrait pas qu’à l’instar de Bordeaux, la Bourgogne devienne la région des spéculateurs plus que des amateurs, ce qui commence malheureusement à être le cas. 

La région est divisée en 5 parties (même 6 normalement en comptant le Beaujolais). Au nord-ouest, dans l’Yonne se trouve la zone du chablisien et des côtes d’Auxerre, où les vins blancs sont tout en tension et en minéralité et présentent peut-être le meilleur rapport q/p de la région. Au sud, le Mâconnais, autour de Pouilly-Fuissé notamment produit de beaux vins blancs, qui, chez les meilleurs producteurs, se rapprochent doucement des vins de la Côte de Beaune. A Rully et à Givry, en côte chalonnaise, les producteurs travaillent aussi bien le rouge que le blanc, offrant de très bons vins à prix raisonnable. La Côte de Beaune, même si elle contient de beaux vins rouges sur Pommard, Volnay, Aloxe-Corton ou Beaune, est avant tout la zone des grands vins blancs. C’est ici que l’on trouve les grands crus autour du Montrachet, où le chardonnay livre sa meilleure expression. A partir de Nuits-St-Georges commence la Côte de Nuits, où le pinot noir devient magique, bien plus que partout ailleurs dans le monde (ce qui le différencie du cabernet sauvignon ?). Sur le côté ouest de la route nationale s’enchaînent les plus belles appellations du monde : Nuits-St-Georges, Vosne-Romanée, Echezeaux, Vougeot, Chambolle-Musigny, Morey-St-Denis, Gevrey-Chambertin...

Le classement des vins est complexe. Au Moyen-âge, les parcelles appelées ici « climats » ont été délimitées par les moines avant d’être classées au XXe siècle en appellations régionales (Côte de Beaune, Hautes Côtes de Nuits…), villages (Gevrey-Chambertin), 1er cru (Gevrey-Chambertin 1er cru « Les corbeaux », ou simplement Gevrey-Chambertin 1er cru s’il y a un assemblage de parcelles classées 1er cru) et Grand Cru (les parcelles ont alors leur propre AOC : Griotte-Chambertin, La Romanée…). Attention qu’une parcelle, La Combe d’Orveau par exemple, peut avoir une partie classée en grand cru Musigny, une partie en 1er cru et une partie en villages…

Dans les grands domaines le système de vente ne se fait pas en primeur comme à Bordeaux, mais par système d’allocation. Les vins ne sont vendus chaque année qu’aux clients fidèles, qu’ils soient cavistes, restaurateurs ou particuliers, ce qui permet aux domaines d’être assuré de tout vendre rapidement sans avoir à chercher de nouveaux clients et aux acheteurs d’être assuré d’avoir leurs vins au plus bas prix. Par contre, les non allocataires doivent se battre pour trouver des bouteilles, ce qui augmente la spéculation et les fausses étiquettes.

 

bourgogne 1

 

Principaux producteurs :

 

Yonne

***** Dauvissat, Raveneau.

**** Droin, William Fèvre.

*** Bessin, De Moor, Goisot, La chablisiennePattes Loup, Tribut

** Brocard, Billaud, Billaud Simon, Colinot, Davenne, Defaix, Domaine d’Elise, Drouhin-Vaudon, Grossot, Laroche, Long Depaquit, Louis Michel, Moreau, Moreau-Naudet, Picq, Pinson, Servin, Simmonet-Febvre

 

Mâconnais

***** Guffens-Heynen.

**** Bongran, Château des RontetsLa Soufrandière.

*** Barraud, Ferret-Lorton, Héritiers Comtes Lafon, Maillet, Saumaize-Michelin, Verget.

** Beauregard, Bonhomme, Château Fuissé, Cordier, Duboeuf, Guillot-Broux, Jeandeau, Merlin, Rey, Rijckaert, Saumaize, Soufrandise, Thibert, Valette

* Manoir du capucin...

 

Côte Chalonnaise

**** De Villaine, Jacqueson, Joblot.

*** Champs de l'abbaye, Dureuil Janthial, Lorenzon, F. Lumpp.

** Aladame, Berthenet, Briday, Chamirey, Chanzy, Garrey, Guillot, Menand, Ponsot JB, Raquillet, Sarrazin, Theulot Juillot…

Belleville, Château de Rully (Antonin Rodet)Debavelaere,...

 

Côte de Beaune

****** D'Auvenay.

***** Bonneau du MartrayCoche Dury, Comtes LafonLeflaiveRamonet, Roulot.

**** Bouzereau, Carillon F., Carillon J., Carillon L. (†), Colin M., Comte Armand, Dancer, De Courcel, De Montille, Ente A., Fichet, Grivault, Jobard R.Lejeune, Le MoineMatrot, Morey-CoffinetPousse d’Or, SauzetVoillot.

*** Ballot-Millot, BizeBoillot JM, Boillot H., Boisson-Vadot, Bouchard P&F, Bouley JM, Buisson-CharlesCamille Giroud, Chandon de BriaillesChanson, Château de PommardColin-Morey, Contat-Grangé, Cyrot-Buthiau, d’Angerville, Drouhin, Germain H., Girardin, Jobard A., Lafarge, Lamy, Maréchal, MikulskiMoingeonMoreau B., Morey P., Morey ThomasOlivier Leflaive, Prieur, Rapet, Rossignol.

** Aleth Girardin, Bachelet JC, BergeretBichot, Blain-Gagnard, Bonin, Boyer Martenot, Champaud, Champy, Chartron, Château de MeursaultChevalier, Chevrot, Colin B., Croix, Darviot-Perrin, Demougeot, Follin Arbelet, Gambal, Gay, Giboulot, Guyon A., Heitz-Lochardet, Jadot, JessiaumeLamy-Pillot, Latour, Leroux B., Maltroye, Maratray Dubreuil, Monnier, Morey Marc, Muzard, Paquet, Potinet-Ampeau, Rebourgeon Mure, Regnaudot JC, Remoissenet, Terres de Velle, Tessier, Tollot-Beaut, Vaudoisey, Vaudoisey Creusefond, Violot-Guillemard…

* Belland, Buffet, Château de Blagny, DebrayDelagrange B., Delagrange H., Guillemot, Maillard, Roux, Villamont

 

Côte de Nuits

****** Henri Jayer (†), Leroy, Romanée-Conti.

***** BarthodCathiard, Clos de Tart, Clos des LambraysComte Liger-Belair, Dugat, Dugat-Py, DujacGroffier, Gros AnneLiger-Belair T., Méo-Camuzet, Mugnier, Ponsot, Rouget, Roumier, Rousseau, Trapet, Vogüé.

**** Amiot-Servelle, Arlaud, Bizot, Chevillon, Clair, Clavelier, Confuron-Cotetidot, Dominique LaurentDuband, Engel (†)-Eugénie, Esmonin, FauroisFourrier, Gouges, Grivot, Gros F&SLignier, Mortet, Mugneret Gibourg, Noëllat G., Noëllat M.Perrot-Minot, RoyTremblay.

*** Amiot P., Arnoux Lachaux, Bernstein, Bouvier René, Burguet, Castagnier, Château de la Tour, Damoy, Drouhin-LarozeFaiveley,  ForeyGeantet Pansiot, Harmand Geoffroy, Hudelot Noellat, La Vougeraie, Lamarche, Lecheneaut, Lescure, Lienhardt, Lignier-Michelot, Machard de Gramont, Odoul-CoquardPerdrix, Rémy C&L, Rossignol-Trapet, Roumier L., Roty, Sérafin, Sigaut, Taupenot Merme.

** Arlot, Ballorin, Bart, Bertagna, Berthaut, Bertheau, Charlopin-Parizot, Chicotot, Clerget, Decelle-Villa, Durand, Felettig, Fournier, Gachot-Monnot, GerbetGuyon JP., Guyot, Heresztyn-Mazzini, Hudelot-BailletHuguenot, Humbert, Jeanniard A., Leclerc R., Leymarie-CeciMagnien F. et M., Manuel Olivier, Marchand Tawse, Michelot, MunierNaddef, Naudin Ferrand, Pataille, Prieuré-Roch, Rebourseau, Rion D., Roblot-Marchand, Rossignol P., Sirugue, Tardy, Tilleuls

* Aegerter, Bouvier Régis, Digioia-RoyerCommarin, RemoriquetVieux collège, Vincent Jeanniard

 

Posté par tomy63 à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Champagne

La champagne c’est d’abord une méthode de production, dite « méthode traditionnelle » : après une première fermentation classique, les vins connaissent une seconde fermentation en bouteille, pour devenir effervescents, grâce à l’ajout de levures et de sucre (liqueur de tirage). Après 15 mois minimum pour les champagnes non millésimés et 3ans minimum pour les millésimés on pratique le dégorgement pour enlever les sédiments de levure restants. Une fois ce dépôt enlevé, on ajoute éventuellement une liqueur de dosage

Ils sont ensuite classés en zéro dosage ou brut nature (moins de 3g SR/L et pas d’ajout de liqueur de dosage), extra-brut (0à6g SR/L), brut (moins de 12g), extra-sec (12-17g), sec (17-32g), demi-sec (32-50g), doux (plus de 50g).

Trois cépages dominent, pinot meunier (majoritairement planté dans la vallée de la Marne), chardonnay (sur la Côte des blancs) et pinot noir (sur la Montagne de Reims), mais on peut aussi trouver de l’arbane, du petit meslier, du pinot de juillet, du pinot gris vrai, du pinot blanc vrai.

En Champagne ce sont les communes qui sont classées grands crus (Bouzy, Ambonnay… sur la Montagne de Reims, Cramant, Avize… sur la Côte des blancs) ou premiers crus.

Mais la Champagne ne comporte pas que l’AOC Champagne, on trouve aussi quelques rares Coteaux champenois, des vins « tranquilles » blancs, rosés ou rouges proche des bourgognes, et d’encore plus rares Rosés des Riceys.

Les champagnes sont copiés partout en France (Crémants, Blanquettes…) et dans le monde (Prosecco en Italie, Cava en Espagne, Sparkling Wine en Angleterre…). Les entrées de gamme de GMS présentent généralement de très mauvais rapports q/p, facilement battus par n’importe quel vigneron consciencieux d’une autre région. Mais les grands champagnes n’ont pas d’équivalents dans le monde, ils peuvent atteindre une complexité et une finesse de bulles incroyables, surtout après quelques années supplémentaires en cave.

 

champagne

 

Principaux producteurs :

***** Agrapart, Bollinger, Charles Heidsieck, Dom Pérignon, Egly Ouriet, Krug, Pol Roger, Salon, Selosse.

**** Billecart-Salmon, Boulard, Chartogne-Taillet, De Sousa, Deutz, Henriot, Jacquesson, Lahaye, Larmandier Bernier, Peters, Roederer, Roses de Jeanne (Cédric Bouchard), Ulysse Colin.

*** Bedel, Bereche &Fils, Dehours, Doquet, Duval-Leroy, Gimmonet, Gonet-Medeville, Gosset, Lacroix, Lassaigne, Laval, Moncuit, Paillard, Perrier L., Philipponnat, Prévost, Ruinart, Soutiran, Taittinger, Tarlant, Veuve Cliquot.

** Armand de Brignac, Ayala, Drappier, Fleury, Franck Pascal, Gatinois, Geoffroy R., Horiot, Jacquart, Jacquart André, Janisson Baradon, Laherte, Lallier, Lamoureux, Lapie Gabreau, Leblond Lenoir, Ledru, Lefevre-Beuzart, Mailly, Marie Hanze/Maillart, Marguet, Mignon C., Moet & Chandon, Perrier J., Perrier-Jouet, Pommery, Rodez, Savart, Suenen, Veuve Fourny…

* Besserat de Bellefont, Feuillatte, Malard, Piper-Heidsieck, Rigaut-Poret, Veuve Durand

 

Posté par tomy63 à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vallée du Rhône

Avec le déclin de Bordeaux ces dernières années, le Rhône est probablement devenu la seconde région la plus prisée des amateurs derrière la Bourgogne. Elle est divisée en deux zones. Le Nord, qui représente seulement 10% de la vallée en terme de quantité, ne comporte que de belles AOC : Côte-Rôtie, Condrieu, Château-Grillet, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage, Cornas, St Péray et tout autour l’appellation Côtes-du-Rhône. La syrah est le cépage dominant des vins rouges, leur donnant de la puissance, de la fraîcheur, du fruit noir ou rouge et un côté poivré. Le viognier, la roussanne et la marsanne composent la majorité des blancs, très aromatiques surtout à Condrieu, mais manquant souvent d’acidité. Les prix sont généralement élevés, sans atteindre non plus ceux de la Bourgogne ou de Bordeaux, mais la qualité est au rendez-vous.

Au sud, les petites appellations sont légion (Côtes du Vivarais, Luberon, Côtes du Ventoux, Côtes-du-Rhône-villages « chusclan », « cairanne »…), elles entourent la très prisée Châteauneuf-du-Pape. Les blancs, souvent à base de roussanne et de marsanne mais aussi de clairette, bourboulenc… se rapprochent de ceux du nord par leurs arômes de fruits jaunes et une légère amertume. Les rouges sont dominés par le grenache (parfois complété par la syrah, le mourvèdre…) souvent reconnaissable à son parfum de fraise écrasée, ses épices, son côté plus chaleureux et gourmand que la syrah mais aussi moins frais. Les bons rapports q/p sont nombreux sur les vins issus des petites AOC. Quant à Châteauneuf-du-Pape (CdP), si les prix y sont légèrement plus élevés, les vins peuvent rivaliser avec les meilleurs du monde après quelques années de garde.

rhône

 

Principaux producteurs :

 

Rhône Nord :

***** Chave, Vernay.

**** Bruyères, Château Grillet, Clape, Clusel-Roch, Combier, Coursodon, Delas, Gaillard, Gangloff, Gentaz-Dervieux (†), GérinGonon, Graillot, Jamet, Monteillet, Othéguy, Perret, Rostaing, Sorrel, Verset (†), Villard, Voge.

*** Aléofane-N. Chave, AmphoresBonnefond, Chapoutier, Chèze, Colombo, Coulet, Cuilleron, Déplaude de Tartaras, Duclaux, Faurie, Ferraton, Guigal, Jaboulet, Jasmin, Monier-PerréolNiero, Ogier M&S, ParetPilon, Robert Michel, Saladin, Tunnel, Vincent Paris, Vins de vienne.

** Allemand, Barge, Bonserine, Burgaud, Cave de Tain, Chambeyron, Chave Y., Courbis, Darnaud, Faury, Fayolle, Ferme des 7 lunes, Gilles, Gripa, Johann Michel, Levet, Pichat, Pichon, Rémizières, SageStephan, Texier, Vidal-Fleury, Villa…

* BoulayChirat, Colombier, Delubac, Flacher, Garayt, Lupé, Mondon, Vignerons ardéchois...

 

 

Rhône Sud :

***** Beaucastel, Bonneau, Rayas-Tours-Fonsalette.

**** Charvin, Clos des papesClos saint jean, FondrècheGourt de Mautens, Gramenon, Janasse, Jean David, Le Moine, Marcoux, MontiriusMordorée, Pegaü, Pierre André, Vieux donjon, Vieux Télégraphe.

*** Aphillanthes, Balme, BeaurenardBernardins, Bois de boursan, Bosquet des papes, Bouïssiere, Chaume-Arnaud, Chêne bleu, Clos du caillou, Cristia, GalletyGradassi, G. Gros, Joncier, La CabotteLes cailloux, Mas saint louis, Mont Olivet, Nerthe, Oratoire St Martin, Pique Basse, Raspail-ay, Richaud, Saint Cosme, Saint Prefert, Sang des cailloux, Santa duc, Tardieu-Laurent, Terrasses d’eole, Usseglio P., Vieille Julienne, Villeneuve.

** Bastide St Dominique, Cambie-Halos de Jupiter, Casalas, Cayron, Champs vermeilClos de Beyliere, Clos des grillons, Dauvergne Ranvier, Dumarcher, Durban, Ferme saint Martin, Feraud Eddie, Ferrand, Fortia, Genestière, Giraud, Jérôme Jouret, La Gardine, Landra, La CélestièreMas de Libian, Mont Redon, Mourgues du Grès, Ogier, Or et de Gueules, Pallières, Réméjeanne, Rouge Garance, Sabon, Signac, Soumade, St Jean du Barroux, St Roch, Trapadis, Usseglio R., Vigneaux, Vignerons d’Estézargues…

* Cave de Cairanne, Cave de Gigondas, Cave de Rasteau, Durieu, Font des grières, Grandes vignes du roy, Les Amoureuses, Mas neuf, Petit romain, Saint-Sauveur...

 

Posté par tomy63 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alsace

Les vins d'Alsace peuvent paraître simples à comprendre à première vue, les vins étant en général appelés par leur cépage, mais il n'en est rien. La région possède 3 AOC, Alsace, Alsace Grand cru et Crémant d'Alsace. Pour l'AOC Alsace, les vins portent le nom de leur cépage (Riesling, Gewurz, Pinot gris, pinot blanc, pinot noir, muscats, sylvaner, auxerrois, klevener, chasselas) ou le nom Edelzwicker s'il s'agit d'un assemblage. Les vins d'AOC Alsace Grand cru portent d'abord le nom de l'une des 51 parcelles classées grand cru (Sommerberg, Brand, Goldert, Mambourg...) puis éventuellement le nom du cépage s'il ne s'agit pas d'un assemblage (le grand débat est de savoir si le terroir est mieux mis en avant en monocépage ou en assemblage). Mais la situation est encore plus complexe: les vins rouges n'ont pas le droit à l'AOC Alsace grand cru même s'ils sont vendangés sur une parcelle classée grand cru, les cépages autorisés diffèrent selon les parcelles, un assemblage de deux parcelles ne peut porter la mention grand cru...

Les AOC Alsace et Alsace Grand cru peuvent porter les mentions Vendanges Tardives (ramassés en surmaturité 2-3 semaines après les vendanges en moyenne, les rieslings et les muscats doivent atteindre 220gr SR/L potentiel, les gewurz et pinots gris 243gr) ou Sélection de grains nobles (raisins touchés par la pourriture noble ou botrytis, les rieslings et muscats doivent atteindre 256gr potentiel, les gewurz et pinots gris 279). Les vins ne portant pas ces mentions peuvent être secs ou sucrés, ce qui a entraîné quelques trop rares producteurs à créer une échelle de sucrosité sur 10 indiquée sur les bouteilles. Cet élément est nécessaire pour ne pas se tromper sur l'accord à table.

L'Alsace reste néanmoins un paradis pour tout amateur de vin, par la diversité de ses terroirs, la complexité de ses rieslings secs surtout, la fraîcheur de ses VT ou SGN bien plus importante qu'à Sauternes par exemple, ses prix encore très attractifs et l'accueil de ses vignerons.

alsace

  

 Principaux producteurs :

***** BoxlerDeissWeinbachZind-Humbrecht.

**** BlanckBursinHugelJosmeyerKientzlerKreydenweissMannMuré, Ostertag, Trimbach.

*** BarthBeck-HartwegBott-GeylDirler-Cadé, LoewMeyerMeyer-Fonné, Schaetzel, Schoffit, SchuellerSeppi LandmannSippStoeffler, Tempé, TrapetZusslin.

** Agapé, Barmès-BuecherBernhardt, Beyer E., Beyer L., BoeschBurnFrick, Ginglinger Jean, Ginglinger Paul, Kubler, Kuentz-BasLorentz, Mann JL&F, Mader, Marronniers, Rieffel, Rolly-Gassman, Schmitt (François)SchoenheitzSchlumberger, Sipp J., Vonville, Zinck... 

* Cattin, Doppf au Moulin, Schaller...

 

Lorraine

** Régina...

 

Posté par tomy63 à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Loire

La vallée de la Loire est une région immense, qui suit le fleuve du Rhône-Alpes jusqu’à l’océan Atlantique et présente donc des sous-régions complètement différentes. Dans les Côtes du Forez et les Côtes roannaises, le gamay domine, et les vins s’apparentent plus à ceux du Beaujolais qu’à ceux de Touraine. En Auvergne existent deux appellations intéressantes, l’AOC Côtes d’Auvergne dans le Puy-de-dôme suivie des noms de « crus » Châteaugay, Chanturgue, Madargues, Corent ou Boudes et l’AOC Saint-Pourçain dans l’Allier. Les vins sont généralement composés de gamay et/ou de pinot noir pour les rouges, chardonnay (et parfois tressallier à St Pourçain) pour les blancs. Les meilleurs producteurs sont de minuscules domaines faisant des vins bio voire même natures mais qui n’ont malheureusement que très peu de bouteilles à vendre.

En remontant le fleuve, on arrive en Centre-Loire, région de Sancerre et de Pouilly-fumé mais aussi de Menetou-Salon. Le sauvignon y est roi, même si on peut y trouver quelques pinots noirs intéressants.

La Touraine est complètement différente, ici c’est le chenin qui domine, à Vouvray et Montlouis-sur-Loire notamment, que ce soit en effervescent, sec, demi-sec, moelleux ou liquoreux. On peut encore y trouver des vins blancs qui font partie des meilleurs du monde à prix raisonnable. En rouge, le cabernet franc trouve son terrain d’expression à Bourgueil et Chinon.

L’Anjou est dans la continuité de la Touraine, le chenin sec ou liquoreux y est encore bien présent, sur Savennières, Quarts-de-Chaume, Coteaux du Layon, Saumur… de même que le cabernet franc principalement sur Saumur-Champigny.

Après l’Anjou se trouve le pays nantais, terre du Muscadet de Sèvre et Maine (cépage melon de bourgogne), un vin parfait pour accompagner les huitres, qui était décrit par Robert Parker comme l’appellation présentant le meilleur rapport q/p du monde en blanc. Plus au sud, le domaine Saint-Nicolas montre que l’on peut aussi faire du bon vin dans les Fiefs Vendéens avec des cépages variés.

loire

 

Principaux producteurs :

 

Côte roannaise :

*** Pothiers, Sérol.

** Baillon, Desormière, Picatier, Vial…

 

Côtes du Forez :

** Bonnefoy, Guillot, Reumont, Verdier-Logel...

 

Auvergne :

*** Arbre Blanc-Gounan, Bérioles, Grosbot-Barbara, La Bohème-Bouju, Renart, Terres d'OcreTricot.

** Badoulin-Grenier, Badoulin-Elziere, Beauger, BellevueBonjean, Dhumes, Laurent-Puy Réal, Lefort, MaupertuisMontel, Nebout, Rougeyron, Royet, Terres de Roa, Tour de Pierre-Deshors, Yvan Bernard.

* Croix d'or, GallasAbbonat, Chapel, Chambe, Charmensat, Clos des Monts, Desprat, Goigoux, Imbeau, Miolanne, Pelissier, M. Pradier, JP Pradier, Sauvat, St Verny, Tourlonias

 

Centre-Loire :

***** Dagueneau.

**** Boulay, Clos de la néore, F. CotatP. Cotat, Pinard, Vacheron.

*** Bain, Bourgeois, D. Crochet, F. Crochet, L. Crochet, GaudryP. Gilbert, Les PoëteMellot A.Pellé, Redde, Riffault, Tracy.

** Balland, Berthier, Clef du récit, Clos St Fiacre, CosteDagueneau et filles, Delaporte, Fouassier, Lafond, Laloue, Pabiot, Paul Prieur, Pré Semélé, Reverdy, Roblin, Teiller

* Buissonnes, Dezat, Eric Louis, Gitton, Le Prieuré, Tatin

 

Touraine :

***** Clos Naudin, Huet.

**** Alliet, Bellivière, Chevalerie, Chidaine, Joguet, Rocher des violettes, Taille aux loups-La butte

*** Amirault, AnsodellesBaudry, Bel-Air, Bouges, Careme, Colin, Grange Tiphaine, Jardin, Mabileau, MinchinOuches, Perrault-JadaudVedel.

** Aubuisières, Breton, Brunet, Champalou, Cosme F., Cossais, Cotelleraie, Couly, Couly-Dutheil, David S., Druet, Famille Durand, Fontainerie, Frissant, Galbrun, Gaudrelle, Grosbois, Huards, La Grapperie, Le Facteur-M. Cosme, Margalleau, Marionnet, Meslerie, Mortier, Orfeuille, Pallus, Pieaux, Pinon, Prévôté-Bonnigal, Roche bleue, Roussely, Saumon, Sourdais, Vigneau-Chevreau

* La Noue...

 

Anjou et saumurois :

***** Bernaudeau, BaudouinClos Rougeard, DelesvauxFerme de la Sansonnière-Angéli, R. LeroyJo Pithon (†), Suronde.

**** Aux moinesBoudignonChamboureau (†), Chevré-Ecotard, Collier, Coulée de SerrantFosse sèche, GuiberteauLa VarièrePetits QuartsRoches neuves, Sablonnettes, Soucherie.

*** Bois Brinçon, Calcutt (†), Clos de l’élu, Juchepie, LaffourcadeLaureau, Legrand, Mélaric, Ménard P., Morgat, Mosse, Ogereau, Petit métris, Pierre BisePithon-Paillé, Richou, Sanzay, Villeneuve, Yvonne.

** BablutBaraut, BarresBaumard, Bellerive, Bergerie, Bois-mozé, Cady, ChaffardonChâteau de brézé, Château de Chaintres, Château du Breuil, Clau de Nell, Clos Cristal, Closel-Vaults, Deux vallées, Dittière-Porte St Jean, Fesles, FL, Forges, Grandes vignes, Grange aux bellesGué d’orger, Leduc-Frouin, Mirebeau, Montgilet, Plaisance, Raffault, Réau, Saint Just, Tour grise

* Bougrie, Cune, Depréville, Moncourt

 

Pays Nantais :

*** Brégeon, Landron, L’écu, Luneau papin, St Nicolas.

** Bonnet-Huteau, Chauvinière, Comerais, Gadais, Gunter-Chéreau, Haute Févrie, Martin Luneau, Pépière…

 

Posté par tomy63 à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaines - Vins du Monde

Le choix des régions provient de l'excellent Atlas Mondial du Vin de H. Johnson/J. Robinson. Les domaines proviennent du même ouvrage ainsi que de 1001vins dirigé par Neil Beckett.

 

Allemagne

Moselle dont Sarre, Piesport, Bernkastel (Cépages riesling, müller-thurgau…) : Egon Muller, Dr Loosen, JJ Prum, Markus Molitor, Willy Schaeffer, Van Volxem, Dr. Thanisch, Heymann-Löwenstein, Haag, Wienhoff Herrenberg, Van Othegraven, Peter Lauer, Von Hövel, d’Ayl, Schloss Saarstein, Reichsgraf von Kesselstatt, St Urban-Hof, Rheinhold Haart, Hain, AJ Adam, Clemens Busch, Christoffel, Grans-Fassian, Karthäuserhof, Grünhauser, Richter, Schloss Lieser, Vollenweider, Zilliken, Selbach-Oster…

Nahe (riesling, weissburgunder ou pinot blanc…) : Donnhoff, Schafer-Frohlich, Emrich-Schönleber, Diel…

Ahr (spätburgunder ou pinot noir…) : Meyer-Näckel, Kreuzberg, Adeneuer, Jean Stodden, Nelles, Mayschoss...

Rheingau occidental et oriental (riesling, spätburgunder) : Schloss Johannisberg, Georg Breuer, August Kesseler, Fürst Lowenstein, Künstler, Flick, Weil, Schloss Vollrads…

Hesse (sylvaner, riesling, spätburgunder, dornfelder, portugieser, scheurebe, grauburgender…) : Keller, Wittmann, Gunderloch, Blue Nun, Teschke, Wagner-Stempel, Gutzler…

Palatinat (riesling, weiss/grau/spat/früh burgunder…) : Bürklin-Wolf, Von Buhl, Basserman-Jordan, Christmann, Rebholz, Müller-Catoir, Kuhn, Becker, Knipser, Jülg, Bergdolt, Schneider, Rings…

Bade et Wurtemberg (gutedel, spät/grau burgunder, riesling, müller-thurgau) : Salwey, Dr Heger, Huber, Laible, Schnaitmann, Wassmer, Dautel…

Franconie (sylvaner, bacchus, kerner, scheurebe, rieslaner…)  : Rudolf Fürst, Paul Fürst, Sauer, Weingut am Stein…

 

Autriche

Burgenland (blaufränkisch, zweigelt, St-Laurent, sämling 88 ou scheurebe, weissburgunder ou pinot blanc, neuberger…)  : Kracher, Pittnauer, Moric, Umathum, Bernhard Ott, Feiler-Artinger, Meinklang, Schiefer, Krutzler, Wachter-Wiesler, Nittnaus, Juris, Pöckl, Triebaumer, Schröck, Brigit Braunstein, Prieler et Koster am Spitz, Karl Fritsch, Von Reichersdorf, Helmut Lang, Paul Achs, Opitz, Halbturn, Preisinger, Kollwentz, HafnerHeinrich

Kempstal et Kamptal (grüner, riesling…) : Salomon Undhof, Gobelsburg, Brundlmayer, Sepp Moser, Stadt Krems, Jurtschitsch, Loimer, Geyerhof, Ilse Maier, Hiedler, Nigl…

Wachau (riesling, grüner veltliner…) : Knoll, FX Pichler, Prager, Pichler-Krutzler, Alzinger, Hirtzberger, Nikolaihof…

 

Suisse

Valais (pinot noir, gamay, syrah, cornalin, petite arvine, ermitage ou marsanne, amigne, humagne…) : Maye, Chappaz, Dorsaz B., Dorsaz G., Domaine des muses, Abbet, Germanier, Joris, Besse, Mercier, Cave des Tilleuls, Beudon, Darioli, Mont d'or, Gillioz, Biber, Constantin…

Vaud (fendant ou chasselas, gamay, merlot, humagne blanche et rouge…) : Chollet, Paccot, Duboux, La Capitaine, Barichet

Genève (gamay, pinot noir, gamaret, chardo, sauvignon…) : Clos des pins, Dugerdil, Gros S., Amoz, Dne des Hutins, Novelle...

Autres Suisse dont Tessin, Grisons... (merlot, pinot, bondola, completer, raüschling, rèze, païen ou heida…) : Meilener, Mondo Sementina, Jeninser, Baumann, Eichholz, Pelizzatti, Gantenbein, Hermann, Wegelin, Bachtobel, La maison carrée, Meyer M., Meier E., Litwan …

 

Belgique

(müller-thurgau, chardonnay, pinots blanc et gris, dornfelder...) Clos des Zouaves, Ten Kappitelberg, Boschberg, Trazegnies, Chenoy, Opleeuw, Mellemont, Entre-deux-monts, Wijnkasteel, Kluisberg, Clos des Agaises, Bioul, La Marniere, Bon Baron, Schorpion, Genoels-Elderen, Vidaigne…

 

Luxembourg

(cépages “alsaciens”...) Clos des rochers, Duhr...

 

Angleterre

(chardo, pinots meunier et noir...) Ridgeview, Camel Valley, Nyetimber…

 

Espagne

Ribera del duero (tempranillo ou tinto fino…) : Vega Sicilia, Alion de Vege Sicilia, Pingus, Aalto, Alonso del Yerro, Pago de los Capellanes, Emilio Moro, Ismael Arroyo, O. Fournier, Legaris, Montecastro, Rodero, Arzuaga Navarro, Cillar de Silos, Dominio de Atauta, Vina Sastre, Pesquera, Hacienda Monasterio, Matarromera...

Rioja (tempranillo, grenache…) : Lopez de Heredia, Benjamin Romeo, CVNE, La Rioja alta, Artadi, Contino, Vinedos des paganos, Marques de Vargas, Marques de Murrieta, Mendoza, Muga, Remelluri, Roda, San Vicente, Remirez de Ganuza, Martinez-Bujanda, Marques de Riscal, Allende, Contador, Izadi, Exopto, MurielMontelciego

Toro et Rueda (tinta de Toro ou tempranillo...) : Pintia de Vega Sicilia, Dominio del Bendito, Vega de Toro, Gago Pago, Maurodos, Palacio de Bornos, Belondrade y Lurton, Ossian, Dos Victorias, Farina, Garanza, Hermanos Lurton

Navarre (tempranillo, genache…) : Domaines Lupier, Ochoa, Nekeas, Sarria, Chivite, Guelbenzu, Palacio de la Vega…

Rias Baixas (albarino…) : Pazo de Senorans, Rodrigo Mendez, Do Ferreiro, Fillaboa, Lusco do Mino, Palacio de fefinanes, Valminor, Trico, Benito Santos

Nord-Ouest dont Bierzo et Valdeorras (mencia, godello...) : Raul Perez, Descedientes de A. Palacios, R. Palacios, Valdesil, G.Perez-Mengoba, Dominio de Tares, Tilenus, Valtuille, Peique, Paixar…

Priorat (carignan, grenache…) : Clos Mogador, Alvaro Palacios, Terroir al limit, Trio infernal, Celler Mas doix, Clos Erasmus, Mas Martinet, Costers del Siurana, Capafons Osso, Vall Lach…

Autres Catalogne dont Montsant et Cava (cépages xarel-lo, tempranillo, grenache, CS…) : Espectacle-Mogador, Gramona, Recaredo, Parxet, Celler de Capçanes, Venus, Colet, Torres, L'origan, Sot, Torello, Raventos, Cordoniu, Raventos i blanc, Can Rafols dels Caus, Baturrica

Xérès (palomino fino, moscatel, PX) : Alvear, Toro Albala, Gonzalez Byass, Guttierez Colosia, Osborne, Tradicion, Domecq, Valdespino, Romate, Rey Fernando, Paternina, Marques del real tesoro, Luque, Hidalgo, Garvey, El Maestro sierra, Perez Barquero, Williams & Humbert, Barbadillo, Delgado Zuleta, Sanchez Ayala, Lustau,…

Autres dont Catalayud, Jumilla, Yecla, Campo de Borja... : Borsao, Castano, Vano, Barranco OscuroDionysos/Las estrellas,...

 

Portugal

Porto (touriga franca, touriga nacional…) : Taylor’s, Fonseca, Graham's, Dow, Quinta do Noval, Quinta do Vesuvio, Churchill, Cockburn, Croft, Niepoort, Ramos Pinto, Warre, Quinta do Crasto, Delaforce, Quinta do Portal, Quinta do Vale Meao, Sandeman, Smith Woodhouse...

Douro (touriga franca, nacional, tinta roriz ou tempranillo, tinta barroca…) : Quinta de la rosa, Wine & Soul Guru, Duas Quintas-Ramos Pinto, Barca Velha, Chryseia, Poeira, Seara d’Ordens

Vinho verde (alvarinho, loureiro, arinto…) : Soalheiro, Aphros, Quinta de Gomariz, Quintas do homem, Adega coop. de Monçao

Bairrada et Dao (baga, bical, touriga nacional, jaen ou mencia…) : Luis Pato, Julia Kemper, Kompassus, Quinta dos Roques…

Lisbonne et Péninsule de Setubal (moscatel, castelao, aragones ou tempranillo…) : Horacio Simoes, Monte Cascas, Pegos Claros, da Fonseca, Bacalhoa

Alentejo (aragones ou tempranillo, trincadeira…) : Quinta do mouro, Cortes de Cima, Herdade de Cartuxa, Herdade de Mouchao, Herdade de Esporao, Pedra e alma, Alexandre Relvas...

Madère (malvoisie, bual, verdelho, sercial, terrantez…) : Barbeito, Henriques & Henriques, Oliveira, Blandy's, Cossart Gordon, Leacock's...

 

Grèce

Autres Grèce dont Naoussa (xinomavro, savatiano, mavrotragano, limnio, mavroudi, debina…) : Katsaros, Thymiopoulos, Anathanassios, Boutari, Alpha estate, Gerovassiliou, Lazaridi, Pavlidis, Georgas, Dalmaras, Frankou…

Santorin (assyrtiko, aïdani…) : Gavalas, Sigalas, Hatzidakis, Argyros, Gaia…

Crète (vidiano, plyto, dafni…) : Lyrarakis, Economou, Douloufakis, Manoussakis, Hania, Michalakis…

Samos (muscat…) : Samos Co-op…

Céphalonie (robola, muscat…) : Sklavos, Gentilini…

Péloponèse (roditis, moschofilero, agiorgitiko, laghorti, merlot…) : Gaia, Antonopoulos, Parparoussis, Tsolis, Tselepos, Mega Spileo, Spiropoulos…

 

Ukraine

(chardonnay, merlot, CS, muscat…) Massandra...

 

Hongrie

Tokaji (furmint, harslevelü, sargamuskotaly ou muscat blanc…) : Szepsy, Disznoko, Royal Tokaji Wine Company, Oremus, Zoltán Demeter, Erzsébet Pince, Dobogó, Gróf Degenfeld, Samuel Tinon, Balassa, Hetsolo, Kiralyudvar, Patricius, Pajzos, Dereszla

Autres (kardaka, kekfrankos ou blaüfrankisch, CS, furmint, leanika, harslevelü…) : Heimann, Takler, Vida, Vesztergombi, Tibor Gal, Szeremley, St Andrea, Buttler, Frittmann, Gere, Tiffàn…

 

République tchèque

(pinot noir, St Laurent, riesling, welchriesling, pinot blanc, sauvignon…) Saldorf, Branice, Satov...

 

Slovaquie

(riesling, chardo, CS, frankovka ou blaufränkisch…) Mrva & stanko, Perla, Elesko...

 

Géorgie

(saperavi, rkatsiteli...) : Pheasant’s tears, Alaverdi monastery, Schuchmann, Tbilvino, Teliani valley…

 

Bulgarie

(merlot, CS, pinot noir, misket rouge, pamid, mavrut, rubin…) : Enira, Château de val, Dux, Terra Tangra, Miroglio…

 

Roumanie 

(feteasca regala, feteasca alba, tamaioasa ou muscat à petits grains, muscat ottonel, merlot…) : Davino, Basilescu, Dionis, Recas, Rotenberg, Vinarte, SERVE, Cotnari

 

Croatie

(grasevina ou welschriesling, riesling, chardo, malvoisie, refosco ou teran, plavac, posip, vugava, zlahtina…) : Zlatan Otok plenkovic, Korta Katarina, Roxanich, Plancic, Tomic, Clai, Matosevic, Grgic...

 

Arménie

(areni, CS…) : Armavir...

 

Slovénie

(rebula ou ribolla, pinot gris, friulano, malvoisie, riesling, furmint, chardo…) : Kristancic, Simcic, Verus, Vinag, Kogl, Movia, Dveri pax, Klinek Medana, Mansus...

 

Liban

(CS, merlot, syrah, grenache, carignan…) Musar, Marsyas, Kefraya, Ksara, Dne de Baal, Massaya, Wardy, Belle-Vue…

 

Syrie

(CS, merlot, syrah…) Bargylus…

 

Israël

(CS, syrah, merlot, carignan, mourvèdre...) Tzora, Recanati, Retofa, Carmel, Flam...

 

Chypre

(cépages internationaux, lefkada, xynisteri, mavro…) Keo, Etko, Kyperounda, Zambartas, Vlassides, Vasa, Tsiakkas, Fikardos…

 

Turquie

(cépages internationaux, papaskarasi, karalahna…) Kavaklidere, Corvus, Sevilen, Diren…

 

Canada 

Ontario (chardo, riesling, vidal, merlot, CF…) : Inniskillin, Cave Spring, Henry of Pelham, Tawse, Hidden Bench, Vineland Estates, Southbrook…

Colomie-Brittanique dont Okanagan Valley (chardo, riesling, pinot blanc, roussanne…) : Mission Hill, Herder, Wildgoose, Cedarcreek, Orofino, Le vieux pin, Red Rooster…

Québec (pinot, chardo…) : Les Brome, Les Pervenches…

 

Etats-Unis

Washington dont Columbia Valley & Walla Walla Valley (merlot, CS, syrah, chardo, riesling…) : Quilceda creek, Abeja, Gramercy, Kestrel, Col Solare-Antinori, Ch. Ste Michelle, Hedges family, Kiona, Upland, Hyatt, L'ecole 41, Cayuse, Leonetti, K Vintners, Dunham, Tamarack...

Oregon dont Willamette valley (pinot noir, pinot gris, chardo…) : Amity, Witness tree, Cristom, Corral Creek, Eyrie vineyards, Bergström, Joseph Drouhin, Soter, Brick House, Beaux frères, Erath, Bethel Heights, Brandborg, King estate, Abacela…

Californie Mendocino & Lake dont Anderson Valley (CS, merlot, zinfandel, chardo, pinot) : Goldeneye, Frey, Yorkville Cellars, Obsidian Ridge, Brassfield, Steele, Roederer Estate, Wildhurst…

Californie Sonoma Septentrional dont Dry Creek Valley & Russian River (chardonnay, zinfandel, pinot) : Ridge, Marcassin, Freestone de J. Phelps, Vérité, Kistler Vineyards, Aubert wines, Williams Selyem, Hirsch, Flowers, Littorai, Quivira, Stonestreet, Coppola winery, Beringer, Peter Michael Winery, Marimar, Iron Horse, Ramey, Joseph Swan, Seghesio, Rochioli, Peay, Jordan, Gallo family

Californie Sonoma Méridional & Carneros (chardo, CS, merlot) : Hanzell, Buena Vista, Kenwood, Gloria Ferrer, Kunde, Hyde, Landmark, RavensWood

Californie Napa Valley (CS, merlot, zinfandel, chardo) : Dominus Estate, Joseph Phelps, Pahlmeyer winery, Schrader, Colgin cellars, Philip Togni, Bryant Family, Kongsgaard, Lewis, Long, Araujo, Abreu, Beringer, La Jota, Stony Hill, Diamond creek, Chappellet, Heitz, Duckhorn, Dunn, Jade Mountain, Mayacamas, Newton, Ramey Hide, Quintessa, Turley, Jack Davies…

Californie Napa-Rutherford (CS) : Caymus Vineyard, Inglenook, Beaulieu, Staglin, Hewitt, Frog’s leap…

Californie Napa-Oakville (CS, chardo, sauvignon, sangiovese…) : Opus One, Harlan estate, Screaming eagle, Mayback, Mondavi winery, Dalla Valle, Far Niente, Napa wine company…

Californie Napa-Stags Leap (CS, merlot) : Shafer Vineyards, Chimney rock, Stag’s leap winery, Stag’s leap wine cellars…

Californie Sud de la baie de San Francisco (CS, chardo, pinot…) : Ridge-Monte Bello, Calera, Bonny Doon, Chalone, Mount Eden, Talbott, Steven Kent…

Californie Contreforts de la sierra, Lodi et Delta de Sacramento (zinfandel, CS, syrah, sangiovese…) : Madrona, Sierra Vista, Woodbridge by Mondavi…

Californie Côte centrale (zinfandel, CS, chardo, pinot, syrah, sauvignon, viognier, riesling…) : L’aventure, Tablas creek, Sine qua non, Alban Vineyards, Rusack, Qupé, Bon Climat, Clendenen, Cambria, Talley, Saxum, Palmina, Sanford, Sea smoke cellars, Cycles gladiator, Babcock…

Missouri (norton, vignoles…) : Augusta winery, Stone Hill…

Virginie (viognier, petit manseng, norton, chardonnay, cabernet franc, petit verdot, nebbiolo…) : Chrysalis, Barboursville, RdV Vineyards, Linden…

New-York (concord, sauvignon, Riesling, chardo, pinot noir…) : Red Newt, Fox Run, Anthony Road, Lenz, Paumanok, Shinn Estate, Wölffer, Ravines, Heart & Hands, Macari, Channing, Konstantin…

Sud-Ouest, Arizona, Nouveau-Mexique, Texas (CS, merlot, chardo, riesling, roussanne…)  : Pheasant Ridge, Llano Estacado, CapRock, Gruet, Caduceus, Page Spring…

 

Mexique

(CS, nebbiolo…) Mogor-Badan, Adobe Guadalupe, Paralelo, Casa de Piedra, Villa Montefiori, LA Cetto, Domecq…

 

Brésil

(isabella, touriga, marselan, arninanoa, egiodola, sauvignon, pinot noir, merlot…) Cave Geisse, Lidio Carraro, Vinicola Salton, Miolo wine group, Casa Valduga, Pizzato, Vallontano, Aurora, Peterlongo, Don Giovanni, Quinta do Seival…

 

Uruguay

(tannat, viognier, trebbiano, torrontes, petit verdot, chardo, CS…) Pizzorno, Garzon, Gabriel Pisano, Il Stagniari, Marichal, Carrau…

 

Chili

(CS, carmenère, chardo, merlot, sauvignon, pais ordinaire, syrah, carignan…) Concha y toro-Almaviva, Santa Rita, Pirque, Vinedo Chadwick, Montes, Casa Lapostolle, Carmen, Altaïr, Los Robles, Vinedos Corpora, Valdivieso, Luyt, Errazuriz, Anakena, Matetic, Vina Casablanca, Vinedos organicos emiliana, El principal, Paul Bruno, Antiyal, Cousino Macul,Vina Leyda, Aristos, William Fèvre, Cono Sur, Araucano, Las Ninas

 

Argentine

(malbec, torrontes, CS, bonarda, chardo, cereza, barbera…) Terrazas de los Andes-Cheval des Andes, Clos de los siete, Mendel, Zuccardi, Gran Enemigo, Monteviejo Lindaflor, Alta Vista, Achaval Ferrer, O. Fournier, Zapata, Etchart, Tapiz, Alamaya, Altos las Hormigas, Catena Alta, Colomé, Noemia de Patagonia, Yacochuya de M. Rolland, Cecchin/4 manos/Micelini… 

 

Australie

Australie occidentale (riesling, CS, shiraz ou syrah, chardo, pinot, sauvignon…) : Marchand & Burch, Picardy, Talijancich, Frankland, Houghton, Alkoomi, Salitage…

Magaret River (CS, sauvignon, sémillon, syrah, chardo…) : Cullen, Leeuwin Estate, Vasse Felix, Mosse Wood, Pierro, Cape Mentelle, Stella Bella, Woodlands, Xanadu, Voyager…

Barossa Valley (syrah, CS, grenache, chardo, sémillon…) : Penfolds, Torbreck vintners, Two Hands, Maverick, Heritage, John Duval, Peter Lehmann, Kalleske, Greenock creek, Wolf Blass, Jacob’s creek, Burge, Melton, Ringland, Rockford, St Hallett, Turkey flat…

Eden Valley (syrah, riesling…) : Henschke, Buring, Maverick, Irvine, Yalumba, Torzi-Matthews, Hobbs, Radford, Tin Shed, Shobbrook…

Clare Valley (syrah, riesling, CS…) : Grosset, Kilkanoon, Jim Barry, Petaluma, Taylors, Wendouree, Mount Horrocks, Skillogalee…

McLaren Vale (syrah, grenache, mourvèdre, CS, tempranillo…) : d’Arenberg, Hardys, Mount Hurtle, Mollydooker, Noon, Mitolo, Clarendon Hills, Pannell, Chapell Hill, Hugh Hamilton, Paxton, Samuel’s George, Ulithorne, Yangarra, Wirra Wirra, Battle of Bosworth, Coriole…

Adelaïde hills (sauvignon, chardo, syrah, pinot…) : The Lane, Shaw & Smith, Nepenthe, Barratt, Leabrook…

Coonawara (CS, merlot, syrah, chardo…) : Rymill, Balnaves, Katnook, Bowen, Hollick, Majella, Penley, Parker, Wynn's, Leconfield…

Victoria (pinot, syrah, chardo, riesling, sangiovese, muscat, muscadelle, durif…)  : Tahbilk, William Downie, Jasper Hill, Greenstone, Mt Langi Ghiran, Dalwhinnie, Brown Brothers, Giaconda, Bass, Wild duck creek, Mitchelton, Trager, Chambers, Morris, Stanton & Killeen…

Péninsule de Mornington (pinot noir…) : Paringa, Main Ridge, Stonier, Moorooduc, Eldridge, Kooyong, Ten minutes by tractor…

Yarra Valley (pinoy, syrah, chardo, CS…) : De Bortoli, Chandon, Oakridge, Luke Lambert, Coldstream hills, Mount Mary, Yarra Yering, Yarra Yarra, Gembrook hill…

Tasmanie (pinot, chardo, riesling, sauvignon…) : Penfolds-Yattarna, Hardy, Domaine A, Jansz, Pressing Matters, Kreglinger, Tamar Ridge, Pirie…

Nouvelle-Galles du sud (chardo, syrah, sémillon, riesling…) : Adina, Helm, Ross Hill, Moppity, Montrose, Hart & Hunter, Brokenwood, Clonakilla, Lake's Folly, McWilliam's, Tyrrell’s…

 

Nouvelle-Zélande

Hawke’s bay (chardo, CS, merlot, sauvignon…) : Unison, Bilancia, Te Mata, Mission Estate, Vidal, Craggy Range, Trinity Hill…

Wairarapa (pinot noir…) : Ata Rangi, Coney, Dry River, Kusuda, Martinborough vineyard, Margrain, Alana, Palliser, Voss, NGA Waka, Schubert…

Marlborough (sauvignon, pinot, chardo…) : Cloudy Bay, Seresin, Saint Clair, Vavasour, Greywacke, Framingham, Yealands, Clos Henri, Allan Scott, Giesen, Forrest, Ara, Marisco, Hans Herzog, Lake Chalice, Montana, Jackson, Isabel, Hunter's, Fromm…

Canterbury (pinot, chardo, riesling…) : Pyramid valley, Bell Hill, Brancott, Mountford, Waipara springs, Greystone, Muddy water…

Central Otago (pinot noir…) : Felton road, Mt Difficulty, Peregrine, Carrick, Amisfield, Rippon, Quartz reef, Wild earth, Akarua, Terra sancta, Bald hills…

Autres (sauvignon, pinot, riesling, chardo, syrah, merlot, CS…) : Neudorf, Seifried, Man O’ War, The Hay Paddock, Kumeu River, Goldwater, Stony Ridge, Te Motu, Millton…

 

Afrique du sud

Constantia (sauvignon, muscat, sémillon…) : Klein Constantia, Groot Constantia, Steenberg, Cape point vineyards, Eagles Nest, High constantia, Constantia uitsig…

Swartland (chenin, syrah, mourvèdre, CS…) : Meerhof, Sadie, Mullineux, Porseleinberg, Lammershoek/Testalonga, Riebeek, Sequilo…

Stellenbosch (sauvignon, pinotage, chardo, CS, syrah, chenin…) : De Trafford, Rudera, Ken Forrester, Warwick, Hartenberg, L’avenir, Kanonkop, Simonsvlei-Joubert, Haskell, Vilafonté, Chamonix, Boekenhoutskloof, Fairview, Kleine Zalze, Nederburg, Bredell's, Els, GS, Anwilka, Le Riche, Meerlust, Morgenster, Vergelegen, Thelema, Rudera Robusto, Rust en Vrede, Rustenberg, Rupert & Rothschild, Marianne estate

Côte sud du cap (pinot noir, chardo, sauvignon…) : Iona, Jean Daneel, Shannon Vineyards, Newton Johnson, Hamilton Russell, Paul Cluver, Oak Valley, Bouchard Finlayson…

Autres (sauvignon, chenin, muscat, touriga national, CS, pinotage, syrah, chardo…) : De Krans, KWV, Cederberg, Joubert-Tradauw, Fryer’s cove…

 

Chine

(CS, merlot, carménère, chardo, pinot noir…) Château Junding, Lou Lan, Qingdao, Changyu, Dynasty, Citic-Lafite, Grace vineyard, Jia Beilan, Silver heights…

 

Inde

(sauvignon, chardo, CS…) Omar Khayyam, Sula, Fratelli…

 

Japon

(koshu, niagara, kyoho, delaware, CS, merlot, chardo, zweigelt…) Grace, Arugabranca, Sogga, Takahiko, Mercian, Suntory, Asahi, Manns, Sapporo, Tsuno wine, Shizen-Dubourdieu…

 

Posté par tomy63 à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Languedoc-Roussillon

Languedoc

Le Languedoc est « le Nouveau Monde de la France, la scène de bonnes idées nouvelles et d’attentes de plus en plus exigeantes » (Atlas Mondial du Vin).  Il s’agit en effet d’une région immense, où les jeunes vignerons peuvent facilement trouver de la place et innover dans chaque couleur, avec des cépages variés. La région bénéficie à la fois de la chaleur et du soleil méditerranéens mais aussi d’une certaine fraîcheur au pied des montagnes. La partie orientale est dominée par l’appellation AOP Languedoc, qui remplace l’AOC Coteaux du Languedoc depuis 2006 (mais les vignerons ont jusqu’à 2017 pour changer leurs étiquettes) suivie du nom de ses « crus » : Pic St Loup, Terrasses du Larzac, Montpeyroux, Pézenas… La partie occidentale bénéficie aussi de la fraîcheur de l’Atlantique, on peut d’ailleurs y trouver des cépages bordelais, à Cabardès par exemple. Les appellations intéressantes sont nombreuses : Corbières, Saint-Chinian, Faugères, Fitou, Minervois, Limoux… Toutes peuvent présenter d’excellents rapport q/p. L’avenir du vin français est probablement ici.

languedoc

 

Principaux producteurs :

***** Grange des Pères, Mas Jullien, Montcalmès.

**** Aupilhac, Barral, Clos Marie, Conte des florisErmitage du Pic St Loup, La BaronneLes aurelles, Mas Champart, Peyre Rose, Roc d'AngladeSt Jean de Bébian, St sylvestre, Terrasse d’elise, Vaïsse.

*** Alquier, Barré, Bertrand Bergé, Borie la Vitarele, Cazaban, Chabanon, Champ des sœurs, Chemin des rêves, Clos maïa, Daumas Gassac, Domaine des Homs, Grange léon, La Garance, La Madura, La Pèira, La Traversée, LedogarLes eminades, Les vignes oubliées, Leyris MaziereMas de la séranne, Mas Laval, Maxime Magnon, Mouscaillo, Mylène Bru, Navarre, Ollieux Romanis, Pas de l’escalette, Puech Haut, Puech Lazert, Sénat, Terre Inconnue.

** Aigues belles, Amants de la vigneronne, Borie de Maurel, Cal Demoura, Canet Valette, Caraguilhes, Castelmaure, Cazeneuve, Clos de l'Anhel, Domaine de la prose, Fabre-Gasparets, Grande Courtade, Grange de quat sous, Hautes Terres, Hortus, La Sorga, La Voulte Gasparets, Lerys, Les Creisses, Les fusionnels, Lorgeril, Maels, Mas Coris, Mas de l'oncle, Mas de MartinMas des Brousses, Mas des caprices, Mas des chimeres, Mas pas resMas Fabregous, Mas Foulaquier, Mansenoble, Mirausse, Mille Vignes, Murettes, Oustal Blanc, Pech Redon, Pelletier, Plan de l’homme, Ravanes, Trois Orris, Zélige Caravent

* Alliance Minervois, Ancienne mercerie, Antech, Arjolle, Capitoul, Cébène, Clos Bagatelle, Coopérative du Laurens, Gourdou, Grézan, Haut Gléon, La Baume, Mas de Novi, Moulin de Lène, Notre dame du Quatourze, Pierre Fil, Prieuré de ValcroseTour Penedesses, Vignes d'Elodie, Vin de Merde

 

 

Roussillon

Si le Roussillon peut présenter lui aussi d’excellents vins rouges et blancs dans l’esprit de ceux du Languedoc, son intérêt majeur réside peut-être dans la production de vins doux naturels, des vins qui comme les portos sont mutés à l’eau-de-vie pour stopper la fermentation et conserver les sucres résiduels. Comme les portos ils peuvent connaître un vieillissement non oxydatif pour être bus jeunes et sur le fruit, ou oxydatif et ce sont alors des vins de longue garde aux arômes de noix et de fruits secs. Les grands Banyuls et Maury sont des vins mésestimés, vendus à des prix bien peu élevés par rapport à leur qualité.

roussillon

 

Principaux producteurs :

***** Gauby.

**** Abbé Rous, Clos des fées, Edre, Olivier Pithon, Vial Magnères.

*** Cazes, Clos du rouge gorge, Clot de l'oum, Coume del Mas, Gardiès, Mas Amiel, Mas Karolina, Matassa, ModatPouderoux, Puig-parahy, Rectorie, Roc des anges & terres de fagayra, Sarda Malet, Sabbat, Soulanes.

** Berta-Maillol, Bila-haut, Boudau, Calvet Thunevin, Casa blanca, Casenove, Clos des Paulilles, Danjou-Bannessy, Domaine de Rancy, Duchene, l’Elephant, Le soula, Lafage, Laguerre, l’Ou, La Nouvelle donne, L'horizon, Madeloc, Mas Cristine, Mas des Clots, Mudigliza, Padié, Pietri Géraud, Préceptorie, Schistes, Singla, Tour vielle, Traginer, Vaquer…

* Demoiselles, Lavail, Mas de MadameSaint Sébastien

 

Posté par tomy63 à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sud-Ouest

Le sud-ouest est un vignoble immense, qui comporte des AOC, des sols, des cépages, et donc des vins, très variés. En rouge, Cahors (cépage malbec) et Madiran (cépage tannat) dominent, donnant des vins puissants, mais d'autres appellations proposent des vins intéressants comme les Côtes du Marmandais d'Elian Da Ros. En blanc sec, Jurançon, mais aussi Irouléguy au Pays basque ou encore Bergerac, ne font pas forcément partie des AOC les plus recherchées des amateurs, pourtant les meilleurs vignerons produisent des vins de qualité, qui peuvent très bien vieillir sur Jurançon comme l'a montré le Clos Joliette. C'est peut-être pour ses blancs liquoreux que le sud-ouest vaut le détour, à Monbazillac, où le cépage principal est le sémillon (les vins se rapprochant donc de ceux de Sauternes), à Jurançon avec son très exotique petit manseng, mais aussi sur des appellations moins connues comme Pacherenc-du-vic-bilh, Gaillac (chez Plageoles, Rotier, Escausses...) ou encore Saussignac.

sud ouest

 

Principaux producteurs :

***** Jardins de Babylone, Tirecul La gravière.

**** ArretxeaBouscassé, Camin LarredyaClos Joliette, Clos LapeyreMontus, Plageoles, Uroulat.

*** Ancienne cure, Bru-Baché, Cauhapé, Causse Marines, Château Richard, Clos Bengueres, Clos d'un jour, Clos Thou, Combel la serre, Cosse Maisonneuve, Da Ros, Escausses, Haut-Campagnau, Jonc Blanc, Labranche LaffontLe cèdre, Mas del périé, Mouthes Le Bihan, PécoulaRotier, Souch, Triguedina.

** Aydie, Barouillet, Belmont, Berthoumieu, Bordenave, Brin, Castéra, Chambert, Chiroulet, Cinquau, Clos de Gamot, Clos Larrouyat, Clos Siguier, Coquelicot, Cros, Crouseilles, Eugénie, Flotis, Guirardel, Gutizia, Haugarot, Haut MarinHaut Montlong, Haut Montplaisir, Illaria, Jaubertie, Kalian, La Colombière, Lagrezette, Lamartine, La RamayeLe Roc, Lestignac, Mauro Guicheney, Moulin Caresse, Nigri, Pellehaut, Plaimont, Ponzac, PradellesRenaudie, Tour des gendres, Uby, Verdots, Viella, Vignau la juscle, Viguerie de Beulaygue...

* Clos Bellevue, Tariquet, Sergent, Cave d’Irouléguy, Grand Pouget, Bois de Simon

 

 

Charente

* Brard blanchard, Henri Jammet

 

Posté par tomy63 à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2016

Les Déplaude de Tartaras (Tartaras) ***

Les Déplaude de Tartaras - Poussières d'étoile 2015 : (IGP Collines rhodaniennes, chardonnay et viognier, élevage cuve 6 mois) Couleur or pâle aux reflets verts, nez plutôt marqué viognier, abricot, pêche, fleurs blanches, un peu d'agrumes aussi. Bouche vive, avec une acidité remarquable pour 2015, le viognier emmène un peu de gras, de l'abricot et de la pêche, pendant que le chardonnay apporte de la tension et des notes citronnées. Bonne longueur, finale fraîche, légèrement saline. Très beau vin. Note : 16,5/20.

 

Les Déplaude de Tartaras - Le Monde à l'envers 2014 : (ravat blanc, clairette, viognier, 8 mois en barrique) Couleur or pâle aux reflets verts, nez expressif, avec des notes de fleurs blanches, de pêche, d'abricot, de fenouil, un petit côté beurré également apporté par l'élevage (et par le ravat?) déjà bien intégré. La bouche est puissante, très grasse, massive, sur des notes florales, de l'abricot, un peu de poivre blanc, avec un peu d'acidité mais pas assez pour étendre suffisamment le vin à mon goût. Finale de bonne longueur, mais un peu lourde. Au final, plus de complexité que dans la cuvée Poussières d'étoile (élevage cuve), mais un peu moins de fraîcheur et de plaisir. Note : 14,5/20.

monde a l'envers 2014

 

 

Goûtés lors du salon In Vin Bio veritas 2015 :

Poussières d'étoile IGP Collines rhodaniennes 2014 : (viognier et chardonnay) le viognier domine, abricot, notes florales, assez gras, mais bonne acidité pour du viognier. TB-.

Hop là 2013 : (gamay) gamay classique, léger, fruité, frais, manque un peu de matière. B.

Ciel d'orage 2014 : (gamay, pinot noir, syrah) bonne matière ici, vin léger, gouleyant, fruits rouges, poivre, tanins bien fondus. B+.

Tout compte fait 2014 : (pinot noir, 10% syrah) bonne matière aussi, tannins plus ronds encore, moins de poivre, plus de fruits rouges, frais et gouleyant. TB-.

La Chanse 2013 : (syrah) très poivré, fruits rouges et violette, moins de matière que le précédent, tannins un peu secs en finale. B.

 

Posté par tomy63 à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2016

Salon des vins naturels de Chassignoles (43)

Petit salon très intéressant, entièrement consacré aux vins natures (= sans sulfites ajoutés) situé dans un recoin perdu du nord de la Haute-Loire. L'ambiance est géniale, festive, une grande buvette au milieu d'un champ, un chapiteau pour le repas du soir, des toiles de tente un peu partout autour, des vignerons très accessibles qui ne se prennent pas la tête, venus pour faire découvrir leur passion et leur philosophie mais aussi pour passer un bon week-end. Quelques bémols : la température un 30 juillet est évidemment bien trop élevée pour déguster comme il faut, d'autant plus que tous les vignerons ne sont pas équipés de glacières suffisamment grandes. Pas terrible non plus pour ramener chez soi des vins natures... La liste des vignerons du site vins-naturels était assez différente de ce qu'on pouvait trouver sur place, comme tous les ans a priori.

salon vins naturels chassignoles

 

Pierre Cotton - Brouilly 2015 : (gamay en macération carbonique) beau fruité croquant, classique, sur les fruits rouges et la mûre, ne fait pas spécialement nature, manque juste de longueur. B+.

Pierre Cotton - Côte de Brouilly 2015 : (macération carbonique mais sols de pierres bleues ici) on retrouve le fruité du précédent, mais avec un côté minéral supplémentaire, plus de tension et plus de longueur. TB-.

 

Mas Pas Res (Languedoc) - Rosé 2015 : (cabernet sauvignon) bien fruité, assez frais, sur la framboise et la grenadine. B.

Mas Pas Res - Sur le Pouce 2015 : (grenache, carignan, macération carbonique) vin de soif, léger, mais une bonne matière quand même, peu de tannins, belle fraîcheur, juste un peu court. B+.

Mas Pas Res - 2012 : (syrah et merlot) bien plus puissant, confiture de fruits noirs, chocolat, tannins présents mais de qualité, ne fait pas spécialement nature non plus, assez long. TB-.

 

Mylène Bru (Languedoc) - Lady Chasselas 2015 : vin particulièrement gras, floral, quelques notes de poire mais manque un peu de fruit et de tension. J’ai toujours eu du mal avec le chasselas… B.

Mylène Bru - Far Ouest 2014 : (grenache, carignan, syrah, cinsault) beaucoup de fruits dans cette cuvée, rouges comme noirs, des tannins soyeux, très frais, assez long, ne fait pas spécialement nature. Excellent, le vin du salon probablement. TB.

Mylène Bru - Karm 2013 : (tempranillo) Plus puissant et beaucoup plus tannique que le précédent même si les tannins sont plutôt de bonne qualité, plus chaud, fait un peu plus « vin nature », à attendre absolument. B.

Mylène Bru - Rita 2012 en magnum : (carignan) vin assez puissant, très marqué fruits rouges, très frais, tannins soyeux là aussi, beaucoup de longueur. TB.

far ouest

 

La Sorga (Languedoc) - Qué va piano : (pétillant naturel 100% mauzac jaune) bulle au nez assez mûr, mais très sec et citronné et bouche, des notes pas très nettes de vernis gâchent l’ensemble. B-.

La Sorga - L’intravineuse : (majorité mauzac) blanc sec, citronné, floral, assez tendu, gâché par les mêmes notes de vernis. B-.

La Sorga - L’esprit Attila : (2014 ? syrah, grenache, carignan, alicante) vin ultra fruité, avec des notes de violette, bouche juteuse, tannins imperceptibles, très fraîche, du vrai jus de fruit. TB.

 

Pacina - Toscana bianco La Cerretina 2014 : (malvasia et trebbiano) couleur presque ambrée, nez de fruits mûrs, légèrement oxydatif, comme un vin de paille, la bouche est sèche, tendue, peut-être une légère macération pelliculaire, agrumes et notes oxydatives. Assez long. TB-.

Pacina - Toscana Il secondo 2014 : (jeunes vignes de sangiovese) sur les fruits rouges, tannins très présents et secs. B-.

Pacina - Toscana 2011 : (VV de sangiovese) plus puissant que le précédent, très tannique mais les tannins ne sont pas secs ici, plus confituré, assez mûr mais sans tomber dans la lourdeur, très long. Beau potentiel. TB-.

pacina toscana bianco

 

Podere Orto - IGT Lazio Trivium Rosso 2013 : servi trop chaud, un peu de réduction, il m’a paru très puissant et épicé. B-.

 

Barranco Oscuro (Espagne, proche de Grenade) - Salmonido : (rosé de pinot noir) rosé assez foncé, léger, légèrement grillé et épicé. B.

Barranco Oscuro - El Pino Rojo 2014 : (pinot noir) très belles notes de fruits rouges, un peu plus chaud et épicé qu’un bourgogne, mais une bonne acidité, de la finesse et de la longueur. TB.

Barranco Oscuro - Rubaiyat 2011 : (syrah) robe très noire, fruits noirs, épices, bonne acidité, mais trop de volatile gâche l’ensemble. B-.

Barranco Oscuro - Garnata 2011 : (grenache) très fruité, fruits rouges confiturés, tannins présents mais de belle qualité, les 15% ne se sentent pas, bonne acidité. TB.

Barranco Oscuro - 1368 Cerro Las Monjas 2005 : (grenache, cab sauv, cab franc, merlot) nez brioché, tabac, sous-bois, un peu « bordelais », pas trop mon truc. Bouche avec une belle matière, des tannins fondus. B+.

barranco oscuro garnata

 

Aurélien Lefort (Auvergne) - Les épines à quoi servent-elles ? : un producteur vivement recommandé dans la RVF spécial millésime 2015 dont les vins sont difficiles à trouver : 600 et 800 bouteilles pour les cuvées qui vont suivre, tout est déjà vendu bien sûr. (Gamay, 2015, une partie non égrappée puis élevage court en vieilles barriques de 600L) Celui-ci fait bien vin naturel, il est servi un peu chaud malheureusement, beaucoup de petits fruits rouges, peu de tannins, très léger, de la matière, mais un côté colle/plastique le rend désagréable. B-.

Aurélien Lefort - Sérum : (gamay 2015) servi trop chaud aussi, il a plus de matière que le précédent, plus poivré (terroir volcanique), mais encore plus marqué colle/plastique. B-.

 

Marie et Vincent Tricot (Auvergne) - Rosé 2015 : rosé foncé, assez vineux, fruité, perlant. Pas mauvais, mais loin du niveau de leurs blancs ou de leur vin de paille, malheureusement déjà épuisés. B.

 

P. Bouju La Bohème (Auvergne) - Festejar : (bulle rosée de gamay et de pinot, 2015) une bulle que j’avais déjà goûtée récemment, cette fois-ci aucune réduction, c’est très gourmand, légèrement sucré, plein de fruit. TB.

 

Samuel Boulay (Rhône) - Rapapeo 2015 : (viognier et roussanne) aromatique de viognier, abricot, fleurs, assez gras, perlant, un côté colle/plastique. Moyen.

Samuel Boulay - Fricheti 2015 : (multicépages rouges) très marqué colle aussi. Moyen.

Samuel Boulay - Les Esprits 2015 : (syrah) assez noir et tannique, encore serré, pas le côté colle cette fois-ci, un peu jeune mais bon potentiel. B+.

 

Daniel Sage (Rhône) - Grange Bara : (syrah ?) servi trop chaud et sans le vigneron donc à regoûter dans de meilleures conditions, nez sur la cerise aigre, notes balsamiques, bouche légère, acidulée. B.

Daniel Sage - Nyctalopie : (gamay) servi trop chaud, couleur rose foncé, nez de rosé sucré mais bouche sèche, quasiment sans tannins, facile mais très court. B-.

Daniel Sage - La voix du Périscope : (viognier) servi trop chaud aussi, viognier assez gras, épicé, un peu vernis. B-.

daniel sage periscope

 

Jean Ginglinger - Pinot blanc 2015 : très frais, citronné, floral, vif, Il me rappelled les pinots blancs de Louis Sipp. TB-.

Jean Ginglinger - Riesling 2015 : le nez fait un peu brioche, bouche citronnée, on reconnait mal le Riesling, très belle tension. TB-.

Jean Ginglinger - Riesling oxydatif 2014 : l’oxydatif est légèrement marqué surtout par des fruits secs, très belle tension et longueur. TB.

Jean Ginglinger - Pinot Gris 2014 : très gras et un peu lourd, épicé, peu fruité. B-.

Jean Ginglinger - Pinot Gris Steiner 2013 : aromatique du precedent, mais plus tendu, plus long. B+.

Jean Ginglinger - Gewurz Réserve 2014 : le nez fait penser à une VT avec des fruits mûrs, un peu de rose et de litchi mais bouche sèche et tendue plus sur les agrumes, moins variétal. TB-.

Jean Ginglinger - Gewurz Steiner 2013 : il fait plus nature que les autres, l’aromatique fait penser à un vin orange mais pas de macération pelliculaire pourtant, de la mirabelle, de l’orange confite, de la noisette, très belle tension, original et surtout très bien fait. TB.

 

Petite conclusion sur les vins natures, mais qui n'a fait que confirmer mes premières impressions : on peut trouver des vins exceptionnels, plus fruités, plus frais et plus gouleyants que les vins sulfités comme on peut trouver des vins vraiment pas nets avec du vernis, de la volatile, de la colle... Les différences d'un vin à l'autre, mais aussi d'une bouteille à l'autre sont énormes. Certains vins font vraiment natures, d'autres pas du tout. Mais comme pour les vins sulfités on remarque que certains vignerons maitrisent parfaitement leur technique (Mylène Bru, Jean Ginglinger...) et d'autres non.

Enfin reste à savoir si le vin nature permet mieux de faire ressentir le terroir (le sol) que les vins sulfités. Question complexe... Ce que je remarque pour l'instant c'est que les vins de certains producteurs non natures semblent tous boisés et standardisés, impossible de sentir le terroir caché derrière. Ce n'est pas le cas de tous bien heureusement. Et certains producteurs natures font des vins bien différents en fonction du terroir uniquement (Pierre Cotton par exemple, pourtant en macération carbonique !) mais malheureusement ce n'est pas le cas de tous non plus...

 

Posté par tomy63 à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]