Bodega Cecchin *** - Moscatel de Alejandria 2012 I.P Mendoza : (19,5g SR/L) couleur or, nez discret à l'ouverture mais très expressif le lendemain, sur le miel, les fruits jaunes, les épices, l'anis. Bouche moelleuse qui semble faire un peu plus que 20gr de SR, épaisse, mielleuse, avec une fine acidité à l'attaque, puis une certaine fraîcheur grâce à des arômes mentholés, l'anis et les épices. Finale de longueur moyenne, manquant un peu de tension. Bon vin, assez original. Note : 15/20.

cecchin moscatel

Malbec Mendoza 4 Manos 2011 : (vinifié par V. Wallard) encore beaucoup de gaz, arômes kirschés, impression d’un vin un peu sucré, léger, mais pas en place. Moyen.

Bodega Cecchin Mendoza Carignan 2012 : (vin de la famille Cecchin, importé par V. Wallard) vin gourmand, sur le cacao, les fruits noirs, tannins souples, un peu trop sucré et manquant un peu d’acidité à mon goût. B.

Bodega Cecchin Graciana 2011 : tannins plus présents que sur le carignan mais de qualité, plus puissant, sur des fruits rouges bien mûrs, des épices, plus de longueur. B+.

Sémillon Hulk Via revolucionaria 2014 : (produit par M. Micelini, importé par V. Wallard) fruité classique du sauvignon, un peu de miel, vin sec, manquant de tension. B-.

 

 

Penfolds (Australie) **** - Koonunga Hill Shiraz Cabernet 2012 1/2 bt : (assemblage de différentes régions, Barossa Valley, McLaren Vale, Clare Valley, Coonawara...) couleur grenat, nez expressif, sur le cassis, la prune, l'orange sanguine, quelques épices, léger boisé bien intégré. Bouche aux tannins peu perceptibles, bonne matière, fruits noirs, épices, et un côté métallique un peu gênant, reste assez frais. Finale courte. Une entrée de gamme correcte mais pas plus. Note : 14/20.

penfolds

 

Clemens Busch (Allemagne-Moselle) **** - Riesling trocken 2013 : (trocken = sec, 9gr SR/L ici, sols de schistes) couleur paille, nez moyennement expressif, sur le citron, le pamplemousse, la poire. Bouche vive, légèrement perlante, fraîche, facile à boire à 10,5%, se goûte sec, sur les agrumes, avec un peu de résine et d'amertume en fin de bouche qui rappelle le pamplemousse. Finale de longueur moyenne, tendue et saline. Très bonne entrée de gamme. Note : 15,5/20.

clemens busch