25 octobre 2014

GT et SVI Lyon Paris 2014 - Bourgogne

Christophe Vaudoisey **

Volnay 1er cru Caillerets 2012 : couleur assez sombre, nez marqué fruits noirs, bouche en finesse, un peu d’épices en finale. Il manque quelques notes florales par rapport à Sigaut. TB-.

Volnay 1er cru Clos des chênes 2012 : plus fermé, plus puissant, plus de matière, tanins un peu raides en l’état, il manque un peu de fruits, à attendre mais bon potentiel. B+.

 

Henri Delagrange *

Volnay 1er cru Clos des chênes 2012 : (15% VE, 20% fûts neufs) nez très toasté, la bouche aussi, bonne acidité derrière. Vraiment pas mon style. Moyen.

Volnay 1er cru Champans 2012 : le côté toasté est légèrement moins marqué, plus solaire, plus de matière que Clos des Chênes, tanins un peu secs. Moyen+.

 

Bernard Delagrange *

Volnay 2011 : très vert et dilué. Moyen.

Volnay 1er cru Caillerets 2011 : style « à l’ancienne », très peu de bois, élevage long, petits fruits rouges mais malheureusement des tanins secs, peu de finesse, un peu dilué aussi. Moyen+.

 

François Buffet *

Volnay 1er cru Carelle sous chapelle 2007 : notes kirschées, déjà très évolué, très court et très plat en bouche. Moyen.

 

Domaine du Vieux collège *

Marsannay longeroies 2012 : très noir, très toasté, style à la Charlopin. Pas mon truc. Moyen.

Marsannay Clos du Roy 2012 : plus puissant et tannique, mais toasté aussi, aucune finesse. Moyen.

 

Régis Bouvier *

Bourgogne rouge en Montre cul 2013 : petits fruits rouges, beaucoup d’acidité, très court en bouche mais frais. B-.

Marsannay Longeroies VV 2012 : style assez fin, sur les fruits rouges, de la réglisse en finale. B+.

Marsannay clos du roy 2012 : plus foncé, plus puissant, plus fermé. Boisé trop marqué. B-.

 

Huguenot **

Marsannay Champs perdrix 2012 : couleur très sombre, nez toasté aussi. Moyen+.

Fixin Petits crais 2012 : plus fermé, plus puissant et épicé, bois mieux intégré. Bon potentiel. B.

 

Chevalier Père & Fils **

Ladoix 2012 : boisé trop marqué, assez court. Moyen+.

Ladoix 1er cru Les corvées 2011 : style très fin, fruits rouges, léger, manque un peu de matière mais frais et facile à boire, bois présent mais bien intégré. B+.

 

Laroche **

Chablis St Martin 2013 : très court. Moyen+.

Chablis 1C Vaudeveys 2012 : un peu d’élevage, brioché, pas très tendu. B-.

Chablis GC Blanchots 2012 : toasté, minéral, pas très vif, décevant. B-.

 

Albert Bichot **

Aloxe 1er cru clos des maréchaudes, domaine du pavillon 2011 : très léger toasté, très clair, frais, fruits rouges. B.

Chambolle 1er cru Les Chabiots 2011 : bonne acidité, sur les fruits rouges, léger beurré, pas une grosse matière, tanins un peu secs en finale. B+.

 

Chandon de Briailles ***

Savigny 1C Lavières 2012 : léger, framboise, fraise, tanins un peu secs en finale. B.

Savigny 1C Lavières 2011 : beaucoup de kirsch, léger, fluet. B-.

Pernand 1C Ile des vergelesses 2011 : beau nez de fruits rouges, toujours dans le style particulier du domaine qui me semble peu soufré, en finesse, mais toujours un petit manque de matière. B.

Corton Bressandes 2011 : un peu plus sombre et enfin un peu plus de matière même si on est loin d’un vin très concentré. B+.

 

V. Girardin ***

Meursault Les Narvaux 2012 : bois toasté, mais vif et citronné, pas très gras, assez long. B.

 

Felettig **

Bourgogne Hautes Côtes 2012 ? : un peu toasté, puissant, épicé, assez long. B.

Chambolle 1er cru Les Carrières 2012 : un peu toasté aussi, épicé, café, manque de finesse. B.

Chambolle 1er cru Les charmes 2012 : belle matière, toujours toasté et manquant un peu de fraîcheur, épicé, un peu plus long. B+.

 

Posté par tomy63 à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 octobre 2014

Amiot-Servelle (Chambolle-Musigny) ****

Amiot-Servelle - Chambolle-Musigny Les Bas doix 2009 : couleur rubis foncé, nez expressif dès l'ouverture, sur les fruits rouges (framboise, fraise) et une pointe de fruits noirs. La bouche reste sur les fruits rouges, mais avec un léger trait végétal qui lui donne de la fraîcheur, et une pointe d'épices. Bonne acidité, surtout pour 2009, les tanins sont bien fondus, pas d'élevage ressenti, il manque juste d'un peu de matière. Finale de longueur moyenne, très fraîche, fruitée. Bon village, qui donne envie de découvrir les 1ers et grands crus du domaine. Note : 16,5/20.

bas doix

 

Amiot-Servelle Chambolle 1er cru Les amoureuses 2015 : (FDGV15) très fruité, tannins d’une grande finesse, belle matière, le plus beau 2015 rouge du salon avec le Bonnes-Mares de Roumier. TB+.

Amiot-Servelle Chambolle 1er Cru Les Charmes 2014 : (FDGV16) plus fin que les Cras, sur les fruits rouges, pas de boisé ressenti, bonne longueur même si un peu moins que les Cras, moins minéral aussi, bonne matière, tannins fins. TB.

 

Amiot-Servelle – Chambolle-Musigny 1er cru Les Fuées 2010 : robe rubis foncé, nez expressif, qui pinote bien, sur la mûre, la cerise, la grenadine avec pas mal d’épices (liées à l’élevage) et un très léger boisé dans le fond. La bouche est gourmande, fruitée, avec une belle acidité, quand même assez puissante et épicée pour les Fuées (je partais plus sur Gevrey à l’aveugle), des tannins bien fondus, et toujours ce côté bois/épices. Belle longueur. C’est encore un peu jeune mais déjà excellent en l’état. TB.

 

Posté par tomy63 à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2014

Philippe & Vincent Lecheneaut (Nuits-Saint-Georges) ***

Lecheneaut - Nuits-saint-Georges 2009 1/2 bt : couleur rubis, contours tuilés. Nez très expressif dès l'ouverture, sur les fruits rouges un peu cuits, le kirsch, quelques notes fumées. Bouche très expressive aussi, puissance moyenne, tanins bien fondus, belle matière mais manque un peu de fraîcheur, toujours sur des fruits rouges cuits, avec des épices désormais. Finale de bonne longueur, épicée, qui manque légèrement d'acidité. Note : 16/20.

lecheneaut

 

Posté par tomy63 à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2014

Domaine Leroy et Maison Leroy SA (Vosne-Romanée et Meursault) ******

Leroy SA (négoce) - Bourgogne rouge 2007

Le nez fait très poivré, Grenache ? Syrah ? mais ça s'estompe un peu avec le temps. La bouche continue sur ces épices, mais présente aussi de beaux fuits rouges et noirs, un peu de cerise croquante (comme dans un Beaujolais si j'ose dire). Un bon vin, mais assez déboussolant. Je l'ai regoûté le lendemain, le poivre est bien parti, il reste surtout les fruits noirs (il fait encore plus Beaujolais du coup), mais c'est temps de le finir, il est en train de devenir de plus en plus plat, faut dire qu'il est resté ouvert un bon moment. Note : 16/20.

(CR de Julien) : "Le premier a une belle robe, assez profonde je trouve. Le nez est au départ un peu écoeurant sur la crème, le bonbon anglais puis va s'ouvrir sur une très belle complexité. Des notes de poivre, de cerise, de fraise se mélangent. Egalement un aspect floral avec de la violette. J'aime beaucoup. La bouche n'est pas en reste avec un très fort côté poivré. A vrai dire, un petit côté "vert" est présent au début mais va s'estomper assez fortement avec l'aération. C'est complexe, la bouche est pleine avec une belle acidité. Beaucoup de fruits noirs en bouche au contraire du nez. Dur, dur de partir sur un bourgogne pour mes camarades car le vin fait penser à un Rhone par ce fort côté poivré."

leroy

 

Domaine Leroy - Romanée-Saint-Vivant 2007 : robe rubis, trouble. Le premier nez est réduit, fumé, mais l'odeur part après une bonne agitation du verre. On trouve des notes de rafle, (ronce, pivoine) rose, et plein de petits fruits rouges. La bouche est un cran au-dessus, très florale, sur la framboise, les fruits rouges, beaucoup de finesse, on n'est pas sur un vin qui en met forcément plein la vue comme le Meursault de d'Auvenay mais c'est une d'une buvabilité déconcertante. Les tannins sont présents mais parfaitement fondus, une très belle acidité soutient le vin pendant longtemps. Finale très longue. Grand vin, qui me rappelle un peu le style de Clavelier (peu de soufre ?). Note : 19,5/20.

leroy romanee saint vivant

 

Posté par tomy63 à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2014

De Montille (Volnay) ****

De Montille - Volnay 1er cru 1996 1/2bt : un peu d'appréhension à l'ouverture, le sommelier dit jeter 1 demi-bouteille sur 3. Couleur rubis, contours tuilés, nez expressif sur des arômes tertiaires de sous-bois, de ronce, puis de la griotte et quelques fruits noirs. La bouche est vive, avec une très bonne acidité, des tanins encore fermes, d'un grand classicisme, mais manque d'un peu de matière. L'aromatique reste sur le sous-bois et la griotte principalement. Ca manque peut-être d'un peu de fruit pour Volnay. Finale de très bonne longueur, tendue. Note : 17/20.

volnay de montille

 

Posté par tomy63 à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 août 2014

Jean-Philippe Fichet (Meursault) ****

Jean-Philippe Fichet - Meursault 2010 1/2bt : couleur or pâle, nez moyennement expressif, minéral, sur le citron, la poire et la noisette, il peut faire penser à du chenin à l'ouverture. En se réchauffant le côté beurré du chardonnay commence à se sentir légèrement. Bouche puissante, vive, tendue et minérale, pas du tout grasse, sur le citron, la noisette, légèrement mentholée, pas très concentrée, élevage peu présent. Finale longue, tendue mais légèrement alcooleuse. Un bon villages dans un style qui peut dérouter les amateurs de Meursault bien gras, mais il mériterait d'être attendu encore un peu. Note : 15,5/20.

meursault fichet

 

Posté par tomy63 à 00:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2014

Cécile Tremblay (Vosne-Romanée) ****

Cécile Tremblay - Bourgogne "Croix blanche" 2011 : couleur rubis, nez légèrement marqué par l'élevage, vanillé, fruits rouges (groseille, framboise), assez simple. Bouche sur les fruits rouges, bonne acidité, mais ça manque un peu de matière. Longueur moyenne. Pour une première rencontre avec le domaine j'en attendais un peu plus. Note : 14,5/20.

brg croix bl

 

Posté par tomy63 à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2014

Clos de Tart (Morey-Saint-Denis) *****

Clos de Tart - Clos de Tart 2003 : couleur presque grenat, assez sombre, pas de traces d'évolution. Nez très expressif, sur les fruits noirs confiturés, la cerise confite, des notes épicées et un côté viande fumée. Bouche assez puissante, massive, matière énorme, tanins bien présents mais soyeux, pleine de fruits rouges et noirs bien mûrs et un peu sucrés, toujours des épices et ce côté viande fumée. Finale très longue. Bien sûr ça manque d'un peu de finesse et d'acidité, millésime 2003 oblige, mais je m'attendais à pire. Par contre il faut le boire à table absolument et pas pour lui-même. Note : 18/20.

P1050971

 

Posté par tomy63 à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2014

Gros Frère & Soeur (Vosne-Romanée) ****

Gros F&S - Bourgogne Hautes Côtes de Nuits 2012 : couleur presque grenat, assez sombre avec des reflets qui étonnamment tirent déjà sur le tuilé. Nez très expressif à l'ouverture (mais moins après quelques heures), il pinote sur des fruits putôt noirs, une belle fraîcheur florale (rose ?), des épices, un côté très légèrement fumé, l'élevage est discret. La bouche est puissante, les tanins sont bien présents mais assez fins, bonne matière et bonne acidité, sur les fruits noirs, un peu de fruits rouges, de la rose et un côté épicé très marqué. Finale assez longue, épicée. Un bon vin, dans un style un peu trop puissant et épicé à mon goût mais qui a la classe des grands pinots. A noter que le lendemain le vin était bien en-dessous. Note : 16/20.

gros brg

 

Posté par tomy63 à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2014

Antoine Lienhardt (Comblanchien) ***

Antoine Lienhardt - Côte de Nuits Villages "Les Essards" 2012 : couleur assez sombre pour du pinot, très beau nez expressif sur du fruit noir surtout, cassis, mûre, un peu de fraise aussi, tout en restant assez frais, peu confituré, un peu de végétal, le bois ne se sent pas. L'attaque en bouche est assez vive, sur le fruité du nez, puis un creux apparaît en milieu de bouche, moins de fruit, très végétale. Heureusement le fruit revient en finale avec une bonne acidité. Les tannins sont présents mais assez fins, bonne matière pour un Côte de Nuits villages. Bon vin, dommage que la bouche ne soit pas aussi gourmande que ce que promettait le nez. Un nouveau domaine à suivre avec attention. Note : 16/20.

lienhardt essards

 

Posté par tomy63 à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]