Visite au domaine Contat-Grangé

Nous arrivons au domaine avec quelques minutes de retard à cause d'une dégustation qui s'est éternisé chez T. Liger-Belair. Autant dire de suite que la transition n'est pas évidente, les Maranges et Santenay vont devoir passer derrière les Richebourg, Clos Vougeot, Corton-Renardes... Nous passons du chai impressionnant de T. Liger-Belair à Nuits-St-Georges au petit gîte des Contat-Grangé à Dezize-les-Maranges, dans une salle bien plus modeste, mais non dénué d'un certain charme, dans un style tout à fait différent.

P1040848 cantat g

Le domaine est installé depuis 1981 (après un passage chez Trévallon !) et à toujours travaillé dans un esprit bio. Les producteurs n'ont demandé la certification qu'en 2008 et l'ont obtenue à partir du millésime 2011. Plus d'informations ici :

http://www.contat-grange.com/ElementsRubrique.aspx?SITE=EGRAN10&RUB=235&MP_SS_RUB=ELEM&MP_ELT=DETAI&PAGE=1&Lang=FR

 

Les blancs

Aligoté 2011 : élevage en cuve, robe très claire, nez et bouche originaux pour de l'aligoté, très marqués par la noisette, bouche légèrement grasse, bonne fraîcheur. B.

Hautes Côtes de Beaune 2011 : 20% bois neuf, robe assez pâle là aussi, nez boisé, bouche citronnée et encore boisée, pointe d'amertume en finale et encore du bois. Moyen.

Santenay "St Jean de Narosse" 2011 : le boisé est beaucoup mieux intégré, le nez plus fin, bouche assez classique avec une belle acidité et une bonne longueur. TB-.

P1040849 cantat g

 

Les rouges

Maranges 2011 : passage en fûts non neufs, nez ouvert, sur les petits fruits rouges, je lui trouve un côté "griotte" typé gamay mais je semble être le seul. Bonne acidité, mais les tannins sont un peu raides et serrent un peu en finale. B-.

Santenay 2011 "St Jean de Narosse" : un vin plus fin que le précédent, les sols sont plus calcaires ici alors que les Maranges sont sur des sols argileux qui les rendent plus puissants. Robe assez sombre, nez sur les fruits rouges, tannins très fins, peut-être un peu fluet par rapport aux suivants. B.

Maranges 1er cru "Les Fussières" 2011 : superbe nez, très expressif, sur les fruits rouges, bouche légèrement en retrait, avec des tannins plus présents que sur le Santenay village mais moins raides que dans le Maranges village. Bonne longueur. TB-.

Maranges 1er cru "Les clos Roussots 2011" : robe un peu plus sombre et concentrée que le précédent, nez un peu plus fermé (mais la bouteille est ouverte depuis moins longtemps), bouche très fruitée, un peu plus mûre que le précédent, on trouve aussi du fruit noir désormais, un peu plus tannique que Fussières, très frais là aussi. TB-.

Maranges 1er cru "Les Fussières" 2010 : le nez est très différent des 2011, il y a beaucoup plus de différence entre les millésimes qu'entre les terroirs, beaucoup plus de fraîcheur (bien que les 2011 n'en manquaient pas), avec un côté groseille, beaucoup d'acidité, des tannins à peine plus présents que sur le Fussières 2011, à peine plus long et plus minéral. Un vin excellent. TB.

 

Un grand merci à Chantal Contat-Grangé pour son accueil et pour ses vins. Passer après T. Liger-Belair n'était pas chose aisée, et au bout du compte elle s'en est très bien tirée, avec notamment 3 excellents Maranges rouge 1er cru et un joli Santenay blanc.