Dégustation complète ici : http://whiskywinenbeer.canalblog.com/archives/2013/03/15/26658097.html

 

Sur fûts :

Moulin à vent  "Les Rouchaux" 2012 : parcelle située sur les bas coteaux, malo tout juste terminée, un peu perlant, beaucoup de fruit (cerise croquante), un peu de minéralité, puissant et assez tanique, un peu fluet, longueur tout à fait correcte mais il va souffrir de la comparaison avec les suivants. B.

MàV VV 2012 : encore en pleine malo, plus réduit que le précédent, mais surtout plus tendu et plus minéral, plus de longueur, tannins plus présents, encore un peu raides. B+.

MàV La Roche 2012 : malo finie depuis 1 mois (car les fûts des rangées du bas sont à environ 0,5° plus frais que ceux du haut nous explique Thibault) donc plus accessible, très tendu et très minéral, longueur incroyable pour un Beaujolais. Fruité un peu différent, plus complexe, fruits rouges et noirs et pas seulement cerise croquante. Encore assez puissant, taillé pour la garde. TB.

MàV Les Vignes centenaires 2012 : cuvée qui existe depuis 2011, goûtée en débu de malo sur un fût non neuf (il y aura un 1/3 fûts neufs à l'arrivée), couleur plus sombre que les précédents, très grosse matière, un peu difficile à goûter en l'état mais on sent un gros potentiel, avec beaucoup de longueur, de la puissance, et de la minéralité. TB.

 

Soirée LPV Beaujolais :

7 - Thibault Liger-Belair Moulin-à-Vent Les Vieilles Vignes 2011 : couleur entre rubis et grenat, nez très fruité, un côté peu soufré qui se sent plus sur cette cuvée que sur les autres, bouche très fruitée, florale, peu tannique, très différente des 2012 goûtés sur fût, bien plus léger, moins minéral aussi. Bonne longueur. (+- 16/20)

liger

 

 

En bouteille (soirée TLB) : 

Moulin-à-vent Les Rouchaux 2012 : grenat clair, contours un peu violets, Légère réduction au départ, le vin s’ouvre doucement sur la cerise et la mûre. La bouche présente une belle acidité, c’est très frais, gouleyant, juteux, plein de fruits, ça ne manque pas de matière pour autant. Longueur moyenne. Un régal en ce moment sur le fruit. B+.

MàV Vieilles vignes 2012 : à peine plus sombre, moins de réduction, sur la fraise, la cerise, avec des épices, bonne tension, tanins un peu secs sur la finale en l’état. Assez long. TB-.

MàV La Roche 2012 : on monte encore d’un cran, même couleur, un peu plus fermé au nez, fruits rouges et noirs avec de la mûre, de la cerise. Superbe matière en bouche, c’est tendu là aussi et très frais, des tannins de très belle qualité, plus de minéralité, plus long que le précédent. TB.