Visite au domaine Robert Sérol où nous sommes accueillis, et très bien accueillis, par Robert, Stéphane étant absent ce jour-là. Nous avons eu le droit à la gamme complète (sauf L'Incorruptible, pas encore en bouteille)

DSC00418L'une des parcelles de Vieilles Vignes, juste en face du domaine

serol 1

 

De butte en blanc 2012 IGP d'Urfé : 100% Viognier, nez assez fin, expressif, sur l'abricot surtout, bouche assez douce, très fraîche, avec une belle matière et une texture un peu épaisse. TB.

 

Rosé Enjôleur IGP d'Urfé 2012 : rosé 1/2 sec, avec une vingtine de grammes de SR, nez un peu fermé, bouche très douce, attaque un peu molle puis l'acidité arrive, avec de beaux arômes de framboise. Finale un peu courte. B+.

Rosé Cabochard Côte-Roannaise 2012 : rosé sec, très doux, sur les agrumes et la framboise. Finale un peu courte aussi. B+.

 

Les Originelles 2012 : superbe nez, très expressif, arômes classiques du gamay (cerise, cassis, fruits rouges), bouche très légère, un peu moins gourmande que le nez. Finale moyenne. TB-.

Vieilles Vignes 2012 : un peu plus foncé que le précédent, nez plus fermé, plus de matière, un peu plus puissant, fruits rouges et cassis, un peu de poivre aussi, plus de longueur. TB.

Cuvée TroisGros 2012 : sélection de VV, encore plus noir et plus fermé que le précédent, moins élégant, plus tannique, encore un peu dur. A attendre un peu mais devrait être très bien dans 2-3ans. TB-

Les blondins 2012 : nez plus ouvert que les 2 précédents, un peu plus classique (cerise, cassis, fruits rouges) mais aussi de légères notes de violettes qui lui donnent un peu plus d'élégance que les autres cuvées. Bouche très bien équilibrée, plus légère que TroisGros et que VV. TB.

Les Douelles 2011 : beaucoup plus noir, nez toasté, belle matière soyeuse en attaque, puis des notes vanillées un peu trop prononcées à mon goût, tannins un poil asséchants en finale. Moyen.

DSC00417

Rosé effervescent Turbullent : à peine moins sucré que les années précédentes (15-20gr), très vif, beaucoup de bulles mais assez fines, très doux et très désaltérant à 8%. Superbes notes fruitées (framboise, agrumes). Pas très complexe mais qu'est-ce que c'est bon ! TB.

 

Au final, une très bonne gamme, très variée, avec de bons vins en blanc, rouge et rosé et des tarifs incroyables (4,80 à 8,90€ !). Difficile de faire mieux !

 

 

Robert Sérol - Cuvée Troisgros 2013 : (bu au restaurant Troisgros) vin très fruité, très frais, moins tannique que le 2012, plus proche du style des Blondins 2012, bonne longueur. TB.

 

Robert Sérol - Eclat de Granit 2014 : (goûté blind pour le Wineblogtrophy 2016) : couleur rubis, contours un peu violets, nez expressif, très fruits rouges, un peu de mûre et des notes florales, il fait très gamay. Bouche juteuse, très fruitée, peu tannique, pas une grosse concentration mais une belle fraîcheur, sur les arômes du nez. Très facile à boire. Il me semble assez peu soufré contrairement au premier (biodynamie ?). Finale de longueur moyenne, avec un peu de poivre. Très bon canon. Pour moi c'est un gamay (Côte roannaise, Forez, Auvergne, St Pourçain, Touraine ?) sur une année assez fraîche et récente. Il me fait un peu penser aux blondins de Sérol par son fruité et sa finale très légèrement poivrée. Côte roannaise 2013 ?

 

Robert Sérol - Côte Roannaise les Blondins 2012 en jéroboam : Je l'avais goûté au domaine en 2013, il m'avait déjà fait une belle impression, il s'est encore amélioré, plein de fruits rouges, très frais, avec une finale poivrée assez longue. Le jéroboam n'a pas survécu. TB+.