03 octobre 2012

Le Pas de l'Escalette (Pégairolles de l'Escalette) ***

Le Pas de l'Escalette - Coteaux du Languedoc Les Petits pas 2010

Bouteille ouverte 1h à l'avance, à 16-17°, pas de mise en carafe.

Robe : rubis

Nez : très fruité, beaucoup de fruits rouges et surtout de la cerise très légèrement sucrée qui m'aurait probablement fait pencher pour un Beaujolais à l'aveugle, d'autant plus que je n'ai senti aucune épice typique des Languedoc.

Bouche : confirme le nez, très gourmande, à nouveau marquée par cette cerise sucrée. Assez douce.

Finale : longueur moyenne, manque un tout petit peu de fraicheur et d'acidité.

Note : 15/20 Vin très gourmand donc qui nous a procuré beaucoup de plaisir (surtout pour le prix de 8,50€ sur midi-vin), sans être d'une grande complexité. Le 2010 est déjà largement prêt à boire en 2012, et convient très bien à l'apéritif.

pasdelesc

 

Domaine de Julien Zernott et Delphine Rousseau situé à Poujols (Terrasses du Larzac). Les petits pas : cépages Grenache (45%), Syrah (30%), Carignan (15%) et Cinsault (10%). Sols argilo-calcaires, 10 mois en cuves en bois. Noté 15/20 par la RVF et le B&D. En vidéo ici : http://www.wat.tv/video/larzac-vigne-sur-terrasse-47zc1_2eyxv_.html

Autres cuvées du domaine : Ze Rosé, Les Clapas rouge et blanc, Le Grand pas.

 

Pas de l'Escalette - Les grands pas 2009 : belle attaque fruitée, sur la cerise, quelques fruits noirs, mais fin de bouche un peu chaude et alcooleuse, à attendre encore un peu. B+.

 

Pas de l’Escalette - Terrasses du Larzac Les Clapas 2014 : (50% grenache, 30% syrah, 20% carignan, cuves et fûts) Robe rubis, un peu de réduction à l’ouverture, mais elle part assez vite, fruits rouges et poivre, bouche fine voire un peu maigre mais fruitée, facile, fraîche, longueur moyenne. B+.

 

Posté par tomy63 à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 octobre 2012

Ardbeg *****

Ardbeg

De 1979 à 1981 la distillerie produisit un malt très peu tourbé (le Kidalton style), puis elle fut mise en sommeil de 1981 à 1989. De 1989 à 1997 la distillerie utilisait du malt provenant de la malterie de Port Ellen, moyennement tourbé. Depuis 1997 la distillerie est enfin revenue à du malt très tourbé.

Création : 1815             Situation : Islay           Propriétaire : Glenmorangie Plc depuis 1997

ardbeg dist

 

Ardbeg Ten 46%

Couleur : paille.

Nez : Beaucoup de tourbe, iode, phénols, goudron ?, puis un tout petit peu d'agrumes, de café et de chocolat dans le fond, surtout lorsqu'on sent le verre vide.

Bouche : attaque franche, sur la tourbe d'Ardbeg, c'est violent ! Un peu de réglisse aussi. Légèrement citronnée et marine. Avec plus d'ouverture, un peu plus d'agrumes et de fruits frais.

Finale : longue, sur une tourbe un peu sèche, gomme, pneu brûlé.

Note 85/100 Belle entrée de gamme, bien réalisée, pour les amateurs de grosse tourbe. Ca manque un peu de complexité et de rondeur.

ard ten

 

Ardbeg Corryvreckan 57,1%

Couleur : or

Nez : un peu fermé d'abord, il met beaucoup de temps pour s'ouvrir. On a les arômes typiques d'Ardbeg : tourbe, goudron, fumée, bois brulé, iode, citron, pomme verte. Il y a un peu de noisettes en plus ce qui me fait penser qu'il doit y avoir une légère part de sherry dans l'assemblage.

Bouche : Beaucoup plus de rondeur que le Ten, c'est puissant sans être trop agressif. C'est plus huileux que le Ten, très bien faite, sur les mêmes arômes qu'au nez.

Finale : Très longue, avec un peu plus de noisettes et de fruits secs qu'en bouche. L'eau l'a bien ouvert.

Note 89/100 Très bon Ardbeg, super rapport q/p. Version plus puissante du Ten, avec de très légères notes sherry (bien moins que le UIgedail toutefois).

corry

 

Ardbeg Uigedail 54,2% (2009)

Couleur : or foncé.

Nez : Le sherry est très présent, il apporte surtout un côté fumée de barbecue, bacon  grillé qu'on n'avait pas dans le Ten ou le Corry. A nouveau beaucoup de tourbe, puis des arômes plus sherrys : chocolat, fruits secs.

Bouche : Une merveille, d'une grande complexité, on a tous les arômes du nez qui se mélangent, avec un côté légèrement sucré qui le rend très gourmand. On a aussi du caramel, des arômes marins (sel, algues), un côté goudron...

Finale : Très longue, avec beaucoup de rondeur, de la cendre, un peu de café.

Note 91/100 Un must have pour sa qualité et pour son prix. Le meilleur jeune Islay probablement. Attention toutefois les dernières versions semblent être très légèrement en-dessous (comme les Laph 10ans CS et d'autres), sûrement à cause de la difficulté qu'ont les distilleries à trouver de bons fûts de sherry aujourd'hui.

uigedai

 

Ardbeg Supernova SN2010 60,1% : Note 88/100. Couleur paille, nez très tourbé, marin, citronné, caoutchouc, du Ardbeg classique. Bouche puissante, grosse tourbe grasse et citronnée, confite, réglissée, peut-être un peu jeune et trop simple, mais on prend une belle claque. Finale très longue, très iodée et tourbée.  (Noté 85 par Ruben, 90 par Serge).

 

 

Ardbeg Alligator for Discussion commitee release 51,2%

Couleur : or.

Nez : moyennement expressif, tourbe, citron, algues, charbon de bois, barbecue, vanille.

Bouche : Assez douce et gourmande, un peu sucrée, on retrouve la tourbe d'Ardbeg avec un côté caoutchouc, charbon, fumée de barbecue, du citron, beaucoup de vanille et d'épices, du caramel et des noisettes, un léger côté iodé aussi.

Finale : assez longue, légèrement sucrée, vanillée, a priori moins "brûlée" que dans la version classique de l'Alligator.

Note : 88/100. Le Corryvreckan m'a paru plus clair, moins sucré, moins gourmand, plus puissant et plus complexe, moins vanillé aussi. (Noté 88 par Ruben). 

alligator

 

Ardbeg Galileo 49% : Goûté lors du Live 2012 : le finish marsala ne se sent pas trop, on dirait plutôt un PX bien sucré. C'est assez doux, très sucré et facile à boire, plutôt simple. Note : environ 86/100

galileo

 

Ardbeg "Ardbog" (bourbon barrels & manzanilla butts) 52,1%

Couleur : or.

Nez : assez fermé, même après une bonne aération dans le verre, peu expressif, et légèrement alcooleux. Un peu de tourbe dans le fond bien sûr, un peu de citron, de vanille, de fumée de barbecue, d'iode.

Bouche : mieux que le nez, l'alcool est mieux intégré et c'est plus expressif, légèrement sucré, vanillé, citronné, notes de réglisse et d'épices aussi, noisette, caramel. Iode, anchois, tourbe assez grasse, assez typique d'Adbeg. Whisky assez facile à boire, avec sa tourbe un peu sucrée et vanillée. Le corryvreckan bu en parallèle semble plus complexe, plus puissant, moins sucré, moins facile et beaucoup plus long.

Finale : assez longue, tourbée, réglissée, épicée et vanillée.

Note : 86/100. Passé le nez, on a affaire à un bon petit whisky, une version facile d'Ardbeg, loin du niveau du Corryvreckan et du Uigedail pourtant vendus moins cher. Le Ten est moins gourmand mais a peut-être plus de personnalité, s'il n'était pas réduit il serait probablement meilleur. Mais il n'y a rien d'immonde non plus dans ce whisky (contrairement à la nouvelle politique d'Ardbeg-Glenmorangie-LVMH). (Noté 84 par Serge)

ardbog

 

Ardbeg Day 56,7% (sherry casks, 2012)

Couleur : or pâle

Nez : discret, mais un peu de temps à s'ouvrir, puis beaucoup de tourbe, légèrement médicinal, un peu de citron et de fruits verts, pas de traces de sherry.

Bouche : un peu plus expressive, puissante, un peu alcooleuse, beaucoup de tourbe, vanille, fruits verts, épices, style moderne, très jeune.

Finale : bonne longueur, mais peu aromatique, tourbe, épices, citron, un peu d'iode, légèrement médicinale.

Note : 85/100. Bu derrière le Ardbeg feis ile 2011, il est apparu, très jeune, et assez fade. C'est loin d'être mauvais, mais Ardbeg peut faire tellement mieux... (Noté 88,5 sur Whiskybase).

ardbeg day

 

Ardbeg 1998-2011 for Feis Ile 2011 PX casks 55,1%

Couleur : ambrée.

 Nez : très sherry, assez peu sucré pour un PX, pas de caramel mou ici, pas très tourbé ni très marin, beaucoup de chocolat, de fruits secs, des épices, des agrumes, de la mandarine, légèrement exotique, un peu de cuir, de caoutchouc. Très complexe et très "old school".

Bouche : puissante, alcool bien intégré, toujours très marqué par le sherry, peu sucré, un mélange de sherry avec le côté Ardbeg dans le fond (tourbe, caoutchouc, iode), plein de fruits. Un côté Ardbeg des 70's.

Finale : très longue.

Note : 91/100. Le genre d'Ardbeg qu'on aimerait croiser plus souvent. (Noté 90,5 sur Whiskybase).

ard fi

 

Ardbeg 1976-2008 31 ans OB for LMDW sherry butt 2397 519 bt 52,4%

Couleur : or

Nez : pas si sherry que je le pensais, un peu moins que le Uigedail. Bonne tourbe typique d'Ardbeg avec un peu de caoutchouc, goudon. Pas mal de chocolat, de viande fumée, et des notes de sous-bois. Par contre je n'ai pas vraiment senti de sauce chinoise contrairement à Serge Valentin.

Bouche : sur les arômes du nez, attaque franche, alcool bien intégré. Bien moins de rondeur que le 1975 fût 4714. Il fait peut-être à peine plus jeune que son âge.

Finale : très longue, sans défaut, sur la fumée, le chocolat, les notes de sous-bois, terreuse et légèrement épicée.

Note : 93/100 Un très bon Ardbeg, mais pas assez pour être une légende. Dommage, je m'attendais à encore mieux vu le prix (environ 800€). (Noté 94 par Serge).

ard 76

 

Ardbeg 1999-2011 SMWS 33.104 An algerian café refill sherry butt 538 bt 55,7%

Couleur : or foncé

Nez : bonne présence du sherry, un peu comme dans le Uigedail. Sur le café, les fruits secs, plus de vanille que le Uigedail, et toujours une bonne tourbe.

Bouche : très gourmande, légèrement sucrée, assez douce pour 55,7%, sur le caramel, la fumée de barbecue, café, tourbe, fruits secs encore.

Finale : très belle longueur.

Note 90/100 : un jeune Ardbeg sherry magnifique, qui malheureusement est difficile à trouver aujourd'hui, on aimerait qu'il en existe beaucoup plus des whiskys comme celui-là.

alger

 

Ardbeg 1998-2011 12ans Daily dram 55,4%

Couleur : paille

Nez : très expressif, magnifique, très Ardbeg, tourbe, iode et un côté médicinal. On trouve plus de fruits que dans la plupart des autres versions que j'ai goûtées : citron surtout, pomme verte et poire.

Bouche : un peu en-dessous du nez, on a les mêmes arômes, mais il a besoin d'un peu d'eau. Alors le fruit prend le pas sur la tourbe. L'alcool est bien intégré.

Finale : longue, puissante, un peu d'amande également.

Note 89/100 : bien mieux que le Ten, plus puissant, plus fruité et plus complexe.

ard daily d

 

Ardbeg 1975 fût n°4714 goûté lors du Whisky Live 2011 : Petit extrait d'un fût pas encore embouteillé, qui devrait être une tuerie, facilement dans les 95/100 avec complexité et beaucoup de rondeur. 

 

Ardbeg 1991-2005 14ans DL Old Malt cask refill hogshead 1297 340bt 50% : Note 89/100. Goûté lors du Witch 2012, il y a du sherry mais un peu moins que dans le Uigedail ou l'Algerian café, sur la tourbe, le feu de bois, et les fruits secs(orange surtout). Très bien fait.

ard dl

 

Ardbeg 19ans 1993-07.2013 Cadenhead Authentic Collection 57,9% 312bts : Note 89/100. Couleur paille, le nez est très fermier (foin, étable) dans le sample, mais beaucoup moins dans le verre, tourbe, citron, iode, poire... Bouche puissante, alcool bien intégré, sucrée à l'attaque mais moins après, pas mal de fruit dans le fond, (agrumes, coing, poire), tourbe présente mais pas envahissante. Finale longue, un peu d'amertume. Très beau whisky.

ardbeg_cadenhead

 

Ardbeg That Boutique-y-whisky B#4 52,4% : Note 90/100. Couleur paille, nez très expressif, sur la tourbe, l'iode, la vanille, le citron confit, pas très complexe mais efficace. Bouche encore plus expressive, le nez semble presque fade à côté, très moderne, vanille, citron confit, à peine sucrée, avec une tourbe bien grasse qui en met plein la vue, de l'iode, très légèrement médicinale. Alcool parfaitement intégré. Très facile à boire. Finale très longue. Pas le plus subtil des Ardbegs, très moderne, mais quelle claque ! (Noté 90 par Serge).

ardbeg_bout

 

Ardbeg 15ans Dun Bheagan 1994-2009 casks 794-800 48% : nez assez discret, tourbe légère, mieux en bouche, bonne tourbe à la Ardbeg, pneu, citron, assez sèche, un peu médicinal. 85/100.

 

Ardbeg Auriverdes 49,9% Limited Edition 2014 : couleur or pâle, nez discret au départ puis moyennement expressif ensuite, sur une tourbe vanillée, plus fine que dans le Ten, assez proche de celle du Corry, des notes médicinales, marines, viande fumée, peu fruité, juste un peu de citron dans le fond. Bouche assez douce, un peu molle, elle donne l'impression d'être trop diluée (ou je suis tombé sur une fin de bouteille?) texture épaisse, très vanillée, épicée, facile à boire mais manque d'ampleur, citron confit et le côté caoutchouc d'Ardbeg dans le fond. Assez bonne longueur. Un peu déçu par cette nouvelle version, une fois de plus avec les éditions limitées d'Ardbeg, on est loin du niveau du Corry même si ce n'est pas mauvais. Note : 84/100. (Noté 84 par Serge, 89 par Ruben, 86,5 sur Whiskybase).

auriverdes

 

Ardbeg 1998-2014 MOS sherry hogshead 14049 56,3% : couleur or, nez exubérant mais un peu écoeurant à la longue car assez sucré, sur le sucre brun et le caramel, sinon vraiment très tourbé, iodé, et bien marqué par le côté caoutchouc d'Ardbeg. La bouche est dans la même lignée, très facile à boire, un peu vanillée, grosse tourbe et sherry sucré, assez épaisse. Bonne longueur. Le tout manque un peu d'équilibre et de finesse, la première gorgée est excellente mais on s'en lasse vite. Note : 86/100.

 

Ardbeg Airigh Nam Beist 2008 18ans 46% : couleur or pâle, nez tourbé, marin, un peu médicinal, vanillé, beaucoup de citron, très fin. La bouche est dans la même lignée, mais encore plus fruitée, très douce, épaisse, beaucoup de citron confit et de vanille, très facile à boire, assez fraîche. Ca manque d'un peu de longueur par rapport au Corryvreckan par exemple. Note : 89/100. (Noté 89,1 sur Whiskybase).

ardbeg airig

 

Ardbeg 1967-1997 SV Dumpy Dark oloroso butt n°1138 52,2% : (goûté blind) couleur ambre foncé, nez un peu discret au depart, légère tourbe, beaucoup de sherry, chocolat, confiture, caoutchouc, cuir, bois, un côté fondu (OBE ?). Encore mieux en bouche, tout est bien fondu, bonne ampleur, superbe mélange de sherry, café, cacao, raisins secs, confiture, avec une légère tourbe et un côté sous-bois, cuir, pneu surtout. Finale très longue. Grosse tuerie. Un vieil Ardbeg, un vieux Bowmore ? Note : 95/100.

ardbeg 1967 dark oloroso

 

Ardbeg Supernova SN2014 55% : couleur paille, nez très expressif, grosse tourbe bien grasse à la Ardbeg, citron, vanille, un peu médicinal, caoutchouc, très efficace à défaut d'être très complexe. En bouche l'alcool est très bien intégré, les 55% ne se sentent pas, belle texture épaisse, c'est vanillé, crémeux, citronné, gourmand, légèrement sucré, bien marin et bien tourbé. Bonne longueur, finale médicinale, un peu de cendre. Encore un Ardbeg qui fait dans l'efficacité. Note : 89/100. (Noté 90 par Serge, 88,5 sur Whiskybase)

ardbeg sn 2014

 

Ardbeg Perpetuum 2015 47,4% : couleur paille, nez marqué par une tourbe assez légère pour Ardbeg, iodé, un peu médicinal, poire, citron, réglisse, noisette, un peu jeune. Meilleur en bouche, plus tourbée, avec le côté caoutchouc d'Ardbeg, grasse, bonne ampleur, alcool bien intégré, vanille, noisette, toujours un peu médicinale. Longueur moyenne. Un whisky bien jeune, mais la tourbe d'Ardbeg est toujours efficace. Comme toutes les dernières éditions limitées c'est plutôt bon mais mal placé en terme de prix, car bien plus cher que les classiques Uigedail et Corry. Note : 86/100. (Noté 86 par Serge, 87 par Ruben, 85 sur Whiskybase).

ardbeg perpetuum

 

Ardbeg 1998-2015 MOS Dunes An Oir for Van Zuylen sherry hogshead 15035 58,9% : nez classique d'Ardbeg, tourbé, citronné, iodé, quelques épices, pneu brûlé. Bouche puissante, alcool bien intégré, mais un côté savonneux désagréable. Bonne longueur. Note : 86/100.

 

Ardbeg Dark Cove 2015 Ex-bourbon casks & Dark sherry casks 55% : couleur ambre clair, superbe nez qui rappelle un peu les Ardbegs sherry des années 70, sur une tourbe parfaitement fondue qui annonce un whisky assez doux, avec beaucoup de caoutchouc, pneu brûlé, tabac, viande fumée, café, caramel et un peu de sauce soja et de thé fumé. En bouche l'attaque est douce, texture épaisse, les 55% arrivent en fin de bouche mais sont bien intégrés. L'aromatique fait bien plus moderne qu'au nez, avec beaucoup de caramel, un peu de sucre, viande fumée, sel, tourbe. Décevante après un si beau nez. Assez bonne longueur, sur la viande fumée, le gingembre. Note : 89/100. (Noté 88 par Serge, 88,1 sur Whiskybase).

ardbeg dark cove

 

Ardbeg AR5 (2014) 57,8% : Couleur or pâle, nez bien typé Ardbeg sur une tourbe caoutchouteuse, un peu médicinale, un peu de citron, vanille, iode. Bouche puissante, alcool bien intégré, manque un peu d’épaisseur, assez sèche, bien tourbée, pas trop vanillée, citronnée, salée, un Ardbeg très pur, pas maquillé par le fût, même si c’est probablement assez jeune. Finale longue, salée, sur la cendre. Note : 89/100. (Noté 89 par Serge, 86,7 sur Whiskybase).

ardbeg ar 5

 

Ardbeg 1972-2000 28ans Douglas Laing OMC for Alambic Classic 50,1% 234bts : couleur or pale, nez très maritime, algues, coquille d’huitre, iode, tourbe assez médicinale et légèrement caoutchouteuse. Bouche très salée et maritime aussi, sèche, citronnée, minérale, assez austère, on retrouve la tourbe médicinale, belle ampleur, les 50% passent tout seuls. Finale très longue, très salée, notes de cendre. Un Ardbeg intéressant, avec un côté médicinal à la Laphie, iodé à la Talisker, mais il lui manque un peu de gourmandise pour être parfait. Note 93/100. (Noté 95 par Serge, 94 par Ruben, 93,3 sur Whiskybase).

Ardbeg 1972

 

Ardbeg 1967-1995 SV Dumpy Dark Oloroso butt n°574 53,2% : Couleur ambre foncé, nez très très marqué par le sherry, boisé, vieux meuble, balsamique, girofle, café, cuir, prunes et autres fruits cuits, léger voile de fumée, boîte à cigare, amandes. Bouche puissante, sèche, boisée, tannique, un peu amère même, un peu plus de fumée (cendre froide), toujours très café, cuir, fruits cuits, clou de girofle. Finale très longue, boisée, enfin un peu d'iode, épices (girofle, cannelle). Un Ardbeg peu marqué par la tourbe, mais vraiment très sherry, un peu trop boisé, même pour moi qui apprécie généralement ce genre de profil. Je préfère le 1967 Cask 1138, plus fondu et plus fin. Note : 93/100.

ardbeg dumpy 1967

 

Ardbeg Kidalton Archives 2007-2014 Fishes of Samoa Cask 9396 54,4% : couleur paille, nez très tourbé, jeune, citronné, médicinal, plantes. Bouche jeune, minérale, ciselée, citronnée, austère, beaucoup de tourbe, assez bonne longueur alcool bien intégré. Note : 86/100.

 

Ardbeg Supernova SN 2015 54,3 % : en dessous du 2014, moins gourmand, plus minéral mais surtout plus jeune et plus simple. Note : 87/100.

 

Posté par tomy63 à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

An Cnoc (Knockdhu) *

An Cnoc (Knockdhu)

Création : 1893         Localisation : Speyside          Propriétaire : Inverhouse distillers depuis 1989

La distillerie a été fermée a plusieurs reprises et notamment en 1983 avant de reprendre sa production en 1989. Elle a été rebaptisé An Cnoc en 1994 car Knockdhu était parfois confondu avec Knockando.

an cnonc dist

 

An Cnoc 23 ans Knockdhu 57,4% (1978-2000 3200 bt)

Goûté lord du Witch 2012 : Nez fruité, sur la pomme, l'orange et les céréales. La bouche est très alcooleuse, beaucoup trop. La finale est de bonne longueur, dommage que l'alcool soit mal intégré. Note 83/100

an cnonc 23

 

An Cnoc 12ans 40% (version +- 2012) : couleur or pâle, nez très frais, vanillé, céréales, herbe coupée, fruits verts. Bouche assez douce mais bonne ampleur pour 40%, un peu épaisse, vanille, miel, céréales, pointe de fruits jaunes. Finale courte et vanillée. une entrée de gamme bien faite, assez fraîche et facile à boire, peut-être plus "Highlands" que "Speyside". Note : 82/100. (Noté 79 sur Whiskybase, 84 par Serge).

An cnoc

 

Posté par tomy63 à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Amrut (Inde) ***

Amrut

Situation : Bangalore, sud-ouest de l'inde (orge des plaines de l'Himalaya)     Date de création : 1948 mais singles malts depuis les années 2000

amrut distillery

 

Amrut Fusion 50%

Couleur : or pâle

Nez : On sent très peu la tourbe bien que le Fusion soit fait avec une partie de mal indien non tourbé et une partie de malt écossais tourbé. On sent tout juste une légère fumée. On est plus sur du thé vert, du citron, de l'orange, de la vanille et un léger boisé.

Bouche : des notes épicées sont apparues, encore de l'orange, abricot, et de la vanille. L'entrée est vive puis ça se calme ensuite et ça devient assez doux.

Finale : longueur moyenne, sur un boisé, épicé.

Note : 83/100. Bonne entrée de gamme.

amrutfusion

 

Amrut sherry intermediate 57,1% (vieillissement en bourbon puis sherry et à nouveau bourbon)

Couleur : ambre clair

Nez : légèrement marqué par le sherry avec des cerises, un peu de moka, d'orange, de sucre brun, c'est long à s'ouvrir. L'ajout d'eau fait ressortir le bois et les épices, je préfère sans.

Bouche : à nouveau de l'orange et des fruits rouges, c'est légèrement sucré. On trouve des épices orientales très originales et très plaisantes. Très bonne puissance, mais sans être brûlant.

Finale : très longue, peut-être à peine trop sèche (surtout avec de l'eau), fruitée et épicée.

Note 89/100 un sherry très original, qui m'a beaucoup plu.

amrutintermedia

 

 Amrut Portonova 2013 batch 3 62,1% (refill bourbon and new american oak, port pipes, bourbon casks)

Couleur : ambre clair.

Nez : beaucoup de vernis, orange, fruits secs, figue, bois, entre un Cognac et un Cointreau.

Bouche : caramel, sucre brun, un peu de chocolat, de fruits rouges, de fruits secs, encore du vernis et ce côté eau-de-vie de raisins, alcool bien intégré, mais ça fait très jeune.

Finale : bonne longueur, un peu d'épices douces.

Note : 80/100. Très décevant, j'avais pourtant lu de bons commentaires. Un simple problème de batch ? (Batch 1 noté 89/100 par Serge).

amrut port

 

Amrut Raj Igala 40% : or pâle, nez expressif plein de frangipane, de pomme, de cannelle, un peu de vernis dans le fond, très sympa. Bouche un peu molle, diluée. Finale assez courte, épicée. Note : 80/100.

 

Amrut Single Cask 2009-2013 PX sherry Cask n°2697 56,5% 348bts : couleur ambre clair, nez sur de belles notes de PX mais aussi un côté plus désagréable de caramel brûlé un peu chimique. La bouche est superbe, avec de l'ampleur, l'alcool est parfaitement intégré, chocolat, agrumes, toffee, fruits secs, très gourmande, pas trop sucrée. Longue finale, chocolatée, épicée. Note : 88/100.

 

Posté par tomy63 à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château de Bellet (Saint Roman de Bellet) ***

Château de Bellet - Bellet rouge - cuvée baron G 2009

Vin noté 18/20 dans le B&D et 17,5 dans la RVF, voilà qui me donne envie de me faire ma propre idée sur ce vin.

Bouteille goûtée une première fois à l'ouverture par curiosité : vin imbuvable, extrêmement puissant, très poivré et marqué par l'olive noir, quelque chose de chimique aussi. Je le laisse donc reposer 2 bonnes heures comme prévu.

bellet


Couleur : foncée, tirant sur le noir.
Nez : Le vin s'est bien calmé, le fruit est éxubérant désormais, d'abord de la cerise, puis quelques fruits rouges et noirs dans le fond.
Bouche : Encore cette cerise, c'est encore très puissant, quelques notes provençales typiques (épices de garrigue, poivre, olives noires). Je ne sens pas trop les notes minérales décrites par le B&D et la RVF. Les tannins sont déjà bien fondus je trouve.
Finale : très longue, légèrement boisée, mais rien de gênant.
Note : 17/20 Ceux qui aiment les vins puissants devraient l'apprécier 

Informations complémentaires : Cépage : braquet, folle noire, grenache. Elevage : 18 mois en barriques. Sols : restanques de galets roulés (avec sable et argile)

 

Posté par tomy63 à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 octobre 2012

Domaine du vissoux (Fleurie) ***

Domaine du vissoux (Martine et Pierre-Marie Chermette)

Le domaine d'environ 15 hectares est situé à Saint-Vérand tout au sud du Beaujolais. Il produit des rouges et aussi quelques blancs et rosés, sur Brouilly, Fleurie et Moulin à vent.

 

Fleurie Les garants 2009

2,7 hectares, exposition sud-ouest, sol de granite noble, riche en mica et quartz, vignes de 35ans. Elevage 6 mois en foudres de chêne et 10% en pièces neuves. Les garants était autrefois classés dans l'appellation Moulin à vent, grâce à sa qualité.

Couleur : pourpre avec beaucoup de gras.

Nez : sur les fruits rouges et noirs bien mûrs (prune, mûre, cassis framboise), on sent la chaleur de 2009. Pas très expressif sans être complètement fermé non plus.

Bouche : mêmes fruits qu'au nez, belle acidité qui équilibre le tout et bonne matière. Les tanins sont bien intégrés, par contre un côté légèrement lacté me dérange un peu.

Finale : moyennement longue, je m'attendais à un peu mieux d'après ce que j'avais pu lire.

Note : 15,5/20 ça reste un vin agréable et assez gourmand aves ses fruits mûrs.

fleurie-les-garants

 

Moulin à vent les 3 roches 2010

1 hectare sur Rochegrès (sur les hauteurs de Chénas), exposition sud-est, sol de granite, vignes de 35ans. 1,5 hectare sur la Roche noire (sur les hauteurs de Chénas aussi) exposition sud-est, sol granitique, vignes de 35ans. 2 hectares sur La Rochelle (plus proche du moulin), sol granitique, exposition sud-est, vignes de 30ans. Rochegrès apporte finesse, Roche noire vivacité et fruit, et La Rochelle puissance. Elevage moitié en foudre et moitié en pièces de 1 à 5 ans.

Couleur : robe claire

Nez : beaucoup plus frais que les Garants, c'est aussi l'effet millésime 2010. On est plus sur des fruits rouges acidulés. Un côté floral est aussi présent qui rend le vin très fin et élégant.

Bouche : toujours sur les fruits rouges, c'est encore un peu trop jeune. Les tanins sont très fins mais l'acidité est un peu trop présente. Le vin a moins de matière que Les Garants, effet millésime là encore, mais il a plus de finesse.

Finale : longue, en douceur, toujours sur les fruits rouges acidulés.

Note : 16/20.

moulin-a-vent-les-trois-roches

 

Beaujolais - Les Griottes 2012 : nez très expressif, sur la griotte et les fruits rouges, bouche légère très fruitée, classique et très bien fait. 14,5/20.

 

Posté par tomy63 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château-Grillet (Vérin) ****

Château-Grillet 2004

Couleur : très clair avec de beaux reflets verdâtres, le vin fait plus jeune que son âge.

Nez : le côte floral (tilleul, fleurs blanches), l'abricot, l'amande attendus sont bien là. Le vin a mis beaucoup de temps à s'exprimer (2-3h) et s'était déjà refermé le lendemain.

Bouche : là c'est la surprise pour moi, je trouve un côté minéral ainsi qu'un côté légèrement beurré que je n'attendais pas du tout. Une discussion sur le forum LPV concluait qu'il avait un côté Chablis. Beaucoup de finesse, un peu plus que dans les Condrieu que j'ai bu jusque là.

Finale : longue, sur le côté minéral.

Note : 17/20 mon premier Château-Grillet fut à la hauteur de mes attentes, bien qu'il m'ait surpris. On est plus proche d'un Chablis que d'un Condrieu. Le rapport q/p n'est pas très bon par contre, même si c'est un bon vin qui vieillit très bien, il est loin d'être exceptionnel (sur cette bouteille). (B&D 17).

P1010899

grille

 

Infomations complémentaires : Le domaine s'étend sur 3,8 hectares, il est le seul de l'appellation. Cépage : 100% viognier. Les rendements sont de 37 à 41 h/ha soit 10 000 bt/an. Sols granitiques.

 

Posté par tomy63 à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Couly-Dutheil (Chinon) **

Domaine Couly-Dutheil - Chinon "domaine rené couly" 2009 : robe foncée assez intense, nez sur le cassis et la cerise noire. Bouche très puissante et poivrée (beaucoup moins le lendemain), mais peu tannique. Manque d'équilibre. Finale moyenne. 13/20.

faivelay

 

Posté par tomy63 à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château Bouscassé (Maumusson-Laguian) ****

Château Bouscassé (Alain Brumont)

 

Pacherenc-du-vic-bilh Frimaire 2001

Robe : superbe couleur ambrée qui fait beaucoup plus qu'une dizaine d'années

Nez : très ouvert, sur les fruits cuits, le coing, la mirabelle, la vanille et une pointe de noisette.

Bouche : c'est beaucoup moins liquoreux que ce à quoi je m'attendais (surtout en voyant la couleur). Le vin a gardé beaucoup d'acidité, il est très frais et bien équilibré. Les arômes sont dans la lignée du nez.

Finale : très longue, sur la pâte de coing, puis sur la noisette.

Note : 18/20 Un délice avec une salade de fruits.

P1010893

 

Informations complémentaires : vin vendangé en décembre seulement lors des années exceptionnels (1994, 1995, 1996, 2000, 2001) terroir argilo calcaire. Cépage 100% petit manseng vignes de 10 à 20ans. Rendements : 8 à 10 hecto/hectare. Elevage : sur lies, 12 à 16 mois en fûts neufs. Sucres : 130 à 150g/l suivant le millésime.

 

Château Bouscassé - Pacherenc sec Les Jardins 2012 : couleur or pâle, nez fruité, exotique, bouche plus sèche, vive à l'attaque avec une légère amertume. B.

 

Posté par tomy63 à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château d'Issan (Cantenac) ***

Margaux Château d'Issan 1988

Bouteille carafée 2h à l'avance

Couleur : très pâle pour un vin de cet âge, avec beaucoup de gras.

Nez : sur les fruits cuits (prunes, cerises à l'eau de vie) et très marqué par le rancio (café, cacao, orange), qui lui donne un côté Maury ou Banyuls avec le sucre en moins.

Bouche : plutôt sèche, tanins très légers et très fins. Manque de fraicheur malheureusement.

Finale : assez longue, sur le cacao.

Note : 16,5/20 pour le manque de fraîcheur et le léger manque de matière. Ca reste quand même un vin très agréable à boire.

issan

Infos complémentaires : 63% cabernet 37% merlot. 30 hectares pour cette cuvée (sans le second vin Blason d'Issan). Domaine situé au sud-est de l'appellation.

 

 

Issan - Margaux 2002 : couleur pas très foncée, encore jeune, nez fruité, prunes, fruits rouges, pas trop boisé. Bouche fruitée aussi, peu évoluée, bonne matière et tannins fins, mais manque un peu d'acidité, un peu d'alcool en finale. TB-.

 

Posté par tomy63 à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]