01 octobre 2012

Château Bouscassé (Maumusson-Laguian) ****

Château Bouscassé (Alain Brumont)

 

Pacherenc-du-vic-bilh Frimaire 2001

Robe : superbe couleur ambrée qui fait beaucoup plus qu'une dizaine d'années

Nez : très ouvert, sur les fruits cuits, le coing, la mirabelle, la vanille et une pointe de noisette.

Bouche : c'est beaucoup moins liquoreux que ce à quoi je m'attendais (surtout en voyant la couleur). Le vin a gardé beaucoup d'acidité, il est très frais et bien équilibré. Les arômes sont dans la lignée du nez.

Finale : très longue, sur la pâte de coing, puis sur la noisette.

Note : 18/20 Un délice avec une salade de fruits.

P1010893

 

Informations complémentaires : vin vendangé en décembre seulement lors des années exceptionnels (1994, 1995, 1996, 2000, 2001) terroir argilo calcaire. Cépage 100% petit manseng vignes de 10 à 20ans. Rendements : 8 à 10 hecto/hectare. Elevage : sur lies, 12 à 16 mois en fûts neufs. Sucres : 130 à 150g/l suivant le millésime.

 

Posté par tomy63 à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Château d'Issan (Cantenac) ***

Margaux Château d'Issan 1988

Bouteille carafée 2h à l'avance

Couleur : très pâle pour un vin de cet âge, avec beaucoup de gras.

Nez : sur les fruits cuits (prunes, cerises à l'eau de vie) et très marqué par le rancio (café, cacao, orange), qui lui donne un côté Maury ou Banyuls avec le sucre en moins.

Bouche : plutôt sèche, tanins très légers et très fins. Manque de fraicheur malheureusement.

Finale : assez longue, sur le cacao.

Note : 16,5/20 pour le manque de fraîcheur et le léger manque de matière. Ca reste quand même un vin très agréable à boire.

issan

Infos complémentaires : 63% cabernet 37% merlot. 30 hectares pour cette cuvée (sans le second vin Blason d'Issan). Domaine situé au sud-est de l'appellation.

 

 

Issan - Margaux 2002 : couleur pas très foncée, encore jeune, nez fruité, prunes, fruits rouges, pas trop boisé. Bouche fruitée aussi, peu évoluée, bonne matière et tannins fins, mais manque un peu d'acidité, un peu d'alcool en finale. TB-.

 

Posté par tomy63 à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Saint-Nicolas (L'Ile d'Olonne) ***

Domaine Saint-Nicolas - Fiefs vendéens Brem La grande pièce 2003 : dégusté lors de la soirée LPV Bourgogne.

Couleur légèrement tuilée puis un nez très expressif, de fruits rouges et noirs bien mûrs. Très bonne matière, des tannins présents mais bien intégrés, de la fraîcheur (eucalyptus?) et de l'acidité. "Je partirais sur un grand cru bourguignon" et alors là grosse surprise : Un fief vendéen ! La dégustation à l'aveugle a parlé. Superbe découverte. Note 18,5/20.

Cr de Julien : "Le vin suivant va être de très haut niveau également. La robe est sombre et dense. Au nez, c'est pareil, c'est concentré sur les fruits noirs ( cerise, mûre ). C'est super élégant aussi avec de la réglisse, du menthol. On sent une certaine matière quand même ce que confirme la bouche avec une grosse attaque de bouche très concentrée. Plus que le vin précédent. C'est très dense avec des tanins cependant fondus. La finale reste très fraiche ce qui pousse au "reviens-y"."

nicola

 

3 - France, Fiefs vendéens Brem, Domaine St Nicolas, cuvée Maria 2002 (100% chardonnay)

Couleur très pâle, nez très beurré et très lacté, crème, fruits très mûrs légèrement exotique. La bouche est très grasse, très beurrée, un peu lourde, le fruit est assez loin derrière. Finale assez courte. Petite déception quand on se rappelle la Grande Pièce du même domaine que l'on avait bue lors de notre 1e soirée LPV.

P1050001

 

Posté par tomy63 à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2012

Cos d'Estournel (Saint-Estèphe) ****

Cos d'Estournel - Saint-Estèphe 1966

Bouteille ouverte 2h à l'avance puis carafée 30 minutes. Bouchon imbibé au 9/10e, bue sur des grillades.

Couleur : rouge tuilé, qui tire sur le marron.

Nez : d'abord très terreux, beaucoup de notes de sous-bois, puis ensuite sur les fruits cuits (cerises, prunes).

Bouche : Le vin a gardé une très bonne acidité, c'est assez frais. Par contre le vin a perdu en puissance et les tannint sont très légers désormais. On retrouve les fruits cuits du nez, puis en fin de bouche, des notes de cacao et de tabac. Ca manque un peu de matière à mon goût, c'est un peu trop sec.

Finale : très longue, sur les fruits cuits et le tabac.

Note : 17/20. Une agréable surprise, ce vin était encore en bonne forme.

P1050318

 

Informations complémentaires : domaine de 91 hectares, facilement reconnaissable à ses pagodes, situé au sud de l'appellation, proche de Pauillac. Le mot Cos signifie "la colline de cailloux" en vieux gascon. On trouve 60% de cabernet sauvignon sur sols de graves et 40% de merlot sur des sols calcaires.

1966 à Cos : très bonne année, volume moyen. Sur le site internet du domaine on lit les notes suivantes : "Rubis légèrement orangé sur les franges, arômes poivrés, vanillés à dominante boisée, très frais, un peu végétal. Vin massif, monolithique, tanins soutenus par une acidité fixe très présente. Net, corsé, manquant un peu de fondu."

 

 

Cos d'Estournel 2002, Saint-Estèphe  (goûté lors de la soirée LPV sans thème, CR de Julien)

"Bon je connaissais l'ordre des vins et je savais que Cos était à ce moment là, tout comme Pascal qui a reconnu sa chaussette.
Quand il met le nez dedans et qu'il goute, il exprime sa relative déception...j'ai peur...
Le nez est évolué, sur la terre, un peu d'humus. Il y a des fruits noirs avec du cassis, c'est classe et élégant. J'aime bien. Avec le temps, le chocolat fait son apparition.
La bouche est pour moi un peu en dedans et surtout en dessous de ce que à quoi je m'attendais. Ca manque un peu de matière et le vin finit rapidement en bouche en s'écroulant un peu. Ca manque d'ampleur. Alors certes les tanins sont soyeux, polis, presque absent et ça en déroute quelques uns d'ailleurs. Par rapport à l'étiquette, je suis un peu déçu. Fermeture? Je ne sais pas..."

cos

 

 

Goûté lors du GT 2012 :

St Estèphe 2007, nez fermé, mais bonne matière et bonne finale, à suivre. Bien.

 

Cos d’Estournel - St Estephe 1990 : robe tilé, nez très marqu sous-bois et feuilles mortes, trop à mon goût. C'est mieux en bouche, avec pas mal d'épices, de poivre, de la puissance, des tannins présents mais pas secs, assez long. TB.

cos

 

Cos d’Estournel St Estephe 2007 : couleur sombre, nez discret, sur les fruits noirs avec un peu de cèdre. La bouche est un peu alcooleuse, avec des tannins trop serrés. A revoir dans quelques années. B-.

 

Posté par tomy63 à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Jean Teiller (Menetou-Salon) **

Menetou-Salon blanc 2010 : Très marqué par le pamplemousse, un peu floral aussi. TB- (+- 16,5/20).

Menetou-Salon blanc 2011 : Moins bien que le 2010 goûté l'an dernier, il manque de tension. B-

Menetou-Salon blanc 2011 cuvée Mademoiselle T : bien mieux que le précédent, plus de matière, plus acide, plus long, citronné. B

Menetou-Salon rouge 2010 : B-

 

Posté par tomy63 à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Venise - Adresses et vins

Vins

Begali **** - Valpolicella superiore 2011 : beau fruité, mais peu de matière, peu de tannins, manque de longueur. Moyen.

Pieropan **** - Soave 2012 : sur les agrumes, belle matière pour un Soave, un peu gras. Manque juste un peu de tension. Bien.

Bertani **** - Soave Sereole 2011 : plus de tension que le précédent, un peu moins de matière. Bien aussi.

 

Restaurants et Bar à vins

Da Remigio : Restaurant spécilisé dans le poisson, belle carte des vins (Bertani Soave 16€, Tamellini...)

Al Merca : Petit bar où l'on prend son verre debout sur une petite place. Surtout des vins de la région (Begali, Pieropan...)

merca 2

merca 3

merca

Gia Schiavi : On peut y acheter des bouteilles à bon prix, beaucoup de choix, quelques vins au verre, mais il n'y avait rien de bien intéressant dans les 4-5vins proposés le jour où j'y suis passé. La aussi on boit son verre debout.

 

Cavistes

Colonna : petit caviste, choix pas énorme.

Millevini : à côté du Rialto, choix pas énorme non plus. Surtout des grands noms ici.

I Tre Mercanti : fermé le jour où j'y suis passé, très grand, sorte de Lavinia.

 

Autres

Torrefazione Marchi : célèbre pour son "cafè de la sposa" (mélange de Haïti, Costa Rica Tarazzu, Colombie, Inde Moussonné, Guatemala antigua, Moka sidamo, brésil, salvador aurum). Mais on y trouve aussi du Blue Mountain par exemple.

Glaciers : Alaska, Ca d'Oro, Mela Verde, Niko...

 

Posté par tomy63 à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2012

Allt-a-Bhainne *

Allt-a-Bhainne

Date de création : 1975        Propriétaire : Pernod Ricard          Situation : Speyside

allt dist

 

Allt-a-Bhainne 4ans 2007-2012 Jean Boyer The Witc's bottlings 64,9% sherry cask 900021

Goûté lors du Witch 2012. Le nez est d'abord très agressif (normal pour un 64,9%), puis les fruits secs du sherry arrivent avec de l'eau et du temps. En bouche on a un whisky qui fait jeune, sur les fruits secs plutôt chimiques (ceux qu'on sert parfois en apéritif). On a aussi des fruits cuits comme de la prune, et un côté boisé et vernis. La finale est longue mais un peu astringente et le côté chimique est assez gênant.

Note 83/100 : très gros potentiel mais trop jeune et trop puissant

allt

Quelques bouteilles étaient réservées pour les membres du forum whisky-distillerie, le reste du fût sera dilué et sortira dans une autre gamme de Jean Boyer, embouteilleur qu'il faut tout de même féliciter pour ce genre d'initiatives, ainsi que pour sa gamme de jeunes whiskys qui sont souvent de bons rapports q/p, ainsi que l'original Puits à whisky.

 

Posté par tomy63 à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ailsa Bay *

Ailsa Bay

Création :  2007          Situation : Lowlands         Propriétaire : W. Grant & Sons

ailsa dist

 

Images of Ayrshire Dalrymple Bridge MOS 3ans emb 2014 sherry hogshead 68,3% 328bts : couleur ambre clair, nez très marqué raisins secs, orange, un côté crême rhum/raisin, caramel, noisette, alcool plutôt bien intégré. Bouche puissante, un peu alcooleuse, beaucoup de fruits secs, miel, un côté beurré et cake aux fruits qui fait assez jeune, légèrement sucrée. Bonne longueur, un peu d'épices en finale. Le premier embouteillage disponible d'Ailsa Bay est plutôt prometteur pour un 3ans, mais il fait trop jeune et alcooleux pour être intéressant à 80€, sauf pour son côté collector peut-être. Note : 83/100. (Noté 88 par Serge, 86 par Ruben, 88,1 sur Whiskybase).

dalrymple

 

Posté par tomy63 à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Abhainn Dearg *

Abhainn Dearg

Création : 2008       Situation : Isle of Lewis     Propriétaire : Mark Tayburn

abahinn

 

Abhainn dearg 2008-2011 46% 5cl mini

Couleur : paille.

Nez : fait très eau de vie de poire, "new make" bien sûr, un peu chimique, céréales, notes fermières.

Bouche : l'alcool est très bien intégré, c'est assez doux, légèrement sucré, encore très eau de vie de poire, herbe coupée. Toujours un peu de céréales et du solvant. Intéressant à goûter mais peu de plaisir.

Finale : longueur moyenne.

Difficile de juger du potentiel de la distillerie d'après ce simple 3ans, à revoir dans 10ans... Pas de note en attendant.

abhain

 

Posté par tomy63 à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Aberlour ***

Aberlour

Date de création : 1826        Situation : Speyside       Propriétaire : Pernod Ricard

aberlour distillery

 

Aberlour 10 ans OB 43%

Couleur : ambre clair

Nez : sur les céréales, le caramel, les épices, et légérement mentholé.

Bouche : maltée, épicée, quelques fruits secs.

Finale : longueur correct, plutôt sèche

Note 78/100 : rapport q/p correct, bien pour un premier single malt sherry.

aberlou 10

 

Aberlour 2001 White oak 43%

Couleur : or pâle.

Nez : beaucoup de fruits verts (pomme surtout), céréales, sucre, assez jeune, très expressif.

Bouche : sucrée, douce, facile, beaucoup de vanille, de pomme. Fait très jeune là aussi. Texture légèrement épaisse. Pas particulièrement épicée.

Finale : longueur moyenne, vanille, céréales, pomme.

Note : 81/100. Entrée de gamme un peu jeune, mais très facile à boire.

white oak

 

Aberlour 12 ans Non chill-filtered OB 48%

Couleur : ambre

Nez : plus marqué par le sherry que le précédent. Moins de céréales, plus de caramel et surtout plus de fruits secs, de fruits confits et de moka.

Bouche : dans la lignée du nez, sherry assez classique, sans défauts. L'alcool est bien intégré.

Finale : bonne longueur, classique sur les fruits secs et les épices du sherry. Le bourbon ne se sent pas trop.

Note : 85/100 dommage qu'il ne se trouve qu'à prix caviste en France.

aberlour-12-ans-non-chil-filtered

 

Aberlour 15 ans Marie d'Ecosse OB 43%

Couleur : ambre clair

Nez : on a les arômes du 10 ans mais en plus expressifs : malt, caramel, mais aussi un côté orange/chocolat plus marqué.

Bouche : entrée assez vive, l'alcool est moins maîtrisé que dans le 12ans ucf. Un peu de noisette maintenant, plus de vanille que dans le 12ans et toujours les fruits secs et épices du sherry.

Finale : à mi-chemin entre le 10 et le 12 ans.

Note : 83/100

aberlou marie

 

Aberlour 16 ans Double cask OB 43%

Couleur : ambre clair

Nez : moins alcooleux que les autres, plus vanillé, puis les arômes Aberlour arrivent : céréales, fruits secs, épices, caramel.

Bouche : assez douce, mélange vanille, caramel, miel, chocolat, fruits secs. Plus de rondeur que dans le 15ans mais la bouteille était ouverte depuis longtemps ça a peut-être joué.

Finale : pas très longue, entre le 10ans et le 15ans.

Note : 83/100

aberl 16

 

Aberlour 18 ans OB 43%

Couleur : ambre

Nez : le plus sherry jusqu'à présent, très chocolat-café. Encore des céréales mais pas de vanille cette fois-ci, plus de fruits confits.

Bouche : dans la lignée du nez, bien faite mais manque un peu de puissance. On a aussi un peu de miel et d'abricot sec.

Finale : entre le 15ans et le 12ans

Note : 85/100

aberlo 18

 

Aberlour A'Bunadh OB batch 12 60%

Couleur : ambre

Nez : sherry monster ! Il a besoin d'aération sinon il est trop alcooleux. Mais après 10-20 minutes, les fruits arrivent, avec surtout du kirsch, cerises à l'eau de vie, un peu d'oranges et beaucoup de chocolat noir.

Bouche : Nécessite quelques gouttes d'eau, beaucoup de fruits rouges, de fruits confits. Légèrement boisé également.

Finale : un peu moins de fruits, plus sur la noix et le bois. Très très longue.

Note 89/100 pour les amateurs de gros sherry, un super rapport q/p.

 

Aberlour A'Bunadh OB batch 24 60,2%. Note 89/100. Pas une grosse différence par rapport au précédent. C'est un très bon batch également. Peut-être encore plus de fruits rouges et de kirsch dans celui-ci. Mais on a toujours du chocolat, du café, un peu d'oranges sanguines et un léger boisé vernis.

a bunadh

Aberlour A'Bunadh OB batch 41 59%. Note 85/100. Grosse différence par rapport aux deux batchs précédents. C'est plus alcooleux et moins fruité. Puis lorsque les fruits arrivent ils font un peu fruits secs chimiques, gâteau de noël, new make. Ca reste un bon whisky avec une grosse longueur mais on est loin des premiers batchs.

 

Aberlour 8ans (années 60-70?) OB 50% 75cl. Note 91/100. Goûté lord du witch 2012. Quleques souvenirs : beaucoup de rondeur et les 50% passent tout seul (guère étonnant après tant d'années). Les arômes se sont fondus. La texture est assez crémeuse. Beaucoup de miel et de vanille mais aussi des fruits tropicaux, de la noisette. Le tout est d'une grande complexité et la longueur incroyable.

aberlour-glenlivet-8-ans-

 

Aberlour 12ans Double cask 40% : couleur or profond, nez sympa sur le chocolat au lait, le nougat, la praline, gourmand. Bouche douce, caramel, chocolat, nougat, quelques fruits secs. Finale assez courte. Simple et facile à boire. Bien au-dessus du 10ans, pas loin du 16 double cask. Note : 82/100.

 

Posté par tomy63 à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]