14 février 2013

Lagavulin *****

Lagavulin

Création : 1816        Situation : Islay         Propriétaire : Diageo

lagavulin distillery

 

Lagavulin 16ans

Couleur : or (quelques fûts de sherry entrent dans l'assemblage).

Nez : s'ouvre sur une tourbe terreuse typique de Lagavulin, un peu d'iode, d'algues, d'orange, de citron, réglisse, goudron...

Bouche : moyennement puissante, un peu grasse, tourbée, puis on retrouve les arômes du nez, un côté thé fumé aussi. Plus salée qu'au nez.

Finale : longue, un peu de noisette désormais, fumée de barbecue.

Note : 88/100. Un grand classique, très bon rapport q/p dans toutes les grandes surfaces. La qualité semble être assez constante au fil des années. (Noté 90 par Serge, 89 par Ruben).

Lagavulin_16

 

Lagavulin Distillers edition 1988-2004 4/494 16ans Double matured in PX woods 43%

Couleur : ambrée.

Nez : très marqué par le sherry : chocolat, café, tabac, orange, + fumée de barbecue, tourbe, cendre, iode, algues... Le tout très bien équilibré et d'un grande complexité.

Bouche : bonne puissance pour 43%, tourbe assez grasse, noix, un côté sous-bois aussi, puis on retrouve les arômes du nez, l'identité de Lagavulin est toujours présente, le sherry lui donne de la complexité.

Finale : longue, iodée, un peu moins de sherry qu'en bouche.

Note : 90/100. Le meilleur des Distillers edition. Attention, la qualité diminue très légèrement au fil du temps, mais rien de très inquiétant ici. (Noté entre 91 et 89 par Serge selon les éditions).

laga de

 Lagavulin Distillers edition 1995-2013 43%

Couleur : ambre clair.

Nez : bien marqué par le sherry, orange, cendre, cacao, iode, fruits à coque.

Bouche : très douce, orange, tourbe, cendres, chocolat, sel, un peu de sucre, texture huileuse. Manque un peu de punch à 43%, mais très gourmande et très facile.

Finale : assez longue, tourbe, orange, cacao, un peu d'épices aussi désormais.

Note : 89/100. La qualité n'a pas trop baissé au vu de cette version. Toujours un bon rapport q/p et un grand classique.

 

Lagavulin 1995-2009 OB for Feis Ile 2009 european oak cask n°4556 54,4%

Couleur : or profond.

Nez : marqué par le sherry, doux et gourmand, à peine sucré, tourbe, barbecue, bacon fumé, un peu de cendres et de caoutchouc, des oranges confites (beaucoup), du cacao, un peu d'iode. En met plein la vue.

Bouche : très douce, très bel équilibre sherry/tourbe, avec un côté barbecue encore, des fruits confits, des agrumes, des épices, un côté cerise noire comme dans le Laph PX, complexe et très facile à boire.

Finale : longue, toujours cette tourbe un peu sucrée, des oranges.

Note : 91/100. Superbe peaty/sherry, un modèle du genre. (Noté 91 par Serge).

laga feis ile

 

Lagavulin 21ans 1985-2007 56,5%

Couleur : ambre foncé.

Nez : très marqué par le sherry, noix, oranges, prunes, épices, café... Puis de la tourbe, des notes mentholées, goudron, cendre, algues, fumée de barbecue...

Bouche : Très belle puissance parfaitement maîtrisée, peu sucré, texture assez épaisse. Très bel équilibre entre le sherry et le tourbé/marin : caramel, orange, noix, quelques agrumes aussi, tabac, épices, gourdron, cendres, iode, bois... Superbe !

Finale : très longue, salée, épicée.

Note : 95/100. Grosse tuerie, direct dans le Top 5 ! (Noté 95 par Serge, 93,74 sur whiskybase, 93 par Ruben). La nouvelle version du 21ans sortie en 2012 semble moins bonne, surtout moins marquée par le sherry. Ruben dit que le 21ans de 2007 est une "variation" du Distillers edition, alors que le 2012 serait plutôt une "variation" du Laga 16ans.

laga 21

 

Lagavulin 12ans CS 2009 release 57,9% : Note 90/100. Couleur paille, très austère, tourbe, cendre froide, algues, coquillages, très minéral, un peu de citron vert et de pommes. Très puissant mais alcool bien intégré, longue finale. (Noté 91 par Serge).

laga 12 2009

 

Lagavulin 12ans CS 2010 release 56,5% : Note 90/100. Plus fruité que la version de 2009, un peu plus "calme" peut-être, même si ça reste assez austère dans l'ensemble. Couleur paille, très marin, sel, algue, coquillages, toujours cette tourbe un peu terreuse de Lagavulin, cendres, pommes, citron, superbe longueur. (Noté 91 par Serge).

laga 12 2010

 

LG 2 Smos Speciality drinks Elements of Islay 2010 58% : Note 87/100. Couleur paille, assez austère, proche du 12ans CS, puissant, tourbé, citronné, thé fumé, cuir, foin... Le fruité fait un peu plus jeune que le 12ans CS. On sent plus l'alcool. Un peu moins bien quand même. (Noté 89 par Serge).

laga lg

 

Classic of Islay (= Lagavulin) Jack Wiebers 2011 cask 373 55,6% : Note 89/100. Une sorte de Distiller's edition en "cask strenght" (en à peine moins complexe), beaucoup de sherry, abricots secs, oranges confites, chocolat, bien équilibré avec la tourbe terreuse et maritime de Lagavulin. Vendu 30€ chez Van Zuylen en 2011 !

classic of

Classic of Islay (= Lagavulin) Jack Wiebers 2012 cask ? : Note 84/100. Regoûté un an plus tard (je n'ai pas relevé le numéro de fût, quelle erreur !), ce n'est clairement plus le même whisky, moins de sherry, un fruité qui fait très jeune (fruits verts), notes végétales. Le rapport q/p reste correct cependant. Mais quelle différence !

 

Lagavulin 1994-2010 15ans OB for Feis Ile 2010 European oak ex-sherry cask n°3210 52,7% 528bts

Couleur : or profond.

Nez : s'ouvre sur une belle tourbe iodée, avec un côté caoutchouc à la Ardbeg, tout ça bien mélangé à des notes de sherry, un peu de chocolat, caramel, fruits secs, orange confite.

Bouche : texture épaisse, tourbe très grasse en attaque, assez puissante (surtout en milieu et fin de bouche), toujours une belle tourbe iodée, algues, un côté bacon fumé, citron, fruits secs, noisette, plus trop marqué par le caoutchouc, mais plus par le côté terreux, et la cendre de Lagavulin.

Finale : très longue, encore plus iodée et marquée par la cendre.

Note : 91/100. Encore un modèle de peaty/sherry, du même niveau que le Feis Ile 2009. (Noté 91 par Ruben, 90,6 sur Whiskybase, 17/20 sur Whiskynews).

laga_fi

 

Lagavulin 1994-2008 14ans Undercover n°1 Daily Dram 53,1% 196bts

Couleur : paille.

Nez : tourbe, citron, viande fumée, beaucoup d'iode, un peu alcooleux au départ, mieux avec l'ouverture.

Bouche : assez explosive, tourbe citronnée et iodée, sucre, vanille. Classique, simple et efficace, je ne l'a trouve pas austère contrairement à la note Whiskyfun.

Finale : très longue, très iodée, cendre.

Note : 89/100. Encore un très bon Laga, dans l'esprit de certains 12ans CS. (Noté 88 par Serge).

undercover

 

Images of Islay MOS "Finlaggan" 53,2% : (Witch 2014) très clair, très jeune, tourbé et très marin, poivré. L’alcool est bien intégré mais ça semble trop jeune, manque de finesse. 84/100.

mos finla

 

Lagavulin 1995 for Feis Ile 2013 17ans European oak sherry butts 51% : couleur or, nez très légèrement marqué sherry, expressif, de la tourbe et beaucoup de fruits (pomme, poire, citron, orange, mandarine), un tout petit peu de chocolat, quelques notes médicinales. Bouche encore très fruitée, tourbée, légèrement iodée, cendre, notes médicinales, un peu de poivre, alcool parfaitement intégré, légèrement sucrée, gourmand et facile à boire. Finale longue, sur la cendre et la terre. Note : 91/100.

 

Laggan Mill 2005-2014 Cooper's Choice sherry hogshead 51% : couleur ambrée, nez tourbé (assez léger pour du Laga), sucré, oranges, fruits confits, très gourmand. Bouche douce, presque trop, gourmande, grasse, beaucoup de chocolat, orange, légère tourbe, un peu d'iode. Finale assez courte (surtout derrière le Bunna Mos Christmas 2013). Un whisky très agréable, mais assez simple et court en bouche au final. Note : 86/100.

 

(Lagavulin) Single Islay malt whisky 2007-2014 7ans CWC bottled for WIN 10yo 50% 314bts : couleur paille, nez très expressif, sur une belle tourbe citronnée, assez grasse et qui semble un peu sucrée, de l'iode et de la cendre froide dans le fond. Bouche assez douce, facile et gourmande, bien tourbée, très citronnée, iodée, un peu sucrée, elle manque un peu de finesse et de tension si on compare au Laga 12CS. Longueur moyenne, finale sur la cendre froide. Un jeune Islay maîtrisé et très sympa, mais qui ne sort pas du lot. Note : 87/100.

cwc laga

 

Lagavulin 1993-2007 56,5% for Feis Ile 2007 : couleur paille, nez iodé, tourbe assez fine, citron, vanille, du classique mais bien fait. La bouche est impressionnante d’équilibre, pas ultra complexe, mais tout est bien dosé, une tourbe fine, une bonne puissance, les 56% passent tout seul. Très long, un peu de cendre en finale. Il a fait l’unanimité. Ah, les Laga Feis Ile…. Note : 92/100.

 

Lagavulin Distillery Only 2010 52,5% 6000bts : couleur or, nez expressif, mélange parfait d'une tourbe bien grasse, citronnée, et de légères notes de sherry un peu sucré avec des notes de chocolat, barbecue, tabac, abricots secs. La bouche est épaisse, bien équilibrée, facile à boire avec le côté gourmand du sherry. Bonne longueur, finale sur la cendre, le thé fumé, le chocolat. Encore un excellent Laga. Note : 91/100. (Noté 90,4 sur Whiskybase).

lagavulin distillery only

 

Lagavulin 12ans White Horse 43% 75cl : (version Montenegro Import Zola Predosa) Couleur or profond, nez assez fin et subtil, légèrement tourbé, un peu d’orange, de caramel, de noisette, de tabac, de sous-bois, de thé fumé, le tout avec le côté un peu fondu de l’OBE. Moins bien en bouche, ça manque de puissance à 43%, un peu plus marquée par le caramel, toujours des noisettes, de l’orange, un peu de fumée, d’iode et du poivre en fin de bouche. Finale un peu courte. Légère déception au final sur cet embouteillage mythique. Les bouteilles ne semblent pas toutes du même niveau. Note : 89/100.

laga whiste horse

 

Lagavulin 1995-2014 Feis Ile 2014 54,7% : (sherry butts, 3500bts) couleur ambre clair, magnifique nez de peaty/sherry où tout est parfaitement fondu (à la Ardbeg des 1970's) avec une tourbe grasse, huileuse, maritime, beaucoup de goudron, caoutchouc, fruits secs, tabac, chocolat, herbes médicinales, girofle. La bouche s'ouvre sur une texture huileuse impressionnante, elle semble d'abord douce puis plus puissante sur la fin, on retrouve les arômes du nez avec un peu plus de poivre et d'iode, peut-être un peu de cerises noires et de cendre aussi. Finale très longue, sur le tabac, les épices (cannelle, girofle). Note : 93/100. (Noté 94 par Serge, 93 par Ruben, 91,4 sur Whiskybase).

 

Lagavulin 18ans for Feis Ile 2016 49,5% : (American oak & ex bodega europea oak casks, 6000bts) couleur or pâle, nez très marin, iodé, citronné, coquillages, huître, peu de sherry, légèrement médicinal. Belle ampleur en bouche, citronnée, minérale, très iodée et poivrée (à la Talisker), légèrement tourbée, belle texture même si loin du niveau du Feis Ile 2014, beaucoup de fraîcheur, sèche sans être austère. Finale très longue, très poivrée et iodée, cendre froide. Encore une belle version, qui souffre juste de passer derrière le 2014. Note : 91/100. (Noté 92 par Serge, 91 par Ruben, 90,5 sur Whiskybase).

 

Lagavulin Islay Jazz Festival 2015 55,4% : couleur paille, nez dans l'esprit des Laga 12CS, bien tourbé, minéral, très iodé et maritime, pas forcément une grosse complexité. Bouche avec une belle ampleur, alcool très bien intégré, pas très épaisse comparé aux derniers Feis Ile, un peu moins austère que le nez avec des notes citronnées, une touche de vanille et des épices. Finale longue, maritime, bien tourbée, un peu réglissée. Bonne version, pas trop marqué par les fûts, entre les 12CS et le Feis Ile 2016. Note : 90/100. (Noté 90,1 sur whiskybase, 91 par Serge et Ruben)

laga jazz 2015

 

Lagavulin 8ans officiel 48% (2016) : couleur paille, nez qui fait très jeune, très végétal et herbe médicinal, sinon tourbe, brise marine, un petit côté médicinal, citron. Mieux en bouche avec une bonne ampleur, fait moins jeune, tourbée et iodée, minérale, citronnée, finale assez longue sur la cendre, le citron et la poire. Bien en dessous du 16ans. Note : 84/100.

 

Lagavulin 1995-2008 12ans for Friends of the Classic malts 48% : couleur ambre clair, très beau nez bien typé Laga sherry, tourbe, iode, algues, tabac, cendre, chocolat, orange, sauce soja, du niveau des Feis Ile. Belle attaque en bouche, légère, fine, avec une texture épaisse, sur les arômes du nez. En fin de bouche, les 48% se font sentir, il manque un peu de punch. Finale de longueur moyenne, sur la cendre, les épices, le chocolat, légère amertume. Note : 90/100.

lagavulin 1995

 

Lagavulin 1992-2016 23ans Casks of distinction selected by Boyao Zhao sherry butt 5745 55,7% : Couleur or profond, superbe nez typique des Laga sherry avec de la cendre, de la viande fumée, du poisson fumé, des algues, du tabac, du chocolat, des fruits secs... La bouche est plus austère, plus minérale, citronnée, cendrée, moins marquée sherry, puissante, légèrement poivrée aussi. Très belle longueur sur la cendre. Un excellent Lagavulin, encore un, mais pas un embouteillage légendaire, très cher par rapport aux Laga Feis Ile parfois aussi bons. Note : 92/100.

 

Lagavulin Distillery exclusive bottling 2017 54,1% : couleur or, nez moyennement tourbé, semble assez jeune, fruits verts, malt, assez frais, légèrement iodé. Bouche moins fraîche mais plus intéressante quand même, un peu sucrée, vanillée, caramelisée, gourmande, très facile, un peu trop, alcool bien intégré, bonne texture, fait assez jeune, plus tourbée qu'au nez, iodée et bien poivrée. Bonne longueur, sur le poivre, la réglisse, la tourbe. Bref, bien fait, mais on sent qu'il y a trop de fûts jeunes dans l'assemblage. Note : 88/100.

 

Posté par tomy63 à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Invergordon **

Invergordon

Création : 1959     Situation : Highlands    Propriétaire : Whyte & MacKay

 

Invergordon 1971-2009 BBR Berry's Own Selection Cask n°6 48%

Couleur : or.

Nez : très expressif, assez doux, un peu "bourbon" (comme souvent avec le Grain), vanille, épices, solvant, coco, mais aussi des notes de caramel et de fruits secs.

Bouche : assez douce, fruitée, orange, miel, caramel, fruits ses, très léger boisé, caramel,un peu de vanille et de coco, mais moins qu'au nez.

Finale : très longue, fruits secs, noix.

Note : 89/100. Très beau grain, plus fruité que la moyenne. (Noté 91 par Serge).

invergordon

 

Posté par tomy63 à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2013

Ladyburn ***

Ladyburn

Création : 1966 (fermée en 1975)     Situation : Lowlands     Propriétaire : W. Grant & Sons

Le Ladyburn est produit à l'intérieur de la distillerie de grain Girvan.

ladybu

 

Ladyburn 1974 Rare Ayrshire Van Wees The Ultimate 37ans Bourbon barrel 2604 52,1% : Note 90/100. Nez sur les fruits exotiques, les fruits jaunes, un peu d'herbe coupée, de fleurs, de miel. Bouche exotique, florale, encore de l'herbe coupée. Finale assez longue.

ladyb

 

Posté par tomy63 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2013

Claude Riffault (Sury-en-Vaux) ***

Claude Riffault - Sancerre Les Chasseignes 2011 1/2bt

 Couleur : paille.

Nez : un peu de réduction lors de la première dégustation. Une bonne heure d'ouverture lui a fait le plus grand bien. Nez expressif, sur les agrumes, le citron, et le pamplemousse surtout.

Bouche : attaque assez vive, grosse acidité, très belle tension minérale, notes fruitées comme au nez. Il manque un peu de matière cependant.

Finale : longue, citronnée, minérale, beaucoup d'acidité.

Note : 15/20. Un Sancerre assez classique, déjà buvable mais qui sera surement mieux dans 2-3ans je pense.

P1030139

 

Plus d'informations sur le site du domaine : http://www.clauderiffault.com/les_chasseignes.html

 

Posté par tomy63 à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2013

Kawasaki ***

"Située entre Tokyo et Yokohama dans la préfecture de Kanagawa, la distillerie de grain Kawasaki est aujourd’hui fermée. Les stocks restants ont été récupérés par Ichiro Akuto pour quelques rares embouteillages en single grain." whisky-japonais.net

 

 

Posté par tomy63 à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mas de la séranne (Aniane) ***

Goûtés lors du Vinidôme 2013 :

Mas de la Séranne A l'ombre du figuier 2011 : vin très facile, très fruité (fruits rouges plutôt), très bon rapport q/p. Malheureusement épuisé dès le 1er jour.

Les Griottiers 2010 : on est encore sur le fruit avec cette cuvée, cerise, fruits noirs. TB, super rapport q/p. (+- 16/20).

Clos des Immortelles 2010 : on change de registre, plus de matière, plus d'épices, sans que ce soit lourd pour autant. B.

Antonin et Louis 2009 : encore plus d'épices, taillé pour une longue garde, mais on prend déjà du plaisir. TB. (+-17/20).

 

Goûtés lors du Vinidôme 2014 :

Mas de la Séranne "Les Ombelles" Coteaux du Languedoc blanc 2012 : (1/3 grenache bl, roussanne, vermentinu), beau fruité (poire ?), mais le bois domine un peu, manque un peu de tension. B-.

"A l'ombre du figuier" 2012 : (30% cinsault, 25%mourvèdre, 25% syrah, 20% grenache), plus clair que les autres cuvées du domaine, fruits rouges et noirs, croquant, un peu de réglisse, peu tannique, très belle matière. Vin de soif de luxe. Une valeur sûre années après années. TB. (16/20).

"Griottiers 2011" : (30% grenache 15% carignan, 15% cinsault, 25% mourvèdre, 15% syrah), plus noir que le précédent, plus puissant, mais surtout plus puissant et épicé que le 2010 bu l'an dernier. On se rapproche tout doucement des Immortelles. Superbe texture. TB.

"Clos des Immortelles 2008" : plus noir, plus épicé, plus puissant, un côté prunes cuites, tanins de qualité, très long. TB.

 

Les Griottiers 2009 (bu lors d'une soirée LPV Languedoc)

(Cr de Julien) : "La robe est plus claire, d'un beau rubis.
Le nez change de registre en étant porté sur les fruits rouges, la groseille, c'est très frais avec de la réglisse, du menthol. Ca reste fin et pas outrancier, moins fou-fou que le précédent. Une légère sucrosité se sent avec un peu d'air.
Le vin présente une ampleur assez importante tout en n'étant pas super dense. En revanche, je sens un coté un peu rêche avec des tanins en finale qui demandent peut être encore un peu de temps pour se polir. La tension est bonne malgré le millésime ce qui étire le vin.
Pas mal du tout mais j'ai la sensation qu'il a perdu en gourmandise et en rondeur par rapport à la dernière fois que je l'ai bu. "

Couleur bien plus sombre que le 2010, nez légèrement mentholé, réglisse, fruits rouges, mûre, plus puissant que le 2010. Très gourmand, belle longueur. Un style très différent du 2010 mais aussi bon (+- 16/20).

 

Le Clos des Immortelles 2009 (bu lors d'une soirée LPV Languedoc)

(Cr de Julien) : " C'est tout de suite plus jeune et profond, avec de superbes reflets rouges vifs.
Le nez est dense et complexe, ca sent la garrigue, les fruits noirs un peu compotés et une légère sucosité également. Ca reste diaboliquement frais par la présence d'eucalyptus.
La bouche est dotée d'une superbe matière, soyeuse et élégante avec des tanins ronds et fins. C'est ample et velouté avec des touches de poivre blanc, ça prend la bouche, c'est large et long. Une légère austérité en fin de bouche me laisse à penser que le vin peut attendre et qu'il sera meilleur avec un an ou deux de plus. Autre très très bon vin de la soirée! Et dire que ça vaut même pas 15€..."

Très noir, très puissant, poivré (un peu trop), girofle. Très belle longueur. Moins à mon goût que les Griottiers, mais très joli vin quand même (+- 15,5/20).

immortel

 

Mas de la Séranne - Antonin et Louis 2012 : nez très réduit, bouche aussi avec un côté végétal. Probablement un problème de bouteille pour cette cuvée qui se goûte très bien d'habitude.

 

Posté par tomy63 à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2013

Kentucky Bourbon distillers (USA) *

Kentucky Bourbon distillers - Vintage Bourbon 17ans 75cl 94proof 47% : Assez classique mais on sent qu'il est un peu plus vieux et plus puissant que la plupart des bourbons habituels. Assez boisé, sec, beaucoup d'épices et de fruits secs, goût légèrement sucré, céréales, vanille et pommes. (Goûté lors du Witch 2012). Note : 84/100.

vintage 17 bourbon

 

Noah's Mill 57,15% : couleur or profond, nez très vanillé, un peu sucré. Bouche très vanillée aussi, épicée, gourmande sans ce côté bois vert très désagréable des bourbons trop jeunes, un peu de caramel, de vernis. Assez bonne longueur, il arrive à être gourmand, sans être trop lourd. Bien au-dessus de la moyenne des bourbons. Note : 84/100.

 

Posté par tomy63 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine de Ravanès (Thézan-les-Béziers) **

Domaine de Ravanès Ibis blanc 2010 : assemblage ugni et grenache. Un côté toasté, brioche, noix, assez original. B.

Domaine de Ravanès Renard blanc 2010 : encore un peu fermé mais très prometteur, belle matière, des agrumes. TB. (+- 16,5/20).

Domaine de Ravanès Renard blanc 2007 : moins frais que le précédent, on retrouve des notes toastées et briochées. B.

Domaine de Ravanès Petit Verdot 2010 : fruits noirs, peu tannique, longueur moyenne mais sympa.

Domaine de Ravanès Diogène 2008 : fruits noirs, réglisse, menthol, assez frais, tannins déjà bien intégrés. Mais pas trop mon style, de même pour les suivants.

Domaine de Ravanès Les Gravières du Taurou 2006 ou 2007 ? : très noir, beau fruité, cacao, tannins un peu raides à mon goût.

Domaine de Ravanès Le Prime Verd 2007 : encore fermé, tannins très durs. J'attribue au domaine la palme de l'accueil le plus commercial. On a bien compris qu'ils ont battu Pétrus à l'aveugle sur le millésime 1999.

 

Ravanès - Renard blanc 2009 Coteaux de Murviel : (grenache gris, maccabeu) robe doré, nez sur la résine, qui fait penser à un riesling, bouche différente, boisée, grasse, beurrée, chaude, manquant de tension. Moyen+.

 

Posté par tomy63 à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2013

Kavalan (Taïwan) ***

Kavalan solist sherry cask S060710004 (bottled 06.2012) 58,6%

Couleur : ambre très foncé.

Nez : fermé au départ, bois, vernis, chocolat noir. S'ouvre doucement, pruneaux, oranges confites, puis avec de l'eau c'est encore plus fruité. Très intéressant mais il faut passer derrière le bois.

Bouche : bois, vernis, beaucoup de fruits cuits (prunes, cerises noires), chocolat noir, alcool très bien intégré, plutôt sec, texture un peu épaisse, très facile à boire, mais assez complexe aussi.

Finale : bonne longueur, bois vernis (un peu trop), pruneau, figues. Un peu écoeurant à la longue.

Note : 88/100. Un peu trop de bois et de vernis, mais un beau fruité derrière, plus que dans le Yamazaki sherry cask 2012 par exemple. Très bonne surprise.

kavalan sherry

 

Kavaln Solist sherry Cask 5cl mini : ambre foncé, nez sur le bois, le pruneau, le café. Bouche très légèrement moins vernis et un peu plus marquée par le pruneau que le batch S...04, à peine mois épais peut-être, le reste est assez proche. Note : 88/100.

 

Kavalan Solist vinho barrique W080225006 (bottled 01.2013) 59,2%

Couleur : ambre foncé.

Nez : un peu d'alcool au départ, moins agréable que le sherry, un peu chimique, noix de coco, un côté bourbon, (vanille, solvant, coco, épices), bois (mais moins que le précédent), fruits cuits mais qui s'expriment assez différemment du "solist sherry", on est presque sur des fruits trop mûrs, presque pourris. Très désagréable. Je ne sais pas si c'est pareil sur tous les batchs.

Bouche : texture ultra épaisse, plus sucré que le précédent, très chimique, toujours de la coco, épices, fruits cuits. Avec de l'eau c'est moins épais et plus fruité, à peine plus frais mais ce n'est pas encore ça.

Finale : bonne longueur, l'alcool a disparu, plutôt doux et crémeux.

Note : 78/100. Très original. Pas du tout mon style. A goûter avant d'acheter, mais il plaira peut-être à certains.

kavalan vinho

 

Kavalan sherry cask 46% : couleur ambre foncé, le nez est un peu moins vernis que celui du Solist sherry, très marqué par le sherry aussi avec beaucoup de chocolat et de pruneau, bonne puissance en bouche pour 46%, manque un peu de longueur par rapport au Solist. Note : 87/100.

kavalan

 

Kavalan sherry cask 57% 20cl : (version 20cl pour LMDW, différent du Solist) moins marqué vernis que les Solist, nez chocolaté, viandé à la Mortlach, raisins secs, pruneaux, un côté fumé. Bouche plus sèche, chocolat, fruits secs, noisette, noix en fin de bouche, très proche d'un Glendronach. Bonne longueur. Note : 88/100.

kavalan sherry 57

 

Kavalan solist 2006-2015 for cava benito 57,1% cask S060821056 : très noir, nez pas trop vernis pour un Solist, beaucoup de fruits, pruneau, prunes, figues, dattes, bois oriental. Assez puissant en bouche mais alcool bien intégré. Bois à peine trop marqué sur la finale. Excellent Solist, un peu mieux que ceux que j'ai goûtés jusque là. 89/100.

 

Posté par tomy63 à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Clos Haut-Peyraguey (Bommes) ****

Clos Haut-Peyraguey - Sauternes 2003 1/2 bt

Couleur : or profond.

Nez : expressif, belles notes d'abricots secs, quelques notes exotiques (ananas, mangue), beaucoup de fruits frais maison commence à avoir un côté légèrement confit.

Bouche : beaucoup de fraîcheur, belle acidité, aucune lourdeur ici, beaucoup de finesse (qui m'avait déjà plu dans le 2009 du même domaine). On retrouve ce bel équilibre du nez entre les fruits frais et les fruits secs.

Finale : belle longueur, fraîche, un peu de pâte de coing désormais.

Note : 18/20. Très beau Sauternes. La finesse du Clos Haut-Peyraguey m'a encore séduit sur 2003, après le 2006 et le 2009 goûtés en salon.

P1030125

 

Informations complémentaires : Cépage 90% sémillon 10% sauvignon. Rendements 2003 16hl/ha. 25 000 bts produites. SR : 152 g/L. Acidité 3,85 g/L. (http://www.closhautpeyraguey.com/vins_clos_2003_note_degustation.html)

 

Goûtés lors du salon RVF 2012 :

- Sauternes 2009 : Beaucoup de finesse, très frais, superbe matière, un peu exotique. TB+ (+- 18,5/20).

- Sauternes 2006 : très agréable en ce moment, mais moins de longueur et de concentration que le précédent. B+

 

Posté par tomy63 à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]