22 décembre 2012

Bières - session de Noël

Brasserie Dupont (Belgique) *** - Avec les bons voeux 9,5% : Style saison : http://www.guide-biere.fr/encyclo/saison.php La couleur est très pâle, avec une mousse assez fine. Le nez est frais, citronné, avec des notes de levure et de malt. La bouche est légère, les 9% ne se sentent pas, avec beaucoup de bulles, mais assez fines. Finale correcte avec une belle amertume. Une saison bien réalisée, un peu au-dessus de la Saison Dupont classique, mais ça manque un peu de fruits. 16/20.

dupont_voeux

Brasserie Dupont (Belgique) *** - Moinette bio 7,5% : très florale, houblonnée, assez légère, bonne longueur.13,5/20.

 

Brasserie Rodenbach (Belgique) *** - Rodenbach Grand cru 6% : Style Oud Bruin (parfois classée dans les "Sour ale"), vieillissement de près de 2 ans en fût de chêne. (http://www.guide-biere.fr/bdm/0708.php) Couleur ambre foncé avec des reflets rouges. On sent déjà le côté aigre au nez, et un peu de bois. La bouche aussi est très surprenante, très aigre, vineuse, boisée, avec des notes de fruits rouges cuits. Pas de sucre ici. Comme pour l'amertume il faut prendre l'habitude, puis c'est une très bonne bière, très désaltérante. 16,5/20.

roden_gr_cr

 

Liefmans (Belgique) *** - Liefmans Goudenband 8% : dans le style de la précédente (oud bruin parfois classée dans les "Sour Ale" également), très aigre, plus puissante que la précédente, encore plus fruitée (prunes cuites, cerises aigres). A peine plus de longueur. 17/20.

liefman

Liefmans *** - Kriek 6% : Bue en pression, acidité correcte sans être exceptionnelle, légèrement boisée, entre une Lindemans et une Cantillon. Une vraie Kriek bien faite, mais qui reste assez facilement accessible. 15,5/20.

 

Schlauss Eggenberg (Autriche) ** - Samichlaus 14% : bière rousse, avec un nez sur le sucre brun, le caramel, et quelques notes de fruits rouges cuits (un peu comme un porto) et des fruits secs. Elle fait très Noël. Bouche très puissante, très sucrée, sur la cassonade. Finale très longue, mais c'est une bière assez vite écoeurante. 15/20.

samichlaus

 

Weihenstephaner (Allemagne) ** - Hesse Weissbier 5,4% : un grand classique de la bière allemande, qui n'a rien de très original, c'est léger, entre une blonde et une blanche, facile à boire, rafraichissante, légèrement citronnée, sur les céréales et les levures. Mais ça manque de corps, de complexité et de fruit : bref une allemande classique qui remplit bien son rôle. 14/20.

weihenste

 

Sierra Nevada (Californie) *** - Pale Ale 5,6 % : IPA très légère avec un beau nez fruité sur les agrumes, une toute petite touche de fruits exotiques. La bouche est très désaltérante, plus maltée que le nez, avec des notes de houblon, une belle amertume. Ca manque un peu de fruit en bouche cependant et d'un peu de corps. Proche de la Anchor Liberty Ale de mémoire. 15/20.

sierra_nevad

 

Meantime (UK) **** - Meantime IPA 7,5% : Enfin de la vraie bonne IPA comme je l'aime, c'est fruité, amère, désaltérant, bourré de fruits exotiques et d'agrumes. En bouche on trouve quelques notes florales, du biscuit caramel. Finale un peu sèche. Une IPA bien réalisée même si ce n'est pas très complexe au final. 17/20.

meantim

 

Posté par tomy63 à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 décembre 2012

Deanston ***

Deanston

Création : 1965       Situation : Central Highlands       Propriétaire : Burn Stewart

deanston_dist

 

Deanston 1977-2012 The Whisky Agency 40,4% 253bt : 89/100. Superbe nez, très frais, avec une corbeille de fruits (pomme, poire, orange, abricot, pêche, et un peu de fruits exotiques). La bouche est bien aussi, très fruitée au début puis de plus en plus sur le bois et les épices. Finale un peu courte malheureusement, le faible degré d'alcool commence alors à se sentir.

deanston_twa

Deanston 1977-1997 Cadenhaed authentic collection 55% : 88/100. Un peu moins fruité que le précédent, moins facile à boire, beaucoup plus puissant (comme souvent avec les Cadenhead). Un beau whisky cependant, bien que les souvenirs précis me manquent.

deanston_cade

 

Deanston 1997-2013 15ans Archives "Fishes of Samoa" hogshead n°1959 55,8%

Couleur : paille.

Nez : il a besoin d'un peu de temps pour s'ouvrir mais ça vient, miel, vanille, un côté pâtissier aussi (crème pâtissière ?), fruits frais (pomme, poire, abricot).

Bouche : puissante, un peu d'alcool (je ne l'avais pas au nez), attaque vive et très fruitée, fraîche, avec un côté arlequin (fruits frais, poire, abricot, légèrement acidulés et sucrés en même temps), très agréable, mais ça tombe un peu vite, la fin de bouche est plus sur le miel, la vanille, le pâtissier.

Finale : longueur moyenne.

Note : 85/100. Un whisky agréable, bien fait pour un 15ans, dommage qu'il y ait un peu d'alcool, très belle entrée en bouche.

deanston_arc

 

Posté par tomy63 à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dalwhinnie *

Dalwhinnie

Création : 1897         Situation : Central Highlands          Propriétaire : Diageo

dalw_dist

 

Dalwhinnie 15ans OB 43%

Couleur : or pâle

Nez : assez expressif, sur le miel, la vanille, un peu de céréales, de foin, d'agrumes.

Bouche : texture un peu crémeuse et agréable, beaucoup de miel et de vanille là encore, un peu de caramel aussi désormais. L'ensemble est assez doux et facile à boire, sans être mou pour autant, il a écrasé un Glenmorangie 10ans OB qui est passé derrière lui.

Finale : longueur correcte, un peu de citron, du miel, et le côté foin/herbe coupée qui revient.

Note : 83/100 une entrée de gamme facile à boire, avec un peu de complexité en même temps, un bon rapport q/p.

dalw_15

 

Dalwhinnie DE 1990 15ans (oloroso finish) 43% : 82/100. Whisky assez léger, un peu trop même, qui ressemble au précédent avec un côté, malté, vanillé, herbe coupée, miel mais en moins net et avec un côté sucré en plus, un peu de noix et d'orange. L'ensemble m'a semblé moins précis que le précédent.

dalw_de

 

Dalwhinnie Winter's gold 43% (sorti en 2015) : couleur or profond probablement due à un ajout de caramel, le nez fait penser à une eau-de-vie de poire bon marché, avec un peu de miel et de vanille. La bouche a une belle texture épaisse mais c'est à peu près tout, un peu d'alcool, céréales, vanille, poire, orange. Finale très courte, épices, bois.Note : 77/100. (Noté 74 par Ruben, 76,1 sur Whiskybase, 78 par Serge).

dalwhinnie winter

 

Posté par tomy63 à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2012

Dalmore **

Dalmore

Création : 1839      Situation : Northern Highlands      Propritaire : Whyte & Mackay

dalmor_distill

 

Dalmore 12ans OB 40% (50% bourbon, 50% oloroso)

Couleur : or profond

Nez : un peu végétal, malté, marqué par l'orange et le chocolat.

Bouche : légèrement sucrée, un peu de noix en plus et de vanille.

Finale : moyennement longue, sur l'orange et le chocolat encore, avec une pointe d'épices.

Note : 79/100. Un whisky assez simple, il y a mieux comme entrée de gamme sherry (Glendronach, Benriach 12ans sherry, Glenlivet UCF...)

dalm_12ans

 

Dalmore Gran Reserva 12ans 40% (60% sherry, 40% bourbon)

Whisky qui a remplacé le "Cigar Malt".

Couleur : or profond.

Nez : mélange de sherry et de vanille. Cassonade, orange, pomme, épices (gingembre?), noix.

Bouche : Il ressemble beaucoup à l'ancien Cigar Malt. En plus des arômes du nez il a un côté boisé/fumé (tabac?) que n'a pas le 12 ans mais ça reste léger. Je ne suis pas sûr que ce soit l'idéal pour accompagner un cigare.

Finale : sèche, longueur moyenne, manque de punch.

Note 80/100 A peine mieux que le précédent.

dalm_gran_res

 

Dalmore 15ans 40% (100% mathusalem oloroso)

Couleur : ambre clair, peu différent des autres.

Nez : plus marqué par le sherry, le chocolat ressort en premier cette fois. Toujours ce côté caramel, sucre brun qui en fait un whisky de fin de repas. Sinon toujours les oranges confites et épices habituelles de l'oloroso.

Bouche : d'une grande douceur, texture plus moelleuse que le Gran Reserva. Trop de sherry, ça devient écœurant après 2 gorgées seulement, surtout que ça manque de complexité et que c'est bien trop sucré.

Finale : moyenne, manque de punch. Le vintage 2000 à 46% s'en sort mieux.

Note 81/100 le nez était très prometteur, mais la bouche est vite écœurante.

dalm_15ans

 

Dalmore Vintage 2000, 10ans 46% (white oak/oloroso)

Couleur : ambre clair, présence de sherry.

Nez : L'oloroso se sent tout de suite : orange, chocolat, noisette et gingembre. L'ensemble est assez sucré.

Bouche : texture moelleuse, alcool bien intégré. Les mêmes arômes apportés par le sherry sont là, avec en plus un peu de vanille.

Finale : longueur moyenne, sur le sucre et les épices.

Note 83/100 un whisky bien fait mais rien d'exceptionnel, à boire sur un cake aux fruits.

dalm_2000

 

Dalmore 1990-2012 bourbon matured cask n° 1 for LMDW 51,8% : Note 90/100. Pour une fois Dalmore a laissé tomber les finitions sherry. On a ici un whisky très fruité et bien plus frais que les autres Dalmore, avec de l'orange, du litchi, un côté banane/coco, mais aussi un peu de bois, de vanille, d'épices (cannelle ?). Très longue finale et alcool parfaitement intégré. Dommage que ce soit trop cher (350€ !). En tout cas, voilà une version qui devrait encourager Dalmore à faire moins de sherry finishes mais les préocupations de la distillerie et de R. Paterson semblent être beaucoup plus économiques que qualitatives. Quel gâchis!

dalm_90

 

Dalmore 1973-2003 Gonzalez Byass sherry casks 42% :

Couleur : ambrée

Nez : long à s'exprimer, marqué par la noix, la noisette, l'orange confite, les épices (gingembre ? cannelle ?...), tabac, légèrement boisé.

Bouche : texture un peu sèche, pas trop sucrée cette fois-ci, avec quelques notes de vanille, et un côté végétal qu'on n'avait pas au nez. Malheureusement c'est un peu mou à 42%.

Finale : longueur moyenne, plus épicée que la bouche. Un peu plus de noix aussi.

Note : 87/100. Le nez était bien, mais le reste un peu en-dessous malheureusement.

dalmo_gonzalez

 

Dalmore King Alexander III (sherry, porto, madère) 40% : couleur ambrée, au nez on retrouve les arômes de Dalmore, caramel, chocolat, orange, avec quelques fruits rouges en plus ici. Bouche très douce, manque de punch à 40%, facile à boire, un peu sucrée, beaucoup de caramel, belle texture épaisse très agréable. Finale assez courte. Note : 84/100.

 

Posté par tomy63 à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2012

Dallas Dhu **

Dallas Dhu

Création : 1899 (musée depuis 1988)   Situation : Speyside   Propriétaire : Historic Scotland

dallas dhu

 

Dallas Dhu 1980-2011 30ans Van Wees The Ultimate cask n° 2110 46% : Note 86/100. Du miel, des fruits jaunes (pêches, abricot), des fruits secs au nez, un peu de plastique aussi. En bouche, encore un peu de miel aux contours mais surtout des noix, un peu de citron. Finale un peu trop courte.

vw dallas

 

Posté par tomy63 à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 décembre 2012

Les Crêtes (Vallée d'Aoste) ***

Les Crêtes - Petite Arvine 2012 : couleur paille, très beau nez, exubérant, sur les agrumes (citron, orange, pamplemousse) abricot, pêche voire un peu exotique (mangue ?), mais aussi menthol et fleurs blanches. La bouche est assez vive, sèche, un peu alcooleuse, plus marquée par le menthol et les fleurs blanches, toujours des agrumes et fruits jaunes. Finale assez courte un peu alcooleuse aussi. Note : 14,5/20.

cretes

 

Posté par tomy63 à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2012

Soirée LPV : Bordeaux

CR de Julien auquel j'ai ajouté mes notes perso sous les siennes

 

 Château La Gasparde * - Côtes de castillon 2007

"Le deuxième vin, qui donc est un rouge ( et qui n'est pas servi dans une coupe, je vous rassure ) est de robe assez claire. C'est peu profond mais d'un beau rubis.
Le nez est assez peu expressif, c'est un poil fermé mais je crois déceler un assez beau fruité derrière avec des petits fruits rouges et noirs. A coté de ça, pas grand chose.
La bouche trace la même route, il n'y a pas beaucoup d'arômes. De plus, je dirais que la couleur du vin reflète assez bien ce qu'il nous donne au palais. La matière n'est pas immense, la finale est courte. Les tanins sont sages et polis. Un vin sans vice ni vertu. Pas de gros plaisir éprouvé, même pas de plaisir du tout, pour ma part."

Un vin qui m'a beaucoup déçu hier soir, la bouteille que j'avais goûtée récemment était ultra fruitée, sans grande complexité mais j'avais pris beaucoup de plaisir alors que là.... Je n'aurai pas parié sur une dominante Merlot déjà. J'ai un peu peur pour les bouteilles qu'il me reste.

gaspard

 

Chateau des Graves D'Ardonneau * - 1ères cotes de Blayes 2005

"Nous avons ensuite un vin plus dense, déjà à l'oeil, plus charnu. Quand soudain, patatra, on entend un "bouchon?"....
Le doute est permis. En effet, un odeur suspecte se dégage en premier lieu. Pour être honnete, j'ai un peu de mal à la décrire, et si je n'avais pas entendu ce fameux "bouchon", je ne sais pas si je serais parti dessus. Je pense plus à une odeur parasite. En fait je ne sais pas trop. C'est plutot dommage car il y a de belles choses derrière, tout comme la bouche qui est concentrée et plutot de bonne qualité. Cependant, c'est difficile de passer à travers cette odeur. A revoir."

Je l'ai surtout trouvé très boisé, plus que bouchonné. En tout cas rien d'intéressant.

graves_da

 

Chateau de Pez *** - Saint-Estèphe 2005

"Le premier rouge a la robe dense, très légerement évoluée.
Superbe nez! J'adore. C'est très complexe avec des fruits noirs un peu mûrs, une belle fraicheur est présente, on a de la terre fraiche, du poivre, des épices douces mais également une belle palette sur le cuir et le bois noble. Vraiment envoutant.
La bouche est concentrée, ample et pleine. Les tanins sont présents mais très soyeux, la texture et le touché de bouche sont veloutés. Le vin reste frais pour autant avec une très légère amertume en finale, qui fait rappeler à certains un côté cacaoté ( petit débat sur le nesquik ou le van houten...).
Très beau vin, élégant et précis, donnant beaucoup de plaisir."

Un vin que j'aurai plutôt placé sur Margaux ou St Julien à l'aveugle, et pas sur un millésime chaud comme 2005. Un vin plutôt fin, avec des tannins soyeux, un boisé bien intégré, de beaux fruits noirs, une belle matière... Excellent. (+- 17,5/20).

pez

 

Chateau Planquette ** - Médoc 2008

"Le huitième vin parait un peu réduit pour certains?
Le nez est plutot beau, autour des fruits rouges et du menthol, un coté floral le rendant frais.
Je trouve la bouche par contre un peu fluette avec des tanins un peu secs, c'est acide et de l'amertume en finale. Vraiment pas exceptionnel. A revoir pour ce vin qui aurait peut etre dû resté planqué pour cette soirée........je suis déjà sorti"

Je ne sais pas si le vin est dans une mauvaise phase ou si il y a eu un problème de bouteille, mais plusieurs personnes ont senti du choux, un peu de sel aussi.

planquette

 

Posté par tomy63 à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2012

Château Phélan-Ségur (Saint-Estèphe) **

Saint-Estèphe 1988

(CR de Julien - Soirée LPV Bordeaux) "Le rouge suivant est moins élégant au nez. C'est tout de suite plus brut, avec des notes goudronnées, boisées et des touches de poivron grillé.
La bouche n'est malheureusement pas terrible non plus. C'est pateux, avec des tanins poussiereux, ce n'est que bien peu gourmand. Une bouteille qui aurait du etre bue plus tôt je pense. Dommage."

phélan

 

Goûté au GT 2012 :

Saint-Estèphe 2009 : plus fermé que les autres 2009 goûtés ce jour là, mais belle matière, tannins assez fins. B

 

Posté par tomy63 à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château Carbonnieux (Léognan) ***

Carbonnieux Pessac-Léognan blanc 2005

(CR de Julien) "Nous passons ensuite à 2 blancs.
Le premier est d'un beau doré.
Le nez confirme ce que la robe pourait nous faire penser, ça semble plutot évolué cette affaire. C'est champignonné, un peu toasté, des amandes. Légère impression d'oxydation. Je ne suis pas fan.
En bouche, des tanins sont présents, c'est boisé. L'équilibre général est plutôt bon entre fraicheur et léger gras, cependant, c'est assez court en bouche et un peu trop évolué pour moi. Je m'attendais à quelque chose de plus ronde en bouche d'après le nez. On penche pour un vin assez vieux. Seul ce n'est pas exceptionnel, par contre, avec la terrine, l'accord est plutot bon.
Surprise, il s'agit d'un Carbonnieux 2005. Ca semble bien évolué pour un 2005... A revoir."

Ca faisait vraiment très vieux, le nez me faisait penser à un champagne avec ses arômes de pain grillé, brioche et fruits confits. Un peu trop chaud en bouche à mon goût. Il manquait un peu d'acidité.

carbonnieux

 

Pessac-Léognan blanc 2010 : (GT 2012) vin bien trop jeune, fermé, qui n'offre pas grand chose à l'heure actuelle, moins de matière que les précédents (Chevalier 2005 et Fieuzal 2008), moins de longueur. (+- 15/20).

 

Carbonnieux Pessac-Léognan rouge 1970 : très beau nez assez évolué, sous-bois, cèdre, prunes, encore quelques beaux fruits rouges en bouche, tanins bien fondus. Manque un poil de longueur si on chipote, mais un très bon Bordeaux, prêt à boire. TB.

 

Carbonnieux – Pessac blanc 1982 : une première bouteille légèrement bouchonnée, la seconde est à peine mieux, le vin semble sur sa fin, avec de l’orange confite, de l’acidité encore bien présente mais beaucoup d’amertume. Peu de plaisir. Moyen.

 

Carbonnieux - Pessac blanc 2005 : un vin qui fait plus que son âge, avec des notes de noix et de caramel, un peu d'ananas aussi, il y a de l'acidité mais l'aromatique manque un peu de fraîcheur. B+.

 

Posté par tomy63 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dailuaine ***

Dailuaine

Création : 1852        Situation : Speyside       Propriétaire : Diageo

dailua_distill 

 

Dailuaine 16ans Flora & Fauna 43%

Couleur : ambrée

Nez : très marqué par le sherry, sur le café; le moka, un peu boisé, des fruits secs, un peu d'oranges et de cerises confites.

Bouche : assez vive, sur le café, la noix, les épices du sherry. Pas trop sucrée.

Finale :bonne longueur, un peu plus d'épices désormais, et toujours une grosse influence du sherry.

Note : 84/100. Un très bon malt pour les amateurs de sherry.

dailua_f_et_f

 

Dailuaine 1966-1994 Cadenhead Original collection 45,7%

Couleur : ambrée.

Nez : très marqué par le sherry, d'une complexité incroyable, légèrement boisé (bois noble) avec un côté vieux meuble, cuir, des notes de sous-bois (feuilles, terre), quelques notes mentholées, de la noix, des tas de fruits secs, du vinaigre balsamique...

Bouche : devient plus épicé maintenant (poivre, girofle), toujours de la noix et du bois, des fruits cuits (prunes, oranges). Pas de sucre, texture très agréable, un peu épaisse et jamais asséchante.

Finale : très longue, de plus en plus sur le bois, la noix, les épices.

Note : 93/100. Un superbe sherry, et encore une fois la preuve qu'on peut trouver des merveilles chez des distilleries pas assez réputées.

dailuai_66

 

Dailuaine 1998-2008 9ans Jean Boyer best casks of scotland 43%. Note 83/100. Un peu moins marqué par le sherry que les précédents, plus frais, plus de fruits, un peu mentholé, épicé, sur le chocolat et l'orange. Un peu agressif en entrée de bouche, mais c'est très bien fait.

dailuai_best_c

 

Dailuaine 1998-2013 Whiskysite.nl for Whisky in Leiden bourbon hogshead 3394 51,2% : Note 84/100. Couleur paille, nez sur la pomme, la cire, la parafine, un peu simple et légèrement alcooleux au départ. En bouche l'alcool est très bien intégré par contre, assez puissante, on retrouve beaucoup de fruits verts, céréales, vanille, un peu sucrée. Finale de bonne longueur, mais ça reste très simple, un jeune Speyside comme il en existe mille. (Noté 87 par Ruben).

dailuainel

 

Posté par tomy63 à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]