09 juin 2017

Domaine Plageoles (Cahuzac-sur-Vère) ****

Dégustation à la Cave du Théâtre

Mauzac vert 2015 : nez légèrement marqué par la pierre-à-fusil, bouche citronnée, avec une belle tension, bien mieux que le 2014. Regoûté en bouteille, il est plus épais, moins citronné, un peu oxydatif. TB.

Braucol 2016 : plein de fruits rouges, réglisse, poivre, assez gouleyant, tannins bien fondus, glisse tout seul. TB.

Syrah 2016 : plus marqué fruits noirs, avec un peu plus de matière, des tannins encore plus fins, très juteux et facile à boire. TB.

Duras 2014 : moins fruité que les deux 2016, plus rustique, des notes d'agrumes, d'orange sanguine et de fruits noirs, moins mon style. B.

Prunelart 2014 : là aussi c'est rustique, épicé, plus tannique encore que le Duras, j'ai du mal aussi. B.

Loin de l'oeil 2015 : pas trop sucré, beaucoup de fruit, poire, pomme au four, brioche, très facile, manque un peu de tension et de longueur. TB-.

Mauzac 2015 petillant natrel : beau nez fruité, floral, bulle assez fine, légère amertume rafraîchissante en finale. TB.

 

 

 

Robert & Bernard Plageoles - Gaillac doux Mauzac Roux 2010

Couleur : or.

Nez : expressif dès l'ouverture, sur l'abricot, le miel, la pâte de coing. Ressemble un peu à un Sauternes légèrement évolué (7-10ans).

Bouche : on retrouve les arômes du nez, un peu de prune aussi, texture légèrement épaisse et liquoreuse, avec une bonne acidité. Bien équilibrée. Très facile à boire. Par contre je ne sens pas particulièrement de tilleul ou de verveine comme l'indique le site du domaine.

Finale : longueur moyenne, toujours sur les fruits jaunes et surtout le miel, petite pointe d'amertume.

Note : 16/20. Un bon liquoreux, à prix doux (11€ les 50cl).

P1040162

 Cépage : Mauzac roux. Rendements 25 hl/ha. Sucres résiduels : 120gr. Sols : argilo-calcaire.

 

Joli reportage sur le domaine ici : http://www.wineterroirs.com/2012/01/plageoles_gaillac_tres_cantous_tarn.html

 

 

Dégustation d'une partie de la gamme au domaine

Mauzac vert 2014 : sur la pomme bien mûre, un peu de poire et de fleur, manque un peu de tension. B.

Pét Nat 2014 : (mauzac rose majoritaire) sec sur ce millésime-là, beaucoup de fraîcheur, bulle assez fine, léger, beaucoup de fruits frais, facile à boire. B+.

Ondenc sec 2014 : le nez fait un peu moelleux, avec du miel, des fruits jaunes, de l’anis, bouche plus sèche, grasse, mielleuse, sur l’anis aussi, manque un poil de tension. B.

Braucol 2014 : très clair, nez sur le réglisse, le café, les petits fruits rouges, beaucoup de fraîcheur, léger en bouche, pas très long mais très facile. TB-.

Duras 2013 : encore plus épicé, poivré, un peu de réglisse aussi, plus de matière que le braucol, plus vif, un peu plus noir même si on reste sur un vin très fin pour du duras. B+.

Prunelart 2013 : on sent le millésime frais, le vin est léger, avec un très beau nez sur la confiture de fraise, la griotte, la bouche manque un peu de matière, du coup les tannins sont un peu secs sur la finale bien que pas très nombreux. B+.

Prunelart 2010 : beaucoup plus chaud, fruits noirs, tabac, plus de matière, manque un peu de fraîcheur à mon goût. B.

Loin de l’œil 2013 : nez très fruité, ananas, agrumes, fruits blancs (poire), assez vif en attaque, très gourmand, seule la finale manque un peu de longueur et de tension. Excellente année pour les liquoreux d'après Bernard Plageoles. TB-.

Vin d’Autan 2008 : (ondenc, passerillage sur souche, rendements 7hL/ha) nez sur le miel, l’abricot, la figue, les fruits confits, très bon équilibre en bouche, avec une grosse concentration (un peu plus de 200gr de résiduel de mémoire) mais de la fraîcheur. Belle longueur. TB+.

Vin de voile 2000 : (mauzac, élevage de 7ans en vieux demi-muids sans ouillage) beaucoup de noix, très typé vin jaune, des fruits secs, assez bonne acidité, moins puissant et fait presque un peu dilué par rapport aux vins jaunes. Une curiosité. B.

P1060408

Au final une gamme très intéressante, avec des cépages rares, des vins originaux, tous au minimum bons, et un excellent Vin d'Autan.

 

Posté par tomy63 à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 juin 2017

De Bortoli (Australie) ****

De Bortoli - Noble One Botrytis Semillon 2009 : (1/2bt, capsule à vis, 185gr SR/L, élevage 46% fûts neufs, 33% fûts d'1ou2ans, 21% cuves) Couleur ambre clair, nez très expressif qui fait de suite penser à un Sauternes, avec beaucoup de miel, de l'abricot, de l'orange, des fruits exotiques (mangue, passion...) et un peu de pâte de coing. La bouche est épaisse, sirupeuse, assez légère en alcool (10,5% sur l'étiquette), peut-être à peine perlante à l'ouverture de la bouteille, pleine de miel, d'abricot, de fruits confits et de fruits exotiques, mais surtout parfaitement équilibrée grâce à une grosse acidité. Finale longue, sur l'abricot, les agrumes, fraîche, très digeste malgré les sucres. Je ne m'attendais pas à trouver ce vin à ce niveau-là, il égale les meilleurs Sauternes sur cette bouteille. Celui qu'on surnomme "l'Yquem australien" a la réputation de mal vieillir et de devenir lourd, mais j'ai du mal à imaginer que ce sera le cas tant il est bien équilibré dans sa jeunesse. Note : 18/20.

de bortoli noble one

 

Posté par tomy63 à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2017

Recaredo (Espagne) ***

Recaredo - Cava Terrers Brut nature Gran reserva 2009 : (52% xarel-lo, 32% maccabeu, 16% Parellada, 79mois d'élevage, dégorgé le 20/12/2016) Couleur or pâle, nez élégant, très fruité, sur la poire, la pêche, l'abricot, les agrumes, légèrement floral. Bouche à la bulle très fine, fruitée, fraîche, facile à boire, avec une bonne acidité derrière. Longueur moyenne. Très bon effervescent, plus pour l'apéritif que pour la table, qui pourrait concurrencer pas mal de champagnes. Il montre qu'il existe de bons Cavas dès qu'ils sont bien travaillés et qu'on y met le prix (+- 20€). Note : 16/20.

recaredo terrers 2009

 

 

Freixenet * - Cava Brut Cordon negro Gran seleccion : couleur paille, nez fruité, sur la poire et l'abricot, un peu plus simple que le Recaredo mais dans le même style. Bouche fruitée, à la bulle plutôt fine, plus de sucre et moins de fraîcheur que le Terrers, finale un peu plus courte et légèrement amère. Mais c'est plus que correct pour le prix (5€). Note : 14/20.

 

Posté par tomy63 à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2017

Beaujolais

Le Beaujolais souffre d'une mauvaise réputation à cause du beaujolais nouveau (qui comme tous les vins peut aussi être bon si on choisit bien le producteur) mais la région présente des vins intéressants, à tarif encore très raisonnable. Ici, même si on trouve quelques beaujolais blancs en chardonnay, le gamay est roi. Il est plutôt puissant sur Morgon et Moulin-à-Vent, léger sur Fleurie pour les meilleures appellations. Mais la plupart des producteurs proposent des cuvées légères et sur le fruit, à boire rapidement et des cuvées plus tanniques avec un élevage en fût plus long destinées à la garde ("James" chez Burgaud, "Morgon VV" chez Bouland, "Impénitents" chez Desvignes, "3.14" chez Foillard, "VV de Grenériers" chez Janin" ou encore les "Vignes centenaires" récemment acquises par Thibault Liger-Belair...)

beaujolais

 

Principaux producteurs :

**** BoulandBurgaudChignardDesjourneysDesvignes, LapierreLiger-Belair.

*** Clos de la Roilette, Descombes, FoillardJanin, MétrasPironRamponTerres doréesThivinTourniersVissoux.

** Château de Poncié, Château des Jacques, Château du MàV, Chemarin, Clos de MezCôtes de la Molière, CottonCrêt de Bine, David LargeDebizeFessy, Labruyère, Marrans, Martray, Mee Godard, Métrat, Nugues, Rottiers, SantéSunier, Testard, Thillardon...

BarbeletCharvetChèvre bleueSavoyeYs...

 

Posté par tomy63 à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2017

Parés Baltà (Espagne) **

Parés Baltà - Penedès "Calcari" 2014 : (Catalogne, 100% xarel-lo, élevage 4 mois en cuves) Couleur or pâle aux reflets verts, nez très discret, peu aromatique, seulement quelques notes de pierre-à-fusil se dégagent. Mieux en bouche avec une attaque très minérale, crayeuse, tendue, très sèche, peu de fruit, seulement un peu de citron, légère amertume en fin de bouche. Finale assez longue, minérale, saline. Le style m'a rappelé certains Muscadets, mais pas les tout meilleurs malheureusement. Cependant il devrait très bien s'en sortir sur des huîtres ou des fruits de mer. Note : 14/20.

pares balta calcari

 

Posté par tomy63 à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Visite du domaine Jean-Marc Burgaud ****

Mogon Côte du Py 2014 : Robe assez sombre, nez un peu fermé qui a besoin d'une longue ouverture, minéral, quelques beaux fruits rouges derrière. Bouche tendue, portée par une acidité assez élevée, minérale, légèrement florale. Bonne longueur. Un vin précis, à attendre un peu car il manque de gourmandise en l'état. TB-.

 

 

Visite du domaine Jean-Marc Burgaud à Villié-Morgon, où Jean-Marc nous a accueilli en personne comme c'est le cas en général il me semble. La dégustation fut à la fois très enrichissante et fort sympathique. C'est de loin le domaine que j'ai préféré visiter pendant ce voyage.

jean_marc_burgaud_domaine


- Beaujolais Village Thulon 2011 : cuvée sur le fruit, beaucoup de fraîcheur et de douceur, léger manque de matière, mais très honorable pour un Beaujolais Village. 14,5/20. 

- Régnié Vallières 2011 : peu de différence avec le précédent. 14,5/20.

- Morgon Les Charmes 2011 : plus de matière que les précédents, un peu plus tannique, plus de longueur aussi. Un peu fermé au nez par contre. A attendre un peu. 15/20.

- Morgon Côte du Py 2011 : comme le précédent mais un peu plus de tout, de chaleur surtout. A attendre encore plus longtemps. 17/20. 

(- Morgon VV (?) 2008 : bouteille offerte par le producteur, millésime plus difficile que 2011, plus léger, moins fruité.)

Goûtés sur fût, à environ 2 mois de l'embouteillage :
- Morgon Javernières 2011 : très très boisé, pas encore en place, mais il lui reste quelques mois pour absorber le bois. 14/20.

- Morgon Py Réserve 2011 : un peu boisé mais moins que le précédent, ça s'annonce plutôt bien. 16,5/20. 

- Morgon Py Réserve 2011 autre fût : un fût voisin, les deux étant destinés à être assemblés, légèrement moins boisé que le précédent. 17/20.

- Morgon Côte du Py James 2011 : nez très éxubérant, équilibre déjà parfait, longueur incroyable, un futur grand. A regoûter impérativement une fois en bouteille. 18/20.

Burgaud_1

 

 

Beaujolais-Villages Les Vignes de Thulon 2011

Couleur : grenat, très intense.

Nez : encore un peu fermé, c'est mieux que lors de la dernière dégustation au domaine en août mais quelques mois de plus lui feraient sûrement du bien. On sent surtout des fruits, un peu plus noirs que rouges (cerises noires, cassis, mûres, fraises).

Bouche : très fraîche, toute en finesse, avec très peu de tannins, avec les mêmes fruits qu'au nez mais en plus expressifs, quelques notes florales, et une grosse acidité (presque trop).

Finale : longueur correcte, surtout pour un Beaujolais-Villages.

Note : 14,5/20. Belle entrée de gamme qui donne déjà du plaisir mais à attendre encore quelques mois.

P1020981

 

Posté par tomy63 à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2017

Pazo Senorans (Espagne) ***

Pazo Senorans - Rias Baixas "Coleccion" 2013 : (100% albarino, élevage cuves, la gamme "coleccion" constitue un nombre limité de bouteilles mises sur le marché plus tard que la gamme "normale") Couleur paille, très beau nez, expressif, sur la pêche, l'abricot, quelques notes de mangue apparaissent avec l'aération, et un côté végétal/écorce qui lui donne de la fraîcheur. Beaucoup moins bien en bouche : si l'attaque est vive et fruitée comme au nez, la fin de bouche est sur l'amertume avec un peu d'alcool et une finale assez courte, le vin est un peu fluet. Le lendemain il s'est un peu mieux comporté avec surtout moins d'alcool en finale. Un peu déçu cependant pour une première rencontre avec le domaine phare de l'appellation. Note : 14,5/20.

pazo_senorans_coleccion_2013

 

Posté par tomy63 à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2017

Ballorin (Morey-saint-Denis) **

Gilles Ballorin & Fils - Pinot Noir le Bon 2013 : robe assez coloré, beau nez sur les fruits noirs, la cerise, assez mûr pour un générique 2013. Bouche fruitée, tannins fins, belle acidité qui étire le vin, pas très concentré même si c'est plus que correct pour le millésime et le niveau d'appellation. Longueur moyenne. Beau générique, très élégant, qui ne fait pas du tout peu/pas soufré contrairement à un Morey goûté sur salon. Note : 15/20.

ballorin le bon 2013

 

 

G. Ballorin & Fils - Morey Très Girard 2014 : (goûté à la FDGV 2015) le nez sent la colle, bouche fruitée, typée nature, tannins présents pas trop secs, mais la colle rend cette bouteille imbuvable. B-.

 

Posté par tomy63 à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2017

Château Combel-la-Serre (St-Vincent-Rive-d'Olt) ***

Château Combel-la-Serre - Cahors Pur fruit du causse 2015 : (100% malbec, élevage cuves, a remplacé la cuvée "Originelles") Robe violine, le nez fait penser à un gamay, sur le fruit, mûre, cerise, avec un peu violette, très sympa. Bouche légère, fruitée, peu tannique, fraîche, facile à boire, mais très simple, manque un peu de matière. Il y a un peu de gaz à l'ouverture, c'est mieux après quelques heures de carafe. Finale assez courte. Bonne petite entrée de gamme sur le fruit. Goûté une seconde fois, il s'est mieux comporté, sans gaz et avec plus de matière. Note : 14,5/20.

Château Combel la Serre - IGP Côtes du Lot De la terre à la lune 2016 : (100% vermentino) couleur paille, nez minéral, citronné, à l'ouverture quelques notes florales, de la pêche. Bouche toute en tension, très minérale, acidité mordante, sur le citron, les agrumes, ça manque un peu d'épaisseur diront certains, comme au nez le fruit apparaît avec l'ouverture. Belle longueur, finale presque saline. A boire en apéritif mais aussi sur des fruits de mer. Note : 15,5/20.

 

Combel-La-Serre - Cahors "Originelles" 2011 : petite pointe de réduction, cuvée sur le fruit, moins noir que les suivants, léger pour du Cahors, frais. B.

Cahors "Coeur de cuvée" 2009 : couleur noire, nez très expressif, presque aguicheur, sur le cassis, les fruits noirs, bouche très fruitée, puissante, tanins assez fins, très gourmande, bonne longueur. TB-. (+- 16/20).

"Coeur de Cuvée" 2010 : pas encore commercialisé, pas tout à fait prêt, très différent du 2009, un peu de bois, moins de fruit, plus d'acidité. Le producteur nous dit qu'il n'aime pas trop 2009, trop exubérant, mais qu'il préfère la fraîcheur, la finesse, la complexité que devrait avoir ce 2010 dans quelques temps. Mais on prend peu de plaisir en l'état. A suivre. B.

"Elite" 2009 : très noir, nez de fruits oirs, caramel, pruneaux. Texture très épaisse, matière énorme, beaucoup de tanins, très long. A attendre un peu. Il lui manque peut-être un peu de fraîcheur par rapport au "Coeur de cuvée" 2009. B+. (+- 15,5/20).

combel

 

Posté par tomy63 à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2017

Bordaxuria (Ispoure) ***

Bordaxuria - Irouléguy blanc 2015 : (60% gros manseng, 40% petit manseng, élevage de 6mois 70% fûts de 400L 30% cuves) Couleur or, nez sur les agrumes, quelques notes exotiques (ananas surtout), et dans le fond un côté un peu "nature", pomme, foin. Bouche vive, avec une acidité mordante comme souvent avec le manseng, encore plus "citrique" que le nez, plus minérale, moins exotique, toute en tension, peu de gras pour un élevage en partie en fûts. Finale longue, sur les agrumes, toujours cette grosse acidité, légèrement saline. Le vin était un peu mieux le lendemain, avec une acidité moins marquée, ce qui semble bon signe pour l'avenir. Belle découverte que ce tout jeune domaine, même si on n'est pas encore tout à fait au niveau d'Arretxea. Note : 15,5/20.

bordaxuria 2015

 

Posté par tomy63 à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]