19 janvier 2014

Les Vins de Vienne - Villard, Cuilleron, Gaillard (Chavanay) ***

Condrieu "La Chambée" 2012 : (Ampuis 2014) nez expressif, sur l'abricot, l'anis, bouche assez grasse, puissante, bonne acidité et bonne longueur, arômes classiques + anis, peut-être un peu simple par rapport aux meilleurs. TB-. (+- 16,5/20).

chambée

 

Crozes-Hermitage rouge 2008 : Les amateurs de poivre seront probablement comblés, sinon le vin est vite écœurant. Le 2009 est soi-disant encore plus puissant. Dur de trouver autres choses que du poivre. 13/20.

 

Posté par tomy63 à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


François Cotat (Chavignol) ****

François Cotat, Chavignol Pinot Noir 2008 (Vin de Table) : la couleur est très pâle, nez très sympa sur les petits fruits rouges acidulés, groseille, framboise, pas mal de fraise. Bouche un peu fluette, légère, mais très tendue, très belle acidité, avec quand même un peu de longueur, c'est plein de fruits rouges, ca fait saliver, on en boirait des litres. Le vin de soif parfait pour moi. Très belle découverte. (+- 17,5/20).

cotat



F. Cotat, Sancerre "Paul" 2001 : robe très pâle, le nez est désagréable au départ avec un côté serpillère, mais ça disparait doucement, fumé, agrumes très mûrs, bouche, minérale, tendue, un peu saline, esprit demi-sec, grasse, légèrement beurrée, miel, fruits mûrs. Bonne longueur. Très bon vin une fois passé le premier nez. (+- 17/20).

paul cotat

 

F. Cotat – Sancerre Culs de Beaujeu 2008 : robe très claire, nez à fond sur le citron, quelques notes beurrées qui me font partir sur un chardonnay bourguignon. La bouche est très puissante au départ, puis un peu plus sage avec aération, grosse tension, minérale, encore sur le citron, les agrumes, finale très longue et salivante. Aucun arôme variétal du sauvignon. TB.

 

Posté par tomy63 à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Jamet (Ampuis) ****

Domaine Jamet - Côte-Rôtie 2007 (Soirée LPV Rhône)

CR de Julien : "La robe est profonde. Le nez est d'une belle complexité sur la fraicheur, le poivron, le gazon une matinée de printemps quand c'est encore un peu humide...Avec l'ouverture une forte fumée se dégage du verre. Ouchh!!! Ca envoie du paté comme on dit. Très écoeurant de surcroit.
En bouche, idem, fumé, écoeurant, vert et acide. Bref, ce n'est pas terrible."


Que dire ? Après la déception du Charmes de Geantet-Pansiot, voici la revanche, on ne sent que du poivron du début à la fin. C'est vraiment désagréable. Et nous sommes tous d'accord là-dessus, je crois que personne n'a fini son verre, sauf peut-être Nicolas mais avec beaucoup de fromage ! Peut-être un problème de bouteille, ou de conservation ou trop jeune ou autre, je ne sais pas... en tout cas on est loin de ce qu'on peut attendre d'un Jamet.

jamet

Domaine Jamet - Côte-Rôtie 2007 : la semaine dernière il n'y avait que du poivron, une grosse ouverture lui a fait du bien, le poivron a disparu. Autant dire que c'était bien mieux que lors de la soirée LPV Rhône, mais pas génial non plus. Assez léger, légèrement poivré, avec peu de matière (peut-être qu'il commençait à être un peu passé aussi depuis vendredi dernier), mais une finale assez longue cependant et bien fruitée. 15/20.

  

 

Côte-Rôtie Fructus Voluptas 2012 : (Ampuis 2014) plein de fruits, cerise croquante, moins complexe que Gangloff mais encore plus gourmand, très frais, un vin de soif haut de gamme, d'une buvabilité déconcertante. C'est pas très long mais c'est bon. TB (+- 17-17,5/20).

 

IGP Collines rhodaniennes "Syrah" 2012 : couleur grenat clair, nez expressif, fruité, sur la cerise, fraise des bois, fruits noirs, violette, légère réduction à l'ouverture seulement. Bouche très fruitée, poivrée également, gourmande, tanins très fins, pas une grosse matière, facile à boire. Longueur moyenne. Note : 15/20.

 

Jamet – Côtes du Rhône blanc 2013 : robe or pâle, très beau nez, floral, légèrement beurré, exotique, agrumes, pêche. Bouche fine, assez légère, fraîche, avec du gras, des fleurs blanches et du fruit. Finale un peu courte. Très gourmand. TB.

 

Posté par tomy63 à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Stéphane Othéguy (Ampuis) ****

Stéphane Othéguy - Une quille de Marsanne 2010 (goûté lors de la soirée LPV sans thème, CR de Julien)

"Bon déjà, le vin est doré et il y a du gaz. On dirait un cidre...
Le nez est oxydatif, sur la pomme, la tarte tatin, les raisins confits. Je perçois une sucrosité également.
En bouche le gaz est pour moi trop présent avec une amertume.
Bref, pour ma part, un défaut de bouteille évident. A revoir."

otheguy

 

Une quille de Pinot 2010 (goûté lors de la soirée LPV Rhône, 1er CR de Julien)

"Le premier rouge est assez clair.
Le premier nez sur le vernis va rapidement s'estomper pour laisser apparaitre des aromes complexes et envoutants. En effet, de la cerise kirschée, du floral avec de la violette, de la réglisse se mélangent pour donner un nez puissant mais élégant. J'aime beaucoup!
En bouche, la matière est belle tout en restant sur une certaine finesse. Les tanins sont fondus et le vin est soyeux, j'aime beaucoup le "touché de bouche", la texture qu'il nous offre. La tension présente permet d'étirer le vin laissant la bouche fraiche. La finale est persistante. Un très beau vin."

Couleur rouge rubis, le nez est d'abord sur le vernis à ongle, mais cette odeur assez désagréable ne va pas rester trop longtemps, on a aussi beaucoup de griotte, de kirsch et peut-être un peu de violette. La bouche est puissante mais peu tannique, avec un peu de poivre et de réglisse qui font penser à une Syrah mais en même le temps le côté kirsché et l'acidité me font penser à un Bourgogne, lorsque j'entends en face de moi "Ca pinote" ! J'en aurais pas mis ma main à couper je ne savais pas qu'il existait des pinots noirs dans le Rhône, mais ce vin me rappelait le générique de Leroy bu lors de notre dernière soirée lpv. En tout cas, peu importe d'où il vient, l'important c'est que ce soit vraiment excellent. Une superbe découverte ! 16,5-17/20.

quille

 

 

Goûté lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu 2012 : nez très expressif, complètement différent de tous les vins précédents, un côté pomme et poire bien mûres, il me rappelle par certains aspects un vin de Richard Leroy (chenin donc) bu peu avant. La bouche est très vive, tendue, minérale, avec un fruité très pur, encore fruits verts, agrumes, très long. TB+ (+- 18/20).

 

Posté par tomy63 à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Delas (Saint-Jean-de-Muzols) ****

Goûtés lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu Galopine 2011 : léger, gras, floral, manque de tension. Dur de passer derrière Othéguy. B-.

Condrieu Clos Boucher 2012 : assez vif, plus minéral, assez floral, notes d'agrumes, assez long. TB (+- 17-17,5/20).

delas

 

Goûtés lors du GT 2012 :

Condrieu Clos Boucher 2011 (+- 17/20), nez très ouvert, fruité (abricot), floral, bouche assez grasse, belle matière, déjà prêt à boire. TBien, mais peut-être que le fait de boire quelque chose de frais à ce moment de la journée a joué.

Hermitage Domaine des tourettes 2010 (+- 16,5-17/20), très léger pour un Hermitage, très fruité et facile à boire, pas d’une grande complexité, presque un vin de soif.

Hermitage Bessards 2007, vin bien trop jeune, qui sent surtout le poivron vert au nez comme en bouche, un peu comme un Jamet 2007 que j’ai bu récemment.

 

Posté par tomy63 à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Clusel-Roch (Ampuis) ****

Goûté lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu Verchery 2012 : couleur plus pâle que les précédents, le nez ressemble un peu à celui d'Otheguy avec des notes de pommes mûres, mais on trouve aussi quelques marqueurs du Viognier classique. Bouche vive, belle acidité, à peine moins qu'Othéguy, bonne longueur. TB (+- 17-17,5/20).

clusel

 

Goûtés lors du salon In Vin Bio Veritas 2013 :

Coteaux du lyonnais Traboules 2012 : gamay sur le fruit, bien fait fait mais un peu court. B-.

Côte Rôtie petite feuille 2010 : un peu vert, manque un peu de longueur. B-.

Côte Rôtie classique 2010 : nez un peu fermé, mieux en bouche, beau fruité, bonne longueur, manque un peu de matière, style assez fin. TB-.

Côte Rôtie Viallière 2010 : nez exubérant, plus épicé que les autres, très expressif, plus de longueur, un régal. TB+ (+- 18/20).

 

Clusel-Roch - Côte-Rôtie Viallière 2012 : (IVBV 2015) fin, belle matière, frais, légèrement poivré. TB.

 

Posté par tomy63 à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alain Voge (Cornas) ****

Alain Voge - Saint-Péray "Harmonie" 2010 (100% marsanne)

Couleur : or pâle.

Nez : assez discret, avec des notes d'orange, de pêche, et beaucoup de fleurs blanches.

Bouche : manque un peu de vivacité en attaque, puis on trouve ensuite une très belle matière, assez grasse, avec beaucoup de notes florales.

Finale : assez courte, manque d'acidité à mon goût (mais c'est plutôt logique pour de la marsanne), très légère amertume.

Note : 14,5/20. Un vin qui manque un peu d'expressivité et de tension, mais la texture était convaincante.

voge

 

 

Goûtés lors du salon d'Ampuis 2014 :

Cornas Les Chailles 2011 : beaucoup plus noir que les précédents, puissant, cassis et fruits noirs, mais tanins assez fins. Bien fait mais pas mon style de vin. TB-.

Cornas VV 2011 : fruits noirs, belle acidité, le style du précédent mais plus long, plus complexe, tanins assez fins aussi. TB (+- 17-17,5/20).

 

Les bulles d’Alain Saint-Péray 2011 : peu aromatique, bulle un peu grosse, fraîcheur apportée par l’amertume plus que par l’acidité. B-.

 

Posté par tomy63 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

François Villard (Saint-Michel sur Rhône) ****

François Villard - Les Contours de Deponcins 2011 (Vin de France, 100% viognier)

 

Couleur : or. Très foncé pour un Viognier si jeune.

Nez : dès l'ouverture de la bouteille il est expressif sur des notes classiques de fleurs blanches, de pêche et d'abricot bien mûrs, puis le verre vide laisse des fruits exotiques.

Bouche : très grasse, texture très épaisse. Beaux arômes de fruits bien mûrs (abricot, pêche), mais pas de sucre. Très original, sans dénaturer le viognier pour autant. Très belle matière.

Finale : bonne longueur, un peu d'acidité et d'amertume également.

Note : 17,5/20. On est au niveau d'un beau Condrieu, mais bien gras. Un coup de coeur personnel.

P1030151

 

Saint-Joseph rouge "Poivre et Sol" 2010 : couleur sombre, nez assez fin sur les fruits noirs, légèrement poivré. La bouche est fruitée (fruits noirs), dans un style assez fin, légèrement poivré là aussi, avec une belle acidité, des tannins bien fondus. Longueur moyenne mais la finale est assez fraîche. Très bon vin, plus convaincant que "Segna de Cor 2011" bu en parallèle, surtout plus frais. Note : 16/20.

 

Goûtés lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu Terrasses du Palat 2012 : très vif, presque tendu, aromatique assez classique, plus sur le fruit que sur le côté floral, bonne longueur, très frais, tout en finesse. Excellent, dans un style très différent de Gangloff. TB+ (+- 18/20).

Condrieu Grand Vallon 2012 : beaucoup plus gras que Palat, plus floral, il manque de tension, un peu lour derrière le précédent, je ne sais pas si l'ordre l'a bien aidé. B+.

Condrieu Deponcins 2012 : nez plus expressif que le précédent, entre le gras de Vallon et la minéralité de Palat, légèrement poivré, bonne longueur. TB (+- 17-17,5/20).

 

Posté par tomy63 à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chapoutier (Tain l'Hermitage) ***

Chapoutier - Cornas "Les Arènes" 2005

"Robe dense, opaque.
Un nez d'une gourmandise absolue sur les fruits rouges (fraise, cerise) mais aussi la confiture de mûre. Quelques épices également.
La bouche est encore jeune mais tout est fondu, c'est puissant mais pas agressif avec des tanins soyeux et une jolie ampleur. On mâche le vin qui dure sur une jolie finale pleine de fruits.
Un vin super gourmand qui se présente très bien et qui pourra attendre quelques années je pense.
Très joli !"

Robe beaucoup plus noire que Charvin 2008, très beau nez sur le cassis, la mûre, un peu confituré. Je ne partais pas du tout sur Cornas, ni sur de la syrah. La bouche est assez fine, les tannins sont bien fondus, pas de notes boisées. Bonne longueur. Très beau vin. Du niveau de Charvin 2008 mais dans un autre style. Le lendemain le nez n'a pas trop changé, la bouche est moins fruitée, plus fluette mais aussi plus tendue avec une grosse acidité. 17/20.

arenes

 

 

7 - Chapoutier - Cornas "Arènes" 2010 : très vanillé, beurré, caramel, légèrement végétal, assez frais, plutôt marqué fruits noirs. Un vin trop boisé. Pas grand monde apprécie. Dommage, un 2005 bu lors d'une autre soirée LPV goûtait mieux. Moyen.

Chapoutier : Ermitage Pavillon 2007, le nez est fermé, c’est trop jeune, bouche plutôt classique, puissante, épicée, avec des tannins souples, bonne matière et bonne longueur. Bien. (+- 17,5/20 en l'état) (Goûté lors du GT 2012).

Chapoutier - Côte Rôtie les bécasses 2001 (goûté lors du Witch 2012) : +- 17/20.

chapoutier

 

Goûtés au salon RVF 2012 :

- Hermitage blanc Chante-Alouette 2010 : beaucoup de fruit, très facile, longueur moyenne mais belle matière. TB- (+- 16,5/20).

- Crozes Hermitage Les Meysonniers 2009 : assez doux, très facile, léger boisé, pas très long. Moyen+

- CdP La Bernardine 2010 : très facile lui aussi, peu tannique, sur le fruit. Bien

 

Goûté lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu Invitare 2012 : nez un peu fermé, en bouche l'attaque est vive, bonne acidité, assez floral, frais, pas très gras, assez fin, pas lourd du tout, au contraire même, longueur moyenne malheureusement. TB-. (+- 16,5/20).

 

Posté par tomy63 à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Yves Cuilleron (Chavanay) ***

Condrieu - Vertige 2009

Couleur : or.

Nez : très gras, beurré, très vanillé, l'élevage est assez présent, ça manque un peu de fruit et d'expressivité, on a juste un peu d'abricot. Le boisé prend le dessus.

Bouche : grosse acidité pour un Condrieu, un peu moins grasse que ce que laissait présager le nez, mais toujours des notes beurrées, de la vanille, un côté légèrement minéral. Bonne matière, assez frais, mais là encore ça manque un peu de fruit.

Finale : très longue, belle acidité et belle fraîcheur, sur la vanille.

Note : 16/20 en l'état. Un vin encore bien jeune, un peu fermé, qui n'a pas encore digéré le bois, mais qui a le potentiel pour faire un bon Condrieu dans 3-5ans peut-être.

cuilleron

Elevage : 18 mois en barrique, parcelle plantée sur le Coteau de Vernon.

 

Goûté lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu Les Chaillets 2012 : nez fermé, très gras, peu fruité et assez boisé. B-.

 

Goûté en soirée LPV :

Cuilleron - Condrieu Les chaillets 2012 : le viognier est vite identifié, abricot, violette, c’est vif en début de bouche puis gras, légèrement boisé ensuite, manquant un peu de tension. Bien fait mais un Condrieu dans un style trop exubérant à mon goût, comme souvent avec Cuilleron. B.

 

Posté par tomy63 à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]