20 février 2014

Château Chasse-Spleen (Moulis-en-Médoc) ***

Soirée LPV Rhône 2 :

Chasse-Spleen - Moulis 1989 : (ouvert à la dernière minute), couleur grenat, contours tuilés, superbe nez, classique, tabac, cèdre, prunes, fruits noirs, assez frais, évolué mais il a encore de belles années devant lui. La bouche est un peu en-dessous, il a du mal derrière le VdN, elle est un peu sèche, pas une grosse matière, manque un peu de fruits. Belle longueur. Un vin qui valait vraiment le coup rien que pour le nez.

 

Chasse-Spleen - Moulis en Médoc 1995 : vin évolué, légèrement tuilé, nez sur le sous-bois, le tabac, quelques fruits noirs, bouche un peu sèche, pas une grosse matière, bonne longueur cependant. Un peu en-dessous du 1989. B.

 

Posté par tomy63 à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Terrasses d'Eole (Mazan) ***

Cissampo 2009, Ventoux, Terrasses d'Eole

CR de Julien : "La robe est sombre.
Alors là, le nez, ça envoie du paté, comme la bouche d'ailleurs...On est à fond sur les fruits noirs, le cassis, la cerise noire bien mûre avec une légère sucrosité, l'écorce, le zeste d'orange, le cacao mais aussi un très frais apporté par le menthol. Assez surprenant et très envoutant!
La bouche est superbe, c'est très ample, volumineux, c'est dense! Et pourtant le grain de tanin est élégant et ça reste super frais. C'est très long en bouche et il y a cette sensation de "mâche". Très beau vin!
(à noter que lorsque je suis revenu sur le nez après, il m'a paru un peu plus brouillon)"

Vin puissant, assez chaud, on sent le millésime 2009, confituré, avec une superbe texture et des tannins très fins. Très beau vin. 17,5/20.

P1030320

 

Goûtés lors du Vinidôme 2014 :

Terrasses d'Eole - Côtes du Ventoux "Mistrau" 2011 : (majorité syrah, grenache), fruits rouges et noirs très mûrs, mais reste frais, puissant, tanins très fins, belle texture, un peu d'épices. TB. (+- 17/20).

Auro Rosso 2009 : asssez boisé, moins de fruits que les autres. B-.

Cisampo 2011 : fruits très mûrs, très belle texture là aussi, tanins fins, mais un peu trop sucré par rapport à "Mistrau". TB-.

 

Soirée LPV Rhône 2 :

Terrasses d'Eole - "Vent di Damo" IGP Méditerrannée 2012 : (100% viognier), viognier classique, abricot, fleurs blanches, bouche assez grasse, l'élevage se sent un peu trop à mon goût. Légère amertume en finale. Manque de tension. Un peu moins bien que le précédent.

Terrasses d'Eole -"Auro Rousso" Côtes du Ventoux 2009 : très foncé, contours violets. Nez sur les fruits noirs, un peu de menthe et d'épices. Tanins bien présents en bouche mais assez fins. Reste frais. Je l'ai bien mieux goûté ce soir là qu'il y a quelques semaines au Vinidôme.

 

Terrasses d’Eole – Auro Rousso Ventoux 2010 : robe foncée, qui semble concentrée, beau nez très marqué confiture de cassis et de mûre, cacao, un peu vanillé dans le fond. Bouche très gourmande, avec de la matière, mais surtout des tannins parfaitement enrobés, c’est très soyeux, toujours sur le cassis, un peu vanillé, très bon servi assez frais, un peu chaud sur la fin de verre à température plus élevée. Très bon vin, comme le 2009 qu’on avait bu dans une précédente soirée. TB.

 

Posté par tomy63 à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2014

Beaucastel (Courthézon) *****

Beaucastel

 

Chateauneuf du pape blanc VV 2008 (100% roussanne)

Très belle couleur or intense et brillante

Nez : sur l'abricot et surtout sur les zestes d'orange, on trouve aussi des amandes grillées et un côté floral.

Bouche : la texture est grasse mais moins que ce à quoi je m'attendais pour un CdP blanc. Le vin est très puissant sans que ce soit gênant. Avant de carafer la bouteille une bonne heure, il y avait un peu de poivre blanc qui a complètement disparu avec l'aération. Seul petit bémol : léger manque d'acidité (mais bon, on est dans le Rhône).

Finale : interminable, sur l'orange amère, une des plus longues que j'ai vues à ce jour sur des blancs secs.

Note : 18,5/20.

P1010904

 

Du même domaine, goûtés en salon les rouges (30% mourvèdre 30% grenache 10% syrah 10% counoise 5% cinsault et terret noir, vaccarèse, muscardin, picpoul, picardan, bourboulenc, roussanne :

- Châteauneuf du pape rouge 2009 : 17,5/20

- Châteauneuf du pape rouge 2003 : 17,5/20

 

Coudoulet de Beaucastel rouge 2010  (goûté lors de la soirée LPV sans thème)

CR de Julien : "Le robe change directement de ton, c'est très dense et profond.
Le nez est très fruits noirs avec beaucoup de mûre. Ca reste frais avec du menthol, de la réglisse et un coté poivré.
Pour la bouche, c'est puissant, épicé, assez tannique. Un légère amertume est présente en fin de bouche. A attendre un peu peut-être, mais c'est déjà très prometteur."

beaucastel

 

 

Soirée LPV Rhône 2 :

Beaucastel - CdP rouge 2001 : robe plus claire, plus évoluée aussi. Fruits un peu moins noirs, mais plus cuits, confiture de fraise, bonne fraîcheur mais les tannins sont trop raides en bouche. L'ordre ne l'a pas aidé en plus. Finale asséchante. Sans être mauvais, c'est un peu décevant vu l'étiquette.

Beaucastel - CdP rouge 2001 : très poussiéreux, problème de bouteille a priori. 

Beaucastel – CdP blanc 2005 : couleur or pâle, nez plus mûr que Rayas, plus sur la pêche et l’abricot. Bouche plus grasse, moins en finesse, mais elle a elle aussi une bonne fraîcheur, finale a peine moins longue et moins tendue. Il souffre un peu de la comparaison mais c’est pourtant un beau vin. TB-.

 

Posté par tomy63 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masciarelli (Abruzzes) ****

Masciarelli - Trebbiano d'Abruzzes DOC 2011

 

Couleur : jaune paille.

Nez : très fruité, un peu de fruits verts (plutôt pomme), citron, et agrumes, pêche (comme dans un Muscat d'Alsace).

Bouche : très fraîche, légèrement perlante, assez vive et acide, fruitée (pêche et agrumes surtout).

Finale : longueur moyenne.

Note : 15/20. Bon rapport q/p à 6€.

P1030011

 

Cépage : 100% Trebbiano (cépage plus connu en France sous le nom d'Ugni blanc qui sert à produire les cognacs et les armagnacs)

 

Le domaine Masciarelli a été crée en 1981 à San Marino sulla Marrucina (un peu au sud de Pescara et de Chieti). Depuis la mort de Gianni Masciarelli en 2008 ce sont sa femme et sa fille qui dirigent le domaine, avec le vigneron Romeo Taraborrelli. Ils possèdent aujourd'hui 420 hectares dans les Abruzzes et produisent des Trebbiano, des Cerasuolo, des Montepulciano, mais aussi des vins à base de Merlot ou de Chardonnay.

 

Posté par tomy63 à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2014

Gentile (Saint-Florent) ***

Soirée LPV Rhône n°2 :

D. Gentile, Vin de Liqueur non millésimé "Rappu" : (muscat à petits grains, nielluccio, grenache), couleur ambre foncé, nez sur le raisin de Corinthe, l'abricot sec, le rancio, pommes au four, épices. Bouche moyennement sucrée, puissante, ça semble assez vieux, bonne acidité. Bon VdN.

gentile rappu

 

Gentile - Patrimonio blanc 2011 : (100% malvoisie) Couleur or, nez sur la poire, la brioche, assez sympa. Bouche avec un beau volume, poire et brioche aussi, légèrement citronnée, mais manque de tension. B.

 

Posté par tomy63 à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


P. & J. Coursodon (Mauves) ****

Goûtés au Bon Cellier :

Saint Joseph rouge Silice 2011 : très frais, fruité, mais manque de longueur et de complexité. Bien-

L'Olivaie 2011 : plus puissant et plus épicé que le précédent. Bien-

La Sensonne 2011 : plus fruité que le précédent, bel équilibre avec de la fraîcheur, tannins souples, il sera vite prêt à boire. Bien+ (mais cher). (+- 16,5-17/20).

Le Paradis Saint Pierre 2011 : plus puissant, plus de matière que les autres, plus tannique, à besoin de s'assouplir encore un peu. Bien+ (mais trop cher).

coursodon

 

Soirée LPV Rhône 2 :

7 - Coursodon - St Joseph "Paradis St Pierre" 2007 : couleur noire et contours violets là aussi, nez très marqué crême de cassis, confiture de mûre. En bouche les tannins sont beaucoup plus fins que dans "Auro Rousso", très belle texture, un peu plus de fraîcheur. Joli vin, même si c'est pas trop mon style (trop porté sur les fruits noirs).

 

Posté par tomy63 à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2014

Gourt de Mautens - Jérôme Bressy (Rasteau) ****

Goûtés au Bon Cellier :

Rasteau blanc 2010 (IGP Vaucluse depuis peu) : le nez fait de suite penser à un champagne ou à une liqueur de champagne, avec des notes de pain grillé, de brioche, des fruits confits. La bouche présente une bonne matière, et une belle longueur sur les fruits confits. TB et très original. (+- 17,5/20).

Rasteau rouge 2007 : bouteille ouverte 12h à l'avance, vin très fruité, sur des fruits à l'eau de vie (prune, cerise). Puissant mais on ne sent pas du tout l'alcool, belle finale. TB. (+- 18/20).

Rasteau rouge 2009 : très différent du précédent, beaucoup de tertiaire au nez, des notes animales, cuir, étable, très étonnant. Bouche puissante, fruits cuits, et toujours du tertiaire, vin très sauvage mais très bien fait. On se demande ce qu'il va donner dans quelques années. TB aussi. (+- 18/20).

gourt

 

Soirée LPV Rhône 2 :  

8 - Gourt de Mautens - Rasteau 2006 : encore un vin bien noir, très marqué cassis lui aussi, un peu plus tannique que le précédent. La bouche est assez sucrée. Bonne longueur. Joli vin, mais difficile à accorder, et difficile aussi de passer derrière à cause du sucre. J'avais un peu mieux goûté 2007 et 2009.

 

Posté par tomy63 à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Julien Pilon (Condrieu) ***

Julien Pilon - Crozes-Hermitage blanc "cuvée Nuit blanche" 2012 (100% marsanne) : très beau nez d’agrumes, un peu de miel, bouche assez fruitée, manque un peu tension et longueur, mais c'est bien fait. B+.

St Joseph blanc 2012 "Un Dimanche à Lima" (roussanne et marsanne) : l’élevage en barrique se sent ici, un peu de bois au nez, bouche grasse, manque tension, un peu d'amertume. B-.

VdP des Collines Rhodaniennes Viognier "Mn Gd Père était limonadier" 2012 : (seul vin élevé en cuves, en 2010 Julien Pilon vinifiait dans le garage de son grand-père, qui était limonadier) nez frais, fruité, abricot, floral, classique, bouche fruitée, assez fraîche, simple mais efficace. B+.

VdP Collines Rhodaniennes Viognier Seyssuel "Frontière" 2012 : un peu de bois, bouche peu fruitée, grasse, manque tension, le vigneron lui-même ne semble pas totalement satisfait de cette cuvée, il voudrait faire ses Viogniers dans le style du Condrieu Lône, plus frais avec plus de minéralité. B-.

Condrieu "Lône" 2012 : on a le gras, pas de bois, beau fruité, notes florales, plus de profondeur et de complexité, plus long, reste frais, déjà prêt. Un vigneron à suivre... TB- (+- 16,5/20).

pilon

 

Bu lors de la soirée LPV Rhône 2 :

1 - Julien Pilon - "Mon Gd Père était limonadier" VdP Collines rhodaniennes 2012 : couleur assez claire, nez sur l'abricot, les fleurs blanches, un peu de litchi peut-être, violette. Bouche très florale, manque un peu de tension. Très légère amertume en finale. Longueur moyenne. Sympa là aussi.

 

Posté par tomy63 à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2014

Armand Rousseau (Gevrey-Chambertin) *****

Armand Rousseau - Gevrey-Chambertin 2006

Couleur : plutôt pâle, contours tuilés.

Nez : expressif, pinote beaucoup, fruits rouges, cerise, mûre, très légères notes de sous-bois et de fumée dans le fond.

Bouche : attaque vive, acidité mordante, beaucoup de fraîcheur, pas une grosse matière, tanins bien présents mais fins, plein de fruits (rouges et noirs). Pas super complexe, mais très gourmand. Le lendemain il semblait trop fluet, à ne pas carafer trop longtemps.

Finale : bonne longueur pour un village, grosse acidité qui fait saliver et donne envie d'y retourner.

Note : 17/20. Un très bon village, prêt à boire si l'on ne craint pas l'acidité.

P1050367

 

Posté par tomy63 à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2014

Weinbach - C. C. & L. Faller (Kaysersberg) *****

Weinbach - Furstentum GC Gewurztraminer 2008

Couleur : paille.

Nez : un peu fermé, même après quelques heures d'ouverture, notes terpéniques, pamplemousse, fruits jaunes, une petite pointe de litchi dans le fond. Mais on sent que le vin ne se livre pas complètement.

Bouche : attaque vive, puissante, minérale, grosse acidité qui équilibre bien les sucres (impression d'une cinquantaine de grammes), pas mal d'épices, toujours sur le pamplemousse, les agrumes, notes florales dans le fond. Pas une grosse matière, sans être fluet non plus.

Finale : très bonne longueur, fraîche et minérale, loin de la lourdeur rose/litchi de certains gewurz.

Note : 17,5/20. Très bon vin, malheureusement encore un peu sur la retenue, il devrait être excellent dans quelques années.

P1050360

 

Posté par tomy63 à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]