17 avril 2018

Château de Saint-Cosme (Gigondas) ****

Little James press basket blanc 2017 : (sauvignon, viognier) Le ne zest plutôt marqué sauvignon, bouche vive, peu épaisse, mais pleine de fruit, sur la finale le gras du viognier se fait un peu plus sentir, très belle fraîcheur. Très sympa. B+.

Le 2 Albion blanc 2017 IGP Vaucluse Principauté d’Orange : (clairette, bourboulenc, viognier. Premier millésime. Vignes de 4ans) Nez encore un peu sur l’élevage. Bouche grasse, épaisse, florale, beau jus, manque un peu de tension en finale. Prometteur pour des vignes si jeunes. B.

Little James Press Basket Rouge Jeune solera : (100% grenache, emb. 2017) Nez un peu cuit, compote de prunes. La bouche manque de fraîcheur aussi. B-.

Crozes-Hermitage 2016 : (100% serine, pas de vendanges entières) Robe sombre, contours encore un peu violets. Beau nez, encore à peine vanillé, fruits noirs, violette. Bouche à peine fumée, très fruitée, avec une texture soyeuse, belle longueur avec une finale un peu graphite. TB.

St Joseph 2016 : (100% serine sur Malleval, 30% VE) Robe plus claire, nez un peu plus fruits rouges, olive. Bouche au boisé mieux intégré, plus en longueur, moins en largeur, finale tendue dans un esprit presque bourguignon. TB+.

Côte-Rôtie 2016 : (majorité côte brune, vendanges entières) Robe plus sombre, nez plus floral, plus épicé. Bouche plus puissante, un peu plus serrée, mais avec une superbe matière, beaucoup de longueur. Très prometteur. TB+.

Gigondas 2016 : (70% grenache + syrah, mourvèdre. Marnes calcaires et sables. Vendanges entières) Robe plutôt sombre, nez sur les fruits noirs, un peu de fraise et de réglisse. Bouche avec une superbe matière, fraîche, fruitée, finale longue avec des tannins encore serrés mais de qualité. Très prometteur aussi. TB+.

CdP 2013 : Passage difficile sur 2013, le nez semble moins fruit, plus cuit, kirsch, prune. Bien mieux en bouche avec une belle fraîcheur, assez fin, déjà prêt à boire, un peu terreux, fait plus que son âge. TB-.

 

 

Château de Saint-Cosme - Little James basket press blanc IGP Pays d'Oc 2015 : (sauvignon et viognier, élevage cuves) Couleur or pâle, nez très expressif, surtout marqué viognier avec beaucoup de pêche et d'abricot et des notes de rose qui font penser à un gewurz. Bouche vive, très bonne acidité pour 2015, beaucoup de fruit, semble à peine sucrée. Finale de longueur moyenne, avec un côté litchi/rose qui devient vite écoeurant. Note : 14/20.

 

Château de Saint-Cosme - Côtes du Rhône 2016 : (syrah) Robe sombre aux contours violets. Nez de fruits rouges et noirs, entre grenache et syrah, assez mûr. Bouche encore un peu jeune, mais avec beaucoup de fruit, de la matière, grosse acidité derrière, des tannins de qualité mais qui doivent se fondre encore un peu. Belle longueur. A attendre un peu, mais probablement un futur grand vin, qui rivalisera avec bien des CdP, avec même un supplément de fraîcheur. TB.

 

Château de Saint-Cosme, Saint-Joseph 2014 (100% serine, ancêtre de la syrah) Robe rubis foncé, le nez est sur les fruits rouges, un peu de poivre, d'olive et de graphite. Bouche légère aux tannins fins, avec beaucoup de fraîcheur et une finale assez longue légèrement minérale. TB-.

 

Château de Saint-Cosme - Gigondas Le Claux 2013 : robe grenat, nez de fruits noirs, de bois précieux, une pointe d'olive. Bouche puissante, encore quelques tannins mais de très bonne qualité, jamais secs, toujours ce côté bois précieux, un  peu plus de fruits rouges confiturés désormais, finale très longue, avec une belle fraîcheur, déjà bon après carafage, probablement grand dans quelques années. TB+.

 

Goûtés à Vinisud 2014

Château de Saint-Cosme - Condrieu 2012 : style en finesse et en minéralité, assez floral, un peu d'anis, vif et tendu. Manque un peu de matière et de longueur. TB-.

"Little James basket press" NM : léger, peu tannique, beaux fruits rouges, joli vin de soif. B+.

Côtes du Rhône 2013 : on reste sur un style léger, un peu plus tannique que le précédent, sur la cerise croquante. B+.

Côtes du Rhône "Les 2 Albion" 2012 : un côté réduit au nez, toasté. Moyen+.

Gigondas 2012 : beau fruité rouge et noir, tanins encore un peu raide, bonne acidité en finale, prometteur. TB-.

Gigondas "Valbelle" 2012 : élevage plus présent, très tannique, vraiment raide en l'état. B-.

Gigondas "Le Claux" 2012 : plus épicé, plus fruits cuits, que les précédents, tanins raides mais moins que Valbelle, bon potentiel. B+.

Gigondas "Hominis fides" 2012 : (sols sableux), tanins très raides, moins mûr que les précédents. B-.

Gigondas "Le Poste" 2012 : plus clair, plus fruits rouges, tanins un peu raides aussi mais très frais. TB-.

saint_cosme

 

Posté par tomy63 à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 avril 2018

Antoine Sanzay (Varrains) ***

Antoine Sanzay - Samur blanc "Les salles Martin" 2011 : couleur or pâle, nez un peu alcooleux avec de la cire, du caramel, léger beurré, quelques agrumes. Bouche molle, manquant de tension et de fraîcheur, un peu alcooleuse, peu de fruit, un peu de caramel. Finale très courte. Première rencontre ratée avec ce domaine pourtant pas si mal réputé. Moyen.

 

Posté par tomy63 à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2018

Domaine du Pas de l'Escalette (Poujols) ****

Le Pas de l'Escalette - Coteaux du Languedoc Les Petits pas 2010

Bouteille ouverte 1h à l'avance, à 16-17°, pas de mise en carafe.

Robe : rubis

Nez : très fruité, beaucoup de fruits rouges et surtout de la cerise très légèrement sucrée qui m'aurait probablement fait pencher pour un Beaujolais à l'aveugle, d'autant plus que je n'ai senti aucune épice typique des Languedoc.

Bouche : confirme le nez, très gourmande, à nouveau marquée par cette cerise sucrée. Assez douce.

Finale : longueur moyenne, manque un tout petit peu de fraicheur et d'acidité.

Note : 15/20 Vin très gourmand donc qui nous a procuré beaucoup de plaisir (surtout pour le prix de 8,50€ sur midi-vin), sans être d'une grande complexité. Le 2010 est déjà largement prêt à boire en 2012, et convient très bien à l'apéritif.

pasdelesc

 

Domaine de Julien Zernott et Delphine Rousseau situé à Poujols (Terrasses du Larzac). Les petits pas : cépages Grenache (45%), Syrah (30%), Carignan (15%) et Cinsault (10%). Sols argilo-calcaires, 10 mois en cuves en bois. Noté 15/20 par la RVF et le B&D. En vidéo ici : http://www.wat.tv/video/larzac-vigne-sur-terrasse-47zc1_2eyxv_.html

 

Pas de l'Escalette - Les grands pas 2009 : belle attaque fruitée, sur la cerise, quelques fruits noirs, mais fin de bouche un peu chaude et alcooleuse, à attendre encore un peu. B+.

 

Pas de l’Escalette - Terrasses du Larzac Les Clapas 2014 : (50% grenache, 30% syrah, 20% carignan, cuves et fûts) Robe rubis, un peu de réduction à l’ouverture, mais elle part assez vite, fruits rouges et poivre, bouche fine voire un peu maigre mais fruitée, facile, fraîche, longueur moyenne. B+.

 

Pas de l'Escalette - Languedoc Les petits pas 2016 : (45% grenache, 30% syrah, carignan, cinsault) Robe rubis foncé, nez bien marqué grenache, cerise confituré et réglisse, bouche fruitée, juteuse, toujours bien marquée zan, réglisse. Reste assez frais, finale un  peu courte. B+.

 

Pas de l'Escalette - Terrasses du Larzac Le Pas de D 2014 : (50% carignan, 30% grenache, 20% cinsault en foudres) Couleur claire, nez de fruits rouges et noirs, à peine végétal, légère sous-maturité. Bouche très tendue, minérale, pas une grosse matière, beaucoup de fraîcheur, limite austère, belles notes de garrigues et de fruits. Longueur moyenne, finale fraîche et tendue. TB-.

 

Pas de l'Escalette - Terrasses du Larzac Grands Pas 2015 : (70% grenache, 20% cinsault, 10% carignan en foudres) Robe rubis, assez claire pour le Languedoc. Très beau nez sur la cerise, la garrigue, l'olive, très méditérannéen. Bouche très fine, pleine de fruits, d'épices, de thym, de laurier, d'olive, pas très épaisse mais très fraîche avec de la minéralité derrière. Très longue finale, fruitée et épicée. TB+.

 

Pas de l'Escalette - Clapas blanc 2016 : (40% grenache blanc, 40% carignan blanc, 10% grenache gris, 10% terret bourret) couleur claire, nez très minéral, citronné, à peine floral et brioché. Bouche très tendue et minérale, citronnée, qu'on placerait forcément au nord à l'aveugle. Finale longue, toujours caillouteuse. TB.

Pas de l'Escalette - Frieys 2016 : (grenache, carignan, mourvèdre) Robe foncée aux contours encore violets, nez de fruits noirs, de garrigue, à peine graphite, élevage très discret. Bouche d'une grande élégance, avec beaucoup de fraîcheur, pleine de fruits, à peine épicée. Finale longue, très fraîche. Très bel équilibre, pas encore très complexe mais déjà excellent et peut-être très grand dans quelques années, même si le style semble moins "sauvage" que Grands Pas 2015. TB+.

 

Posté par tomy63 à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2018

Agapé (Riquewihr) ****

Agapé - Pinot Noir cuvée "B" 2016 : Couleur rubis foncé, nez qui pinote, fruits rouges assez mûrs, une pointe de moka. Bouche fruitée, belle matière, une pointe d'élevage bien intégré, fruité assez mûr, me fait penser à un beau Bourgogne 2015. Seule la finale manque un peu de tension. TB-.

 

Agapé - Pinot noir expression 2016 : couleur rubis clair, nez de petits fruits rouges mais avec beaucoup d'alcool et un peu chimique. Idem en bouche, légère peu tannique mais qui sent l'alcool, finale très courte. Très loin de l'autre cuvée. Moyen.

 

Agapé - Riesling sec Expression 2016 : beau nez, sur les fruits exotiques, la mirabelle, pas spécialement de pétrole. Bouche fruitée, probablement 3-4gr de SR, finale fruitée de bonne longueur sur l'amertume avec un côté zeste de citron vert. TB-.

 

Agapé - Gewurz Expression 2015 : nez pas trop variétal, un peu de rose, des fruits exotiques. Bouche plutôt sèche (indice 1,5), vive, bien équilibrée, fruitée, à peine rose/litchi. Longueur moyenne. TB-.

 

Agapé - Pinot gris expression 2016 sec : nez pas du tout variétal, plutôt marqué agrumes, citron vert, quelques fruits jaunes. Bouche sèche, vive, belle acidité, beaucoup d'agrumes comme au nez, belle texture. Seule la finale est un peu courte. TB.

 

Posté par tomy63 à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alain Chabanon (Lagamas) ****

Alain Chabanon - Petit Trelans 2015 : (90% vermentino, 10% chenin) Couleur paille, nez original sur la brioche, la noisette, la poire, il me rappelle les nez de certains champagnes ou de certains Châteauneuf blanc. Bouche minérale, tendue, peu épaisse, où on retrouve le côté brioché, des agrumes, quelques notes florales, une belle amertume. Assez bonne longueur sur la noisette, le citron, toujours un peu d'amertume. Pas un simple petit blanc d'apéritif, plutôt un beau vin de gastronomie. TB.

 

Alain Chabanon - Trelans 2013 : (vermentino, chenin) Couleur or pâle, nez légèrement oxydatif, noix, fruits secs, brioche, un peu de citron et de poire. Bouche plus épaisse que le Petit trelans, plus de matière, plus oxydative mais un peu moins de vivacité, la finale est longue mais manque un peu de tension. TB-.

 

Domaine Alain Chabanon - Les Boissières 2005 Coteaux du Languedoc 
"Le vin fait plus vieux, avec un très léger trouble. 
Le nez fait également plus âgé, moins complexe également. Je ressens des notes de colle blanche, d'alcool. 
La bouche est âpre et verte avec un déficit de matière et une fin de bouche bien courte. Même si le vin bu seul est sûrement loin d'être exceptionnel, passer derrière le Roc d'Anglade accentue encore plus les défauts de ce vin."

Grosse matière, assez tannique, mais manque de gourmandise. Le nez était fermé. Un peu déçu à la vue de l'étiquette, même si c'était pas mauvais là encore.

chabanon boissieres

 

Alain Chabanon - Les Boissières 2011 : (grenache, syrah mourvèdre sur argilo-calcaire) Beaucoup de volatile, un problème de bouteille probablement. Une autre bouteille goûtait beaucoup mieux mais après long carafage, pleine de fruits avec des tannins fins. A ouvrir 48h à l'avance. TB-.

 

Alain Chabanon - Languedoc Esprit de Font Caude 2010 : (en magnum, 50% mourvèdre, 50% syrah, élevage 2ans) Robe grenat, nez sur les fruits noirs, réglisse, épices, tabac, à peine confituré. Bouche aux tannins fondus, assez fraîche et fine pour Font Caude, belle matière. La finale est un peu trop marqué par un boisé sec pour en faire un grand vin. TB-.

 

Alain Chabanon - Esprit Malin NM : (mourvèdre, syrah + grenache, 3 millésimes sur Fontcaude) Couleur plus claire que Fontcaude, nez de fruits rouges, de garrigue, élégant. Bouche fine, fruitée, fraîche, plus que Fontcaude, petits tannins de qualité, presque tendue. Longue finale sur le noyau de cerise, les épices. Très belle bouteille. TB+.

 

Alain Chabanon - Petit merle aux alouettes Pays d'Oc 2015 : (100% merlot) Robe rubis foncé, nez très fruits rouges, fraise, cerise, bien marqué merlot, avec un côté gourmand, à peine sucré. Bouche sur le fruit, belle fraîcheur, pas une grosse matière, facile à boire, quelques tannins mais de qualité, longueur moyenne. TB-.

Petit Merle 2016 : un peu plus marqué fruits noirs, gourmand aussi, plus frais, moins de tannins en finale, un peu plus lisse, plus accessible en jeunesse, moins de matière. TB-.

 

Chabanon - Campredon 2016 : (syrah, grenache, mourvèdre) Robe sombre aux contours encore violacés, très beau nez de fuits noirs, quelques épices, à peine mentholée. Bouche pleine de fruits, facile, gourmande, juteuse, peu tannique, assez légère, longueur moyenne, pas ultra complexe mais très efficace. TB.

 

Alain Chabanon - Merle aux alouettes 2005 magnum : Robe rubis foncé, nez sur les fruits rouges confiturés, un peu typé grenache. Belle fraîcheur en bouche, de la matière, du fruit, encore jeune, sudiste, des tannins présents mais pas secs, me fait penser à un beau Châteauneuf assez frais. TB.

 

Posté par tomy63 à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 mars 2018

Rossignol-Trapet (Gevrey-Chambertin) ****

Rossignol-Trapet - Chapelle-Chambertin 1995 : Robe très claire et évoluée, le nez est magnifique, sur la cerise griotte, la fraise, le sous-bois, la viande fumée, la pierre-à-fusil. Bouche encore jeune, avec beaucoup de fruit, de l'acidité, pas une grosse épaisseur mais très tendue et toute en longueur. Les tannins sont quasiment insensibles. Sur le second verre, peut-être un peu plus de matière et de caillou fumé. Finale très longue, minérale, tendue, sur la cerise griotte. Grand vin, bu à son apogée. Exceptionnel.

 

Rossignol-Trapet - Gevrey-Chambertin 1er cru Petite Chapelle 2006 : Robe rubis à peine tuilée sur les bords. Le nez est sublime, sur des fruits rouges confiturés, de très légères notes d'évolution qui commencent à apparaître, un côté floral. La bouche est parfaitement équilibrée, puissante mais avec des tannins fins, fruitée, fraîche, concentrée, "une main de fer dans un gant de velours". Très bonne longueur. Par rapport au précédent, on sent surtout que le vin est bu à son apogée, ça change tout. TB+.

 

Posté par tomy63 à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2018

Soirée LPV en petit comité

Nicolas Joly, Domaine de La Coulée de Serrant - Savennières Les Vieux clos 2009 : Robe dorée, très beau nez assez complexe avec du miel, une pointe de cire, des fruits jaunes, des agrumes, un peu de noisette, de pomme blette dans le fond, fait un peu vin moelleux. La bouche est bien sèche, puissante, opulente, mais elle garde juste ce qu'il faut de fraîcheur derrière, elle est fruitée, miellée, légèrement briochée, avec une très légère pointe oxydative, la finale est longue et tendue. Très beau vin. TB+.

Rossignol-Trapet - Chapelle-Chambertin 1995 : Robe très claire et évoluée, le nez est magnifique, sur la cerise griotte, la fraise, le sous-bois, la viande fumée, la pierre-à-fusil. Bouche encore jeune, avec beaucoup de fruit, de l'acidité, pas une grosse épaisseur mais très tendue et toute en longueur. Les tannins sont quasiment insensibles. Sur le second verre, peut-être un peu plus de matière et de caillou fumé. Finale très longue, minérale, tendue, sur la cerise griotte. Grand vin, bu à son apogée. Exceptionnel.

IMG_20180302_205619

 

Matassa - El Sarrat Côtes catalanes rouge 2012 : (mourvèdre) Robe rubis foncé, nez avec une pointe de réduction qui disparaît vite, sur les fruits rouges, un côté végétal qui nous fait peser à du cabernet franc. Bouche assez stricte, végétale, en sous-maturité, belle fraîcheur sinon, avec de la minéralité dans le fond, des tannins présents mais de belle qualité. Assez long. Mais il manque clairement de gourmandise, les notes végétales sont trop marquées à mon goût. B.

Château Poujeaux - Moulis 2008 : Robe noire, nez d'abord marqué par une note étrange de yaourt à la fraise, qui petit à petit se transforme en vanille sucrée. La bouche est plus bordelaise, sur les fruits noirs, épaisse, mais trop boisée à mon goût avec des tannins un peu secs sur la finale. Pas mon style. B-.

Alban Michel, Les Sabots d'Hélène - Vin de Table (avec 4 chaises) Ni Dieu ni maître ni sulfites du raisin et Basta : Robe rubis foncé, le nez sent le vernis à plein nez, c'est plein d'acétate. La bouche est un peu perlante, avec une touche d'acidité volatile, toujours du vernis, absolument imbuvable, mais onaura bien rigolé, c'est déjà ça ! NN

IMG_20180302_223442

 

Henri Schoenheitz - Riesling Herrenreben VT Cuvée Adrien 2007 : Robe légèrement dorée, le nez fait bien riesling avec sa touche de terpène, mais aussi plein de fruits jaunes et de fruits exotiques. La bouche est bien équilibrée, fraîche, sucrée mais pas trop, onest plus sur du moelleux que du liquoreux, pleine d'ananas, de fruits exotiques, très gourmande et facile à boire. TB+.

Dne des Bernardins - Muscat des Beaumes de Venise "Hommage" :  (non millésimé) Robe ambrée, nez bien marqué par la rose, pas de doutes sur le muscat, des notes de caramel, un peu de rancio,fait assez âgé. Bouche puissante, un peu d'alcool, caramel, noisette, rose, très belle longueur, mais un vin un peu trop chaleureux à mon goût. B+.

IMG_20180303_003307

 

Posté par tomy63 à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine de l'Horizon (Calce) ***

Côtes Catalanes Esprit blanc 2016 : (70% maccabeu, 30% muscat) Le muscat ne se sent pas, on est sur un blanc vif, minéral, sur les agrumes, une texture un peu peau de pêche, une finale sur le pamplemousse, avec de petits amers et un côté salivant. TB.

L'Horizon blanc 2016 : (maccabeu, grenache blanc, grenache gris) Le nez n'est pas très éloigné du précédent, pêche, pamplemousse, agrumes, un peu floral et minéral. Bouche d'abord vive, fruitée, puis ensuite grasse, beurrée, au boisé bien intégré, la tension et la fraîcheur reviennent en finale avec une sensation presque saline. Grand vin blanc. TB++.

Mar y muntanya 2016 : (syrah, grenache, terroir des Fenouillèdes, au nord de Calce) Vin plein de fruit, peu tannique, frais, facile à boire, sur la cerise notamment, pas très long, simple mais efficace. B+.

L'esprit rouge 2016 : (carignan, syrah) Robe assez claire, nez un peu marqué par des notes de vernis, fruits rouges. Bouche fraîche, pas une grosse matière peu extraite, mais finale un peu sèche. Esprit un peu nature. Moins maîtrisé que les blancs. B-.

L'Horizon rouge 2014 : (carignan, grenache) Un peu plus sombre, plus épicé, belle fraîcheur aussi, un peu typé nature mais sans les défauts du vin précédent, manque un peu de gourmandise à mon goût, finale unpeu serrée en l'état, moins de plaisir que sur les blancs. B+.

 

Posté par tomy63 à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2018

Durieu (Châteauneuf-du-Pape) ***

CdP parcelle Bois Lauzon 2016 : (1er millésime) beaucoup de fraîcheur et de finesse par rapport aux autres CdP, un peu moins épais mais plus digeste, une cuvée très prometteuse. TB.

Ventoux rouge 2016 : (70% grenache, 30% syrah, cuves) belle fraîcheur par rapport aux 2015, un peu plus typé syrah, fruits noirs, poivre, plus léger que les suivants. B+.

Plan de Dieu cuvée Henri Durieu 2015 : (90% grenache, 50% cuves 50% fûts) Assez puissant, typé CdP, fruits rouges et épices, assez long, un poil chaud. B.

CdP L'éperdu 2015 : (100% grenache en fûts de 400L) un peu sucré, avec  un côté vanillé encore marqué, belle texture, tannins soyeux, long mais manque un peu de fraîcheur. B+.

CdP L'éperdu 2016 : plus de fraîcheur que le 2015, moins sucré, belle matière soyeuse, encore un peu de bois à digérer, s'annonce très bien. TB.

CdP Lucile Avril 2015 : (85% grenache, cuves, fûts pour les syrahs) très grosse matière, épaisse, concentrée, très longue, encore tannique, pas trop chaleureuse, à attendre assez longtemps, mais très prometteur. TB.

 

 

Vinidôme 2012

Domaine Paul Durieu * - CdP 2009 : très tannique, épicé, puissant. B

Domaine Paul Durieu * - CdP Lucille Avril 2009 : dans le style du précédent, plus de longueur. B+

 

Posté par tomy63 à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2018

Vins géorgiens et bulgares

Goûtés à Vinidôme 2018, stand Importateur Le Pont Caucasien

Mtsvane 2016 Domaine Schuchmann : (cépage mtsvane, en cuves, région Kakhétie) blanc sec vif, citronné, avec des notes de pin, finit très amer. B-.

Tsinandali 2015 Domaine Schuchmann : (cépages 80% rkatsiteli 20% mtsvane, cuves, région Kakhétie) moins amer, un peu plus gras, notes de fruits jaunes, un peu moins vif, bonne longueur. B+.

Tvishi 2015 semi-sweet Domaine Vinoterra : (cépage tsolikauri, cuves, produit à Tvishi région Lechkhumi) un peu typé riesling avec du terpène, à peine perlant, demi-sec, très fruité, exotique, frais et vif. TB.

Kisi 2013 Qvevri Domaine Vinoterra : (cépage Kisi, 6 mois en qvevri, région kakhétie) vin orange avec un beau nez d'agrumes confits qui tranche avec une bouche très sèche et très amère. B-.

Mtsvane 2016 Qvevri Domaine Ethno : (cépage mtsvane, en qvevri, région kakhétie) vin orange au nez confit, avec de l'amande grillée, des fruits secs, bouche un peu sèche et amère mais moins que le précédent. B.

Saperavi 2016 Schuchmann : (cépage saperavi, en cuves, kakhétie) un nez de fruits rouges un peu typé gamay, bouche épicée, fruitée mais aux tannins un peu secs, peu de matière. B-.

Mukuzani 2014 Vinoterra : (saperavi, fûts, région mukuzani) vin rouge marqué par les fruits noirs, un peu confit, sucré, type crème de mûre, boisé bien intégré, gourmand, pas trop tannique. B+.

Saperavi 2015 Vinoterra Qvevri : (saperavi, qvevri + fûts, kakhétie) Vin rouge très terreux, avec des tannins très secs. B-.

Saperavi 2015 Domaine Orgo Qvevri : (VV de saperavi, qvevri, kakhétie) encore plus rustique que le précédent, tannique, terreux, un côté champignon. Pas inintéressant mais pas mon truc. B-.

Saperavi 2015 Domaine Shalauri Qvevri : (saperavi, qvevri, kakhétie) moins rustique, plus de fruits, plutôt cassis, mûre, tannins présents mais moins secs que les deux précédents. Plus dans mes goûts et dans mes habitudes. B+.

Saperavi Solomnishvili 2008 Qvevri : (saperavi, qvevri, kakhétie) très confit, prunes, kirsch, sous-bois, moins de fraîcheur que les précédents, tannins encore un peu durs mais de qualité. B.

Kindzamalauri 2014 semi-sweet Schuchmann : (saperavi, cuves, à Kindzamalauri en kakhétie) il commence avec de beaux fruits rouges sucrés,demi-sec, gourmand, mais la finale est un peu verte et chimique. B-.

 

 

Vins bulgares, stand Importateur La Cave Thrace

Domaine Sintica Conomladi Melnik 2015 : (100% melnik, 2 mois en fûts) fruits cuits, pruneaux, un côté grillé, puis un côté vin cuit. Moyen.

Domaine Sintica Explosion Melnik 2015 : (100% melnik, 1an en fûts) très vanillé, caramel, aucun fruit. Moyen.

Excentric Incanto Mavrud 2015 domaine ? : (cépage mavrud, 10 mois fûts) boisé à peine moins marqué que le précédent, très fruits noirs, tannins un peu durs. B-.

Excentric Incanto Rubin 2015 : (cépage rubin, 1an fûts) boisé très marqué aussi, avec des tannins très durs. Moyen.

 

Posté par tomy63 à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]