02 avril 2017

EcoVino - Salon des vins Bio Montpeyroux (63)

Château Le Tap - Bergerac blanc sec 2016 : (majorité sauvignon + sémillon, muscadelle, en cuves) Beaucoup de fruits blancs, bonne matière, manque un peu de tension en finale. B+.

Château Le Tap - Bergerac blanc sec Cuvée 3G 2014 : (en fûts) Nez discret, très vanillé, plus tendu que le précédent, mais trop boisé. Moyen.

 

Luc & Lise Pavelot Pernand-Vergelesses blanc 1er cru En Caradeux 2015 : (jeunes vignes) assez vif, beaucoup de fruit (citron, pomme), bien mûr, bonne matière, un peu trop boisé en l’état. B+.

Luc & Lise Pavelot Pernand-Vergelesses blanc 1er cru Sous Frétille 2015 : nez marqué par la pierre-à-fusil, grillé, plus sur les agrumes, un peu moins mûr, belle tension et bonne matière, là aussi un peu trop boisé en l’état. B+.

 

Domaine du Séminaire Côtes du Rhône Viognier 2016 : viognier en cuves, vif, frais, marqué violette, un peu d’anis, abricot, simple, un peu court. B.

 

Domaine des Roy Touraine Sauvignon 2015 : beaucoup de fruit, pêche et pamplemousse surtout, vif, tendu. TB-.

Domaine des Roy Touraine L’esquisse 2015 : (cépage menu pineau) très boisé, on ne sent rien d'autre. Moyen.

Domaine des Roy Val de Loire Fines bulles blanc : (2015) bulle gourmande, fruitée, qui semble assez généreusement dosée (ou effet 2015 ?), mais vive. TB-.

 

Domaine des Maels Colombard IGP Pays d’Oc 2016? : beaucoup de fruits, un tout petit peu de sucre, très facile comme souvent avec le Colombard, celui-ci n'est jamais lourd. B+.

Domaine des Maels Les Matelles Roussanne 2015 : (10% fûts) très floral, un peu de miel et de cire, bien plus grans que le précédent, mais trop amer et pas assez acide. B.

Domaine des Maels Le M 2015 blanc : (roussanne en barriques, sans soufre) léger boisé bien intégré, beaucoup de fruits secs et d'épices, abricot sec, raisin sec, belle vivacité, impression d'une légère macération pelliculaire, rien de déviant, un sans soufre parfaitement maîtrisé. TB.

Domaine des Maels Minervois 2015 : (syrah, grenache, carignan) beaucoup de fruits, marqué grenache bien mûr, assez puissant pour l'entrée de gamme cette année, on sent l'effet 2015. B+.

Montesclat 2015 : (carignan VV) bien plus marqué fruits noirs que le précédent, épices, chocolat, pas ultra concentré, mais long, avec une belle acidité et des tannins soyeux. TB.

Clos du Pech Laurié 2015 : (grenache, syrah) très boisé, on ne sent que de la vanille. Moyen.

Le M rouge 2015 : (mourvèdre, sans soufre) beaucoup de fruits, moins mûr que les autres, un peu d'olive verte, pas une grosse matière, plus de fraîcheur, tannins encore un peu serrés en finale. B+.

 

Domaine de Bel-Air Pierre Hervé IGP Coteaux de Tannay Bel Air 2015 : (chardonnay) très frais, citronné, fluet, assez court. B-.

Domaine de Bel-Air Aux Ravassons 2015 : un peu plus épais, citronné, anisé, floral, un peu court aussi. B+.

Domaine de Bel-Air La colée douce 2015 : très boisé. Moyen.

Domaine de Bel-Air Entre mes mains 2015 : (pinot noir) léger, beaux petits fruits rouges mais très fluet, tannins un peu secs du coup. B-.

Domaine de Bel-Air Au Balcon 2015 : léger, un peu plus de matière, mais des tannins secs. Pas très gourmand pour 2015. B-.

 

Château Simian - Jeu de Rolle Vin de France 2016 : léger, fruité, exotique, floral. très facile. B+.

Château Simian - Jocundaz Côtes du Rhône blanc 2016 : viognier très floral, un peu trop chaud en finale, légèrement poivré. B.

CdP Le traversier blanc 2014 : (grenache, bourboulenc, roussanne) Nez brioché, agrumes, bouche un peu amère, fraîche, grasse, bonne longueur. TB-.

CdP La font d’Hippolyte blanc 2014 : (clairette, roussanne VV) Trop boisé en l'état, gras, belle acidité derrière. B.

Combe des Avaux Côtes du Rhône 2015 : (grenache, syrah, cinsault, mourvèdre) robe claire, peu extrait, léger, beaucoup de fruits rouges, réglisse. B.

Jocundaz rouge Massif d’uchaux 2014 : (grenache, syrah) fruité aussi, plus marqué fruits noirs, plus puissant, réglisse aussi, tannins soyeux. TB-.

Le Traversier CdP 2013 : (élevage cuves béton comme les suivants) fruits rouges confiturés, gourmand, assez fin, frais, long, déjà prêt. TB.

Le Traversier CdP 2014 : (grenache, syrah, cinsault, mourvèdre) un peu plus de matière, plus puissant, plus tannique, moins frais, à attendre. TB-.

Les grandes grenachières 2010 : (VV de grenache) très confit, prunes, pruneaux, cerise, puissant, reste quand même assez frais. TB.

 

Domaine des Palais IGP Urfé Le Jardin des mômes 2016 : (viognier) Beau nez fruité, abricot et pêche, bouche vive, manque un peu de gras et de longueur par rapport à celui de Sérol par exemple. B.

Du soleil dans ta vie 2015 : (gewurz et roussanne) nez brioché et épicé, bouche gourmande avec beaucoup de fruits jaunes. Original et très bien fait. TB.

 

Chaume-Arnaud Côtes du Rhône villages La Cadène blanc 2014 : (viognier, roussanne, marsanne) belle matière, mais toasté, vanillé, et manque de fraîcheur. B-.

Vinsobres 2014 : (60% grenache, 20% syrah, mourvèdre, en cuves) fruits noirs, épices, assez puissant, tannins encore un peu trop présents en l'état mais bon potentiel. J'ai souvenir d'un 2011 plus fin et plus frais. TB-.

Marselan IGP Méditerrannée 2015 : beaucoup de fruits, myrtille, fruits rouges, réglisse, assez puissant pour l'entrée de gamme sur le fruit. B+.

 

Domaine du Coulet (Matthieu Barret) Petit ours 2015 : un peu de réduction, beaux fruits rouges, cerise, un peu trop serré en finale. B.

Visan Zinzin 2015 : (négoce aussi, majorité mourvèdre) proche du précédent, pas de réduction, un peu plus tannique. B.

Cornas Brise Cailloux 2014 : très beau nez anchois, olive, bouche un peu moins marquée, fruitée, fraîcheur végétale, tendue, pas une grosse matière. TB.

Cornas Billes Noires 2013 : très peu extrait aussi, plus fruité que le précédent, plus poivré, moins marqué olive/anchois, tendu et frais, pas très concentré non plus. TB.

 

Rousset Peyraguey Sauternes Aither 2010 : (150gr SR) robe très claire, léger, semble peu concentré par rapport aux suivants, fruits blancs, simple, un peu court. B.

Rousset Peyraguey Vin de Voile 2007 : (9 ans sous voile) il n'est que légèrement oxydatif, beaucoup de fruits secs, bouche très concentrée, belle acidité, amers nobles, finale longue et saline. TB+.

Rousset Peyraguey Atropos 2008 : (250gr SR, élevage 8ans? barriques) proche du précédent, il tire sur l'oxydatif lui aussi, avec un peu de noix, des fruits secs, encore plus concentré, un peu plus de sucre, frais, aucun boisé ressenti, un peu moins salin. TB+.

Rousset Peyraguey Crème de Tête 2010 : (presque 300gr SR) Plus classique, miel et fruits jaunes, encore jeune, très frais et concentré, s'annonce grand. TB+.

Rousset Peyraguey Crème de Tête 2003 : (330gr SR) un peu plus évolué que le précédent, mais encore jeune, un peu d'alcool en finale, on sent l'année chaude. TB.

 

Posté par tomy63 à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 mars 2017

Jeff Carrel (Narbonne) ***

Jeff Carrel - Bistrologie Vin de France non millésimé : (Base 2016 ?, 100% carignan, vignes sur Corbières, élevage cuves de quelques mois) Couleur rubis, assez claire pour un vin du sud. Nez sur les fruits rouges, la cerise, quelques épices, assez simple mais sympa. La bouche est légèrement perlante à l'ouverture, très fluette, peu tannique, on sent qu'il y a eu très peu d'extraction, sur les fruits rouges et les épices aussi. Elle a par contre le mérite d'être fraîche, avec une bonne acidité. Finale assez courte. Un vin trop "light" à mon goût, même s'il était un peu mieux après un carafage de quelques heures. Note : 14/20

jeff carrel bistrologie

 

Jeff Carrel - Les Darons 2015 AOP Languedoc : (70% grenache, 20% carignan, 10% syrah, élevage 7 mois cuves) Couleur grenat, très sombre par rapport à Bistrologie. Nez expressif, avec beaucoup de fruits noirs confiturés, cassis, mûre, prune, cerise noire, garrigue. Bouche fruitée aussi, gourmande, avec un beau volume et une texture soyeuse, on sent le millésime solaire, mais ça reste frais grâce à une assez bonne acidité. Longueur moyenne, finale fruitée, quelques notes de garrigue, des tannins de qualité? Le vin est un peu trop puissant peut-être pour être bu seul, mais parfait en mangeant. Un gros cran au-dessus de Bistrologie, très bon rapport q/p (7-8€). Note : 16,5/20.

Les darons 2015

 

Posté par tomy63 à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prieuré Saint-Jean de Bébian (Pézenas) ***

Prieuré St Jean de Bébian - Languedoc 2010 (GT 2013) : (syrah, grenache, mourvèdre), robe violette, nez assez boisé, mais la bouche est fine, très fruitée (fruits noirs), belle qualité de tanins, long et frais. C'est prometteur, si le bois s'intègre bien. Un millésime très réussi d'après le producteur. TB- (16,5-17/20).

 

Prieuré St Jean de Bébian - Coteaux du Languedoc 2007 : assez sombre, nez sur le cassis, la mûre, un côté mentholé, plus complexe que le précédent, plus de fraîcheur. La bouche est très fraîche aussi, presque tendue, avec une belle acidité qui porte le vin pendant longtemps. Tanins très fins, pas de bois ressenti. Très long. Superbe vin, d'une grande finesse. TB+.

photo 3

 

Prieuré St Jean de Bébian - Croix de Bébian 2016 blanc : (80% chardonnay, 20% viognier, élevage cuves) Couleur paille, nez très marqué viognier, floral surtout, entre sureau,fleurs blanches et violette. Bouche vive, fraîche, peu épaisse, toujours ce côté très floral assez vite écoeurant. B-.

Croix de Bébian Rouge 2016 : (70% grenache, 30% cinsault) couleur grenat, nez de fruits rouegs et épices. Bouche assez fine, fruitée, typée grenache, fruits rouges sucrés et épices. Bon rapport q/p. B+.

 

St Jean de Bébian rouge 2015 : Nouvelle étiquette. Assez noir, nez très syrah, poivre, olive, anchois. Bouche assez solaire, léger boisé, toastée, cacao, fruits noirs, poivre, tannins fondus, assez bonne longueur. Bien fait, dans un style très "syrah moderne". A attendre un peu pour que l'élevage soit digéré. TB-.

 

Posté par tomy63 à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2017

Thierry Renard - Renards des côtes (Clermont-Ferrand) ***

Renards des Côtes - Vin de France blanc 2015 : robe dorée, qui tire presque sur l'ambrée, nez exubérant sur le miel, le tilleul, envoûtant mais il pourrait devenir écoeurant assez vite. Bouche puissante, grasse, épaisse, pleine de miel et de tilleul, manqueun peude tension derrière. Très original, il doit permettre des accords culinaires intéressants. B+.

 

Thierry Renard (Renards des côtes) *** - Danse avec le moût 2013 Vin de France : (Vignes de 110 ans. Assemblage de Gamay d'Auvergne, Pinot Noir, Syrah, Grolleau... sur des sols volcaniques et calcaires. Macération de l'ensemble des raisins pendant 4 mois, zéro intrant oenologique. Elevage 8 mois en vieux fûts. Pas de soufre) Légèrement réduit à l'ouverture, avec un peu de volatile, des arômes de cerise aigre, proche du Cornelissen bu récemment. Le lendemain le vin se présente bien mieux. Robe rubis, superbe nez de vieux pinot avec de la confiture de fraise, de la griotte, un peu de kirsch, une touche fumée dans le fond avec un peu de tertiaire, plus du tout de volatile. Belle matière en bouche, toujours ce côté pinot sur la confiture de fraise, très gourmand, manquant peut-être d'un peu de tension, on a l'impression d'être sur un millésime chaud. Finale de bonne longueur, tannins un poil secs. Note : 16,5/20.

Renard danse avec le mout gougis

 

Jean-Baptiste Gougis (Aubière) ** - "La cuvée du plateau Gergovie" 2015 Vin de France : (cépage gamay N) Couleur assez sombre avec des contours violets, le nez confirme qu'il s'agit d'un vin mis en bouteille récemment, on sent bien la gamay avec une belle maturité, de la mûre, de la cerise noire, de la violette, un petit côté bonbon moins agréable à peine chimique dans le fond. La bouche est juteuse, bien concentrée, avec des tannins présents mais de qualité, une bonne acidité, un peu simple par rapport au vin de T. Renard. Longueur moyenne, finale qui reste fraîche et fruitée. Note : 15/20.

 

Jean-Baptiste Gougis - rouge puy de joie 2016 : (goûté brut de fûts, à un mois de la mise. 100% gamay élevage 1an en fûts de plusieurs vins) Robe plus claire que le 2015, ça se confirme au nez où on est plus sur des fruits rouges croquants, moins de matière que 2015 mais un fruité plus facile, plus frais, plus gouleyant. B+. En bouteille, le nez est proche, peut-être un peu plus mûr, tannins un peu plus présents en finale mais de qualité avec de belles notes poivrées. TB.

 

Jean-Baptiste Gougis - blanc Noces volcaniques 2016 : (chardonnay, tout juste mis en bouteille) Robe légèrement dorée, nez très marqué poire qui fait penser à un chardonnay en début d'élevage. Bouche sur la même aromatique mais avec une très belle matière, du fruit, une bonne fraîcheur, assez puissante et longue. Devrait faire un très bon vin dans quelques mois. B+. En bouteille, le vin s'est refermé, il semble manquer de tension. B-.

 

Posté par tomy63 à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2017

Camin Larredya (Jurançon) ****

Camin Larredya - Jurançon sec La Part Davant 2013 : (50% gros manseng, 35% petit manseng, 15% courbu, élevage foudres et barriques) Couleur or pâle, nez très fruité, beaucoup d'agrumes, quelques fruits exotiques (ananas surtout), de la pêche, petite touche végétale type zeste de pamplemousse. Bouche très vive, tendue par une belle acidité, toujours beaucoup de fruit, un peu moins exotique qu'au nez, moins d'ananas et un peu plus de pamplemousse, légère amertume, quelques notes végétales, bonne matière avec un léger gras. Finale longue, tendue, fraîche, saline. Très beau Jurançon. Note : 16,5/20.

 

Camin Larredya - Jurançon Costat Darrer 2012 : (2/3 gros manseng, 1/3 petit manseng) Couleur or pâle, nez expressif sur l’ananas, l’abricot, les agrumes. Bouche encore plus exotique, exubérante, beaucoup d’ananas, mangue, fruits exotiques, miel, avec une belle acidité qui permet au vin de ne pas être écœurant, impression d’un peu moins de 100gr de résiduel. Finale de longueur moyenne, fraîche, légèrement saline, exotique. Un Jurançon bien équilibré, qui manque juste d’un peu de complexité en l’état. Note : 16,5/20.

costat darrer

 

Posté par tomy63 à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 mars 2017

Nicolas Grosbois (Panzoult) ***

Nicolas Grosbois - "La Cousine de ma mère" 2016 Vin de France "Chiner" en magnum : (La "cuisine de ma mère" est devenue "la cousine" en 2016, Nicolas ayant été obligé d'acheter du raisin du côté de Gaillac, de "chiner", à cause de la grêle, il n'est donc pas en AOC Chinon) Robe rubis, nez très expressif, plein de petits fruits rouges, avec en plus un côté très original, légèrement sucré et gourmand qui me rappelle des yaourts poire/caramel façon tarte amandine ! La bouche est légère, avec des tannins quasi inexistants, une texture soyeuse superbe, pleine de fruits, très gouleyante, à peine sucrée avec juste ce qu'il faut d'acidité pour que ça ne soit jamais écoeurant. La finale est assez courte, mais on a tout de suite envie d'y retourner. Le vin de soif par excellence. Note : 16,5/20.

grsbois 2016

 

Nicolas Grosbois - Chinon "La cuisine de ma mère" 2015 : plus "rustique" que le 2016, plus de tannins, plus puissant, on retrouve le côté légèrement végétal du cabernet. Moins convaincant. Note : 14/20.

 

Posté par tomy63 à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Haut Campagnau-Dominique Andiran (Montréal du Gers) ***

Domaine du Haut Campagnau - Vain de Rû Vin de France, 2015 : (100% colombard) Couleur dorée, nez très expressif avec quelques notes de pommes bien mûres, du citron, des agrumes, un peu de miel et de cire. Bouche vive, tendue, avec un léger perlant, beaucoup de fraîcheur et de fruit, plus citronnée que le nez et moins marquée pomme/miel, un peu de pamplemousse aussi. Finale d'assez bonne longueur, avec de légers amers, fraîche et salivante, qui donne envie de se resservir. Très bon vin et excellent rapport q/p (8€ env.). Note : 16/20.

vain de ru 2015

 

Domaine du Haut Campagnau - Montis Regalis Vin de France, 2013 : (50% ugni blanc 50% chardonnay) Couleur paille, beaucoup de réduction à l'ouverture mais très bien le lendemain. Nez encore un peu marqué par la cacahuète, la pierre à fusil, citron, ananas, notes florales. La bouche est très vive, plus citronnée que le nez, minérale, avec une bonne tension mais manquant peut-être d'un peu de gras et de matière. Assez bonne longueur, finale un peu saline. Note : 15/20

haut campagnau montis

 

Posté par tomy63 à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2017

Simon Maye (Suisse) ***

Simon Maye - Humagne rouge 2015 AOC Valais Chamoson 1/2 bt : (100% humagne rouge, élevage cuves) Couleur grenat, nez discret, plutôt marqué fruits noirs avec un peu de violette. La bouche manque un peu de fruit également, elle est assez légère, avec un côté végétal désagréable, elle manque d'acidité et de minéralité, seuls les tannins assez soyeux sauvent un peu le vin. Finale courte, peu fruitée, légèrement poivrée. Très decevant en l'état. Note : 13/20.

 

Simon Maye - AOC Valais "Camosus" 2012 : (pinot noir, gamay et merlot sur le terroir de Chamoson. Nouveau nom de la cuvée "Camuso") couleur rubis foncé contours violets, nez expressif, sur le fruit, assez typé gamay, avec des fruits rouges, de la cerise et de la mûre, bouche légère, peu tannique, fraîche et fruitée, très facile à boire, toujours une impression de bon gamay avec quelques notes de poivre et de violette dans le fond. Longueur moyenne. Un bon vin, mais rapport q/p moyen (un peu plus de 20€). Note : 15,5/20.

camosus

 

Posté par tomy63 à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2017

Rafael Palacios (Espagne) ***

Rafael Palacios - D.O Valdeorras "Bolo" 2013 : (cépage 100% godello, élevage cuve) Couleur or pâle aux reflets verts, nez expressif dès l'ouverture avec un peu de pierre-à-fusil, beaucoup de fruits, de la pêche, de l'ananas beurré, du citron. Bouche vive, avec un léger perlant au départ, tendue grâce à une belle acidité, sans le gras que pouvait laisser présager le beurré du nez, pas très concentrée mais fraîche et très fruitée : citron, ananas, pêche. Longueur moyenne, finale sur des notes amères qui rappellent plus le citron vert ou le zeste de pamplemousse. Belle entrée de gamme qui donne envie de découvrir les autres cuvées. Note : 15/20.

rafa palacios bolo 2013

 

 

Etko ** - St Nicholas Commandaria 2012 : (cépages mavro et xynisteri, 15% vol.) Robe marron, nez assez marqué par la noix, noisette, caramel, fruits secs, abricot, il me rappelle un Madère. Bouche assez épaisse, pas mal de sucres, plus gourmande que le nez, on garde une aromatique légèrement oxydative, une bonne acidité, mais c'est un peu simple. Longueur moyenne, sur la noix et le caramel. J'attendais un peu plus du "vin le plus vieux du monde". B+.

etko commandaria

 

Posté par tomy63 à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2017

Joseph Roty (Gevrey-Chambertin) ***

Joseph Roty - Marsannay 2011 : Couleur rubis, nez expressif dès l'ouverture, qui "pinote" sur des arômes de fraise, framboise, griotte, un côté pivoine dans le fond. Bouche légère, peu tannique, pleine de fruits rouges comme au nez, à peine sucrée, gourmande, avec une belle matière et une texture soyeuse, aucun boisé ressenti, on a perdu le côté végétal/pivoine du nez, très belle acidité qui lui donne de la fraîcheur. Finale assez courte sur les fruits rouges avec une petite touche de poivre blanc. Très bon Marsannay, d'une grande buvabilité, qui manque bien sûr d'un peu de longueur et de complexité pour rivaliser avec les grands de la Côte de Nuits. A servir assez frais (15-16° environ). Note : 16,5/20.

joseph-roty-marsannay-2011

 

Posté par tomy63 à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]