18 octobre 2012

Guiraud (Sauternes) ****

Guiraud - Sauternes 2002

Couleur : or

Nez : après une bonne heure d'ouverture, le nez est très expressif et magnifique, sur les fruits jaunes (pêche, abricots), un peu de poire, de miel, puis un léger côté exotique (ananas, mangue). Pas encore de notes rôties ou de noix, un Sauternes encore jeune.

Bouche : Equilibre réussi entre le sucre (très présent, vin très liquoreux comme beaucoup de 2002 et très gras) et l'acidité, belle matière, beaucoup de miel et de fruits. Une petite touche florale également.

Finale : bonne longueur, assez fraîche et grasse. Les fruits sont un peu plus confits désormais.

Note : 17,5/20 Très bon Sauternes qui tiendra longtemps, dans une année pourtant réputée difficile, surtout derrière 2001, mais Guiraud s'en est extrêmement bien sorti.

guiraud

Informations complémentaires : On peut voir Xavier Planty, le vigneron du domaine dans cette vidéo : http://www.obiwine.com/Comprendre-Sauternes-avec-Xavier-Planty-Chateau-Guiraud-Episode-14-25_v121.html. Sur son site Internet, il décrit ainsi le 2002 (65% sémillon, 35% sauvignon) : "Il est puissant, riche, très typé avec des arômes de frangipane, de fleurs blanches, d'orange et de zestes d'agrumes. Les épices du botrytis se révèlent à travers des notes de thé vert et de poivre. Un bel équilibre acidité, gras, longueur."

 

Goûté lors du GT 2013 :

Guiraud - Sauternes 2009 : déjà bien doré et presque ambré, un peu fermé au nez, bouche classique (miel, fruits jaunes), manque un peu d'acidité. TB-.

 

Guiraud – Sauternes 2001 : or profond, nez très marqué par le safran, la nougatine, abricot, ananas, coco ?, en bouche beaucoup de safran aussi, très épais, un peu d’acidité à l’attaque mais qui disparaît vite, le vin devient vite lourd. Bonne longueur, mais finale un peu lourde et vite écœurante. A revoir dans quelques années peut-être, mais en l’état je préfère 2002. B+.

 

Posté par tomy63 à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Yannick Amirault (Bourgueil) ***

Yannick Amirault - Bourgueil Le Grand clos 2009

 Couleur : robe sombre, contours un peu violacés

Nez : encore un peu fermé, notes de réduction, le vin est dans une phase ingrate dirait-on, un peu trop jeune. Quelques fruits se laissent percevoir, aussi bien rouges que noirs (cassis, mûre, framboise).

Bouche : entrée assez vive, vin puissant, avec des tannins encore assez fermes qui devraient s'assouplir avec le temps. Beaucoup de matière. On rerouve les fruits du nez, avec un peu d'épices et un côté mentholé qui laisse le vin assez frais.

Finale : bonne longueur, tannins un peu asséchants.

Note : 15/20 Bon potentiel, encore trop jeune, à revoir dans 5ans.

P1020618

 

Informations complémentaires : Yannick a repris les vignes de son grand-père en 1977, il est aidé par son fils Benoît depuis 2003. Il possède aujourd'hui 13ha sur Bourgueil et 6 sur St Nicolas de Bourgueil. La cuvée Le Grand clos provient de vignes de 50ans, sur 3 ha, avec des sols argileux à silex (terrasses sableuses pour les cuvées La Source, La Mine et La coudraye et sols argilo-calcaires pour La Petite cave et Les Malganes). Comme a beaucoup d'endroits en France 2009 a été une réussite au domaine avec beaucoup de chaleur, vendanges le 5 octobre, et des vins structurés, riches et puissants, comme en 2005.

 

Posté par tomy63 à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

To Ol (Danemark) ****

To Ol

To Ol est une brasserie danoise qui a vu le jour en 2010 grâce à Tobias Emil Jensen et Tore Gynther. Leur professeur n'est autre que Mikkel Borg Bjergso (Mikkeller) qui s'est lancé en professionnel en 2005 quand les brasseurs de To Ol commençaient en amateur.

 

To Ol Reparationsbajer American IPA 5,8% (amarillo, centennial, nelson sauvin)

Couleur : ambrée clair.

Nez : très fermé malheureusement, peut-être un problème de conservation, de transport ou de fraîcheur. L'IPA est fragile.

Bouche : très éxubérante, tout le contraire du nez, sur le citron et le pamplemousse principalement, un peu de fruits exotiques aussi (mangue surtout), un peu de sève et une belle amertume. C'est une bière assez légère, facile à boire.

Finale : longue, amère, sur les agrumes et la sève de pin, très désaltérante.

Note : 16,5/20 dommage que le nez soit en retrait. Encore disponible sur bière-révolution.

totol

 

To Ol - First Frontier IPA 7,1% : (houblons warrior, simcoe, centennial), couleur or pâle, mousse bien présente pour une IPA, très beau nez sur la résine, les agrumes, beaucoup de pamplemousse, quelques notes de fruits exotiques. Bonne ampleur en bouche, assez légère, très fruitée (surtout du pamplemousse encore), pas de caramel ici, texture un peu épaisse très agréable, bonne carbonatation. Finale de bonne longueur, amère, sèche mais pas trop, fruits frais, résine. Une très belle IPA. Note 17,5/20.

to ol first

 

To Ol - Dangerously close to stupid IPA 9,3% : (citra et centennial)  Imperial IPA puissante mais avec beaucoup de fruit, surtout impressionnante par sa texture crémeuse, grosse amertume parfaitement intégrée, belle longueur. Superbe. Note : 18/20.

 

Posté par tomy63 à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2012

Brora *****

Brora

Création : 1819 sous le nom de Clynelish puis fermeture de 1969 à 1975 et réouverture de 1975 à 1983 sous le nom de Brora

Situation : Northern highlands

Propriétaire : Diageo

brora distil

 

Brora 30ans 1st release (2002) 3000bts 52,4%

Couleur : or pâle.

Nez : très expressif, beaucoup de miel, de cire, très légère tourbe, citron, orange, mirabelle, pomme, quelques notes fermières et un peu d'épices aussi (poivre). Le verre vide est superbe, il laisse une tourbe citronnée légèrement sucrée et fruitée.

Bouche : texture plus sèche que la 8e release, superbe ampleur aromatique mais assez doux en fait. Beaucoup de fruits (citron, orange, abricot...), plein de cire et de miel, tabac, foin, poivre, noisettes... légère fumée aussi. Un tout petit peu sucré aussi, très complexe et très facile à boire à la fois.

Finale : très longue, un peu plus épicée, fermière, un peu plus de tourbe, moins de fruit.

Note : 92/100. Très bon Brora, même si ce n'est probablement pas le plus fermier. (Noté 91 par Serge, 91,54 sur Whiskybase)

brora

 

Brora 30ans OB 3rd Release 2004 56,6% bt 1442/3000

Couleur : or pâle.

Nez : plus discret que la 4e release mais plus de finesse, un peu de tourbe (entre la 1e et la 4e R.), miel, beaucoup de cire, mirabelles, agrumes confites, et un léger côté fermier (mais il m'a semblé moins évident que ce à quoi je m'attendais. Le sample provenait d'une bouteille ouverte depuis assez longtemps, le whisky semble s'être assagi, plus que la 4e release ouverte depuis moins longtemps sûrement).

Bouche : plus fruitée que la 4e release, plus facile à boire, moins puissante, un peu sucrée (moins que la 1e release), beaucoup d'agrumes (surtout du citron), un peu d'épices (mais moins de poivre que la 4e R.), cire, vanille. Une version assez classique. La quintessence du Bora 30ans ?

Finale : très longue, cire, citron confit, légère tourbe...

Note : 94/100. Le meilleur Brora 30ans officiel. (Noté 95 par Serge, 94,1 sur Whiskybase).

brora 3d

 

Brora 30ans OB 4th Release 2005 56,3%

Couleur : or.

Nez : s'ouvre sur une tourbe un peu citronnée, bien plus "Islay" que les autres Brora, avec un côté camphré, iodé, fumée de barbecue, bacon, caoutchouc, café (un peu de sherry ?),

Bouche : très puissante mais l'alcool est bien intégré, grosse ampleur, en met plein la vue, on retrouve les arômes du nez mais aussi un peu de vanille, agrumes confites, noisette, poivre.

Finale : très longue, tourbée, iodée, encore plus de poivre.

Note : 93/100. Très bonne version, plus proche d'Islay, qui en met plein la vue, un peu moins de finesse que la 3e Release. (Noté 94 par Serge, 93,4 sur Whiskybase).

brora 4th

 

Brora 30ans OB 8th release 2009 53,2%

Couleur : or pâle.

Nez : les notes fermières que j'attendais sont très discrètes (on est loin des odeurs d'étable des précédentes versions de 30ans OB), on est sur du fruit (citron, prune, pomme, poire...), beaucoup de cire, un peu de vanille, un côté végétal et légèrement médicinal.

Bouche : très légère fumée, de la minéralité, et toujours de la cire et du fruit, un peu de poivre également. Texture assez grasse.

Finale : longue, légèrement tourbée et épicée.

Note : 90/100 Un Brora 30ans plutôt soft, qui a un peu moins de charme et d'originalité que les autres versions (plus de foin, de moutarde, de cuir, de crottin...)

brora 30

 

Brora 35ans OB 12th Release 1977-2013 49,9% 2944bts

Couleur : or.

Nez : légère tourbe, citron, beaucoup de cire, pomme, abricot, mirabelle, quelques notes fermières (foin) mais moins "sales" que dans les 3e et 4e releases.

Bouche : puissante, alcool parfaitement intégré, beaucoup d'ampleur, très fruitée, à la Clynelish, cire, mirabelles, citron, agrumes, un peu acidulée, un côté iodé bien marqué, du poivre, un côté minéral, ça n'en finit pas. Très légèrement tourbé et encore moins fermier qu'au nez.

Finale : très longue, beaucoup de cire, fruits, herbe coupée.

Note : 94/100. Encore un excellent Brora, bien plus "clean" que les premières versions, mais tout aussi bon. (Noté 93 par Ruben, 95 par Serge).

brora 35

 

Brora 1981-2006 24ans Ian Mc Leod Chieftain's cream sherry butt 1522 46% : 87/100. Bien marqué par le sherry, on ne sent pas les caractéristiques de Brora, fruits confits (orange, abricot) et fruits secs, bois, épices, très légère fumée. Finale assez brève.

bror chiefta

 

Brora 1982-2003 20ans Rare Malts 58,1% : 90/100. Goûté à l'aveugle grâce à Jean-Marc, je serais plutôt parti sur Clynelish, pas de tourbe, pas de notes fermières, mais de la cire, du miel, beaucoup de minéralité, et du fruit (citron, pêche, pomme, poire...). Bonne longueur.    Regoûté plus tard : couleur or, nez peu expressif au départ, beaucoup de cire, miel, vieux meuble. Bien mieux en bouche, grosse ampleur, mirabelle, citron, notes florales, miel, cire… Finale très longue, fruitée, acidulée, presque saline. Celui-là je n’en gardais pas un aussi bon souvenir. Note : 92/100.

brorarae

 

Brora 1982-2010 G&M Connoisseurs choice refill sherry butt 43% : 86/100. Couleur très pâle, on ne sent pas le sherry, très légère tourbe, un peu marin, citron, vanille, et un peu minéral. Plutôt bien fait, mais la finale est très très courte. On est loin des 30ans OB.

brora gm

 

Brora 1982-1999 G&M C.C 40% : très mou à 40%, loin des 30ans OB, profil moins tourbé et fermier. 85/100.

 

Posté par tomy63 à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2012

Markus Molitor (Allemagne) ****

Pinot blanc Wehlner Klosterberg (Moselle allemande), Markus Molitor, 2010:
Très bon pinot blanc, assez fruité, très citronné, belle tension, pas très complexe mais très facile et très frais.

Pinot Blanc Wehlner Klosterberg (Moselle allemande) 2010 vieillissement en fut de Bowmore :
Très très surprenant. Le nez est légèrement iodé et citronné. La bouche est très très acide (trop acide), finale très légèrement tourbée, saline et citronnée. Expérience intéressante, dommage qu'il y ait autant d'acidité en bouche.

Bowmore (car il fallait le goûter quand même), d'un forum allemand, 13 ans, 54° :

Bowmore un peu trop alcooleux, qui fait assez jeune, iodé, citronné, légèrement tourbé.

markus_m

 

Markus Molitor - Riesling Erdener Treppchen Kabinett 2014 : robe paille, nez sur le citron, le pamplemousse, un petit côté végétal (écorces d’agrumes) qui était un peu plus marquée le lendemain, pas de pétrole ici. La bouche est minérale, tendue, citronnée, salivante, une impression d’une dizaine de grammes de résiduel qui lui ajoute de la gourmandise, facile à 10,5%, manque juste d’un poil de longueur pour être un très grand vin. Rapport q/p incroyable (environ 13€). TB+.

 

Posté par tomy63 à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Braeval *

Braeval (Braes of Glenlivet jusqu'en 1995)

Création : 1973 (fermée en 2002 et réouverte en 2008)       Situation : Speyside      Propriétaire : Pernod Ricard

braeval distill

 

Braeval 1989-2009 Carn Mor Vintage collection hogshead n° 997 46%

Couleur : or pâle.

Nez : très long à s'exprimer, même après quelques minutes et un peu d'eau. On sent un peu de céréales, d'herbe coupée, du citron, de l'orange et du miel dans le fond.

Bouche : Plus expressive et plus intéressante, avec une texture un peu crémeuse et agréable. Très doux et facile à boire. Sur les arômes du nez, puis avec de l'eau le whisky devient plus fruité, un peu de poire désormais mais aussi une amertume un peu gênante en fin de bouche.

Finale : longueur moyenne.

Note : 82/100. Le nez n'offre rien malheureusement, sinon la bouche était plutôt agréable.

braeval_carn

 

Braes of Glenlivet 1997-2013 Cadenhead Small Batch 46% bourbon cask : couleur paille, nez sur les céréales, les fruits verts, un peu alcooleux. Bouche de jeune speysider classique, céréales, fruits verts, vanille, un peu d'amertume. Longueur moyenne, finale très amère. Un peu déçu par ce whisky, bien en-dessous des autres Cadenhead Small batch. Même eux ont eu du mal à trouver un bon Braeval. Note : 81/100.

braes

 

Posté par tomy63 à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2012

Mas Laval (Aniane) ***

Mas Laval - Les Pampres 2010 (Vin de pays de l'Hérault)

 Couleur : rouge grenat.

Nez : sur les fruits rouges et noirs (plutôt cerise, groseille, cassis, mûre), avec des épices typique de la garrigue (thym, poivre...)

Bouche : Une bonne puissance, un peu de matière, des tannins présents mais bien intégrés. On a aussi un léger boisé. Un peu plus de fruits noirs désormais, et un peu plus de poivre également.

Finale : longueur correcte, très fruitée.

Note : 15,5/20. Un super rapport q/p, une référence dans le Languedoc à moins de 10€.

mas_laval_les_pampres

 

Informations complémentaires : cépages 50% syrah, 20% grenache, 15% mourvèdre, 15% carignan. Sols calcaires avec des galets roulés pour la syrah et les grenaches, sol argilo-sableux pour le mourvèdre. Elevage 6 à 8 mois en foudre et barrique, chaque cépage est vieilli séparément, l'assemblage se fait après 6 mois.

 

Posté par tomy63 à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rieussec (Fargues) ****

Château Rieussec - Sauternes 1970

 

Le bouchon est mal serré dans la bouteille et entièrement imbibé. A l'ouverture il se casse en deux, une moitié tombe dans la bouteille mais sans s'effriter.

Couleur : ambre foncé

Nez : fruits cuits et fruits confits, raisins de corinthe, pâte de coing. Ca manque un peu de fraîcheur, mais le vin est encore bon.

Bouche : assez puissante, un côté "porto blanc". Elle n'est pas très liquoreuse, même plutôt sèche. On est encore sur des fruits confits et des fruits secs. Un peu de noix également. Ca manque de fraîcheur là aussi, un peu plus d'acidité aurait fait du bien.

Finale : bonne longueur, la noix est encoe plus présente désormais. Une petite touche d'épices également.

Note : 17/20 Le vin manque un peu de fraîcheur, je préfère les Sauternes un peu plus jeunes et acidulés (pas trop non plus). Il était quand même grand temps de le boire.

rieussec

Informations complémentaires : Le domaine Rieussec est classé premier cru en Sauternes dans le classement de 1855. Il a été racheté en 1984 par les barons de Rothschild (Lafite) et s'étend aujourd'hui sur 110ha dont 68ha de vignes. Les vins sont élevés entre 18 et 26 mois en fûts de chêne, dont 50 à 55% de bois neuf. Cépages 90% sémillon 7% sauvignon 3% muscadelle pour l'année 1970.

 

Posté par tomy63 à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bowmore *****

Bowmore

Création : 1779             Situation : Islay           Propriétaire : Morrisson Bowmore (Suntory)

 bowmore_dist

 

Bowmore Legend 40% : Note 80/100. Pas très complexe mais très facile à boire, très doux, un peu sucré, caramel, assez marin, très légèrement tourbé, un peu citronné aussi. Finale moyenne.  

legend

 

Bowmore 12ans OB 40%

Couleur : or clair

Nez : assez simple, sur le sel et une tourbe légère, un peu citronnée.

Bouche : c'est très léger, ça manque de puissance, toujours cette légère tourbe, du citron, de l'orange confite, un peu de sucre et de caramel aussi.

Finale : longueur moyenne, sucrée.

Note : 81/100 Un whisky très simple mais facile à boire.

bowmore_12

 

Bowmore 15ans OB Darkest 43% (sherry finish)

Couleur : ambrée

Nez : mélange de sherry (oranges confites surtout, un peu de fruits secs aussi et du caramel) et de tourbe/iode. Semble très sucré.

Bouche : en effet le sucre est bien là, c'est très facile à boire au début mais ça devient assez vite écoeurant. Beaucoup d'iode, de l'orange, du caramel, un peu de moka et de noisette. Assez simple.

Finale : longueur correcte, sucrée.

Note : 84/100 Whisky gourmand, très agréable à boire sur les premières gorgées, mais il vaut mieux s'arrêter là.

bowmore_15

 

 Bowmore 15ans Laimrig batch 3 53,7%

Couleur : ambre clair.

Nez : un peu d'alcool à l'ouverture de la bouteille, a besoin de s'aérer un peu. Le sherry est bien présent : chocolat, fruits secs, orange, fruits rouges, cerises, noix, épices. Assez peu tourbé, marin mais moins que la plupart des Bowmore. Le sherry passe devant.

Bouche : puissante, peu tourbée, un peu de sucre mais moins que dans le 15ans Darkest. Notes de cacao, fruits rouges, orange, fruits secs, fruits acidulés, un léger côté bois vernis, épices (girofle ?). Le sel de Bowmore est plus présent qu'au nez mais reste au second plan. Lors d'une seconde dégustation quelques moi plus tard, la tourbe était encore plus discrète, le whisky moins marin, plus boisé, plus sec, avec plus de fruits secs mais moins de cerises noires.

Finale : longue, puissante, chaude, le côté marin a encore progressé légèrement.

Note : 88/100. Un beau sherry/marin, même si le sherry passe devant. Il a la complexité, la longueur qu'il manquait au Darkest sans être écoeurant.

laimrig

 

Bowmore Devil's cask 2013 10ans First fill sherry casks 56,9% : Note 86/100. Nez assez expressif, puissant, un côté vernis, assez marqué sherry, pas très tourbé ni très iodé, du classique, beaucoup de caramel, un peu de chocolat, quelques épices. Assez simple. Bouche puissante, vive, caramel, chocolat, pas très fruitée, assez simple, fait un peu jeune, mais l'alcool est bien intégré. Finale de bonne longueur. Très légèrement déçu en le comparant au Laimrig, c'est bien fait mais un peu simple, ca manque de fruit, on voit que ca n'a que 10ans. Mais bon c'est plus ou moins ce qu'on peut attendre d'un 10ans brut de fût.

bowmore devil

 

Bowmore 18ans OB 43% : Note : 82/100. Un peu plus de rondeur que le 12ans mais dans le même esprit. Assez peu de différence au final.

bowmor18

 

 Bowmore Cask Strenght old label 56%

Couleur : vieil or.

Nez : assez peu tourbé, quelques notes marines, un peu de violette déjà.

Bouche : très portée sur la violette, sucre, caramel, fruits confits, un peu de tourbe et de sel, puissant mais alcool bien intégré.

Finale : longue, un peu de chocolat, beaucoup de violette.

Note : 83/100. Un whisky trop porté sur la violette à mon goût, mais certains apprécieront.

bowmor

 

Bowmore 10ans OB Tempest batch 1 55,3%

Couleur : or

Nez : beau mélange bien équilibré d'iode, d'une tourbe légère et de nots fruitées (citron, un peu de pomme et de poire). On a aussi un peu de vanille et d'amande, et un côté floral (violette ?) qu'on perdra en bouche.

Bouche : alcool très bien intégré, toujours sur cette tourbe citronnée et vanillée, pas très complexe mais très bien faite. L'ajout d'eau est à éviter ici, on perd en fruit et on sent un peu de bois, d'herbes et d'épices. Le haut degré d'alcool fait beaucoup de bien par rapport aux versions OB dilués.

Finale : bonne longueur et bel équilibre.

Note : 86/100 Excellente version, puissante et facile à boire en même temps, bien équilibrée, et un très bon rapport q/p.

bowmor_tempest

 

Bowmore Dusk 50% (claret finish = vin rouge de Bordeaux pour les anglais)

Couleur : cuivrée à reflets roses.

Nez : en plus de la tourbe et de l'iode de Bowmore on a un côté original donné par la finition en vin : framboise et notes florales (violette ?)

Bouche : sur les fruits rouges (framboise, cerise), et les fleurs (roses, violettes), et tourbe/iode. L'alcool n'est pas très bien intégré malheureusement, c'est un peu brûlant.

Finale : longue, mêmes arômes qu'en bouche.

Note : 84/100 La finition a donné un peu d'originalité.

bowmor_dusk

 

Bowmore 100 degrees proof 2012 57,1% : Note 87/100. Bonne version avec beaucoup de fruits, une légère tourbe citronnée, un peu de bois, de caramel, de noisette (sherry ?). Très facile à boire malgré les 57%. (Noté 83 par Serge, 87,9 sur Whiskybase)

bowmor100

 

 Bowmore Springtide 2012 1st fill oloroso sherry casks 54,9%

Couleur : ambre clair.

Nez : un peu fermé, un peu d'alcool au départ, pas très expressif même après quelques minutes d'ouverture. Quasiment pas de tourbe au nez, notes iodées assez discrètes, notes de sherry, plutôt d'agrumes, beaucoup d'oranges, on ne dirait pas un 1st fill.

Bouche : puissante, beaucoup plus marine que le nez mais toujours peu de tourbe. Beaucoup d'orange, un peu de citron, fruits secs et épices, mais on n'a pas vraiment le côté chocolaté du sherry.

Finale : longue, puissante, sel, orange, épices.

Note : 88/100. Un Bowmore peu tourbé, légèrement marqué par le sherry, avec beaucoup d'orange. Bien fait, mais mauvais rapport q/p. (Noté 75 par Serge, moyenne whiskybase : 89,9)

bowmore springt

 

Bowmore 12ans OB Dumpy bottle 1980's 40%

Couleur : or.

Nez : magnifique ! un des plus beaux nez que j'ai jamais rencontré (il vaudrait bien 95/100). C'est plein de fruits tropicaux (ananas, pamplemousse, mangue, litchi, fruits de la passion), avec un côté floral aussi, une très légère tourbe et un peu d'iode. Très très loin des 12ans actuels.

Bouche : malheuresement le faible taux d'alcool et le fait que ce soit une vieille bouteille se sentent bien, les arômes ne restent pas très longtemps, c'est un peu mou. Sinon on a beaucoup de rondeur et de fondu, la tourbe est très légère, on a encore un peu de fruits exotiques et des agrumes aussi.

Finale : très courte.

Note : 91/100 Difficile de noter un tel whisky, mais il vaut le détour rien que pour le nez.

bowmor_dumpy

 

Bowmore 1998-2008 9ans Daily Dram Womb Ore 46%

Couleur : très pâle.

Nez : très fruité pour un jeune Bowmore, beaucoup de pomme, de poire et de citron. Toujours tourbe et iode.

Bouche : assez douce et crémeuse, mélange de tourbe et d'une corbeille de fruits frais (pomme, orange).

Finale : assez douce encore, la tourbe l'emporte légèrement.

Note : 86/100 Très bon jeune Bowmore qui se boit tout seul, plus fruité que la moyenne.

bowmore_womb

 

Bowmore 1995-2010 15ans Daily Dram oloroso sherry butt 45%

Couleur : ambre clair.

Nez : un mélange bien maîtrisé entre les arômes du sherry et le côté marin typique des Bowmore : un côté frais et fruité (oranges, pommes), sucré (mais moins que le Darkest) ainsi que des noix et du chocolat, et un côté marqué par le sel et la tourbe.

Bouche : dans le prolongement du nez, l'orange domine les autres fruits, mais elle est bien équilibrée avec le sel et une tourbe végétale (sous-bois ? humus ?)

Finale : longue, pas vraiment d'arômes en plus.

Note : 89/100 Un excellent sherry marin, bien équilibré.

bowmor_95dd

 

Bowmore 1989-2011 21ans Daily Dram 48,1% : Note 88/100. Version très portée sur le côté iodé de Bowmore, beaucoup de sel, de coquillages... et légère tourbe citonnée. Un petit côté médicinal aussi. J'aime beaucoup personnellement.

bowmor_89dd

 

Bowmore 1997-2012 15ans The Whisky Agency Sea life ex-bourbon barrel 53,9% : Note : 88/100. Nez très ouvert et très citronné. Beaucoup d'iode et beaucoup d'agrumes de mémoire. Je ne me rappelle pas d'un goût de gentiane très prononcé contrairement à Serge Valentin, mais il faudrait regoûter dans de meilleures conditions. En tout cas il m'a paru très accessible et très facile à boire.

bowmor_97sea

 

Bowmore 1993-2010 16ans Whisky Agency Perfect Dram bourbon hogshead 222bt 53,8%

Couleur : or pâle.

Nez : s'ouvre sur la tourbe, le sel et le côté marin classique de Bowmore, puis énormément de fruits, du citron, des agrumes et un peu de poire. Très beau.

Bouche : alcool bien intégré, un peu de vanille désormais, on retrouve le mélange marin/fruité du nez avec un côté exotique en plus (pamplemousse, mangue ?). L'eau augmente le côté fruité.

Finale : très longue avec un peu de minéralité.

Note : 90/100. Un excellent Bowmore, très fruité, comme la plupart des 1993 bourbon.

bowmor_perfect

Bowmore 1993-2010 Thosop cask 477 53,7%

Couleur : entre paille et or pâle.

Nez : long à s'ouvrir, un peu alcooleux d'abord. Sur la tourbe et l'iode avec un peu de foin et de vanille pendant 30 minutes environ. Puis les fruits aparaissent, beaucoup de fraîcheur, des agrumes, un peu de kiwi, c'est bien mieux désormais.

Bouche : comme au nez, il faut une longue ouverture pour que l'alcool disparaisse. Comme au nez, mélange de tourbe, de sel et d'orange, de citron, de fruits frais (mais moins que dans le Whisky agency). Facile à boire, frais, légèrement sucré, un peu gras. Lors d'une dégustation il me paraît beaucoup plus fruité, plein de fruits exotiques, beaucoup de vanille aussi, l'ouverture lui a fait du bien.

Finale : très longue, toujours fraîche, une pointe d'épices aussi désormais.

Note : 91/100. Un Bowmore très bien fait, après quelques mois d'ouverture c'est beaucoup mieux, très exotique.

bowmore_thoso

Bowmore 1989-2011 21ans Silver Seal 46% : Note 88/100. Assez marin, pas très fruité, de mémoire proche du 1989 DD.

bowmor_sseal

 

Bowmore 1989-2011 21ans Thosop Import for whiskysite bourbon hogshead 51,2% : 90/100. Une version qui a le côté très marin du 1989 daily dram mais avec plus d'agrumes et légèrement tropical. Un peu mieux.

bowmor_thos

 

Bowmore 1995-2009 14ans MoS Club refill sherry butt n°113 56,7%

Couleur : ambre clair.

Nez : mélange très bien équilibré entre la tourbe/iode et beaucoup de fruits du sherry (abricots secs, oranges confites, pamplemousse, mangue ?), un peu de noix également.

Bouche : très douce pour 56%, alcool très bien intégré, c'est un peu sucré et vanillé, très gourmand mais sans être écoeurant. Toujours un bon côté marin, des fruits jaunes et quelques fruits exotiques.

Finale : longue, sur les agrumes (mais plutôt en fruits secs) et un peu de noisette.

Note : 90/100 Excellent Bowmore, on dirait qu'il y a beaucoup de bons Bowmore 1995 sherry chez Malts of Scotland.

bowmor_mos

 

Bowmore 2001-2012 10ans Creative Whisky Company Exclusive casks PX finish cask n°22 56,2%

Couleur : ambrée

Nez : un peu trop marqué par l"alcool qui masque les arômes. Dans le fond on décèle le côté marin attendu : tourbe, sel, coquillages, le tout mêlé à des fruits secs et aux épices du sherry.

Bouche : assez sèche, le bois est présent, beaucoup d'oranges confites mais surtout du caramel et du sucre brun, beaucoup trop de sucre. Par contre l'alcool est bien intégré.

Finale : longue, sucrée et vite écoeurante.

Note : 82/100 Dommage qu'il y ait autant de sucre, mais les premières gorgées se boivent très facilement.

bowmor_cwc

 

Bowmore 1974-2012 LMDW Artist cask 3842 51,8% : Note 86/100. Dégustation assez rapide mais ce whisky ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, loin de là, assez fermé au nez, une tourbe citronnée, des agrumes, de l'iode... en bouche, un bon petit Bowmore en fait... à plus de 1000€ quand même !

bowmore_artis

 

 Bowmore 1997-2012 The Whiskyman "It's only single malt..." 53,8%

Couleur : paille.

Nez : assez classique, sel, coquillages,algues, légère tourbe citronnée, vanille, assez expressif. Très agréable.

Bouche : on retrouve les arômes du nez, assez simple mais agréable. Très légèrement sucrée, facile à boire. A peine plus de tourbe désormais.

Finale : toute petite pointe d'amertume mais rien de gênant, tourbe citronnée, iode.

Note : 87/100. Un Bowmore classique, simple mais bien fait. (Noté 88/100 par Ruben).

bowmore wm

 

Bowmore 2001-2012 11ans Maltbarn Ex-sherry butt 53,6%

Couleur : or profond.

Nez : très expressif, presque "raccoleur" joli tourbe, très marin, orange, pommes caramélisées, un léger côté un peu plus "sale" dans le fond, champignons, huile, bacon.

Bouche : superbe texture huileuse, bonne puissance, alcool parfaitement intégré, beaucoup d'ampleur, très facil à boire, grosse tourbe, très maritime, légèrement sucrée, beaucoup d'orange, un peu de citron, assez simple mais très efficace. Ca fait un peu plus vieux que 11ans mais on n'a pas non plus le fruit des Islays des 70's (contrairement à ce qu'écrit Serge).

Finale : longue, tourbe, iode, orange.

Note : 89/100. Pas le plus complexe, mais encore un jeune Bowmore très convaincant, avec une superbe texture surtout. ( Noté 88 par Ruben, 90 par Serge).

bowmore mb

 

Bowmore 1970-2010 40ans SV Rare Reserve Oloroso sherry butt n°4686 51,5%

Couleur : ambre foncé.

Nez : beaucoup de vernis, le reste est bien caché, très balsamique, bois, chocolat, fruits secs (dattes, raisins), menthol ?, avec de l'eau moins de vernis mais très peu expressif.

Bouche : bien mieux, très épaisse, beaucoup de fruits rouges (fraises, cerises), fruits cuits (prunes), très légèrement vernie, beaucoup d'épices, bois, noix, orange, confiture d'abricot, mandarine, toujours beaucoup de vinaigre balsamique, pas très sec pour un oloroso. On a un côté fruits sucrés/acidulés qui rend le whisky très gourmand et facile à boire. Avec de l'eau les agrumes sont encore plus présents. Petite pointe iodée, pas de tourbe. Fantastique !

Finale : très bonne longueur, fruits rouges, agrumes, chocolat, épices, bois.

Note : 92/100. Dommage que le nez soit vraiment très vernis, la suite est grandiose.

bowmor

 

Bowmore 2002-2012 Van Wees The Ultimate Bourbon barrel#800012 58,8% : couleur paille, nez iodé, légèrement citronné, très fumé, thè noir, lapsang souchong. Bouche puissante, là aussi le Lapsang domine nettement, c'est pas très équilibré mais beaucoup de charme, un peu de vanille et d'iode. Pas très complexe. Finale très longue. Note : 86/100.

bowmor

 

Images of Islay Round Church of Bowmore MOS 1995-2013 53,2% 178bts

Couleur : ambrée.

Nez : bien marqué par le sherry, légèrement tourbé pour un Bowmore, mais très iodé, sur l'orange, le sucre brun, la prune, les fruits secs, la noisette. Assez clean.

Bouche : douce, gourmande, sucrée, typée PX, très salée, légèrement tourbée, beaucoup d'orange, caramel, cassonnade, quelques épices, un peu de fruits rouges. Facile mais assez simple, elle a un petit côté Laph PX.

Finale : bonne longueur, peut-être un peu trop sucrée, elle peut devenir écoeurante assez vite je pense, très iodée.

Note : 87/100. Un Bowmore sherry facile et gourmand, peut-être un peu trop sucré et pas assez tourbé pour rivaliser avec les meilleurs peaty/sherry.

images of islay

 

Bowmore 1990-2013 22ans W&M Barrel selection PX Casks 3321-3350 46,8% : (Witch 2014) pas trop puissant pour une fois chez W&M, mais très soufré. A regoûter dans d'autres conditions cependant car le soufre des whiskys précédents a pu marquer le verre . 80/100.

 

Bowmore Black Rock 40% : belle couleur ambrée, mais très caramel, sucré, très court, peu marin et peu tourbé. 80/100.

 

Bowmore 1972-1990 Samaroli 43% : couleur or profond, nez expressif, sur les agrumes, les fruits exotiques bien mûrs, cuir, café, toffee, champignons, terre, légère tourbe, le tout très bien fondu par l'OBE. Bouche très douce et très fondue, texture épaisse, marquée par l'OBE, légèrement tourbée, beaucoup d'agrumes et de fruits exotiques (mandarine, mangue...), épices, café, iode... C'est un peu mou, mais d'une facilité incroyable. Finale moyennement longue, même si c'est plutôt bien pour 43%, légèrement saline, fruitée, notes de sous-bois. Un whisky d'une autre époque, sûrement bien aidé par l'OBE, qui manque juste d'un peu de punch. Note : 93/100.

bowm sam

 

Bowmore 1998-2013 15ans TWA stamp 52,1% : couleur or profond, nez sucré, légèrement iodé et tourbé, chocolat, orange, un peu de sous-bois et de tabac. Bouche douce, gourmande, un peu sucrée, facile, moyennement épaisse, chocolatée. Longueur moyenne. Un whisky très facile, un peu trop peut-être. Note : 87/100. (Noté 87 par Ruben, 89,9 sur Whiskybase).

bowmor wa

 

Bowmore 1995-2008 13ans SmoS Cask 419 56,4% : couleur ambrée, nez bien marqué sherry, fruits rouges, agrumes, café, chocolat, sous-bois, cuir, tabac, fumée, un côté métallique aussi (déjà de l’OBE ?). Bouche à la texture épaisse, chocolat, praliné, agrumes, cire, belle ampleur. Finale longue, fruit un peu exotique, épices. Note : 91/100. (Noté 91 par Ruben, 90 par Serge, 89,6 sur Whiskybase).

bowmor smos

 

Bowmore 1999-2013 SV ucf bourbon barrel cask800290 orange label : tourbe très légère au nez, notes citronnées, iodées et agrumes. Bouche vanillée, citronnée, iodée, un peu plus de tourbe en fin de bouche, frais, assez fin et acidulé. Longueur moyenne. Très sympa, dans un style plus « nature » que les OB. Note : 84/100.

 

Bowmore 2001-2014 13ans W&M PX sherry casks 20118-20122 48% : couleur or profond, nez tourbe, cendre, un peu de sherry, noisettes, agrumes. Bouche acidulée, citronnée, légèrement tournée et chocolatée, assez bonne ampleur, pas trop sucrée, peut-être un peu jeune. Bonne longueur. Note : 86/100.

 

Bowmore BW5 Elements of Islay 50,2% : un Bowmore bien iodé, moyennement tourbé, légèrement minéral, bien fruité, citronné surtout, un peu exotique dans le fond, assez léger, très facile à boire, assez bonne longueur. Note : 89/100. (Noté 89,9 sur Whiskybase).

 

Bowmore 30ans Sea dragon bottled 2006 43% : couleur ambrée, nez ultra fruité, très exotique, mangue, ananas, passion, kiwi, papaye… mais le tout très fondu par ce qui semble déjà être de l’OBE avec une pointe de toffee. Derrière tout ça une fine fumée très légèrement fermière. La bouche ressemble au nez, très facile à boire, douce mais avec une bonne ampleur pour du 43%. Finale longue, le fruit est toujours là, petite touche fumée et saline. C’est très grand même si bien sûr on se dit qu’en brut de fût ce serait encore mieux. Joyeux anniversaire Pat ! Note : 93/100.

BowmoreSeadragon

 

Bowmore 1996-2011 15ans Wilson & Morgan sherry butt 960005 57,3% : couleur ambrée, nez expressif, beau peaty/sherry bien équilibré avec du chocolat, toffee, barbecue, bien marqué cuir, tabac, caoutchouc, réglisse, épices. Bouche puissante, vive, chaleureuse, sur le chocolat, la tourbe, le sel, le cuir, le tabac, le poivre, les fruits secs. Finale longue, salée, poivrée, chocolatée. Encore un beau Bowmore sherry, complexe et puissant. Note : 90/100.

bowmore 1996 wilson & morgan

 

Bowmore 2001-2014 TWA with 3 Rivers Tokyo refill hogshead 50,9% 272bts : couleur paille, nez très frais, légèrement végétal, citronné, très marin, légèrement tourbé. Idem en bouche, assez douce, fine, citronnée, fraîcheur végétale bien équilibré par une pointe de sucre et de fruits confits. Finale de longueur moyenne mais très agréable, sur la cendre, le sel, les algues. Note : 88/100.

bowmore 2001 twa

 

Bowmore 9ans Sherry Cask 40% : couleur ambrée, nez sympa, très légèrement tourbé et iodé, agrumes, fruits secs (raisins), chocolat, toffee, céréales, un peu de plastique/vernis, tabac. Bouche un peu trop douce à 40% mais facile à boire, un peu plus de tourbe qu'au nez, plus de tabac et de cuir, mais moins d'agrumes et de céréales, du chocolat, du toffee, ni trop sucrée ni trop sèche, le côté vernis a disparu. Longueur moyenne, un peu d'iode, de cendre, des épices. Très bon rapport q/p pour 30€ environ. Note : 85/100.

bowmore 9ans

 

Bowmore 10ans Inspired by the devil's cask 46% Oloroso & red wine barriques : Couleur ambrée, nez plus discret que le précédent, caramel, chewing-gum, fruits rouges, noix, un peu trop chimique. La bouche est plus épaisse, plus puissante que celle du précédent, mais un peu alcooleuse, toujours un côté chimique, assez sèche elle manque de gourmandise. Dans celui-ci le nez est plus tourbé que la bouche. Le côté salé de Bowmore est discret. Finale de longueur moyenne, un peu d'alcool, épices, noix. Assez décevant. Note : 82/100.

bowmore 10 inspired

 

Bowmore 1998-2013 W&M sherry butt 800040 61,3% : Un bel exemple de whisky uniquement marqué par le soufre, imbuvable. Note : 2/100.

 

Bowmore Small batch reserve 40% : robe or pâle, nez tourbé, vanillé, maritime, un peu sucré, fruits jaunes, très sympa, attaque en bouche légère très gourmande sans perdre le côté tourbé/marin, très facile à boire, finale un peu courte, on sent les 40% manque un peu de punch. Note : 85/100.

 

Bowmore 1994-2017 22ans Elixir Distillers The Single malts of Scotland Bourbon barrel 100587 52,8% : tourbe légère, côté maritime léger aussi, très pâtissier, gourmand, facile, vanillé, pas ultra fruité. Belle longueur. Note : 89/100.

 

Posté par tomy63 à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2012

Domaine Jacqueson (Rully) ****

Jacqueson - Rully 1er cru Les Cloux 2010

Couleur : robe très claire

Nez : sur les fruits rouges, bourgogne assez classique, qui pinote un peu. On trouve aussi une trame végétale assez marquée : un peu de pivoine, de ronces.

Bouche : Beaucoup de fraîcheur et d'acidité, toujours ces petits fruits rouges pas tout à fait mûrs (groseille, framboise...). Toujours un côté vert (pivoine), et quelques épices désormais. C'est assez doux (je m'attendais à un peu plus de puissance sur Les Cloux), peu tannique, ça manque un peu de matière.

Finale : assez longue, un peu sèche, joli fruité cependant.

Note : 15/20 Un Bourgogne assez classique, encore bien jeune, qui a un beau fruité, mais pas la matière pour devenir un grand. Il sera vite près à boire je pense.

cloux

 

3 - Jacqueson - Rully 1er cru Grésigny blanc 2011 : Nez beurré, peut-être légèrement vanillé, très fruité, agrumes. Bouche assez grasse, bonne acidité, toujours beaucoup de fruits assez mûrs, presque de l'ananas. Très bon chardonnay. TB.

 


Informations complémentaires : le domaine Jacqueson est un domaine familial basé à Rully, aujourd'hui dirigé par Paul, son épouse Pierrette et leur fille Marie. Ils sont propriétaires de 12 hectares dont 1,3 à Mercurey et 0,8 à Bouzeron. Les vins sont vieillis en fûts (dont 25% de neuf pour les rouges et 20% pour les blancs) pendant 12 mois environ.

2010 en Bourgogne d'après le site du domaine : "Début Septembre, après un nouveau mois d'Août médiocre , la partie semblait bien mal engagée. Comme souvent, un mois de Septembre ensoleillé , chaud sans excès, a permi aux raisins de mûrir tout en conservant de bonnes acidités et de petits rendements ( la floraison ayant traîné en longueur occasionnant coulure et millerandage). Les vendanges ont eu lieu fin Septembre. CONCLUSION : Nous avons produit un millésime d'un grand classicisme, pur, harmonieux, riche, de garde avec pour les vins rouges une réussite presque supérieure à 2009 . LE RESULTAT : Des vins avec des matières solides, de belles acidités, une bouche présentant un beau volume avec des finales longues et charnues . LES BLANCS : Le nez exprime une grande finesse d'expression, relayé par un boisé discret. La bouche est une vraie gourmandise qui allie fruité et richesse tout en ayant une remarquable longueur et une finale saline. On peut déjà envisager un beau potentiel de garde. LES ROUGES : Nez croquant sur le fruit, finement boisé. La bouche présente un beau volume avec une finale longue et charnue soutenue par la finesse des tanins."

 

Posté par tomy63 à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]