28 septembre 2012

Domaine Les Bruyères-David Reynaud (Beaumont-Monteux) ****

 Vdp des collines rhodaniennes Viognier Les Monestiers 2011

 

En tant qu'amateur de Viognier je me lance sur ce vin et sur ce domaine sur les conseils de mon caviste qui me décrit David Reynaud comme la star montante du Rhône.
En tout cas ce générique est parfaitement maîtrisé. Le nez est plutôt classique, très ouvert, aux arômes floraux et avec des notes d'abricot.
La bouche a une bonne puissance (14% quand même), de l'acidité, mais c'est très facile à boire en même temps. Ce n'est pas d'une grande complexité mais il n'y a pas de défaut non plus.
Au final, c'est un vin qui m'a donné beaucoup de plaisir à petit prix, et qui m'a donné envie d'essayer les rouges du domaine. Note : 15/20

viognier

 

Cépage : 100% viognier de 15 ans.   Elevage : 8 mois en cuve inox   Sol : argilo-calcaire     Rendement : 45 hecto/hectare

Millésime : 2011 a été marquée par un printemps précoce et sec avec une floraison vers le 15 mai, suivi d’un été frais et maussade. Les vendanges prévues pour le 18 août ont finalement débuté le 4 septembre.

 

Goûtés en salon :

- Crozes-Hermitage G. Reynaud 2011 : grosse acidité, un peu vert, poivré, B-.

- Crozes-Hemmitage Les Croix 2011 : beaucoup plus fruité, tannins plus fondus que le précédent, plus de longueur, très fruité. TB. (+- 17,5/20)

 

Posté par tomy63 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 septembre 2012

Aberfeldy ***

Aberfeldy

Création : 1896 et rénovée en 1972        Situation : Highlands sud          Propriétaire : Dewar's

aberfeldy_distillery2

 

Aberfeldy 27ans 1983-2010 Daily Dram 50%

Couleur : or pale

Nez : débute par des fruits (citron, orange, pomme, abricots secs), puis un côté floral et enfin des fruits rouges (framboises). Je ne sens pas de "craie" ni de "bougie" contrairement à Serge Valentin mais plutôt un peu de cire.

Bouche : la texture est très moelleuse et très agréable, la bouche est relativement douce, l'alcool est bien intégré. Des épices apparaissent ainsi qu'un aspect minéral et légèrement boisé. L'ajout d'eau est à éviter, il ne fait que noyer les arômes ici. On a à nouveau ce combo minéralité/tarte au citron.

Finale : plutôt longue, un peu plus sur la paille et le côté minéral que sur les fruits.

Note 89/100 : Enfin un bon Aberfeldy et un beau design en plus. Heureusement que les IB sont là.

aberfeld

 

Aberfeldy Adelphi 14ans 1983-1997 59,5% cask 942 : 88/100. Assez typique d'Aberfeldy (et des Highlands?), avec beaucoup de miel, des céréales, un peu de foin coupé, puis des fruits (poire, pomme, citron, orange). Manque un peu de longueur en finale, mais très bien réalisé sinon, sans surprises. 

 

Aberfeldy 12ans OB 40% : couleur or, nez sur le miel, la céréale, l'herbe coupée, simple mais sympa, la bouche est très douce, molle, manque de punch, mais la texture épaisse est très agréable, beaucoup de miel et de céréales, pas grand chose d'autre. Finale très courte. Un whisky moyen, surtout trop dilué, il pourrait faire une très bonne base pour un blend. Note : 79/100. (Noté 79 par Serge, 78,6 sur Whiskybase).

 

Aberfeldy 21ans OB 40% : couleur or, nez qui rappelle le 27ans Daily dram avec plus de miel encore, de la cire, des notes florales, du citron, de la pêche, très beau. Bouche en-dessous du nez, un peu molle à 40%, belle épaisseur, beaucoup de miel, des épices, moins de cire et de fruit. Longueur moyenne sur le miel, les épices. Note : 86/100.

 

Aberfeldy 1975-2000 Cadenhead Authentic collection sherry wood 57,2% : couleur ambre clair, nez expressif de sherry sur les agrumes avec beaucoup de mandarine, de pamplemousse, d'abricot, d'orange, un peu de cire et des notes végétales. Bouche puissante, dans l'esprit de Cadenhead avec une belle ampleur, sèche, fruitée, très acidulée, beaucoup de mandarine et d'agrumes, une pointe de chocolat dans le fond. Finale longue, fruitée, légèrement épicée. Un beau whisky pour les amateurs de vieux sherrys fruités. Note : 90/100.

aberfeldy 1975 cadenhead

 

Posté par tomy63 à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Witch 2011 - les photos

img5248y

img5191l

img5285u

img5302t

P1010465

P1130525

P1130528

P1130541

P1010450

P1010463

P1010466

P1010468Difficile de faire un compte rendu plus d'un an après l'événement. Ce qu'il faut retenir c'est que le witch c'est une fois par an, à La Haye, dans des bungalows au bord de la mer du vendredi soir au lundi matin, et le dimanche dans l'église autrefois (puisque désormais les master class se font directement dans le parc). Le Witch c'est aussi 25-30 copains qui amènent quelques bouteilles de whisky (voire vin, bière, sherry...) des spécialités régionales (Saint-Nectaire et Cantal pour moi) pour tout un week-end. C'est aussi l'occasion d'aller chez Van Zuylen et d'échanger des samples. Mais c'est avant tout une ambiance incroyable, de bonnes rigolades, de grands moments de convivialité autour de quelques (une petite centaine à peine) verres. Bref, l'événement à ne pas louper.

Posté par tomy63 à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Witch 2011 - les dégustations

Port Ellen 27yo 1983/2010 (46%, Speciality Drinks, Single Malts of Scotland, C#02)

Citronné, vanillé, marin. Tourbe sèche bien présente. Trop dilué. 88/100

Clynelish 33yo 1973/2007 (54.5%, Signatory Vintage, Cask Strenght, Refill Butt, C#8915)

Fruits, bublegum, fleurs, cire, miel. Doux sans être trop léger. Complexe, riche. 93/100

Glendronach 31yo 1978/2010 (51.2%, OB, Batch 2, Oloroso Sherry Puncheon, C#1040) 90/100

Glendronach 20yo 1989/2010 (53.2%, OB, Batch 2, Pedro Ximinez Sherry Puncheon, C#3315 91/100

Littlemill 21yo 1989/2010 (57.4%, The Stillman's, Cask Selection 4, Bourbon barrel 91/100

Caperdonich 38yo 1972/2011 (57.4%, Malts of Scotland, Sherry Hogshead, C#1144

Bien marqué par le sherry, beaucoup de fruits secs, léger boisé (colle à bois), de la cire... très bon dans son style. 90/100

Littlemill 20yo 1990/2010 (53.6%, Jack Wieber, Old Train Line, Bourbon cask, RN10-28) 90/100

.

Braustein 'Library Collection 11:1' (46%, OB, Oloroso Sherry)

très boisé, beaucoup trop, à mettre dans un blend. 77/100.

Miltonduff 'Mosstowie' 28yo 1970/1999 (59.6%, Cadenhead, Bourbon. 89/100.

Glenfarclas 28yo 1970/1999 (55.9%, Cadenhead, Sherry Hogshead 89/100

Littlemill 8yo (40% OB late 1990s)
Doux, patissier, fruité. Bouche légère, un peu boisée. Manque de punch. 86/100.

Glendronach 18yo 1991/2010 (51.7%, OB, Batch 2, Pedro Ximinez Sherry Puncheon, C#3182 88/100

Linlithgow 28yo 1982/2011 (46%, The Ultimate)

Très frais, sur la pomme verte et les fleurs. 89/100.

Bowmore 21yo 1989/2011 (48.1%, The Nectar, Daily Dram, Oak cask)

Tourbe très fine, plaisante, citronné et marin, bonne longueur et de la minéralité. 88/100

Longmorn 36yo 1975/2011 (46.4%, Malts of Scotland, Bourbon, C#3927)

Très fruité (fruits exotiques), bel équilibre. Finale assez longue. 89/100.

Linkwood 21yo 1989/2011 (52.4%, The Nectar, Daily Dram.

Très frais, beaucoup de poire et des fleurs blanches, agréable mais un peu trop simple : 85/100.

Laphroaig 1990/2011 (56.3%, The Whisky Agency, The Perfect Dram, Bresser & Timmer, Bourbon cask)

Bien fait. Tourbe fine.

Longmorn 44yo 1966/2011 (44.3%, Gordon & MacPhail, Reserve, Van Wees, First fill sherry butt, C#5063.

La grosse bouteille ouverte spécialement pour la cérémonie dans l'église. C'est assez fermé, un peu trop boisé. Ca commence à se réveiller après 30minutes, malheureusement nous n'avons pas beaucoup de temps ce jour là. La finale est mieux, sur les fruits secs, le moka. Petite déception au final : 90/100.

Glenkinchie 20yo (58.4%, OB, Brandy Cask, 2007)
Assez puissant, dominé par les pommes, poires. Vanille. Bien fruité, sur les fruits jaunes. Un peu de miel. Le bois est bien présent. 85/100.

Posté par tomy63 à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Jardins de Babylone - Didier Dagueneau (Aubertin) *****

Dégustés lors du salon de la RVF 2012, sur le même stand que les Pouilly-fumé de Dagueneau

Jurançon sec 2010 : un peu décevant, beau fruité, mais manque d'acidité à mon goût. B+ (+- 16/20).

Jurançon moelleux 2008 : Fantastique, très frais, fruits confits, très exubérant. TB+ (+- 18,5/20).

jardins

 

Jardins de Babylone (Dagueneau) - Jurançon moelleux 2011 : robe dorée, le nez nous amène tout de suite sur du manseng, très marqué ananas, fruits exotiques, miel, pas encore très complexe. La bouche est un modèle d'équilibre, les sucres passent tout seuls grâce à une superbe acidité, c'est frais, tendu, digeste et très long, presque salin en finale. Il a écrasé le vin précédent. TB+.

 

Posté par tomy63 à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Château Montus - Alain Brumont (Castelnau Rivière-Basse) ****

- Pacherenc sec 2009 : moyen

- Madiran 2007 : Assez léger, fruits rouges, peu tannique, peu de longueur. Moyen+

- Madiran Prestige 2002 : Un bon niveau au-dessus du précédent, plus de matière, fruits plus noirs. B

- Madiran XL 1996 : Il fait encore très jeune, très tannique, très noir, matière énorme. TB (+- 17,5/20).

- Madiran La Tyre 2005 : Encore plus de volume et de longueur que le précédent. TB+ (+- 18/20).

montus

 

Alain Brumont – Le pinot noir d’Alain Brumont 2009 : (60% fûts neufs, argiles rouges et galets roulés) Vin très puissant, alcooleux, mal équilibré, peut-être encore un peu jeune. Aucun plaisir en l’état. Moyen.

 

Posté par tomy63 à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château de Pibarnon (Bandol) ***

Pibarnon - Bandol 2008 : le nez est un peu grillé c’est assez déplaisant, mais la bouche est bien mieux, très gourmande, sur les fruits cuits mais tout en restant assez fraiche, on ne sent presque pas les tannins en entrée de bouche mais beaucoup en finale. Bien. (+- 16-16,5/20).

pibarnon

 

Posté par tomy63 à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2012

Witch 2012

Witch 2012 - devenu Whisky in the Chalet à partir de cette année.

Les commentaires sont ceux de Dagde (Thomas), il fait ça tellement bien, je n'ai changé que ceux avec lesquels je n'étais pas d'accord et j'ai donné mes propres notes sur 100.

Après quelques heures de train jusqu'à Bruxelles, Pierre nous emmène en voiture avec Dadamien jusqu'à La Haye.

Vendredi :

Glegoyne Sauternes Finish 1990/2011, 55% :

Pas fan de ces finish d'habitude. Ce fut une bonne surprise. Un nez malté, aussi bien marqué par le finish. On y trouvera du beurre, une belle amertume et de l'abricot sec. 85/100.

Il fallait à ce moment goûter les embouteillages JB pour le Witch. Tout cela pendant qu'on était encore assez alerte d'un point de vue sensoriel :

Witc6's Bottlings, Jean Boyer, 2007/2012, 64,9 %, Allt-A-Bhainne :
Le nez est sur le cake aux fruits confits, très artificiel ( j'aime pas trop). La bouche est marqué par un côté grain, une amertume desséchante, un peu de chocolat. Franchement moyen même avec l'ouverture et l'ajout d'eau. Note 83/100

Witc6's Bottlings, Jean Boyer, 2007/2012, 67%, MacDuff :
Le nez est plus tranchant, il y des relents qui se situent entre le gaz et un aspect un peu « cave » (pas désagréable). l'alcool envoie du très lourd. La bouche fait très jeune, elle aussi avec une amertume qui vient sur du malt et une pointe de chocolat. Note 83/100


MASTERCLASS 1 : DEGUSTATION VIN, WHISKY ET SON VINESKY (GERARD)

562820_10150909244448807_168542588_n


Le temps que tout le monde se réunisse, on a pris un petit retard sur le planning mais rien de préjudiciable. Le pauvre Gérard doit débuter et ce n'est pas une panacée. On est tous un peu surexcité et l'attention est fluctuante dirons-nous. Le cœur de l'histoire est l'influence d'un fut (ici sur le vin) :

Pinot Blanc Wehlner Klosterberg (Moselle allemande), Markus Molitor, 2010:
Du beurre bien intégré, des touches presque chlorées, tout cela avec un peu de citron. C'est très bon.

Pinot Blanc Wehlner Klosterberg (Moselle allemande) 2010 vieillissement en fut de Bowmore :
Très très surprenant. Le nez est sur l'algue, la saumure et le citron. Si le nez est agréable, j'ai eu beaucoup de mal avec la bouche. L'incidence du fut au nez paraît logique mais en bouche l'acidité est décuplée (une palette que je crains un peu) et la tourbe vient se poser vers la finale. Un vin clairement pas pour moi en somme.

Bowmore (car il fallait le goûter quand même), d'un forum allemand, 13 ans, 54° :

Le nez une jolie tourbe pâtissière. La bouche a une jolie composition : Sous la tourbe, se nichent encore des notes pâtissières, du
chocolat noir et du citron. 86/87.

En tout cas, ce fut une dégustation très intéressante avec une très grosse surprise quant au fut d'ex-Islay. Il y avait par contre pas mal de vent et la température était fraîche. Heureusement pour nous, la charcuterie toulousaine était de sortie. Le maître-coupeur, Cyril, nous a débité généreusement le fameux Lomo pata negra et autre Chorizo pata negra. Pfiouu ca fait plaisir ce genre de petites choses.


Avant d'enchaîner avec la seconde masterclass, une pause Lowlandaise :

Auchentoshan 21ans 1973/1994, 43%, OB :
Le nez est assez sympa avec des pommes cuites et beaucoup de fleurs (très Lowland par rapport aux Auchentoshan que je connais). La bouche m'a rappelé les anciens bonbons à la violette, la poudre d'Iris ou crème de Grand-Mère ( Jean-Mi ™). C'est un peu trop court mais pas désagréable. 85.

MASTERCLASS 2 : VIEUX BLENDS (PATRICK)

witch2012blend


Comme toujours avec le Pat, c'est des petits trucs sans prétention, qu'on revoit sur les étals de n'importe quel caviste … Sous-estimés selon lui, les blends ont eu le droit a une belle sélection. Un petit voyage dans le temps pour se rendre compte de ce qui se faisait.
Je n'ai pas mis de notes, trop compliqué sur des blends (enfin pour moi) :

Un Berry Bros 1902 :
Visiblement ce n'est pas la première boutanche qui passe au Witch et les évolutions sont parfois divergentes. Le nez est juste terrible, gras sur le sherry et le malt. Par contre après c'est plus lâche, moins gourmand. C'est forcément assez court plus sur le bois, un peu d'amertume, moins gourmand. Il y a même un peu de fumée. C'est très bien cette affaire bien que la bouche soit un peu en retrait.

Un VOE Scotch Whisky Rare Old Dymock Howdens & Co. - Années 40-50 :

Il y a là plus de malt, toujours du boisé, mais une jolie consistance avec une finale des plus honnêtes. Très cohérent et plutôt agréable.

Un Teachers Highland Cream 70° Proof (Teacher's and sons), Années 50 :

Un Johnny Walker 70° Proof (environ de la fin des années 50) :

Un For The Scotsman 1967 150th anniversary over 8 years 70 proof :

The spey cast import Italy Pinerolo, 70 proof botled for Giaccone (70's?) :

Inverallan 28 ans CS 55,7 %, Old Malt Scotch Whisky WP Reserve :


Chez Van Zuylen :

IMAG0188


Voici ensuite quelques uns des drams de fin de soirée, tout le monde vadrouillant entre les tables du ou plutôt l'assistance étant coupée entre deux tables :

Glenlivet K Over 8 years 75 proof Imported Orlandi Bottled by Hatch Mansfield :

Le fruité est très limite (on s'approche d'une sensation synthétique), du chocolat au lait et de la vanille. Un Glenlivet sympathique mais plus intéressant de par sa rareté que de par ses qualités intrinsèques. 84/100

Port Ellen Chieftain's 26 ans 57,6 % cask 1515 82/08 :
On retrouve une tourbe non ciselée, beurrée, des fruits exotiques (ananas). C'est pas mal mais on peut en attendre plus d'un PE. En bouche il est un peu rentre-dedans, avec du chocolat au lait en plus des notes trouvées au nez. Pas mal du tout mais je m'attendais à un peu mieux 88/89 (plus 89).

Brora Chieftain's 81/06 cask 1522 46%:
Attention notes trouvées avec le fin fond de la bouteille. C'est pas mal mais cela n'est pas fou non plus. C'est assez rond, la tourbe n'est pas très présente, de l'orange. Manque d'exubérance peut-être mais dur de s'en rendre compte avec une si faible quantité. Sur cette fois 86/100 je dirais.

Inchgower 1974/11 37ans The Whisky Agency 60,6% Ex-bourbon wood :
Le nez est fruité avec des légères notes mycéliennes, un peu de colle, mais aussi du beurre noisette et de l'abricot sec. Le nez est vraiment top. La bouche repart avec en sus pas mal d'encaustique et un peu de céréales. L'alcool est bien intégré. C'est très très bon cette petite chose. Environ 90/100

Banff Rare Malts selection 82/04 21 ans 57,1 % :
Le nez est sur la pâte à tarte(oeuf), un peu de miel, mais également une pointe fermière. Un nez assez inattendu. La bouche et la finale reste dans le même esprit. Un Whisky assez atypique. 88/89

Strathisla 30 ans Exlusive Malts 46,2 % :

Hyper végétal (sauge, eucalyptus), pas mal de miel, du malt mais aussi (en bouche), un peu d'agrumes, du chocolat, du praliné et un peu de sous-bois. 87/100

Et pour finir la soirée, il fallait bien un peu de tourbe (Une horizontale de Laphroaig 10 CS collégiale, c'est toujours plus agréable) :
Laphroaig 10 CS Red Stripe 2007 55,7 % :
La tourbe est costaude, associée à beaucoup de fruits exotiques mais également un peu de vanille. Ca prend bien le palais. Un très bon produit. 91/100

Laphroaig 10 CS Batch 1 57,8% :
Là c'est déjà moins agité que le fougueux Red Stripe. Du pamplemousse, du chocolat noir. Moins engageant car un peu trop apaisé mais cela reste bon. 90/100

Laphroaig 10 CS batch 2 58,3 % :
C'est le retour du chocolat avec une pointe d'orge. Il y a aussi de l'orange et de la mandarine. Légèrement en-deça du batch 1 je trouve. 89/100.


Laphroaig 10 CS Batch 3 55,3 % :
Ca titre moins mais l'alcool se fait plus sentir au nez. Très agrumique avec du chocolat blanc. La bouche perd un peu en agressivité. Sans plus pour moi. 88/100

Samedi

Assez vite la communauté s'agite autour du petit-déjeuner. C'est l'occasion pour Savoureur de nous livrer ses petites créations, ses fameuses confitures. Il y avait notamment :
Une Ananas/ Ardmore = Tuerie absolue
Une Pomelo Rose/ Port Ellen = Il faut aimer le pomelo ce qui n'est pas spécialement mon cas, mais c'était super équilibré.
Une Pêche-carotte/Macduff = Encore très équilibré, du niveau de celle du dessus.
Une Framboise-Mortlach = je l'ai trouvé moins marqué par le whisky que les autres. Mais c'était sacrément bon.
Une Cerise/Caol Ila = Excellente et différente des autres par la puissance de l'expression du whisky.
Une Fraise/ Glen Witch 2010 = Celle qui m'a le moins fait rêver et pourtant qui était déjà bonne.

229948_10150909245413807_435616168_n


Longmorn 1966 Book of Kells for Limburg C 281, 43,1% :
Le nez possède du miel, un peu de liège, du malt. La bouche continue dans cette voie avec une avancée plus chocolaté finissant avec de la vanille et du boisé. La finale est un peu en dessous (peut-être le manque de punch est en cause). Mais enfin c'est quand même super bon et élégant. 92/100

Longmorn 1975 36 ans Jack Wieber 41,4 % :
J'ai trouvé le nez sur des fruits un peu chimiques (fraises/framboises) et un petit boisé.
La bouche est très jolie (surtout à 41%). C'est rond et fondu sur la noisette, l'amertume épicée, les fruits exotiques. Parfois un peu savonneux mais très agréable. 90/100

Longmorn 1973/11 37 ans TWA 58 %, 252 Btl :
Le nez est sur les fruits exotiques(banane), soyeux sur le malt et le bois. Comme souvent dans cette line-up, le nez est excellent. La bouche est encore très fondue avec du malt, un beau développement sur les épices(muscade). Avec de l'eau les fruits rouges ressortent. C'est très bon, dommage que la bouche soit un peu en retrait. 92/100

Longmorn 1972/11GMP for LMDW, 45%, cask 1090 : 92/100

Longmorn Book of Kells 1964/10 53%, cask 1539 :

Le nez mérite de l'ouverture, il semble gras. Un peu soufré, du sherry associé à des notes végétales. Un beau nez. La bouche est dans la lignée avec une amertume herbacée (estragon). Il est par contre très astringent. Sur la finale. 90/100

539452_10150909246258807_1173118918_n


Il est maintenant temps de se remettre à la bière, en douceur.

Straffe Hendrik, Brugs Quad, 11%.Assez équilibré mais laissant de la place aux arômes. Du malt, un peu de caramel bien cuit, une amertume en fin qui repart sur le malt.

Mikkeler Gypsy Juice :Le nez est très bien (fermier, torréfiée, une belle amertume, épices). Encore de la torréfaction et un aspect terreux un peu moins glam. Intéressant ceci étant.

Kopi Loewak 11,2 % :Offerte par Bière-révolution!!! Aqueux en bouche et à fond sur le marc de café et la terre. Original !

198312_10150909247738807_888191594_n


Tout le monde n'étant pas encore dans les parages pour la Pompix session, on a goûté un
Toro Albala Don PX 1947, Montilla-Moriles. : Ca c'est bien bon. Un peu de raisin de Corinthe, de la crème mais aussi des fruits secs en bouche. C'est doux et persistant. Excellent.


MASTERCLASS 3 : BIERES SPECIALES (PIERROT)

Il était là notre docteur ès Bière, tentant de nous amener dans le monde aérien de la boisson revigorante, un voyage en avion évoquant la Belgique ou les USA, toujours en regardant par le houblon.

Pils (houblon aurora) made in Shyne fermentation à basse température, un peu plus de 4% :

Une jolie amertume, un soupçon terreux, des agrumes (pamplemousse
). Très bien.

Guldenberg Triple Ale , Brasserie de Ranke, 8% :
Une bière très équilibré avec pas mal de houblon au nez, et des épices en bouche. C'est sympathique.

American IPA 4 Houblons, Un jéroboam bouchon cire American IPA 4 houblons :
Mangue, pamplemousse. Une bière amère qui va trouver son équilibre avec de la passion et une belle longueur. Bravo à Shyne.

487194_10150909248048807_1576443514_n


Abbaye de St Bon Chien (fut de vin), brasserie BFM 11% :
Une curiosité qui part sur une certaine acidité mais des pointes fruitées (
Vinaigre de framboises). Pas vraiment pour moi

Belgian Style Yeti, 9,5 % :
Café et cacao avec une finale sur le pain grillé. C'était bon mais ca ne m'a pas transporté.

JM239649

Toro Alba Amontillado viejisimo 21% 30 ans :
Nez plein d'amandes grillées qui s'ouvre sur le raisin sec. La bouche repart encore sur le pain au raisin avec une perte au niveau des fruits secs. Pas mal.

Cuatro Palmas Amantillado 21% 40 ans :
Pain raisin mais avec de l'amertume. La bouche est assez sèche avec de la crème de noisette, de la noix et des amandes. C'est bon mais la texture en bouche ne m'a pas trop plu.


MASTERCLASS 4 : WILSON & MORGAN (LE GOUROU)

Après une petite explication de la venue de Wilson & Morgan sur le Territoire du JM et après des explications quant à l'origine de l'embouteilleur, on embraie sur la line-up très chouette qui nous est proposée, dans des coffrets bois élégants.

Port Ellen 79/03 46% W&M (Envoyé par Rossi Himself):

Il est très marqué par un sherry beurré au Nez. La bouche possède une tourbe assez légère avec de la pêche, du pruneau, de la cerise et quelques épices. Ca finit assez vite sur une finesse goudronnée. 90/100

Tomatin 76/12, 35 ans, 51 % W&M (Suite à la collecte du forum) :
Le nez est sur la pêche, les épices douces (muscade), le chocolat au lait. La bouche est encore sur le chocolat avec une amertume de thé noir, des fruits exotiques (mangue), une pointe vanillée. La finale est belle également.  92/100

539796_10150909250613807_464553958_n


Mortlach 90/08,18 ans, 57,3%, W&M :
Le sherry fondu au nez est assez gras. Pourquoi pas ? Le sherry est dense mais pas très agréable. De surcroît, il y a des traces de mauvais sakés de cuisine sur la finale. 83/100

Glenlivet 77/11, 34 ans, 52%, W&M :
Le nez est sur la pomme, la poire, des petites notes de malt et une touche florale (violette). En bouche, cela nécessite un ajout d'eau. On retrouve la pomme et le malt sucré. 85/86

Aultmore 91/11, 20 ans, 50 %, W&M :
Un nez avec du malt sucré, des fruits secs (noix), du toffee. La bouche est sur le malt assez doux, la vanille, la cerise. La finale est trop courte, dommage c'était assez agréable. 85/100

Caol Ila 80/11, 30 ans, 58,8%, W&M (Envoyé par Rossi Himself):
Le nez est sur la tourbe bien pleine, un peu cendrée, le citron et l'ananas en beignet. La bouche es très bien équilibrée entre la tourbe, le citron, le malt, tout dans la douceur sucrée. La finale est bien longue et l'alcool bien intégré. 89/100


Banff Chieftain's 23 ans 1979/02 46% Cask 476/499 :
Le nez possède du miel herbacé, de l'orge et des touches lactées. Le miel est omniprésent en bouche, toujours avec un peu de malt, une petite amertume douce et un peu de fumée. Un Drame très sympa mais qui aurait mérité une finale plus longue. 88/100

Imperial 1995/12 Archives WB 51,7%, Cask 50035 :
Ca sent la compote de pommes à la cannelle. Étonnamment fruité pour un Imperial, surtout que la bouche confirme les impressions olfactives. 88/100.

Le timing est un peu juste et la présentation de chez WhiskyBase va se faire en nocturne. On a d'ailleurs mis des bougies dès le départ.

MASTERCLASS 5 : WHISKYBASE (WHISKYBASE)

La Line-Up était fort sympathique et la présentation des plus agréables.

Northport Sestante 1974, 15 ans, 43% :
C'est plutôt bien fondu (un blend en plus rond) mais l'alcool est moyennement bien intégré. Un peu de fruits, de vanille et d'épices. 84/100.

562863_10150909251833807_302528128_n
Caperdonich 1972/11, 39 ans Whisky-Fassle, 45% :
Un peu de soufre au nez mais qui part vite. Un gros
mélange d'épices, le côté fruité et vernis des Caperdo 1972 est bien là ainsi que quelques notes herbacées mais aussi des accents pâtissiers. En bouche il y a du zeste d'orange, toujours pas mal d'épices et une bonne finale.. 90/100

250841_10150909251953807_998330340_n


Littlemill 1988/12 ,23 ans Archives 49,3 % :
Le nez est sur le fruit à chair blanche, la menthe poivrée et du sherry (prune, dattes). En bouche, c'est rond avec du fruit frais (prunes, raisin), des épices (cannelles). 90/100.

282369_10150909252053807_957572683_n


Strathisla 1970/12, 40 ans, Alambic Classique, 52,9 % :
Le nez est bien boisé avec une tonne de fruits rouges. La bouche reste dans le même esprit tout en étant puissant et astringent. 91/100

548794_10150909252133807_760055016_n


Imperial Silver Seal 1991/10, 19 ans, 55,3 % :
Le nez est plein de miel, de l'herbe coupée, un peu de malt, des agrumes (citron, orange), de la cassonade. L'eau apporte du chocolat. La bouche est dans l'esprit, chaude et ajoutant des épices et du melon. Une belle puissance. 90/100.


Glenrothes 88/12 Archives 23 ans Third Release, 53,4 % :

Là encore un fruité très léger, du malt, pas mal de vanille et un peu d'amertume. 84/100

Lochnagar 86/08, 21 ans, The Whisky Agency, 50% :
Du miel, une pointe céréalière/ café, de la mandarine. Très bien équilibré même si c'est un peu trop fondu en bouche à mon goût. 88.

Dallas Dhu The Ultimate 80/11, 30 ans, 46%, c.2110 :
Du miel, des fruits jaunes (pêches, abricot), des fruits secs au nez. En bouche, encore un peu de miel aux contours mais surtout des noix, un peu de citron. Le gros problème est qu'il n'a pas de finale. C'est en effet très très court. 85/86.

Port Ellen MOS 82/12 58,6% : 92/100

Isle of Jura Archives 1988/12, 24 ans, CS, 51,3 % :
.84/100


Dimanche :

Springbank High Spirits 9 ans Porto Finish 95/05 46% : 84/100.

Knockdhu 23 ans CS 57,4 % :
Le nez est faible sur les pommes, une fraîcheur mentholée, un peu de sucre. La bouche est dans la lignée mais avec pas mal d'alcool. L'eau l'ouvre mais pas suffisamment. 84/100.

Blair Athol 98/12 14 ans Asta Morris 47,8% :
Le nez est très rond avec de la châtaigne, du liège, un peu de fruits secs encore verts., pointes fruitées (mandarine, banane). La bouche est originale avec le vanillé de la crème de marron, des épices (muscade). Dommage que la finale soit si courte. Intéressant. 86/100.

Petite Line-up Cadenhead's :
Glenlivet 72/99 26 ans, 47,5% Cadenhead's : 87/100.

Deanston 77/97 19 ans CS 55% Cadenhead's : 89/100.

Glen Keith 73/95 22ans 57,1% Cadenhead's :
86/100.

380709_10150909250533807_449189001_n

Là, on nous apporte une bière atypique :
Tactical Nuclear Penguin, 32 %, Le nez possède du soufre, la bouche est à fond sur le pain grillé. C'est vraiment pas terrible.

Port Ellen 82/11, cask 2860, 63,6%, for Maltisen Scotch Single Malt Circle :
Une jolie tourbe citronnée et minérale. C'est pourtant assez rond au nez. La bouche est chaude, grasse et assez élégante. 91/100.


Talimburg (Talisker Sherry) 94/12 48,9% :
Nez est très équilibré entre la tourbe et le sherry La bouche est simple mais élégante. 87/100.

Ardbeg 99/11 11ans SMWS 33-104, An algerian coffee 55,7% :
Nez tourbé et sherry qui me rappelle le Uigedail. On a moins de bacon grillé en bouche mais beaucoup de fruits confits. Très agréable et parfaitement maitrisé. 90/100.

 

483216_10150909257193807_1195812971_n


MASTERCLASS 6 : MALTS OF SCOTLAND (ROB)

Tomintoul MOS 67/12, 44 ans cask 12020 51,3 %, Rhum barrel :
Pas mal d'abricot, de noisette mais aussi un boisé/épicé un peu trop présent. Le nez reste assez gourmand (fruité) alors que la bouche est plus raide. L'eau le rend moins amer, moins agressif mais pas jusqu'à le balancer. 87/100.

Glenturret MOS 77/12 c 12007, 47,4 % :
Le nez est herbacé, floral mais aussi empli d'abricots secs. La bouche est encore mielleuse avec de la confiture d'abricot et une pointe d'épices. La finale est par contre assez courte (son seul défaut). C'est très bon (et pas donné). 89/100.

Glenturret MOS 80/12, c 12008, 42,5 % :
Le nez est plus exotique (ananas notamment), toujours rond grâce à l'apport du miel. La bouche reste dans le même lignée. La finale est courte par contre l'arrière-bouche est étonnamment exotique. C'est vraiment très bon. 90/100.

JM249786


Bunnahabain MOS 97/11, c 3258, 52,9 % :
Le nez a une fumée tourbée, des herbes aromatiques (origan) et un joli sherry. La bouche a toujours une belle tourbe avec de la cendre froide, sherry et une belle intégration de l'alcool. Finale légère, presque mentholée, toujours sur la cendre. Assez original et bien réalisé. 87/100.

Quelles surprises ! Unanimité sur ces Glenturret et notamment le 80 qui était un excellent Q/P.

Une pause vin :

181332_10150909251473807_1335738638_n


-  Lingot-Martin Cerdon La dentelle 16/20.   - Kugler-Bourgine Moulin à Vent 2009 16/20

JM249816

- Silvio Nardi Rossi di Montalcino 2007 16,5/20.   - Fattorie Mellini Chianti classico riserva la selvanella 2006. 16,5/20

252633_10150909256143807_1288439354_n

- Chapoutier Côte Rôtie les bécasses 2001 17/20   - Trimbach Pinot gris hommage à Jeanne 2000  17/20

482434_10150909256438807_15034402_n

Retour au whisky :

Mortlach 21 ans 90/11 SV CS for LMDW cask 6071 55,4 % :
Moka , capuccino, noisette et pointe d'orange confite, superbe sherry : 88/100.

Glenburgie 97/11 13ans GMP for Asta Morris, 57,6% :
Beaucoup de vanille bourbon dans celui-ci avec quelques épices. Puis un peu d'agrumes et de miel. C'est simple mais bien agréable. 87/100

Imperial Exclusive cask 91/10 19ans PX Cask 332, 48,5 % :
Typiquement le dram où le fut a travaillé. Abricot et fruits secs sont de la partie. Il y a quand même pas mal de fruité (fruits jaunes secs), un peu de cacao en poudre et une intégration de l'alcool correcte. C'est vraiment agréable mais pas très complexe. 87/100.

Brora Rare Malts 82/02, 58,1 % :
Goûté à l'aveugle, on partait tous sur un Clynelish, rien à voir avec les 30ans OB. Le nez fait péter les fruits exotiques avec une belle minéralité. La bouche repart sur la cire, le fruité et un peu de malt. 90/100.


MASTERCLASS 7 : VAN WEES (VAN WEES)

La présentation des produits de Van Wees fut jonchée de jolies histoires, avec une forme d'humour assez agréable à suivre. Un bonhomme prolixe qui nous a fait un joli suivi de sa line-up.

Ayrshire (Ladyburn) The Ultimate 74/11, 37 ans 52,1% :
Je croyais ne jamais avoir l'occasion de goûté Ladyburn. Quelle bonne surprise. Quand on voit les notes moyennes de la distillerie, on ne s'attend pas à cela. Le nez est herbeux, sur les fruits exotiques,les fruits jaunes, les fleurs blanches mielleuses. C'est très élégant. La bouche est encore plus herbacée avec des fleurs, de l'herbe coupée, de l'orange. La finale est florale. Il nécessite de l'eau.89/100.

403869_10150909256743807_454836010_n


Glenrothes The Ultimate 95/11 16ans c6967, 16 ans 46%:
Bien marqué par le sherry, beaucoup de caramel, un peu sucré, assez doux, très gourmand mais risque de devenir vite écœurant. Simple et agréable 85/100.

Glen Scotia The Ultimate 77/11, 34 ans cask2748, 46% :
Le nez est assez « glacé » sur le menthol ce qui vient manger le fruit (en fond). En bouche, encore du menthol, des jolies notes fruitées et une légère fumée. 86/100.

Laphroaig The ultimate 98/11, 61,5% : 89/100.

En vrac :

- Talisker 20ans 1981-2002 sherry : 93/100 (merci Jean-Marc, mon coloc du week-end).

- Yoichi 20ans : toujours ce côté fruits secs, légèrement fumé et vernis de Yoichi avec une grosse puissance mais l'alcool est parfaitement intégré : 91/100

- Ledaig 1998-2011 MoS sherry 61,2% : 90/100              - Ledaig 1998-2011 W&M lmdw 46%  88/100

- Laphroaig Liquid sun 1991-2011 53,3% sherry : 90/100

- Ardbeg DL 91-2005 cask 1297 : 90/100                         - Glengoyne 1972-2009 MoS cask 3195 : 92/100.

- Glenrothes 78-08 GM reserve cask 19236 : 90/100.

Et la dernière dégustation du WE :
Une bière Heady-Topper(The Alchemist Vermont), Double IPA 8 % : Il y a du fruité (abricot, mangue), du pamplemousse et du café. C'est vraiment de la boulette cette bière, rafraîchissante et goûteuse. J’adore, faut que j'en trouve.

532629_10150909253243807_955537971_n

 

Posté par tomy63 à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Domaine Cauhapé (Monein) ***

- Jurançon Chant de vignes 2010 sec : manque d'acidité et de longueur. 13,5/20.

- Jurançon La canopée 2010 sec : très grosse acidité, il a besoin d'un peu de temps, mais superbe longueur. 17/20.

- Jurançon Ballet d'octobre moelleux 2010 : Assez frais, beaux agrumes, belle entrée de gamme. 15/20.

- Jurançon noblesse du temps 2006 : Nez sur les abricots secs surtout, un peu de pêche aussi, et un côté tarte tatin (pomme, caramel et crème pâtissière). Bouche très fraîche, acidulé, encore beaucoup d'abricots, un peu d'ananas désormais, miel et vanille également. Belle matière. Finale assez longue. 17/20. (dégusté lors d'une soirée aux caves Naudot).

cauhapé

 

Posté par tomy63 à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Voyage à Londres : capitale du malt

Autant le dire tout de suite, Londres c'est le paradis pour les amateurs de bière. Des pubs avec des choix énormes, sans cesse renouvelés, des fûts avec de la bière toujours fraîchement brassée. Je connaissais même pas le quart des bières proposés, mais toutes étaient au moins bonnes voire fantastiques. Malheureusement je n'ai pas eu le temps de visiter The Kernel, sinon je ne serai sûrement pas rentré en France.

Le Brew Wharf : A côté du Borrough Market, ils brassent leurs propres bières, ils vendent aussi quelques bières étrangères mais rien de vraiment intéressant. Ce jour là ils avaient la Brew Wharf vs danko pale ale (très exotique), une des meilleurs du séjour, et une moins bonne Brew wharf dark light (stout très légère). C'est la seule fois où nous avons vraiment bien manger, c'est rare à Londres !

wharf int

wharf xt

The Rake : Juste à côté du précédent, minuscule pub avec 5-6 tireuses seulement (mais souvent renouvelées) et pas mal de bouteilles.J'essaye la Brewdog 77 lager en bouteille (bof), puis au fût Thornbridge Jaipur Ipa (mieux), snake dog flying dog IPA (TB), et le barman très sympa me fait goûter une Oakham green devil IPA (une tuerie, très légère et très exotique).

The-Rake-int

rake

Market Porter : Toujours à côté, bien plus grand cette fois. Le premier jour je goûte au hasard une décevante Rudgate niflheim IPA, j'y retourne le lendemain et je constate que 7 tireuses sur 10 environ ont changé et j'en connais même pas le quart. J'essaye une Meantime London pale Ale, excellent choix.

Market-Porter inter

MarketPorter

 

Utobeer : vendeur à l'intérieur du Borrough market, j'emporte une Little creatures pale ale, une Thornbridge old coalition ale et une Levitation stone (de loin la meilleur des trois, une IPA ambrée qui déchire tout).

utobeer

Craft beer co : pub très récent, dans le Clerkenwell (nord). Je tente la Darkstar hophead en pression (très bien et très légère comme souvent en Angleterre autour de 4% à peine), puis en bouteille une Hoppin frog mean manalishi (168 ibu, grosse amertume mais très fruitée et puissante en même temps, équilibre parfait).

P1000820

craft int

Old coffee house : pub un peu décevant, ils ne proposent que 2 Brodies ce jour là et un peu trop chaude mais bon la Citra est très bien et l'American encore mieux, ça valait le coup d'y aller une fois. Par contre la bouffe....

P1000799

Cask pub and kitchen : perdu au sud dans le quartier de Pimlico, pub de l'année 2010. Beaucoup de choix en effet et du lourd. Par contre comme dans tous les pubs de la ville, un monde incroyable entre 17h et 22h. Je prends une Cascade Pale Ale très moyenne, puis une Stone IPA fantastique et je m'attaque à la Mikkeller 1000ibu light (vraiment trop amère on ne sent que ça).

cak pub

Autres : lors du High Voltage festival 2011 j'essaye les Sambrook's Junction (ambrée) et Wandle (blonde), tueries comme la Hopdaemon golden braid. La Hog's back bitter et la Gadd's dogbolter moins bien.

Vinopolis - Whisky exchange : quartier du Borrough market encore, à peu près le même choix que sur le net, avec une partie musée, expos...

vinopolis-london-bridge-01

whisky exch int


Royal Mile whisky : très bon choix.

P1000836

Berry Bros n' Rudd : fermé, dommage !

P1000821

The Vintage house : beaucoup de choix mais accueil pas très sympa.

vintage-house

 

Posté par tomy63 à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]