Peter Lauer (Allemagne - Sarre) ****

Peter Lauer - Riesling Ayler Kupp GG 2016 "Faß 18" : (AP 18 17, 12,5% alc, 7,5gr SR, 7,5gr acide tartrique) Couleur or pâle, nez qui a besoin d'un peu de temps pour s'ouvrir, puis très expressif après 2-3h, sur les fruits surmûris, papaye, melon, voire coco, un peu de poivre, un côté Grüner veltliner, des notes minérales dans le fond mais aussi du pamplemousse. La bouche est moins riche/opulente que ce que laissait présager le nez, très tendue et cristalline, minérale, léger perlant, les sucres sont quasi imperceptibles mais donnent juste ce qu'il faut de gourmandise au vin. L'aromatique fait moins exotique, plus sur les agrumes, le thé vert. Finale très longue, minérale, toute en élégance (effet 2016 ?). On y retourne très facilement. Superbe vin, même s'il est encore loin de son apogée. Note : 18/20. (Noté 100 Lobenberg, 37,5€)

lauer ayler kupp 2016 18

 

Domaine de 8 hectares, géré par Florian Lauer, de manière bio, non certifié, sans utilisation de cuivre, style "à mi-chemin entre l'extrême filigrane d'un Zilliken et les vins luxuriants et expressifs de Van Volxem".

 

Posté par tomy63 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Markus Molitor (Allemagne - Moselle) ****

Pinot blanc Wehlner Klosterberg (Moselle allemande), Markus Molitor, 2010:
Très bon pinot blanc, assez fruité, très citronné, belle tension, pas très complexe mais très facile et très frais.

Pinot Blanc Wehlner Klosterberg (Moselle allemande) 2010 vieillissement en fut de Bowmore :
Très très surprenant. Le nez est légèrement iodé et citronné. La bouche est très très acide (trop acide), finale très légèrement tourbée, saline et citronnée. Expérience intéressante, dommage qu'il y ait autant d'acidité en bouche.

Bowmore (car il fallait le goûter quand même), d'un forum allemand, 13 ans, 54° :

Bowmore un peu trop alcooleux, qui fait assez jeune, iodé, citronné, légèrement tourbé.

markus_m

 

Markus Molitor - Riesling Erdener Treppchen Kabinett 2014 : (capsule blanche) robe paille, nez sur le citron, le pamplemousse, un petit côté végétal (écorces d’agrumes) qui était un peu plus marquée le lendemain, pas de pétrole ici. La bouche est minérale, tendue, citronnée, salivante, une impression d’une dizaine de grammes de résiduel qui lui ajoute de la gourmandise, facile à 10,5%, manque juste d’un poil de longueur pour être un très grand vin. Rapport q/p incroyable (environ 13€). TB+.

 

Markus Molitor - Riesling Graacher Domprobst Kabinett 2014 : (capsule blanche, AP 05 15) couleur or pâle, nez expressif avec une pointe de pétrole, résine, citron vert, fruits jaunes et mirabelle, très engageant. Bouche légère avec ses 10% d'alcool, probablement 5-10gr de sucres bievenues, grosse acidité, très portée citron vert, zestes d'agrumes, avec pas mal d'amertume. La fin de bouche manque un peu d'intensité et d'épaisseur pour être parfaite (effet millésime ou lié à l'évolution ?) Finale de longueur moyenne, très minérale, salivante, rafraîchissante par ces températures, qui donne envie d'y retourner. Beaucoup de plaisir personnellement pour ce vin à l'excellent rapport q/p (14€), mais dans un style très tendu/ciselé bien moins consensuel que les Loosen par exemple. TB+.

 

Posté par tomy63 à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Philipp Kuhn (Allemagne - Palatinat) ***

Philipp Kuhn - Riesling "Vom Kalksteinfels" trocken 2017 : (AP n°23, VdP Ortswein, sols calcaires, assemblage des parcelles grands crus Steinbuckel et Kirschgarten à Laumersheim) Couleur entre or et or pâle, intense pour un riesling 2017 élevé en cuve, nez sur un fruité plutôt mûr, fruits jaunes, melon, miel, citron vert, peu voire pas de pétrole, puis au réchauffement un peu de soufre. Bouche tendue, épaisse, citronnée, beaucoup de gaz à l'ouverture (capsule vis), complètement sèche, avec le côté fruits jaunes et miellé du nez. Une pointe citrique en milieu de bouche me fait penser à un vin corrigé en tartrique. Finale de longueur moyenne, citronnée, où on retrouve ce côté soufré. Avis mitigé pour ce vin qui certes pour 12€ fait le job, mais qui me semble par moment un peu techno, ou alors l'élevage court en cuve inox n'est pas adapté à la matière trop riche (rendements faibles à cause du gel de printemps) ? Toujours difficile à savoir avec les vins qui nous sont étrangers... Note : 14/20. A noter : belle amélioration 48h après ouverture.

 

Posté par tomy63 à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Gut Hermannsberg (Allemagne - Nahe) ****

Gut Hermannsberg - Hermannsberg Riesling GG 2015 : (AP 05 17) Couleur entre or et or pâle, nez d'abord sur le citron vert, une pointe de résine et de pétrole, surtout à l'ouverture, moins après quelques heures, de plus en plus de fruits jaunes et fruits exotiques (ananas, papaye). Bouche avec une attaque vive, l'acidité continue en trame de fond, devant on retrouve surtout les fruits jaunes et les fruits exotiques, matière épaisse et riche, le vin est opulent (effet 2015 ?), nerveux, plutôt puissant pour la Nahe, pas de sucres, seulement des fruits mûrs. Finale longue, où on retrouve le citron vert, la résine, peut-être une pointe d'amertume. Excellent vin, qu'on peut encore garder sans soucis. Donnhoff commence à avoir de sérieux concurrents dans son secteur ! Note : 18/20. (Noté 100/100 Lobenberg, 42€)

gut hermannsberg 2015

 

Les vignes d'Etat (de Prusse) plantées dans les années 1900 ont été récupérées en 2010 par l'entrepreneur Jens Reidel qui renomme le domaine en "Gut Hermannsberg". Il rénove le chai et engage entre autres Karsten Peter (frère de Tim Fröhlich - domaine Schäfer-Fröhlich) à la vigne. Le vignoble de 30 hectares est conduit en bio et biodynamie avec pour seule philosophie de laisser s'exprimer les terroirs : le Hermannsberg (Montagne d'Hermès - au milieu duquel se situe le domaine), le Kupfergrube, le Bastei, le Felsenberg, le Steinberg, le Kertz et le Rotenberg.

 

Les sols sont très variés dans la Nahe, même sur des parcelles pourtant voisines

Hermannsberg : schistes argileux recouverts de loess.

Kupfergrube : roche volcanique appelée "mélaphyre" (proche du gabbro) recouverte d'ardoises de carbone.

Bastei : rhyolite (= équivalent volcanique du granite)

Kertz et Steinberg : porphyre

Felsenberg : mélaphyre et argiles

 

Posté par tomy63 à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Soirée Espagne et pirates

Bodegas Bocopa - Marina Espumante 7° : (Alicante - 100% muscat d’alexandrie) Nez bien muscaté, raisins blancs, litchi. Bouche légère, peu d’alcool, fraîche, désaltérante, pas trop sucrée par rapport à un Moscato d’Asti, moelleux ? finale courte, mais on y retourne facilement. Parfait pour commencer. B+.

Bodegas Ponce - Manchuela « Reto » 2018 : (100% albilla) Couleur claire, nez très fumé/soufré, citronné, résineux. Bouche tendue, pierre-à-fusil, allumette, résine, citron, finale minérale, tendue, pas mal d’amertume. Très original. B+.

A. Palacios - Priorat « Les terrasses » 2015 : (55% grenache, 45% carignan) Couleur rubis foncé, nez bien marqué grenache sur la confiture de fruits rouge, sucre, pointe de vanille. Bouche ronde, texture soyeuse, fruits rouges confiturés, épices, devient un peu écœurante à la longue, on retrouve la pointe d’élevage vanillé en finale. B+.

Domaine de la Garance - Languedoc « Les Armières » 2013 : (90% carignan, 10% syrah) Couleur sombre, nez chocolaté, fruits noirs, menthol. Bouche avec un peu de gaz, même le lendemain ! mais une belle fraîcheur, de la matière, des tannins présents mais de qualité, une belle énergie et de la longueur, on peut l'attendre encore un peu. TB.

La Rioja Alta - Rioja « Gran Reserva 904 » 2004 : (tempranillo, graciano) Couleur tuilée, nez sur l'orange sanguine, le kirsch, encore un élevage vanillé bien marqué, peu évolué. La bouche est soyeuse, épaisse, plutôt fraîche avec pas mal d'acidité dans le fond, du fruit, mais un élevage vanillé trop poussé à mon goût. A voir si il finit par s'intégrer car le vin fait encore tout jeune et peut tenir longtemps. TB-.

 

IMG_20190628_174225

 

Clos Mogador - Priorat « Manyetes » 2010 : (majorité carignan sur schistes) Couleur noire comme l'encre, nez sur la violette, les fruits noirs, le menthol. Bouche puissante, fruitée, très minérale, superbe trame caillouteuse dans le fond qui étire et rafraichit le vin, notes graphite, menthol, fruits noirs, tannins encore présents mais jamais secs, très long. Déjà sublime, et pourtant encore tout jeune. TB++.

Bodegas Bilbainas - Vina Pomal Haro-Rioja 1975 : oxydé.

Achaval Ferrer - Mendoza « Quimera » 2011 : (38% Malbec + 26% cabernet franc, 23%merlot, 10%CS, 3%petit verdot) Couleur sombre, nez gourmand, confiture de mûre et de cassis, pointe de fraîcheur végétale derrière apportée par les cabernets, élevage bien intégré. Bouche confiturée et gourmande aussi, toujours cette pointe de fraîcheur bienvenue qui l'empêche d'être trop lourd. Longueur moyenne. TB.

Hacienda Monasterio - Ribera del Duero 2016 : (80% Tempranillo, 10%Cabernet Sauvignon, 8% Merlot, 2%Malbec) Couleur très noire, concentrée, le ne zest très marqué par l’élevage, vanille, coco, fruits noirs confiturés, très mûr. Bouche puissante, concentrée, confiturée, tannins bien polis par le bois, quand même une bonne longueur, mais en l’état difficile de voir derrière cet élevage très poussé. B-.

Toro Albala - Montila-Moriles PX 2017 : (100% pedro ximenez) Couleur acajou, nez exubérant, café, caramel, un peu d’abricot et de pâte de coing. Bouche sirupeuse, peu acide, beaucoup de caramel, puissant assez long. Pas très subtil mais efficace pour prendre sa dose de sucre en fin de repas. B+.

 

Posté par tomy63 à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Domaines - Vins du Monde

Le choix des régions provient de l'excellent Atlas Mondial du Vin de H. Johnson/J. Robinson. Les domaines proviennent du même ouvrage ainsi que de 1001vins dirigé par Neil Beckett.

 

Allemagne

Moselle dont Sarre, Piesport, Bernkastel (Cépages riesling, müller-thurgau…) : Egon Müller, Dr Loosen, JJ Prüm, Markus Molitor, Willy Schaefer, Van Volxem, Dr. Thanisch, Heymann-Löwenstein, Fritz Haag, Zilliken, Van Othegraven, Peter Lauer, Von Hövel, Schloss Saarstein, Reichsgraf von Kesselstatt, St Urban-Hof, Rheinhold Haart, Hain, Willi Haag, AJ Adam, Clemens Busch, Christoffel, Grans-Fassian, Carl Loewen, Clüsserath, Karthäuserhof, Grünhauser, Richter, Schloss Lieser, Mönchof, Vollenweider, Selbach-Oster, Dr Pauly Bergweiler

Nahe (riesling, weissburgunder ou pinot blanc…) : Dönnhoff, Schafer-Frohlich, Emrich-Schönleber, Diel, Gut Hermannsberg

Ahr (spätburgunder ou pinot noir…) : Meyer-Näckel, Kreuzberg, Adeneuer, Jean Stodden, Nelles, Mayschoss...

Rheingau occidental et oriental (riesling, spätburgunder) : Schloss Johannisberg, Georg Breuer, Robert Weil, August Kesseler, PJ Kühn, Fürst Lowenstein, Künstler, Flick, Schloss Vollrads, Von Oetinger, JB Becker…

Hesse (sylvaner, riesling, spätburgunder, dornfelder, portugieser, scheurebe, grauburgender…) : Keller, Wittmann, Gunderloch, Blue Nun, Teschke, Wagner-Stempel, Dreissigacker, Wechsler, Gutzler, Louis Guntrum

Palatinat (riesling, weiss/grau/spat/früh burgunder…) : Bürklin-Wolf, Von Buhl, Basserman-Jordan, Christmann, Rebholz, Müller-Catoir, P. Kuhn, F. Becker, Knipser, Jülg, Bergdolt, Schneider, Dr Wehrhein, Rings…

Bade et Wurtemberg (gutedel, spät/grau burgunder, riesling, müller-thurgau) : Salwey, Dr Heger, Huber, Ziereisen, F. Keller, Laible, Schnaitmann, Wassmer, Johner, Schneider, Dautel…

Franconie (sylvaner, bacchus, kerner, scheurebe, rieslaner…) : Rudolf Fürst, Paul Fürst, Sauer, Weingut am Stein…

Mittelrhein : Ratzenberger...

 

Autriche

Burgenland (blaufränkisch, zweigelt, St-Laurent, sämling 88 ou scheurebe, weissburgunder ou pinot blanc, neuberger…)  : Kracher, Tschida, Kollwentz, Nittnaus, PittnauerMoric, Umathum, Bernhard Ott, Feiler-Artinger, Meinklang, Schiefer, Preisinger, Krutzler, Wachter-Wiesler, Juris, Pöckl, Triebaumer, Schröck, Brigit Braunstein, Prieler et Koster am Spitz, Karl Fritsch, Von Reichersdorf, Helmut Lang, Paul Achs, Opitz, Judith Beck, Gsellmann, Halbturn, Leitner, Renner, HafnerHeinrich

Kempstal et Kamptal (grüner, riesling…) : Proidl, Zimmermann, Salomon Undhof, Gobelsburg, BrundlmayerSepp Moser, Stadt Krems, Jurtschitsch, Loimer, Geyerhof, Ilse Maier, Hiedler, Schmid, Nigl…

Wachau (riesling, grüner veltliner…) : Knoll, FX Pichler, Rudi Pichler, Prager, Pichler-Krutzler, Alzinger, Hirtzberger, Högl, Donabaum, Hofstätter, Nikolaihof, Domäne Wachau, Jamek, Veyder-Malberg, Sigl, Schmelz…

Carnuntum (blaufränkisch...) : Muhr & Niepoort...

 

Suisse

Valais (pinot noir, gamay, syrah, cornalin, petite arvine, ermitage ou marsanne, amigne, humagne…) : Maye, Chappaz, Dorsaz B., Dorsaz G., Domaine des muses, Abbet, Mercier, Germanier, Joris, Besse, Mabillard-Fuchs, La Madeleine/Fontannaz, Cave des Tilleuls, Beudon, Darioli, Vieux Moulin/Papilloud, Mont d'or, Cave des Amandiers, Provins, Gillioz, Biber, Magliocco, Rouvinez, Constantin, …

Vaud (fendant ou chasselas, gamay, merlot, doral, humagne blanche et rouge…) : Chollet, Paccot, Duboux, La Capitaine, Barichet

Genève (gamay, pinot noir, gamaret, chardo, sauvignon…) : Clos des pins, Dugerdil, Gros S., Amoz, Dne des Hutins, Novelle...

Autres Suisse dont Tessin, Grisons... (merlot, pinot, bondola, completer, raüschling, rèze, païen ou heida ou savagnin…) : Michael Broger, Meilener, Mondo Sementina, Jeninser, Baumann, Eichholz, Pelizzatti, Gantenbein, Hermann, Wegelin, Bachtobel, La maison carrée, Besson-Strasser, Meyer M., Meier E., Litwan

 

Belgique

(müller-thurgau, chardonnay, pinots blanc et gris, dornfelder...) Clos des Zouaves, Ten Kappitelberg, Boschberg, Trazegnies, Chenoy, Opleeuw, Mellemont, Entre-deux-monts, Wijnkasteel, Kluisberg, Clos des Agaises, Bioul, La Marniere, Bon Baron, Schorpion, Genoels-Elderen, Vidaigne…

 

Luxembourg

(cépages “alsaciens”...) Clos des rochers, Duhr, Hartmann...

 

Angleterre

(chardo, pinots meunier et noir...) Ridgeview, Camel Valley, Nyetimber…

 

Espagne

Ribera del duero (tempranillo ou tinto fino…) : Vega Sicilia, Alion de Vege Sicilia, Pingus, Aalto, Alonso del Yerro, Pago de los Capellanes, Emilio Moro, Ismael Arroyo, O. Fournier, Legaris, Montecastro, Rodero, La Loba, Arzuaga Navarro, Cillar de Silos, Dominio de Atauta, Vina Sastre, Pesquera, Hacienda Monasterio, Matarromera...

Rioja (tempranillo, grenache…) : Lopez de Heredia (Vina Tondonia-Bosconia), Contador-Benjamin Romeo, CVNE, La Rioja alta, Artadi, Exopto, Contino, Vinedos des paganos, Marques de Vargas, Marques de Murrieta, Mendoza, Muga, Olivier Rivière, Remelluri, Roda, San Vicente, Remirez de Ganuza, Martinez-Bujanda, Marques de Riscal, Macan, Allende, Emilio Moro, Izadi, Vina PomalLuis CanasMurielMontelciego

Toro et Rueda (tinta de Toro ou tempranillo...) : Pintia de Vega Sicilia, Dominio del Bendito, Vega de Toro, Gago Pago, Maurodos, Palacio de Bornos, Belondrade y Lurton, Ossian, Dos Victorias, Farina, Campo Eliseo, Garanza, Ricardo SanzHermanos Lurton

Navarre (tempranillo, genache…) : Domaines Lupier, Ochoa, Nekeas, Sarria, Chivite, Guelbenzu, Palacio de la Vega…

Rias Baixas (albarino…) : Pazo Senorans, Rodrigo Mendez, Do Ferreiro, Fillaboa, Lusco do Mino, Palacio de fefinanes, Valminor, Trico, Benito Santos, Albamar...

Nord-Ouest dont Bierzo et Valdeorras (mencia, godello...) : Raul Perez, Descedientes de J. Palacios, R. Palacios, Valdesil, G.Perez-Mengoba, Dominio de Tares, Tilenus, Valtuille, Peique, Paixar, Quinta da Muradella, Luis Rodriguez Vazquez

Priorat (carignan, grenache…) : Clos Mogador, Alvaro Palacios, Terroir al limit, Trio infernal, Celler Mas doix, Clos Erasmus, Mas Martinet, Costers del Siurana, Capafons Osso, Ferrer Bobet, Vall Lach…

Autres Catalogne dont Montsant et Cava (cépages xarel-lo, tempranillo, grenache, CS…) : Espectacle-Mogador, Gramona, Recaredo, Parxet, Celler de Capçanes, Venus, Colet, Torres, L'origan, Sot, Torello, Raventos, Cordoniu, Raventos i blanc, Can Rafols dels Caus, Parés Baltà, Frisach, FreixenetBaturrica

Xérès (palomino fino, moscatel, PX) : Alvear, Toro Albala, Gonzalez Byass, La Guita, Guttierez Colosia, Hidalgo la gitana, Jorge Ordonez, Equipo Navazos, Osborne, Tradicion, Domecq, Valdespino, Romate, Rey Fernando, Paternina, Marques del real tesoro, Luque, Garvey, El Maestro sierra, Perez Barquero, Williams & Humbert, Barbadillo, Delgado Zuleta, Sanchez Ayala, Lustau,…

Autres dont Catalayud, Jumilla, Yecla, Campo de Borja, Emporda... : Mauro, Hispano-Suizas, Telmo Rodriguez, Bocopa, Borsao, Castano, Vano, Terra Remota, Oliver Conti, Marti Fabra, Coca i fito & Roig ParalsBarranco OscuroDionysos/Las estrellas, Bodegas Ponce,...

 

Portugal

Porto (touriga franca, touriga nacional…) : Taylor’s, Fonseca, Graham's, Dow, Quinta do Noval, Quinta do Vesuvio, Churchill, Cockburn, Croft, Niepoort, Ramos Pinto, Andresen, Quinta da Romaneira, Warre, Quinta do Crasto, Delaforce, Quinta do Portal, Quinta do Vale Meao, Sandeman, Smith Woodhouse...

Douro (touriga franca, nacional, tinta roriz ou tempranillo, tinta barroca…) : Quinta de la rosa, Wine & Soul Guru, Duas Quintas-Ramos Pinto, Barca Velha, Luis Seabra, Chryseia, Poeira, Ventozelo, Seara d’Ordens

Vinho verde (alvarinho, loureiro, arinto…) : Soalheiro, Aphros, Quinta de Gomariz, Lua Cheia, Quintas do homem, Adega coop. de Monçao

Bairrada et Dao (baga, bical, touriga nacional, jaen ou mencia…) : Luis Pato, Julia Kemper, Kompassus, Quinta dos Roques…

Lisbonne et Péninsule de Setubal (moscatel, castelao, aragones ou tempranillo…) : Horacio Simoes, Monte Cascas, Pegos Claros, da Fonseca, Bacalhoa

Alentejo (aragones ou tempranillo, trincadeira…) : Quinta do mouro, Cortes de Cima, Herdade de Cartuxa, Herdade de Mouchao, Herdade de Esporao, Pedra e alma, Alexandre Relvas...

Madère (malvoisie, bual, verdelho, sercial, terrantez…) : Barbeito, Henriques & Henriques, Justino's, Oliveira, Blandy's, Cossart Gordon, Leacock's...

 

Grèce

Autres Grèce dont Naoussa (xinomavro, savatiano, mavrotragano, limnio, mavroudi, debina…) : T-Oinos Clos Stegasta, Katsaros, Thymiopoulos, Anathanassios, Boutari, Alpha estate, Gerovassiliou, Lazaridi, Pavlidis, Georgas, Dalmaras, Mercati, Frankou…

Santorin (assyrtiko, aïdani…) : Gavalas, Sigalas, Hatzidakis, Argyros, Gaia, Athina…

Crète (vidiano, plyto, dafni, liatiko…) : Lyrarakis, Economou, Douloufakis, Manoussakis, Hania, Michalakis…

Samos (muscat…) : Samos Co-op

Céphalonie (robola, muscat…) : Sklavos, Gentilini…

Péloponèse (roditis, moschofilero, agiorgitiko, laghorti, merlot…) : Gaia, Antonopoulos, Tetramythos, Parparoussis, Tsolis, Tselepos, Mega Spileo, Spiropoulos…

 

Ukraine

(chardonnay, merlot, CS, muscat…) Massandra...

 

Hongrie

Tokaji (furmint, harslevelü, sargamuskotaly ou muscat blanc…) : Szepsy, Disznoko, Royal Tokaji Wine Company, Oremus, Bott Pince, Fuleky, Zoltán Demeter, Erzsébet Pince, Dobogó, Gróf Degenfeld, Samuel Tinon, Balassa, Hetszolo, Kiralyudvar, Holdvolgy, Szent Tamas, Patricius, Pendits, Tokaji Wine trust co., Pajzos, Dereszla

Autres (kardaka, kekfrankos ou blaüfrankisch, CS, furmint, leanika, harslevelü…) : Heimann, Takler, Vida, Vesztergombi, Tibor Gal, Szeremley, St Andrea, Buttler, Frittmann, Gere, Szeremly, Szaszi pince, Fekte, Tiffàn…

 

République tchèque

(pinot noir, St Laurent, riesling, welchriesling, pinot blanc, sauvignon…) Saldorf, Branice, Satov...

 

Pologne

(riesling, solaris...) Turnau...

 

Slovaquie

(riesling, chardo, CS, frankovka ou blaufränkisch…) Mrva & stanko, Perla, Elesko...

 

Géorgie

(saperavi, rkatsiteli...) : Pheasant’s tears, Alaverdi monastery, Schuchmann & Pont Caucasien, Tbilvino, Vellino, Teliani valley…

 

Bulgarie

(merlot, CS, pinot noir, misket rouge, pamid, mavrut, rubin…) : Enira, Château de val, Dux, Terra Tangra, Miroglio, Sintica & cave Thrace

 

Roumanie 

(feteasca regala, feteasca alba, tamaioasa ou muscat à petits grains, muscat ottonel, merlot…) : Davino, Basilescu, Dionis, Recas, Rotenberg, Lechburg, Vinarte, SERVE, Cotnari

 

Croatie

(grasevina ou welschriesling, riesling, chardo, malvoisie, refosco ou teran, plavac, posip, vugava, zlahtina…) : Zlatan Otok plenkovic, Korta Katarina, Roxanich, Plancic, Krauthaker, Tomic, Clai, Matosevic, Grgic...

 

Arménie

(areni, CS…) : Armavir...

 

Slovénie

(rebula ou ribolla, sipon ou furmint, pinot gris, riesling, friulano, malvoisie, chardo…) : Movia-Kristancic, Simcic, Verus, Vinag, Kogl, Dveri pax, Puklavec, Klinek Medana, Mansus, Conrad Fürst, Kupljen, Krainz, Hlebec, Kaucic...

 

Algérie

(grenache, cinsault, alicante...)  Grands crus de l'Ouest...

 

Liban

(CS, merlot, syrah, grenache, carignan…) Musar, Marsyas, Kefraya, Ksara, Dne de Baal, Massaya, Wardy, Belle-Vue…

 

Syrie

(CS, merlot, syrah…) Bargylus…

 

Israël

(CS, syrah, merlot, carignan, mourvèdre...) Tzora, Recanati, Retofa, Carmel, Flam...

 

Chypre

(cépages internationaux, lefkada, xynisteri, mavro…) Keo, Etko, Kyperounda, Zambartas, Vlassides, Vasa, Tsiakkas, Fikardos…

 

Turquie

(cépages internationaux, papaskarasi, karalahna…) Kavaklidere, Corvus, Sevilen, Diren…

 

Canada 

Ontario (chardo, riesling, vidal, merlot, CF…) : Inniskillin, Cave Spring, Henry of Pelham, Tawse, Hidden Bench, Vineland Estates, Southbrook…

Colomie-Brittanique dont Okanagan Valley (chardo, riesling, pinot blanc, roussanne…) : Mission Hill, Herder, Wildgoose, Cedarcreek, Orofino, Le vieux pin, Red Rooster…

Québec (pinot, chardo…) : Les Brome, Les Pervenches…

 

Etats-Unis

Washington dont Columbia Valley & Walla Walla Valley (merlot, CS, syrah, chardo, riesling…) : Quilceda creek, Abeja, Gramercy, Kestrel, Col Solare-Antinori, Ch. Ste Michelle, Hedges family, Kiona, Upland, Hyatt, L'ecole 41, Cayuse, Leonetti, K Vintners, Dunham, Tamarack...

Oregon dont Willamette valley (pinot noir, pinot gris, chardo…) : Amity, Witness tree, Cristom, Corral Creek, Eyrie vineyards, Bergström, Joseph Drouhin, Soter, Brick House, Beaux frères, Erath, Bethel Heights, Brandborg, King estate, Abacela, Lingua Franca, Resonance, Rose & Arrow, Nicolas-Jay…

Californie Mendocino & Lake dont Anderson Valley (CS, merlot, zinfandel, chardo, pinot) : Goldeneye, Frey, Yorkville Cellars, Obsidian Ridge, Brassfield, Steele, Roederer Estate, Wildhurst, Kendall Jackson

Californie Sonoma Septentrional dont Dry Creek Valley & Russian River (chardonnay, zinfandel, pinot) : Ridge, Marcassin, Freestone de J. Phelps, Vérité, Kistler Vineyards, Aubert wines, Williams Selyem, Hirsch, Flowers, Littorai, Quivira, Stonestreet, Coppola winery, Beringer, Peter Michael Winery, Marimar, Iron Horse, Ramey, Joseph Swan, Seghesio, Rochioli, Peay, Jordan, MorletBenzigerGallo family

Californie Sonoma Méridional & Carneros (chardo, CS, merlot) : Hanzell, Buena Vista, Kenwood, Gloria Ferrer, Kunde, Hyde, Landmark, RavensWood

Californie Napa Valley (CS, merlot, zinfandel, chardo) : Dominus Estate, Joseph Phelps, Pahlmeyer winery, Schrader, Colgin cellars, Philip Togni, Bryant Family, Kongsgaard, Lewis, Long, Araujo, Abreu, Beringer, La Jota, Stony Hill, Diamond creek, Chappellet, Heitz, Duckhorn, Dunn, Jade Mountain, Mayacamas, Newton, Ramey Hide, Quintessa, Turley, Jack Davies…

Californie Napa-Rutherford (CS) : Caymus Vineyard, Inglenook, Beaulieu, Staglin, Hewitt, Frog’s leap…

Californie Napa-Oakville (CS, chardo, sauvignon, sangiovese…) : Opus One, Harlan estate, Screaming eagle, Mayback, Mondavi winery, Dalla Valle, Far Niente, Napa wine company…

Californie Napa-Stags Leap (CS, merlot) : Shafer Vineyards, Chimney rock, Stag’s leap winery, Stag’s leap wine cellars…

Californie Sud de la baie de San Francisco (CS, chardo, pinot…) : Ridge-Monte Bello, Calera, Bonny Doon, Chalone, Mount Eden, Talbott, Steven Kent…

Californie Contreforts de la sierra, Lodi et Delta de Sacramento (zinfandel, CS, syrah, sangiovese…) : Madrona, Birichino, Sierra Vista, Woodbridge by Mondavi…

Californie Côte centrale (zinfandel, CS, chardo, pinot, syrah, sauvignon, viognier, riesling…) : L’aventure, Tablas creek, Sine qua non, Alban Vineyards, Rusack, Qupé, Bon Climat, Domaine de la Côte/Sandhi, Cambria, Talley, Saxum, Tyler, Palmina, Sanford, Sea smoke cellars, Cycles gladiator, Babcock…

Missouri (norton, vignoles…) : Augusta winery, Stone Hill…

Virginie (viognier, petit manseng, norton, chardonnay, cabernet franc, petit verdot, nebbiolo…) : Chrysalis, Barboursville, RdV Vineyards, Linden…

New-York (concord, sauvignon, Riesling, chardo, pinot noir…) : Fox Run, Red Newt, Anthony Road, Keuka, Forge cellars, Lenz, Paumanok, Shinn Estate, Wölffer, Ravines, Heart & Hands, Macari, Channing, Konstantin…

Sud-Ouest, Arizona, Nouveau-Mexique, Texas (CS, merlot, chardo, riesling, roussanne…)  : Pheasant Ridge, Llano Estacado, CapRock, Gruet, Caduceus, Page Spring…

 

Mexique

(CS, nebbiolo…) Mogor-Badan, Adobe Guadalupe, Paralelo, Casa de Piedra, Villa Montefiori, LA Cetto, Domecq…

 

Brésil

(isabella, touriga, marselan, arninanoa, egiodola, sauvignon, pinot noir, merlot…) Cave Geisse, Lidio Carraro, Vinicola Salton, Miolo wine group, Casa Valduga, Pizzato, Vallontano, Aurora, Peterlongo, Don Giovanni, Quinta do Seival…

 

Uruguay

(tannat, viognier, trebbiano, torrontes, petit verdot, chardo, CS…) Pizzorno, Garzon, Deicas, De Lucca, Gabriel Pisano, Il Stagniari, Marichal, Carrau…

 

Chili

(CS, carmenère, chardo, merlot, sauvignon, pais ordinaire, syrah, carignan…) Concha y toro-Almaviva, Escudo Rojo, Santa Rita, Pirque, Vinedo Chadwick, Montes, Casa Lapostolle, Carmen, Altaïr, Los Robles, Vinedos Corpora, Valdivieso, Luyt, Errazuriz, Anakena, Matetic, Vina Casablanca, Vinedos organicos emiliana, El principal, Paul Bruno, Antiyal, Cousino Macul,Vina Leyda, Aristos, William Fèvre, Survalles, Alyan, Cono Sur, Araucano, Las Ninas

 

Argentine

(malbec, torrontes, CS, bonarda, chardo, cereza, barbera…) Terrazas de los Andes-Cheval des Andes, Clos de los siete, Mendel, Zuccardi, Gran Enemigo, Monteviejo Lindaflor, Trapiche, Alta Vista, Achaval Ferrer, O. Fournier, Marco Zunino, Amalaya, Zapata, Etchart, Tapiz, Altos las Hormigas, Catena Alta, Colomé, Noemia de Patagonia, Flechas de los Andes, Carinae, Bousquet, Alpamanta, Atamisque, Yacochuya de M. Rolland, Cecchin/4 manos/Micelini… 

 

Australie

Australie occidentale (riesling, CS, shiraz ou syrah, chardo, pinot, sauvignon…) : Marchand & Burch, Picardy, Talijancich, Frankland, Houghton, Alkoomi, Salitage…

Magaret River (CS, sauvignon, sémillon, syrah, chardo…) : Cullen, Leeuwin Estate, Vasse Felix, Mosse Wood, Pierro, Cape Mentelle, Stella Bella, Woodlands, Xanadu, Voyager…

Barossa Valley (syrah, CS, grenache, chardo, sémillon…) : Penfolds, Torbreck vintners, Rockford, Chris Ringland Three Rivers, Two Hands, Maverick, Heritage, John Duval, Peter Lehmann, Kalleske, Greenock creek, Sami-Odi, Wolf Blass, Jacob’s creek, Grant Burge, Melton, Ringland, St Hallett, Ben Glaetzer, Turkey flat…

Eden Valley (syrah, riesling…) : Henschke, Buring, Maverick, Irvine, Yalumba, Torzi-Matthews, Hobbs, Radford, Tin Shed, Shobbrook…

Clare Valley (syrah, riesling, CS…) : Wendouree, Grosset, Kilkanoon, Jim Barry, Petaluma, Taylors, Mount Horrocks, Skillogalee…

McLaren Vale (syrah, grenache, mourvèdre, CS, tempranillo…) : d’Arenberg, Hardys, Mount Hurtle, Mollydooker, Noon, Mitolo, Clarendon Hills, Pannell, Chapell Hill, Hugh Hamilton, Paxton, Samuel’s George, Ulithorne, Yangarra, Wirra Wirra, Battle of Bosworth, Coriole…

Adelaïde hills (sauvignon, chardo, syrah, pinot…) : The Lane, Shaw & Smith, Nepenthe, Barratt, Leabrook, Salena

Coonawara (CS, merlot, syrah, chardo…) : Wynn's, Rymill, Balnaves, Katnook, Bowen, Hollick, Majella, Penley, Parker, Leconfield…

Victoria (pinot, syrah, chardo, riesling, sangiovese, muscat, muscadelle, durif…) : Giaconda, Bass Philip, Tahbilk, William Downie, Jasper Hill, Greenstone, Mt Langi Ghiran, Dalwhinnie, Brown Brothers, Wild duck creek, Mitchelton, Trager, Chambers, Morris, Stanton & Killeen…

Péninsule de Mornington (pinot noir…) : Paringa, Main Ridge, Stonier, Moorooduc, Eldridge, Kooyong, Ten minutes by tractor…

Yarra Valley (pinoy, syrah, chardo, CS…) : De Bortoli, Mayer, Chandon, Oakridge, Luke Lambert, Coldstream hills, Mount Mary, Yarra Yering, Yarra Yarra, Gembrook hill, Innocent Bystander, Giant steps…

Tasmanie (pinot, chardo, riesling, sauvignon…) : Penfolds-Yattarna, Hardy, Domaine A, Jansz, Pressing Matters, Kreglinger, Tamar Ridge, Pirie…

Nouvelle-Galles du sud (chardo, syrah, sémillon, riesling…) : Adina, Helm, Ross Hill, Moppity, Montrose, Hart & Hunter, Brokenwood, Clonakilla, Lake's Folly, McWilliam's, Tyrrell’s…

 

Nouvelle-Zélande

Hawke’s bay (chardo, CS, merlot, sauvignon…) : Unison, Bilancia, Te Mata, Mission Estate, Vidal, Craggy Range, Trinity Hill…

Wairarapa (pinot noir…) : Ata Rangi, Coney, Dry River, Kusuda, Martinborough vineyard, Margrain, Alana, Palliser, Voss, NGA Waka, Schubert…

Marlborough (sauvignon, pinot, chardo…) : Cloudy Bay, Seresin, Saint Clair, Vavasour, Greywacke, Framingham, Yealands, Clos Henri, Rimapere, Allan Scott, Giesen, Forrest, Ara, Marisco, Hans Herzog, Lake Chalice, Montana, Jackson, Isabel, Hunter's, Fromm…

Canterbury (pinot, chardo, riesling…) : Pyramid valley, Bell Hill, Brancott, Mountford, Waipara springs, Greystone, Muddy water…

Central Otago (pinot noir…) : Felton road, Mt Difficulty, Peregrine, Carrick, Amisfield, Rippon, Quartz reef, Wild earth, Akarua, Terra sancta, Elephant Hill, Bald hills…

Autres (sauvignon, pinot, riesling, chardo, syrah, merlot, CS…) : Neudorf, Seifried, Man O’ War, The Hay Paddock, Kumeu River, Goldwater, Stony Ridge, Te Motu, Millton…

 

Afrique du sud

Constantia (sauvignon, muscat, sémillon…) : Klein Constantia, Signal Hill, Groot Constantia, Steenberg, Cape point vineyards, Eagles Nest, High constantia, Constantia uitsig…

Swartland (chenin, syrah, mourvèdre, CS…) : Meerhof, Sadie, Mullineux, Porseleinberg, Lammershoek/Testalonga, Riebeek, Sequilo…

Stellenbosch (sauvignon, pinotage, chardo, CS, syrah, chenin…) : De Trafford, Rudera, Ken Forrester, Warwick, Hartenberg, L’avenir, Beyerskloof, Kanonkop, Simonsvlei-Joubert, Haskell, Vilafonté, Chamonix, Boekenhoutskloof, Fairview, Kleine Zalze, Nederburg, Bredell's, Els, GS, Anwilka, Le Riche, Meerlust, Morgenster, Vergelegen, Thelema, Rudera Robusto, Rust en Vrede, Rustenberg, Waterkloof, Robinson & Sinclair, Rupert & Rothschild, Marianne estate

Côte sud du cap (pinot noir, chardo, sauvignon…) : Iona, Jean Daneel, Shannon Vineyards, Newton Johnson, Hamilton Russell, Paul Cluver, Oak Valley, Bouchard Finlayson…

Autres (sauvignon, chenin, muscat, touriga national, CS, pinotage, syrah, chardo…) : De Krans, KWV, Cederberg, Joubert-Tradauw, MAN, Fryer’s cove…

 

Chine

(CS, merlot, carménère, chardo, pinot noir…) Château Junding, Lou Lan, Qingdao, Changyu, Dynasty, Citic-Lafite, Grace vineyard, Jia Beilan, Silver heights, COFCO

 

Inde

(sauvignon, chardo, CS…) Omar Khayyam, Sula, Fratelli…

 

Japon

(koshu, niagara, kyoho, delaware, CS, merlot, chardo, zweigelt…) Grace, Arugabranca, Sogga, Takahiko, Mercian, Suntory, Asahi, Manns, Sapporo, Tsuno wine, Shizen-Dubourdieu

 

Posté par tomy63 à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mars 2019

Benoît Dorsaz (Suisse) ****

Benoît Dorsaz - AOC Valais Cornalin de Fully Les Perches 2015 : (100% cornalin) Couleur grenat aux contours violacés, nez gourmand sur le bonbon à la cerise, mûre, violette, sureau, pas d'élevage. Bouche avec une belle matière, fraîche, juteuse, fruitée, peu de tannins, facile à boire, ce qui s'en rapprocherait le plus en France serait peut-être un beau gamay. Finale un peu courte. Beaucoup de plaisir sur ce cornalin, pas très complexe, mais élégant. Il doit probablement exister des interprétations bien plus rustiques. Note : 16/20.

 

Posté par tomy63 à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2019

Benziger (USA) ***

Benziger - Pinot Noir Sonoma Coast 2014 : Couleur rubis claire, reflets marrons. Nez expressif, de cerise rouge, de fraise, de vanille, on reconnait le pinot dans un style moderne. Bouche légère, peu tannique, beau volume, beaucoup de fruit mais aussi un côté vanillé présent, belle texture grâce à l'élevage, finale un peu courte. Bien fait, dans un style moderne, qui ne tombe pas non plus dans la caricature. Note : 14/20.

benziger sonoma pinot noir

 

Posté par tomy63 à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2019

August Kesseler (Allemagne - Rheingau) ****

August Kesseler - The Daily August Rheingau Pinot Noir 2016 : (VdP Gutswein, AP 007 18. Jeunes vignes du Höllenberg, de Rüdesheim et d'Erbach, 100% égrappé. Vieux fûts, foudres et cuves) Couleur rubis claire, nez de petits fruits rouges acidulés, framboise, groseille, cerise rouge, pointe de caillou fumé. Bouche légère, peu épaisse, belle acidité, beaucoup de fruits rouges acidulés, petite pointe végétale. Finale un peu plus solaire, avec une pointe d'alcool. Beau petit pinot, surtout pour une entrée de gamme à 10€. Note : 15/20.

 

August Kesseler, Daily August Riesling 2017 : Riesling sec, peu épais mais vif, tendu, presque désaltérant. TB-.

 

Posté par tomy63 à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2019

Soirée Wachau

 austria-map

Wachau_carte parcelles nvo

 Seulement 15kms séparent Spitz d'Unterloiben et pourtant on vendange en moyenne deux semaines plus tôt à l'Est.

 

 

En 1983 le Codex Vinea Wachau (association d’une vingtaine de producteurs au départ, environ 200 aujourd’hui) impose, entre autres, le respect de l’origine des raisins, la non-chaptalisation et la distinction les 3 catégories suivantes :

- Steinfeder : moins de 11,5% d’alcool.

- Federspiel : entre 11,5% et 12,5%.

- Smaragd : plus de 12,5% d’alcool.

Si c’était plutôt une bonne idée au départ, les vins étant plus « lisibles » et faciles à accorder à table, elle commence à être critiquée. Le problème est que la plupart des producteurs essayent à tout prix de faire du Smaragd, et n’hésitent pas à vendanger très tard des raisins botrytisés (régulièrement à la mi-novembre). En plus de donner des vins lourds, le terroir s’en trouve masqué. Mais les Smaragd se vendent plus chers et plaisent à la critique locale, avec en tête le guide Falstaff, qui aime l’opulence, la richesse, et dont les goûts sont assez éloignés de nos palais français.

On peut ainsi distinguer des domaines qui ramassent très tard, qui recherchent l’opulence (Hirtzberger, Knoll, FX Pichler…) et d’autres qui visent beaucoup plus la tension et qui critiquent le Codex, soit sans aller jusqu’à en sortir (Prager, Alzinger…) soit en se passant du Codex (Pichler-Krutzler, Veyder-Malberg…).

Pour approfondir le sujet je conseille le numéro 107 de la revue Le Rouge et le Blanc, ainsi que le site de la Vinea Wachau, d'où proviennent les photos : https://www.vinea-wachau.at/

 

 

Place à la dégustation : les vins sont goûtés dans des Zalto White Wine. Ouverture des bouteilles en début d’après-midi pour le soir, sauf pour le 1994 ouvert quelques minutes avant.

 

 

Apéritif

1 Franz Hirtzberger - Riesling federspiel “Steinterrassen” 2017 : assemblage de parcelles autour de Spitz. Couleur claire, nez expressif et élégant sur des notes de fleurs blanches, de citron vert, de fruits jaunes, ne fait pas très riesling. Bouche vive, perlante, beaucoup de fruits, d'agrumes surtout, et une finale très fraîche, désaltérante, qui donne envie d'y revenir. Belle entrée de gamme, pas très complexe, mais parfaite pour l'apéritif. TB-.

 

2 Emmerich Knoll - Riesling federspiel 2016 : assemblage de parcelles autour d’Unterloiben. Climat plus chaud (Courants froids de la forêt du Wadviertel au Nord-Ouest vs Courants chauds de la plaine de Pannonie à l’Est). Même couleur, nez plus marqué par des fruits mûrs et fruits exotiques, petite touche de pétrole, on sent un peu plus le riesling, du silex aussi. La bouche est plus mûre, moins vive, moins perlante, facile à boire car légère en alcool et fruité, mais ça manque un peu d'acidité par rapport au précédent. Ca reste néanmoins un bon petit vin d'apéritif. B+.

 

 

Horizontale 2016

3 Hofstätter - Riesling federspiel “Singerriedl” 2016 : sols de paragneiss (= gneiss sédimentaire) avec mica-schistes,  quartzites et sables. Sols plus maigres en haut de coteau. Exposition ouest. Couleur un peu plus dorée, nez un peu réduit au départ avec un côté fumé, silex, qui devient plus léger à l'aération, moins fruité, mais plus minéral que les précédents. La bouche est perlante, vive, tendue, minérale, citronnée, un côté zeste de pamplemousse aussi et une légère amertume. Finale pas très longue, mais salivante qui donne envie d'y revenir. Un excellent rapport q/p sur ce vin à 10€. TB-.

singerriedel wachau

 

4 Leo Alzinger - Grüner Veltliner federspiel  “Hochstrasser” 2016 : sols d’orthogneiss (= gneiss magmatique) + limons. Exposition sud. Bas de la parcelle “Loibenberg”. Couleur claire, nez différent, on sent qu'on a changé de cépage, miel, fruits exotiques, poivre, sans être exubérant et donc jamais écoeurant. Bouche vive, perlante, minérale, où on sent que tout est fait pour garder de la fraîcheur sur une parcelle et un cépage qui pourraient vite donner un vin lourd, mais ce n'est pas le cas, on reste toujours sur une belle acidité et des fruits mûrs. Bon petit vin, taillé pour l'apéritif là aussi. TB-.

hochstrasser wachau

 

5 Högl - Grüner Veltliner smaragd “1000 Eimerberg” 2016 : sols de paragneiss + marbre de silicate. Exposition sud. Couleur or clair, nez bien plus opulent et démonstratif, on sent le passage à la catégorie "Smaragd", très marqué fleurs blanches, un peu violette et anis le soir, comme un viognier trop lourd, plutôt sur la rose à la gewurz le lendemain, des fruits surmûris, c'est très variétal. La bouche est très grasse, opulente, mais vite lourde et écoeurante. Le seul vin de la série que je n'ai vraiment pas aimé. Moyen.

tausend eimer berg wachau

 

6 Pichler-Krutzler - Grüner Veltliner “Supperin”  2016 : sols d’orthogneiss, sables et alluvions. Exposition sud-ouest. Couleur dorée, nez très minéral avec une touche de miel, peu de fruit, pas du tout variétal, il faut aller le chercher, peut-être une pointe d'épices (safran ?). La bouche est vive et tendue pour du Grüner, ultra minérale, le cépage est complètement effacé au profiter du terroir, le vin n'est pas encore très complexe, peut-être un peu fermé pour être jubilatoire, mais il s'annonce très grand dans quelques années. Finale de longueur moyenne, fraîche, sur le miel et le minéral. Un style très convaincant, d'autant plus qu'on n'est pas sur la parcelle la plus qualitative du coin en théorie. TB.

supperin wachau

 

7 Prager (Toni Bodenstein) - Riesling smaragd “Achleiten” 2016 : sols hétérogènes : orthogneiss sur le haut, migmatites et amphibolites sur le bas, paragneiss à l’ouest. Exposition sud-est et ouest. Couleur bien plus claire avec ce passage aux Rieslings "Smaragd", nez très élégant, pas d'hydrocarbures mais des notes florales, des agrumes, de la mirabelle, on sent qu'il lui manque juste quelques années pour développer plus de complexité. La bouche est impressionnante d'énergie, de tension, parfaitement équilibrée par un beau volume et une impression minérale qu'il n'y avait pas au nez. La finale est bien plus longue et persistante, plus saline aussi que celle des autres vins. Le gagnant de la soirée à l'unanimité, même s'il faudrait encore un peu de temps pour être qualifié de grand vin. TB+.

achleiten wachau

 

 

Vieux millésimes

8 Johann Donabaum - Riesling smaragd “Offenberg” 2003 : sols de paragneiss avec dépôts de marbre et d’ardoises. Exposition sud-ouest. Couleur dorée, nez bien marqué pétrole, c'est le premier riesling aussi facilement identifiable, avec des notes de miel, de résine, de fruits jaunes. La bouche est sur la même aromatique, encore jeune pour 2003, même si le fruit a laissé place au minéral et aux hydrocarbures, seule la finale est un peu plus décevante avec une pointe de caramel et peu de longueur. Cette fois-ci on sent qu'il s'agit d'un vin "moyen" mais bu à son apogée. TB.

offenberg wachau

 

9 Rudi Pichler - Grüner Veltliner smaragd “Hochrain” 2008 : Sols de loess avec sables et argiles. Exposition sud-est. Couleur dorée, nez très marqué par des notes fumées/grillées, comme du silex, voire par moment du pneu brûlé, du caoutchouc, un peu repoussant au premier nez mas on s'y fait petit à petit. Derrière quelques notes miellés, très peu de fruit, très austère. La bouche est très énergique, tendue, avec un beauc volume, surtout à l'aération, voire un peu de gras le lendemain, c'est le seul qui rivalise avec le Prager à ce niveau-là. Le cépage est impossible à reconnaître. La finale est longue, toujours à fond sur le caillou fumé/grillé, une pointe de poivre aussi. J'ai adoré la bouche mais j'ai eu plus de mal avec le nez. TB.

hochrain wachau

 

10 FX Pichler - Grüner Veltliner smaragd “Kellerberg” 2010 : sols d’orthogneiss et loess. Exposition sud. Couleur dorée, le nez évoque un liquoreux, encore bien plus miellé que les précédents, fruits mûrs, ananas, coing, voire papaye, du poivre, très beau, même si on reconnaît facilement le cépage. C'est plus compliqué en bouche où l'attaque est ronde et épaisse, sur les arômes du nez avec des noes minérales aussi mais on sent peu à peu les 14,5% passer devant. C'est puissante avec une grosse ampleur de la longueur, mais le vin manque cruellement d'acidité, il finit lourd, pataud, uniquement sur l'alcool. Un peu décevant pour ce qui était censé la grande bouteille réunissant un beau millésime, une belle parcelle et un bon producteur. Certains sont moins difficiles que moi autour de la table mais tout le monde s'accorde à dire qu'il est impossible d'en boire 2 verres. On comprend avec le nez et l'attaque pourquoi ce genre de vin peut plaire, mais avec la fin de bouche on perçoit aisément les raisons pour lesquelles les gros Smaragd commencent à être critiqués. TB-.

kellerberg wachau

 

11 FX Pichler - Grüner Veltliner smaragd Terrassen 1994 : assemblage de parcelles autour de Dürnstein à l’est. Couleur plus claire que le précédent, nez très minéral, caillou fumé, peu de fruit, presque un côté hydrocarbures, on ne sent plus le cépage. La bouche est encore là, manquant de fruit certes, mais avec de belles notes minérales, encore une acidité correcte. La finale par contre est très courte. Pour une entrée de gamme, ça a sacrément bien vieilli. TB-.

IMG_20190125_152854

IMG_20190125_152902

IMG_20190125_152908

 

 wachau sols geologie

Une petite synthèse des sols, bien utile... (http://www.krier-thilion.eu/wachau_geologie.html)

 

Conclusion : sans trop de surprises, nos palais français ont préféré en général les rieslings, plus acides, aux grüners, et les producteurs travaillant sur la tension (Prager, Pichler-Krutzler, Rudi Pichler) plutôt que sur l'opulence. Tout le monde a apprécié la diversité des 11 vins, très marquée grâce aux différents terroirs mais peut-être encore plus par les styles de vinification. Par contre si on devait comparer avec une région comme l'Alsace, les rapports qualité/prix ne sont pas très intéressants et le niveau général un peu plus faible à l'unanimité. Les vins que certains pourraient éventuellement racheter un jour sont le Prager (38€) et le Hofstatter (10€). C'est peut-être dans les petits rieslings federspiel de producteurs méconnus qu'il faudrait fouiller, ou alors dans la région voisine du Kremstal, moins célèbre mais plus dynamique.

 

 

Afters :

P. Alliet - Chinon Vieilles Vignes 2004 : on termine tranquillement avec un vin servi à l'aveugle, la couleur est claire, le nez sur les fruits rouges, une pointe végétale, pas très évolué pour 2004. Beaucoup de fruit en bouche, c'est léger mais sans manquer d'épaisseur, très élégant, légèrement floral aussi, assez bonne longueur. TB.

B. Baudry - Chinon La Croix Boissée 2004 : couleur noire, nez de champignon, de tabac, de sous-bois, peu de fruit. Bouche puissante, tannins encore très présents et astringeants. Pas photo ce jour là avec le VV de Baudry. C'était quand même un peu mieux le lendemain. B-.

 

Posté par tomy63 à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]