Equis - Domaine des Lises (Pont-de-l'Isère) ***

Equis, Domaine des Lises (Maxime Graillot et Thomas Schmittel) - Crozes-Hermitage Equinoxe 2016 : Robe assez sombre, nez légèrement réduit, quelques fruits noirs dans le fond, de l'olive, mieux en bouche avec une belle matière, tannins soyeux, fruits noirs, assez légère, simple mais gourmande, facile à boire, peu de longueur. B.

equis equinoxe

 

Posté par tomy63 à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Bernard Gripa (Mauves) ***

Bernard Gripa - Vin de France Cerise (2016 ?) : (50% syrah, 50% cabernet sauvignon) Robe assez sombre, nez plutôt marqué fruits noirs de la syrah, à peine lardé. Bouche légère, beaucoup de fruit, avec une finale un peu plus marquée cabernet avec des tannins un peu plus secs sans être gênants non plus. Belle entrée de gamme. B+.

gripa cerise

 

Posté par tomy63 à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château de Montfrin (Montfrin) ***

Montfrin la Tour - Coteaux du Pont du Gard blanc 2016 (grenache blanc) : le nez fait bien grenache sur la poire, la pêche, un peu brioché, bouche manquant de fraîcheur. B-

Ch de Montfrin - "A mon seul désir" Vin de France blanc 2016 (viognier, sur les costières de Nîmes) : viognier très floral, sur la violette, manquant de fraîcheur en finale lui aussi. B-.

Ch de Montfrin - "A la rêverie" Côtes du Rhône blanc 2016 (roussanne) : nez fruité sur l'abricot et la poire, attaque en bouche grasse, pas trop boisé, finale un peu chaude encore. B.

Montfrin la Tour - Coteaux du Pont du gard rouge 2016 (syrah, grenache, cabernet) : vin léger, avec de beaux fruits rouges, cerise, réglisse, manque un peu de matière par rapport aux suivants. Belle entrée de gamme. B+.

Ch de Montfrin - Costières de Nîmes 2016 (60% syrah, grenache et mourvèdre en cuves) : belle syrah, avec du fruit, de l'olive, un peu de garrigue, assez légère mais fraîche et assez longue. Excellent rapport q/p (7€). TB-.

Ch de Montfrin - Côtes du Rhône 2016 (80% grenache, syrah et carignan en cuves) : grenache gourmand, léger, peu tannique, très facile, moins sr la tension, manque un peu de personnalité par rapport au vin précédent même si c'est très bon, surtout pour le prix (7€). B+.

Ch de Montfrin - "A la rêverie" Côtes du Rhône 2016 (80% grenache, syrah et carignan en demi-muids) : le style reste assez facile et fruité, peu tannique, mais beaucoup plus de matière que le précédent, on sent les petits rendements, belle rondeur apportée par les demi-muids, plus de longueur aussi. Excellent rapport q/p (10€). TB.

Ch de Montfrin - "A la douceur d'aller" Côtes du Rhône villages 2015 : (85% syrah, grenache) vin très boisé, loin de la gourmandise des autres cuvées. Moyen.

Ch de Montfrin "A mon seul désir" 2015 : (syrah, + grenache et mourvèdre) fait très CdP, cerise amarena, confiture, pas une grosse matière, gourmand, tannins fins. TB.

costieres montfrin

 

Posté par tomy63 à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vallée du Rhône

Avec le déclin de Bordeaux ces dernières années, le Rhône est probablement devenu la seconde région la plus prisée des amateurs derrière la Bourgogne. Elle est divisée en deux zones. Le Nord, qui représente moins de 10% de la vallée en terme de quantité, ne comporte que de belles AOC : Côte-Rôtie, Condrieu, Château-Grillet, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage, Cornas, St Péray et tout autour l’appellation Côtes-du-Rhône. La syrah est le cépage dominant des vins rouges, leur donnant de la puissance, de la fraîcheur, du fruit noir ou rouge et un côté poivré. Le viognier, la roussanne et la marsanne composent la majorité des blancs, très aromatiques surtout à Condrieu, mais manquant souvent d’acidité. Les prix sont généralement élevés, sans atteindre non plus ceux de la Bourgogne ou de Bordeaux, mais la qualité est au rendez-vous.

Au sud, les petites appellations sont légion (Côtes du Vivarais, Luberon, Côtes du Ventoux, Côtes-du-Rhône-villages « chusclan », « cairanne »…), elles entourent la très prisée Châteauneuf-du-Pape. Les blancs, souvent à base de roussanne et de marsanne mais aussi de clairette, bourboulenc… se rapprochent de ceux du nord par leurs arômes de fruits jaunes et une légère amertume. Les rouges sont dominés par le grenache (parfois complété par la syrah, le mourvèdre…) souvent reconnaissable à son parfum de fraise écrasée, ses épices, son côté plus chaleureux et gourmand que la syrah mais aussi moins frais. Les bons rapports q/p sont nombreux sur les vins issus des petites AOC. Quant à Châteauneuf-du-Pape (CdP), si les prix y sont légèrement plus élevés, les vins peuvent rivaliser avec les meilleurs du monde après quelques années de garde.

rhône

 

Principaux producteurs :

 

Rhône Nord :

***** Chave, Vernay.

**** Bruyères, Château Grillet, Clape, Clusel-Roch, CombierCoursodon, Delas, Gaillard, Gangloff, Gentaz-Dervieux (†), GérinGonon, Graillot, Jamet, MonteilletPerret, Rostaing, Sorrel, Verset (†), Villard, Voge.

*** Aléofane-N. Chave, AmphoresBonnefond, Chapoutier, Chèze, Colombo, CouletCuilleron, Déplaude de Tartaras, Duclaux, Equis, Faurie, Ferraton, GripaGuigal, Jaboulet, Jasmin, Monier-PerréolNiero, Ogier M&SOthéguy, ParetPilon, Robert Michel, Tunnel, Vincent Paris, Vins de vienne.

** Allemand, Barge, Bonserine, Burgaud, Cave de Tain, Chambeyron, Chave Y., Courbis, Darnaud, Dumas, Farjon, Faury, Fayolle, Ferme des 7 lunes, Gilles, Habrard, Johann Michel, Levet, Pichat, Pichon, Rémizières, Sage, Souillard, Stephan, Texier, Vidal-Fleury, Villa…

* BoulayChirat, Colombier, Delubac, Flacher, Garayt, Lupé, Mondon, Vignerons ardéchois...

 

 

Rhône Sud :

***** Beaucastel, Bonneau, Rayas-Tours-Fonsalette.

**** Charvin, Clos des papes, Clos du CaillouClos saint jean, FondrècheGourt de Mautens, Gramenon, Janasse, Jean David, Le Moine, Marcoux, MontiriusMordorée, Pegaü, Pierre André, Saint-Cosme, Vieux donjon, Vieux Télégraphe.

*** Aphillanthes, Balme, BeaurenardBernardins, Bois de boursan, Bosquet des papes, BouïssiereChaume-Arnaud, Chêne bleuCristia, GalletyGradassi, G. Gros, Joncier, La Cabotte, La MartinelleLes cailloux, Mas saint louis, MontfrinMont Olivet, Nerthe, Oratoire St MartinPique Basse, Raspail-ay, Richaud, Saint Prefert, SaladinSang des cailloux, Santa duc, SimianTardieu-Laurent, Terrasses d’eole, Usseglio P., Vieille Julienne, Villeneuve.

** Alain Ignace, Bastide St Dominique, Cambie-Halos de Jupiter, Casalas, Cayron, Champs vermeilClos de Beyliere, Clos des grillons, Dauvergne Ranvier, Dumarcher, Durban, Ferme saint Martin, Feraud Eddie, Ferrand, Fortia, Genestière, Giraud, Grand Veneur/Jaume, Jérôme Jouret, La Gardine, Landra, La Célestière, La Verrerie, Mas de Libian, Maby, Mont Redon, Mourgues du Grès, Ogier, Or et de Gueules, Pallières, Réméjeanne, Rouge Garance, Sabon, Signac, SéminaireSoumade, St Jean du Barroux, St Roch, Trapadis, Usseglio R., Vignerons d’Estézargues…

* Cave de Cairanne, Cave de Gigondas, Cave de Rasteau, Durieu, Font des grières, Grandes vignes du roy, Les Amoureuses, Mas neuf, Petit romain, Saint-Sauveur...

 

Posté par tomy63 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2017

Oratoire Saint Martin (Cairanne) ***

Oratoire St Martin - Côtes du Rhône villages Cairanne "Réserve des Seigneurs" 2015 : (grenache, syrah et mourvèdre, en cuves) Robe grenat, nez de fruits rouges et noirs, myrtille, cerise, une pointe de tabac. Bouche assez légère aux tannins très fins (macération par "chapeau immergé"), fruité bien mûr, à peine épicée, belle fraîcheur, longueur moyenne. B+.

oratoire cairanne

 

Oratoire St Martin, Cairanne blanc 2016 (grenache blanc, clairette et roussanne) Robe paille, le nez est très marqué par la poire, légèrement floral, voire anisé. La bouche est vive à l'attaque, avec une belle acidité mais la finale est un peu chaude. B-.

 

Posté par tomy63 à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 septembre 2017

Alain Graillot (Pont-de-l'Isère) ****

(Goûtés à Vinisud) :

Graillot - Crozes blanc 2012 : (80% marsanne 20% roussanne), vif, frais et tendu, avec de beaux fruits blancs. Pas une grosse longueur, mais le but du producteur est avant tout de garder de la fraîcheur, c'est réussi. B+.

Crozes rouge 2012 : (vendanges entières), fruits noirs, tanins un peu raides, à attendre, pas trop de plaisir en l'état mais pas de crainte à avoir pour l'avenir. Il était servi un peu chaud, ça ne l'a pas aidé. B.

"Guiraude" 2012 : plus noir que le précédent, il se goûte bien mieux en ce moment, très épais, beaucoup de fruits, finale très longue et très fraîche, les tanins ont besoin de s'assouplir encore un peu. Potentiel énorme. Un très bon millésime d'après le producteur. A suivre de prêt. TB.

graillot

 

Graillot, Saint-Joseph 1998 : rubis foncé, nez sur les fruits rouges et noirs, olives, épices, tabac. Bouche un peu verte, poivron, olives, mais quand même du fruit et de la fraîcheur. B.

 

Graillot - Crozes-Hermitage 2014 : robe assez sombre, beau nez lardé/fumé avec des olives, des fruits noirs. Bouche assez puissante, belle fraîcheur apportée par la vendange entière, encore assez sauvage, les tannins commencent à être fondus. Bonne longueur. Déjà bon après un tour en carafe, mais probablement bien meilleur dans 2-3ans. TB.

 

Graillot - Crozes-Hermitage 2014 (100% syrah) Robe grenat, nez plus "sauvage", sur les fruits noirs, le poivre, l'olive, quelques notes végétales apportées par la vendange entière. Bouche fruitée, très fraîche, avec beaucoup d'ampleur, des tannins présents mais d'une grande finesse, bien marquée par l'olive et le poivre, la finale est très longue, épicée. Le vin de la soirée pour quasiment tous les convives. TB+.

 

Posté par tomy63 à 16:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 septembre 2017

Clos du Caillou (Courthézon) ****

Clos du Caillou - Côtes du Rhône rouge "Le caillou" 2016 : (90% grenache + syrah, mourvèdre et counoise, sols sablonneux, 20% grappes entières, élevage cuves 2 mois) Robe grenat, nez expressif, bien marqué grenache avec de la confiture de prune, de la cerise, des fruits cuits. La bouche a un très beau volume pour un vin qui n'a passé que deux mois en cuves, beaucoup de fruits cuits là aussi, des épices, mais un peu d'alcool. Finale de longueur moyenne qui manque de fraîcheur en l'état. Une entrée de gamme à attendre, qui confirme que 2016 sera un millésime de garde en Rhône sud. Note : 14/20.

clos caillou cotes rhone

 

Clos du Caillou - Côtes du Rhône blanc "le caillou" 2016 : (grenache blanc + clairette et bouboulenc, élevage cuves) Robe très claire, nez très fruité qui rappelle les bonbons arlequin, très gourmand. Bouche avec une belle vivacité, travaillée sur la fraîcheur plutôt que sur l'épaisseur, toujours ce côté bonbon acidulé très plaisant. Finale un peu courte. Une vraie gourmandise, simple mais efficace. Note : 15,5/20.

 

Clos du Caillou, Côtes du Rhône « Quartz » 2015 (85% grenache, 15% syrah) Robe rubis, nez dans un registre complètement différent des vins du Rhône nord, avec des fruits rouges légèrement sucrés, une bouche très gourmande, peu tannique, fruitée, sucrée, mais un peu trop, à ce moment-là de la dégustation en tout cas, il a écoeuré plusieurs convives. B+.

 

Posté par tomy63 à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2017

Combier (Pont-de-l'Isère) ****

Combier - Crozes-Hermitage cuvée Laurent 2015 : robe sombre, nez assez mûr, sur les fruits noirs, l'olive, la tapenade, les anchois, me rappelle les vins de Gonon ou la GdP 2012. La bouche est très gourmande, toujours ce côté olive/anchois bien marqué, belle fraîcheur, pas une très grosse matière. Assez bonne longueur, les tannins sans être très nombreux pourraient gagner en soyeux pour être parfait. Mais pour la cuvée d'entrée de gamme du domaine c'est assez exceptionnel, presque au niveau des plus grandes syrah pour moi. TB.

 

Combier - Crozes-Hermitage 2015 : Robe encore jeune, un peu violine, le vin a eu besoin d'une demi-journée d'ouverture pour bien s'exprimer, très fruits noirs, violette, un peu olive/anchois. Bouche avec une belle rondeur, texture soyeuse, fruité juteux, pas très long, mais très gourmand. TB.

 

Goûtés à Vinisud : 

Combier - Crozes 2012 : beaux fruits rouges, fin, très frais, belle acidité, déjà un régal, manque juste un peu de longueur. TB.

Crozes "Cap Nord" 2012 : un peu de réduction, il se goûtait assez mal ce jour-là, plus puissant et épicé que le précédent mais aussi plus tendu. A  revoir dans quelques temps. B.

"Clos des Grives" 2012 : un peu plus de rondeur et moins de tension que dans 2009 ou 2010 d'après le producteur, nez un peu toasté, bouche superbe, très belle matière, tanins fins, très long. A attendre un peu mais le potentiel est énorme. TB.

Crozes blanc 2012 : (roussanne maj, marsanne), puissant, gras, anis, fruits blancs, manque un peu de tension en finale. B+.

"Clos des grives" blanc 2012 : élevage encore trop présent, mais plus tendu et long que le précédent. B+.

combier

 

Posté par tomy63 à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2017

La Martinelle (Lafare) ***

La Martinelle - Ventoux rouge 2014 : (72% grenache, 18% syrah, 7% mourvèdre + carignan, counoise, clairette et viognier. Elevage cuves) Robe rubis foncé, beau nez sur la fraise, la confiture de cerise, la réglisse. Bouche fruitée comme au nez, semble assez légère, tannins fins, fraîche, assez bonne longueur sur la réglisse. Belle découverte.  Note : 15,5/20.

martinelle_ventoux 2014

 

La Martinelle - Ventoux rouge 2015 : proche du 2014, un peu plus puissant, surtout un peu plus sucré, à peine moins frais, mais encore plus gourmand. Ca reste très bien fait. Note : 15/20.

 

La Martinelle - Ventoux blanc 2015 : Robe claire,nez avec beaucoup de fruit, de la poire surtout, de l'abricot, un peu floral. Bouche très fruitée aussi, pas trop grasse ni trop vive, facile à boire, gourmande. Longueur moyenne. Simple mais efficace. Note : 15/20.

 

Posté par tomy63 à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2017

Fondrèche (Mazan) ****

Fondrèche - Côtes du Ventoux "Fayard" 2012 : (9 mois en cuves, sols argilo-calcaires, cépages 50% grenache 30% syrah, 20% mourvèdre) couleur grenat, contours violets. Nez fruité, sur la fraise des bois, la cerise et la mûre. Bouche assez puissante, peu tannique, très fruitée (comme au nez), très légèrement épicée, fraîche, très gourmande et facile surtout après 2-3h de carafe. Finale de bonne longueur, fraîche, pleine de fruits. Très belle entrée de gamme qui donne envie de découvrir les autres vins du domaine. Note : 15,5/20.

fondreche

 

Fondrèche - Ventoux blanc 2016 :  (30% grenache blanc, 30% roussanne, 30% clairette, 10% rolle) aromatique très florale, légèrement anisée, un peu de gras, bonne tension. TB-.

 

Fondrèche - Ventoux rouge 2015 : (50% grenache, 30% syrah, 20% mourvèdre. 18mois en cuves et foudres. Refonte des anciennes cuvées Nadal et Fayard) Beau nez marqué grenache, sur les fruits rouges confiturés, la garrigue, les fruits des bois. Bouche fruitée, épicée, fraîche, aux tannins qui doivent finir de se fondre pour gagner en soyeux. TB.

 

Posté par tomy63 à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]