Soirée Crozes-Hermitage et St-Joseph

Combier, Crozes-Hermitage blanc 2016 : couleur or pâle, nez sur le miel, les fruits jaunes bien mûrs. Bouche fruitée, facile, finale un peu courte. B-.

Louis Chèze, Saint-Joseph « Ro-Rée » Blanc 2016 : Couleur dorée, nez sur le miel, encore un peu vanillé et beurré. En bouche l'élevage est bien intégré, plus d'épaisseur que le précédent, mais surtout plus d'acidité et de longueur. B+.

 

Combier, Crozes-Hermitage cuvée L 2017 : Couleur sombre, nez de fruits noirs, olives. Bouche fruitée, légère, facile, peu tannique, un peu lisse. B+.

Combier, Crozes-Hermitage 2016 : Couleur claire pour une syrah, nez sur l'olive, le lardé/fumé, voire l'anchois. Bouche légère, sur les arômes du nez avec du fruit, peu de tannins, élégante, beaucoup de classe, à défaut d'une grande longueur. TB.

Monier-Perreol, Saint-Joseph 2016 : Couleur encore plus claire, nez sur les fruits rouges, la cerise, plus floral. Bouche en finesse, pas une grosse épaisseur mais une très belle minéralité, toute en longueur. Un vin très élégant. TB+.

 

IMG_20190309_142545

 

Louis Chèze, Saint-Joseph "Ro-Rée" 2016 : couleur sombre, nez fruits noirs, pointe d'élevage vanillé, café, cassis, mûre. Bouche à l'élevage bien intégré, belle matière soyeuse, plutôt légère et fruité finalement avec fraîcheur et longueur. TB-.

Georges Vernay, Saint-Joseph « Terre d’encre » 2016 : robe légèrement plus foncée que les précédents, nez sur les fruits rouges et noirs, beaucoup de poivre, graphite/mine de crayon (sols granitiques). Bouche plus puissante, aux tannins très fins, belle fraîcheur, beaucoup de longueur, pas encore une grande complexité mais le temps devrait y remédier. Beau potentiel d'évolution. TB.

Emmanuel Darnaud, Crozes-Hermitage "Mise en Bouche" 2017 : couleur presque noire, solaire, fruits noirs, puissant pour une entrée de gamme, tannins fins, presque à attendre. B+.

Emmanuel Darnaud, Crozes-Hermitage « Trois chênes » 2016 : couleur presque noire, nez plus solaire (sols de galets roulés), plus chaud, mûre, cassis. Bouche puissante, mais les tannins restent fins là aussi, une petite acidité dans le fond l'empêche d'être lourd. Bonne longueur. TB-.

 

Alain Voge, Saint-Joseph « Les Côtes » 2016 : on renvient à une robe plus claire, nez de fruits rouges, floral, pointe d'olive et de graphite, très élégant. Bouche superbe, à la texture soyeuse, fruitée, minérale, large et longue à la fois, toute en élégance et en fraîcheur. Déjà excellent en l'état. TB+.

Alain Graillot, Crozes-Hermitage 2016 : robe plus sombre, nez plus sauvage et expressif, mûre, olive, anchois, herbes aromatiques, presque garrigue, plus sudiste. La bouche est de loin la plus tannique, même si on pouvait s'attendre à bien pire avec un jeune Graillot. Le millésime a donné beaucoup de fraîcheur et une certaine élégance. Finale très longue. Déjà beaucoup de plaisir, avec un potentiel de garde énorme. TB+.

 

IMG_20190309_142558

 

Saint-Cosme, Hermitage 2014 : on finit sur un Hermitage, puisque le coeur historique a droit à sa propre AOC contrairement à Saint-Joseph. Robe claire aux contours tuilés, nez parfaitement équilibré entre des notes de fruits rouges, un côté animal, du floral, de l'olive, du lardé, tout est là. La bouche est très élégante, épaisse et soyeuse mais pas très puissante. On sent le "petit" millésime mais à point, qui offre un gros plaisir et qui a été parfaitement géré. On est encore monté d'un cran. TB++.

 

Posté par tomy63 à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Pierre André (Courthézon) ***

Pierre André - Châteauneuf du Pape 2011 : Couleur grenat, nez expressif dès l'ouverture, sur la mûre, les fruits des bois, un peu de chocolat et de confiture de fraise. Bouche élégante, beaucoup de fruit, pas très épaisse, mais fraîche et digeste, avec une belle acidité dans le fond. Aromatique un peu plus chocolatée et épicée sur la fin de bouche. Finale de longueur moyenne. Le lendemain le vin semblait plus puissant et plus solaire avec une pointe d'alcool qu'il n'y avait pas à l'ouverture. Note : 16,5/20.

 

Posté par tomy63 à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vallée du Rhône

Avec le déclin de Bordeaux ces dernières années, le Rhône est probablement devenu la seconde région la plus prisée des amateurs derrière la Bourgogne. Elle est divisée en deux zones. Le Nord, qui représente moins de 10% de la vallée en terme de quantité, ne comporte que de belles AOC : Côte-Rôtie, Condrieu, Château-Grillet, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage, Cornas, St Péray et tout autour l’appellation Côtes-du-Rhône. La syrah est le cépage dominant des vins rouges, leur donnant de la puissance, de la fraîcheur, du fruit noir ou rouge et un côté poivré. Le viognier, la roussanne et la marsanne composent la majorité des blancs, très aromatiques surtout à Condrieu, mais manquant souvent d’acidité. Les prix sont généralement élevés, sans atteindre non plus ceux de la Bourgogne ou de Bordeaux, mais la qualité est au rendez-vous.

Au sud, les petites appellations sont légion (Côtes du Vivarais, Luberon, Côtes du Ventoux, Côtes-du-Rhône-villages « chusclan », « cairanne »…), elles entourent la très prisée Châteauneuf-du-Pape. Les blancs, souvent à base de roussanne et de marsanne mais aussi de clairette, bourboulenc… se rapprochent de ceux du nord par leurs arômes de fruits jaunes et une légère amertume. Les rouges sont dominés par le grenache (parfois complété par la syrah, le mourvèdre…) souvent reconnaissable à son parfum de fraise écrasée, ses épices, son côté plus chaleureux et gourmand que la syrah mais aussi moins frais. Les bons rapports q/p sont nombreux sur les vins issus des petites AOC. Quant à Châteauneuf-du-Pape (CdP), si les prix y sont légèrement plus élevés, les vins peuvent rivaliser avec les meilleurs du monde après quelques années de garde.

rhône

 

Principaux producteurs :

 

Rhône Nord :

***** Chave, GononJamet, Vernay.

**** Bruyères, Château-Grillet, Clape, Clusel-Roch, CombierDuclaux, FaurieGangloff, Gentaz-Dervieux (†), Graillot, Jasmin, Levet, Monier-PerréolPerret, Rostaing, Sorrel, Verset (†), Voge.

*** AléofaneBonnefondChapoutierChèzeColomboCouletCoursodonCuilleronDarnaudDéplaude de Tartaras, DelasEquisFerraton, GaillardGérinGripaGuigal, Jaboulet, MonteilletNiero, Ogier S., Othéguy, ParetPilon, Robert Michel, SemaskaTunnel, Villa PJ, Villard, Vincent Paris, Vins de vienne.

** Allemand, AmphoresBarge, BelleBillonBonserine, Burgaud, Cave de Tain, Chambeyron, Chave Y., Courbis, Dumas, Entrefaux, Farjon, Faury, Fayolle, Ferme des 7 lunes, François, Gilles, Habrard, Johann Michel, Pichat, Pichon, Rémizières, Sage, Souillard, Stephan, TerriensTexier, VerzierVidal-Fleury

* BoulayChirat, Colombier, Delubac, Flacher, Garayt, Lupé, Mondon, Vignerons ardéchois...

 

 

Rhône Sud :

***** Beaucastel, Bonneau, Rayas-Tours-Fonsalette.

**** BouïssiereCharvin, Clos des papes, Clos Mont OlivetClos saint jean, Eddie Feraud, FondrècheGourt de Mautens, Gramenon, Janasse, Le Moine, Marcoux, Mordorée, PegaüSaint-Cosme, Vieux donjon.

*** Aphillanthes, Balme, BeaurenardBernardins, Bois de boursan, Bosquet des papes, Chaume-Arnaud, Chêne bleuClos du CaillouCristia, DurieuGalletyGradassi, G. GrosJean David, Joncier, La Cabotte, La MartinelleLes cailloux, Les LysMaby, Mas saint louis, MontfrinMontiriusNerthe, Oratoire St Martin, Pierre AndréPique Basse, Raspail-ay, Richaud, Rouge Garance, Saint Prefert, SaladinSang des cailloux, Santa duc, Terrasses d’eole, Usseglio P., Vieille Julienne, Vieux TelegrapheVilleneuve.

** Alain Ignace, Bastide St Dominique, Cambie-Halos de Jupiter, Casalas, Cayron, Champs vermeilClos de Beyliere, Clos des boutes, Clos des grillons, Dauvergne Ranvier, Dumarcher, Durban, Ferme saint Martin, Ferrand, Fortia, Genestière, Giraud, Grand Veneur/Jaume, Jérôme Jouret, La Gardine, Landra, La Célestière, La VerrerieMas de Libian, Mont Redon, Mourgues du Grès, Ogier, Or et de Gueules, Pallières, Réméjeanne, Sabon, SignacSimian, SéminaireSoumade, St Jean du Barroux, Tardieu-Laurent, St Roch, Trapadis, Usseglio R., Vignerons d’Estézargues…

* Cave de Cairanne, Cave de Gigondas, Cave de Rasteau, Font des grières, Grandes vignes du roy, Les Amoureuses, Marrenon, Mas neuf, Petit romain, Saint-Sauveur...

 

Posté par tomy63 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2018

Clos Mont Olivet (Châteauneuf-du-Pape) ****

Clos du Mont-Olivet (RVF 2012)

- CdP 2010 : beaucoup de fraîcheur et de fruit. TB-

- CdP La cuvée du papet 2010 : Grosse matière, à attendre un peu, TB

 

- CdP cuvée du papet 2000 (soirée TLB) : bouchon.

 

Côtes-du-Rhône 2016 : robe sombre, beau nez plutôt sur les fruits noirs, bouche ronde, fruitée, peu tannique, pleine de fruits, pas ultra longue mais très facile. TB-.

Clos du Mont Olivet - Châteauneuf-du-Pape 2015 : Robe à peine plus foncée que le précédent, nez sur la fraise écrasée, la figue, la cerise, proche du Pas de l'Escalette mais en plus élégant. La bouche est à la fois gourmande, puissante, concentrée, fraîche, et très fruitée. Les tannins sont encore bien présents. Finale très longue. Une grande bouteille en perspective. TB.

Mont Olivet - Bohème Vin de France 2017 : (viognier du Côtes du Rhône + secondes presses des CdP clairette, bourboulenc, picardan, picpoul, robe à peine dorée, nez abricot, touche oxydative. Bouche florale, fruitée, une touche de gras, pas une grosse acidité, bonne longueur. B.

 

Cuvée du Papet 2006 : couleur rubis foncé, nez très grenache, fruits rouges écrasés, confiture de fraise, de prunes, encore jeune, tannins fins, assez frais, manque un poil de longueur pour chipoter. TB+.

 

Posté par tomy63 à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Louis Chèze (Limony) ***

IGP Viognier 2016 : gras, variétal, manque un peu d'acidité, finit court. B.

IGP Marsanne 2016 : robe dorée, nez minéral, miellé. Bouche avec un beau gras, miel, minéral, long, reste frais, avec un beau potentiel de garde. TB+.

IGP Ardèche Syrahvissante 2014 : robe rubis, nez réduit, un peu végétal, fruits rouges et poivre. Bouche légère, fruitée, peu tannique mais un côté vert et un peu de réduction gâchent le plaisir. Mieux après un tour en carafe. B-. Une autre bouteille goûtait très bien, fruité, poivré, pas de réduction. TB-.

Syrahvissante 2016 : robe rubis, nez de fruits rouges et poivre, bouche fraîche, fruitée, finit poivrée avec un peu plus de caractère qu'à l'attaque. Belle entrée de gamme. B+.

Condrieu « Pagus Luminis » 2013 : (100% viognier) Robe légèrement dorée par l'élevage en fûts, le nez est typique du viognier avec de l'abricot, des fruits jaunes bien mûrs, des fleurs blanches et peut-être une pointe de boisé/vanillé déjà bien intégrée. Bouche grasse, très aromatique, mais soutenue par une belle tension qui l'empêche d'être écoeurante, le bois ne se sent plus, longue finale avec quelques fruits exotiques. TB.

Louis Chèze, Saint-Joseph « Ro-Rée » Blanc 2016 : Couleur dorée, nez sur le miel, encore un peu vanillé et beurré. En bouche l'élevage est bien intégré, plus d'épaisseur que le précédent, mais surtout plus d'acidité et de longueur. B+.

Louis Chèze, Saint-Joseph "Ro-Rée" Rouge 2016 : couleur sombre, nez fruits noirs, pointe d'élevage vanillé, café, cassis, mûre. Bouche à l'élevage bien intégré, belle matière soyeuse, plutôt légère et fruité finalement avec fraîcheur et longueur. TB-.

 

Ampuis 2018

Condrieu Pagus Luminis 2016 : superbe Condrieu, très fruité, exotique, ample, mais il a ce qu’il faut d’acidité derrière pour équilibrer le tout. TB+.

Condrieu Brèze 2016 : comme toujours plus gras, plus ample que Pagus, à peine vanillé, lui aussi a cette belle acidité derrière. TB+.

St Joseph Ro-Rée Rouge 2016 : le bois est plus marqué que sur les blancs, vanillé, assez court. B-.

St Joseph Caroline 2016 : à peine moins de bois et plus de fruit, style quand même trop moderne pour moi. B.

Côte-Rôtie Bellissima 2015 : boisé, assez chaud et puissant, finit court, manque de fraîcheur évident. B-.

cheze

 

Ampuis 2014

Côtes du Rhône Viognier 2012 : assez gras, très fruité, vif, peu floral, légèrement épicé. Un peu court. Très bon rapport q/p (mais malheureusement très peu de concurrence dns cette gamme de prix sans les VdP des Collines Rhodanniennes). TB-.

Condrieu Pagus Luminis 2012 : plus gras, plus long, plus floral, plus classique que le précédent, ou plus "Condrieu", manque un peu d'acidité par rapport au Côtes du Rhône. TB-.

Condrieu Brèze 2012 : plus foncé, un peu de bois, mais très fruité, tendu, gras, très long. On se rapproche du style Gangloff, dommage que ce soit un peu trop boisé. TB-. (+- 16,5/20).

 

Posté par tomy63 à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 septembre 2018

Domaine Les Lys (Blauzac) ***

Domaine Les Lys - "Duché" AOP Duché d'Uzès 2016 : (60% grenache en cuves, 40% syrah en cuves et demi-muids) Couleur rubis foncé, nez sur la cerise, la garrigue, fruits rouges confiturés. Bouche épicée, fruitée, aux tannins fins, finale de longueur moyenne, épicée, mais qui reste fraîche. Très bon rapport q/p. TB-.

 

Domaine Les Lys - Petite Syrah 2015 : sombre, plus puissant et solaire que le Duché, un peu lardé/fumé, olives, puissant, finit à peine serré. B+.

 

Les Lys - Aillargues IGP Cévennes 2016 : (90% chardonnay, 10% sauvignon) couleur clair, nez fruité et anisé. Bouche avec du gras, puissante, florale et anisée, bonne acidité derrière, pas trop lourd, longueur moyenne. B+.

 

Posté par tomy63 à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2018

Domaine Saladin (Saint-Marcel d'Ardèche) ***

Goûtés lors du 1er salon In Vin Bio Veritas :

Côtes du Rhône Per El blanc 2011 : (assemblage roussanne, marsanne, viognier, clairette...) Belle fraîcheur, un peu d'amertume en finale. B+.

Côtes du Rhône rouge Loï 2010 : (80% grenache). Un peu de réduction au nez, un peu asséchant. B-.

CdR rouge Fan de Lune 2007 : (mourvèdre majoritaire) élevage 3ans en foudre, grosse matière, beaux tannins, manque juste un peu de fruit. TB-.

CdR Chaveyron 1422 2007 : (95%syrah, 5% viognier) très puissant, un peu trop tannique. B+.

 

 

Vin de france Chaveyron 1422 2015 : une pointe de réduction, bien syrah fruits noirs, lard, très belle matière épaisse, tannins présents mais plus fins qu'en 2007, beau potentiel, à attendre quand même 2-3ans de plus. Sûrement la cuvée la plus austère du domaine. TB-.

Vin de France Chaveyron 1422 2007 : encore tout jeune, peu évolué, robe sombre, nez de fruits noirs, un peu plus sur l'olive, à peine lardé. Bouche aux tannins bien fondus, une pointe d'alcool, beaucoup de fraîcheur, acidité un peu dérangeante, finale assez longue. TB-.

CdR Paul 2016 : (grenache + clairette en cuves). Robe assez claire, très beau nez plein de fruits rouges et de cerise, semble assez frais pour 2016. Bouche fruitée, avec une belle matière, épicée, peu tannique, très gouleyante, avec une belle finale épicée. On sent bien avec cette cuvée que le style du domaine a évolué vers plus de finesse. TB.

Saladin - CdR Loï 2015 : robe claire, nez de fruits rouges à peine confiturés, bien marqué grenache. Bouche légère, très fruitée, gouleyante, peu tannique, facile, mais finale très courte par rapport à Paul. TB-.

CdR villages Fan dé Lune 2015 : robe assez claire pour un mourvèdre, nez sur les fruits rouges et les épices, proche de celui de Paul. Bouche peu extraite, avec un peu plus de puissance que Paul, des tannins très fins, bonne fraîcheur. Une pointe d'alcool en finale, on peut l'attendre encore un peu. TB. Regoûté quelques mois après il s'est affiné, avec de beaux fruits rouges, beaucoup de fraîcheur et d'élégance. TB+.

Loï 16 : plus noir et plus concentré que 2015, moins confituré. TB.

Paul 16 : toujours aussi facile et gourmand. TB.

Paul 17 prélevé sur fût : plus solaire, plus cocnentré, plus épicé. TB.

Fan dé Lune 16 sur fût : beaucoup de finesse et de fraîcheur, belle matière, très prometteur. TB+.

Chaveyron 16 : plus austère, un peu réduit, à attendre, mais belle matière. TB.

Per El Blanc 17 : malo faite pour une fois, fruits blancs, floral, anis, finit un peu chaud. B+.

saladin

 

Posté par tomy63 à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2018

Domaine Maby (Tavel) ***

Maby - Lirac La Fermade 2016 : (60% grenache, 20% mourvèdre, 20% syrah, en cuves, sols de galets roulés) Robe sombre contours violets, nez sur le cassis, la mûre, la garrigue, le poivre. Bouche puissante, fruitée, aux tannins fins, belle matière, juste ce qu'il faut de fraîcheur derrière. FInale assez longue. TB.

 

Maby - Côtes du Rhône rouge Variations 2016 : (35% grenache, 31% syrah, 23% carignan, 11% mourvèdre, en cuves) Robe assez proche du précédent, nez de fruits noirs et d'épices pour lui aussi. Bouche un peu moins épaisse, puissante, impression d'un peu plus d'alcool, très épicée, moins longue, moins de finesse au final, un peu plus "brut de décoffrage". B.

 

Maby - Tavel rosé 2015 : (9 cépages) goûté dans un verre noir, à la fois sur les agrumes et les fruits rouges, la tension d’un blanc, la texture d’un rouge, pas de tannins, très piège, bon vin avec une belle longueur et de la gourmandise. B+.

 

Posté par tomy63 à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2018

Château de Saint-Cosme (Gigondas) ****

Little James press basket blanc 2017 : (sauvignon, viognier) Le ne zest plutôt marqué sauvignon, bouche vive, peu épaisse, mais pleine de fruit, sur la finale le gras du viognier se fait un peu plus sentir, très belle fraîcheur. Très sympa. B+.

Le 2 Albion blanc 2017 IGP Vaucluse Principauté d’Orange : (clairette, bourboulenc, viognier. Premier millésime. Vignes de 4ans) Nez encore un peu sur l’élevage. Bouche grasse, épaisse, florale, beau jus, manque un peu de tension en finale. Prometteur pour des vignes si jeunes. B.

Little James Press Basket Rouge Jeune solera : (100% grenache, emb. 2017) Nez un peu cuit, compote de prunes. La bouche manque de fraîcheur aussi. B-.

Crozes-Hermitage 2016 : (100% serine, pas de vendanges entières) Robe sombre, contours encore un peu violets. Beau nez, encore à peine vanillé, fruits noirs, violette. Bouche à peine fumée, très fruitée, avec une texture soyeuse, belle longueur avec une finale un peu graphite. TB.

St Joseph 2016 : (100% serine sur Malleval, 30% VE) Robe plus claire, nez un peu plus fruits rouges, olive. Bouche au boisé mieux intégré, plus en longueur, moins en largeur, finale tendue dans un esprit presque bourguignon. TB+.

Côte-Rôtie 2016 : (majorité côte brune, vendanges entières) Robe plus sombre, nez plus floral, plus épicé. Bouche plus puissante, un peu plus serrée, mais avec une superbe matière, beaucoup de longueur. Très prometteur. TB+.

Gigondas 2016 : (70% grenache + syrah, mourvèdre. Marnes calcaires et sables. Vendanges entières) Robe plutôt sombre, nez sur les fruits noirs, un peu de fraise et de réglisse. Bouche avec une superbe matière, fraîche, fruitée, finale longue avec des tannins encore serrés mais de qualité. Très prometteur aussi. TB+.

CdP 2013 : Passage difficile sur 2013, le nez semble moins fruit, plus cuit, kirsch, prune. Bien mieux en bouche avec une belle fraîcheur, assez fin, déjà prêt à boire, un peu terreux, fait plus que son âge. TB-.

 

 

Château de Saint-Cosme - Little James basket press blanc IGP Pays d'Oc 2015 : (sauvignon et viognier, élevage cuves) Couleur or pâle, nez très expressif, surtout marqué viognier avec beaucoup de pêche et d'abricot et des notes de rose qui font penser à un gewurz. Bouche vive, très bonne acidité pour 2015, beaucoup de fruit, semble à peine sucrée. Finale de longueur moyenne, avec un côté litchi/rose qui devient vite écoeurant. Note : 14/20.

 

Château de Saint-Cosme - Côtes du Rhône 2016 : (syrah) Robe sombre aux contours violets. Nez de fruits rouges et noirs, entre grenache et syrah, assez mûr. Bouche encore un peu jeune, mais avec beaucoup de fruit, de la matière, grosse acidité derrière, des tannins de qualité mais qui doivent se fondre encore un peu. Belle longueur. A attendre un peu, mais probablement un futur grand vin, qui rivalisera avec bien des CdP, avec même un supplément de fraîcheur. TB.

Côtes du Rhône 2017 : un peu plus sombre que 2016, un peu plus mûr et confituré, moins de profondeur, en tout cas à sa sortie. TB-.

 

Saint-Cosme, Saint-Joseph 2014 (100% serine, ancêtre de la syrah) Robe rubis foncé, le nez est sur les fruits rouges, un peu de poivre, d'olive et de graphite. Bouche légère aux tannins fins, avec beaucoup de fraîcheur et une finale assez longue légèrement minérale. TB-.

 

St Cosme - Hermitage 2014 : (serine) Couleur assez claire pour Hermitage, nez fruité avec de l'anchois de l'olive, mine de crayon. Superbe bouche, fraîche, tannins fins, plus longue que large, surtout très saline, bien marquée anchois et olive. Belle longueur. TB++.

 

Château de Saint-Cosme - Gigondas Le Claux 2013 : robe grenat, nez de fruits noirs, de bois précieux, une pointe d'olive. Bouche puissante, encore quelques tannins mais de très bonne qualité, jamais secs, toujours ce côté bois précieux, un  peu plus de fruits rouges confiturés désormais, finale très longue, avec une belle fraîcheur, déjà bon après carafage, probablement grand dans quelques années. TB+.

 

Goûtés à Vinisud 2014

Château de Saint-Cosme - Condrieu 2012 : style en finesse et en minéralité, assez floral, un peu d'anis, vif et tendu. Manque un peu de matière et de longueur. TB-.

"Little James basket press" NM : léger, peu tannique, beaux fruits rouges, joli vin de soif. B+.

Côtes du Rhône 2013 : on reste sur un style léger, un peu plus tannique que le précédent, sur la cerise croquante. B+.

Côtes du Rhône "Les 2 Albion" 2012 : un côté réduit au nez, toasté. Moyen+.

Gigondas 2012 : beau fruité rouge et noir, tanins encore un peu raide, bonne acidité en finale, prometteur. TB-.

Gigondas "Valbelle" 2012 : élevage plus présent, très tannique, vraiment raide en l'état. B-.

Gigondas "Le Claux" 2012 : plus épicé, plus fruits cuits, que les précédents, tanins raides mais moins que Valbelle, bon potentiel. B+.

Gigondas "Hominis fides" 2012 : (sols sableux), tanins très raides, moins mûr que les précédents. B-.

Gigondas "Le Poste" 2012 : plus clair, plus fruits rouges, tanins un peu raides aussi mais très frais. TB-.

saint_cosme

 

Posté par tomy63 à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2018

Durieu (Châteauneuf-du-Pape) ***

CdP parcelle Bois Lauzon 2016 : (1er millésime) beaucoup de fraîcheur et de finesse par rapport aux autres CdP, un peu moins épais mais plus digeste, une cuvée très prometteuse. TB.

Ventoux rouge 2016 : (70% grenache, 30% syrah, cuves) belle fraîcheur par rapport aux 2015, un peu plus typé syrah, fruits noirs, poivre, plus léger que les suivants. B+.

Plan de Dieu cuvée Henri Durieu 2015 : (90% grenache, 50% cuves 50% fûts) Assez puissant, typé CdP, fruits rouges et épices, assez long, un poil chaud. B.

CdP L'éperdu 2015 : (100% grenache en fûts de 400L) un peu sucré, avec  un côté vanillé encore marqué, belle texture, tannins soyeux, long mais manque un peu de fraîcheur. B+.

CdP L'éperdu 2016 : plus de fraîcheur que le 2015, moins sucré, belle matière soyeuse, encore un peu de bois à digérer, s'annonce très bien. TB.

CdP Lucile Avril 2015 : (85% grenache, cuves, fûts pour les syrahs) très grosse matière, épaisse, concentrée, très longue, encore tannique, pas trop chaleureuse, à attendre assez longtemps, mais très prometteur. TB.

Côtes du Rhône 2017 : (majorité carignan) sombre, moins puissant et moins solaire que le Plan de Dieu, confituré, belle fraîcheur derrière, très on rapport q/p (9€). TB.

Plan de Dieu Domaine 2017 : sombre, puissant, épicé, chaud. B.

 

 

Vinidôme 2012

Domaine Paul Durieu * - CdP 2009 : très tannique, épicé, puissant. B

Domaine Paul Durieu * - CdP Lucille Avril 2009 : dans le style du précédent, plus de longueur. B+

 

Posté par tomy63 à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]