Domaine des Roches Neuves - Thierry Germain (Varrains) ****

Domaines des Roches Neuves - Saumur-Champigny Domaine rouge 2012 : (bu en 2013) nez très expressif, plein de fruits, bouche assez simple mais efficace, sur la cerise, la framboise, très frais et gouleyant, peu tannique, un superbe vin de soif. B+ (+- 16,5/20).

Marginale 2011 : nez très boisé, bouche boisée aussi, très puissante, tannins encore raides, poivrée, fruits noirs, matière énorme. A attendre impérativement. Peu de plaisir en l'état mais bon potentiel (si le bois s'intègre). B-.

Franc de Pied 2012 : nez expressif, sur les fruits rouges (framboise surtout), un peu de cassis, bouche assez fine, minérale, très fraîche, avec une belle acidité qui fait saliver et donne envie d'y revenir. Bonne longueur. TB (+- 17,5/20).

Insolite Saumur blanc 2012 : légèrement boisé, assez gras (beaucoup plus que l'Ecotard 2012 de Chevré bu juste avant), un peu de beurre, citron, agrumes, grosse matière, minérale, très bonne acidité, finale longue et saline. Bien mais en-dessous du Saumur de M. Chevré. TB- (+- 17/20).

 

Saumur-Champigny domaine 2016 : robe violine, toujours ce côté très fruité, bien mûr et jamais végétal de la cuvée, très croquant, frais, fin, facile à boire. TB-.

Clos Romans 2014 : or pâle, nez encore un peu variétal avec beaucoup de poire, un peu brioché, floral. Bouche avec une très belle matière, fine, tendue, bien équilibrée, pas encore très complexe, très belle longueur. Déjà bon, probablement excellent bientôt. TB.

clos romans 2014

 

Posté par tomy63 à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Bernard Baudry (Cravant-les-côteaux) ***

Baudry - Chinon "Les Granges" 2011

Couleur : grenat, contours violets.

Nez : un peu de réduction à l'ouverture, un petit côté fermier, beaucoup de fruits (cassis, mûre, framboise).

Bouche : légèrement tannique, beaucoup de fruits (comme au nez), une belle acidité. Bonne puissance, pas une grosse matière. Le fruité est très gourmand, ni trop vert, ni trop mûr.

Finale : longueur plus que correcte, fruitée et fraîche.

Note : 14/20. Bonne entrée de gamme, bon rapport q/p (8€), qui laisse envisager le meilleur pour les autres cuvées.

P1030839

 

Baudry - Chinon blanc 2016 : Couleur or pâle, nez sur la pomme au four, la poire, à peine caramélisé. Bouche vive, à l'acidité mordante, qui doit se fondre encore un peu, belle matière, légère amertume, sur les arômes du nez, finale assez longue qui laisse présager un bel avenir. TB-.

 

Posté par tomy63 à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Château Soucherie (Beaulieu-sur-Layon) ****

Château Soucherie - Anjou rouge Reliefs 2015 : cabernet franc assez classique, avec beaucoup de fruits rouges, légèrement végétal, pas trop mûr pour un 2015, du fruit et de la fraîcheur, légèrement tannique, pas une grosse matière. B-.

IGP Loire "rouge carmen" 2016 : (80% gamay, cabernet franc, grolleau) Robe très claire, nez sympa et facile sur les fruits rouges, bouche légère, peu de matière, finale aux tannins un peu secs. B-.

Anjou villages rouge Champs aux loups 2014 : Robe foncée, nez marqué par l'élevage en barrique, sur la vanille, le sucre, voire la coco. Bouche puissante, gros volume, mais aux tannins trop présents en l'état, un peu bodybuildé, à attendre impérativement. B-.

Anjou blanc Ivoire 2016 : robe assez claire, beau nez sur les agrumes, un peu de poire, il fait surtout la différence en bouche, avec une superbe tension, l'élevage en demi-muids apporte un peu de gras, très belle longueur, sur le pomelo et de fins amers. Impressionnant pour une entrée de gamme. TB+.

Château Soucherie - Anjou blanc Ivoire 2015 : nez légèrement beurré avec une bouche plus grasse que le 2016 mais moins de tension, un peu moins de longueur peut-être. TB.

Savennière Perrières 2014 : robe assez claire aussi, une pointe d'élevage au nez mais déjà presque intégré, plus de rondeur en bouche que l'Anjou, même tension, avec de beaux amers et une finale encore plus longue, à attendre encore un peu peut-être mais gros potentiel. TB+.

Coteaux du Layon VV 2014 : (107gr SR) Robe dorée, nez simple, classique, sur l'ananas surtout, manque un peu d'acidité en bouche. B.

Coteaux du Layon Exception 2015 : (110gr SR) Robe un peu plus claire, beaucoup plus de tension et de fraîcheur que dans le précédent, plus sur les agrumes que sur l'ananas, les 110gr de sucres ne se sentent pas, belle longueur. TB.

Coteaux du Layon 1er cru Chaume 2014 : (130gr SR) Robe dorée, nez dans l'esprit du VV mais en plus complexe, miel, coing, ananas. Bouche concentrée, bel équilibre grâce à une bonne acidité. TB+.

savennieres perrieres

 

 

Goûtés lors du Grand Tasting 2014 :

Anjou Ivoire 2013 : sec, citronné, vif, pas de malo comme tous les vins du domaine. B.

Savennières Clos des perrières 2012 : proche du précédent, à peine plus de tout. B+.

Coteaux du layon 2013 : beaucoup d’ananas, frais, manque un peu de longueur. TB-.

Coteaux Layon 1C Chaume 2011 : miel, ananas, très frais, concentré, long. Accueil sympa de Thibaud Boudignon qui vinifie une partie des vins du domaine. TB+

 

Soucherie - Coteaux du Layon Premier cru Chaume 2013 : Robe or profond, superbe nez plein de fruits exotiques, mangue, coing, ananas, bouche épaisse mais tendue, bien équilibrée, une vraie réussite, surtout pour un 2013. TB+.

 

Posté par tomy63 à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Loire

La vallée de la Loire est une région immense, qui suit le fleuve du Rhône-Alpes jusqu’à l’océan Atlantique et présente donc des sous-régions complètement différentes. Dans les Côtes du Forez et les Côtes roannaises, le gamay domine, et les vins s’apparentent plus à ceux du Beaujolais qu’à ceux de Touraine. En Auvergne existent deux appellations intéressantes, l’AOC Côtes d’Auvergne dans le Puy-de-dôme suivie des noms de « crus » Châteaugay, Chanturgue, Madargues, Corent ou Boudes et l’AOC Saint-Pourçain dans l’Allier. Les vins sont généralement composés de gamay et/ou de pinot noir pour les rouges, chardonnay (et parfois tressallier à St Pourçain) pour les blancs. Les meilleurs producteurs sont de minuscules domaines faisant des vins bio voire même natures mais qui n’ont malheureusement que très peu de bouteilles à vendre.

En remontant le fleuve, on arrive en Centre-Loire, région de Sancerre et de Pouilly-fumé mais aussi de Menetou-Salon. Le sauvignon y est roi, même si on peut y trouver quelques pinots noirs intéressants.

La Touraine est complètement différente, ici c’est le chenin qui domine, à Vouvray et Montlouis-sur-Loire notamment, que ce soit en effervescent, sec, demi-sec, moelleux ou liquoreux. On peut encore y trouver des vins blancs qui font partie des meilleurs du monde à prix raisonnable. En rouge, le cabernet franc trouve son terrain d’expression à Bourgueil et Chinon.

L’Anjou est dans la continuité de la Touraine, le chenin sec ou liquoreux y est encore bien présent, sur Savennières, Quarts-de-Chaume, Coteaux du Layon, Saumur… de même que le cabernet franc principalement sur Saumur-Champigny.

Après l’Anjou se trouve le pays nantais, terre du Muscadet de Sèvre et Maine (cépage melon de bourgogne), un vin parfait pour accompagner les huitres, qui était décrit par Robert Parker comme l’appellation présentant le meilleur rapport q/p du monde en blanc. Plus au sud, le domaine Saint-Nicolas montre que l’on peut aussi faire du bon vin dans les Fiefs Vendéens avec des cépages variés.

loire

 

Principaux producteurs :

 

Côte roannaise :

*** Pothiers, Sérol.

** Baillon, Desormière, Le Retour aux sourcesPalaisPicatier, Vial…

 

Côtes du Forez :

** Bonnefoy, Guillot, Reumont, Verdier-Logel...

 

Auvergne :

*** Arbre Blanc-Gounan, Bérioles, Grosbot-Barbara, La Bohème-BoujuRenard, Terres d'OcreTricot.

** Badoulin-Grenier (†), Badoulin-Elziere, Beauger, BellevueBonjean, Dhumes, GougisLaurent-Puy Réal, Lefort, MaupertuisMontel, Nebout, Palhas, Rougeyron, Royet, SauvatTerres de Roa, Tour de Pierre-Deshors, Yvan Bernard.

* Croix d'or, GallasAbbonat, Chapel, Chambe, Charmensat, Clos des Monts, Desprat, Goigoux, Imbeau, Miolanne, Pelissier, M. Pradier, JP Pradier, St Verny, Tourlonias

 

Centre-Loire :

***** Dagueneau.

**** BainBoulay, Clos de la néore, F. CotatP. Cotat, Pinard, Vacheron.

*** Bourgeois, Clément, Delaporte, D. Crochet, F. Crochet, L. Crochet, GaudryP. Gilbert, Les Poëte, MardonMellot A.Pellé, Redde, Riffault, Tracy.

** Balland, Berthier, Clef du récitClos St Fiacre, CosteDagueneau et filles, Fouassier, Lafond, Laloue, Mellot J., Pabiot, Paul Prieur, Pré Semélé, Reverdy, Roblin, Teiller

* Buissonnes, Dezat, Eric Louis, Gitton, Le Prieuré, Tatin

 

Touraine :

***** Clos Naudin, Huet.

**** Alliet, Bel-AirBellivière, Chevalerie, Chidaine, Joguet, Rocher des violettes, Taille aux loups-La butte

*** Amirault, AnsodellesBaudryBouges, Careme, Colin, GodefroyGrange Tiphaine, Grosbois, Hauts BaigneuxJardin, Mabileau, MinchinOuches, Perrault-JadaudVedel.

** Aubuisières, Breton, Brunet, Champalou, Chanson, Cosme F., Cossais, Cotelleraie, Couly, Couly-Dutheil, David S., Druet, Famille Durand, Fontainerie, Frissant, Galbrun, Gaudrelle, Huards, La Grapperie, Le Facteur-M. Cosme, Margalleau, Marionnet, Meslerie, Mortier, Orfeuille, Pallus, Pieaux, Pinon, Prévôté-Bonnigal, Roche bleue, Roussely, Roy, Sauger, Saumon, Sourdais, Vigneau-Chevreau

* La Noue...

 

Anjou et saumurois :

***** Bernaudeau, BaudouinClos Rougeard, DelesvauxFerme de la Sansonnière-Angéli, R. LeroyJo Pithon (†), Suronde.

**** Aux moinesBoudignonChamboureau (†), Chevré-Ecotard, Collier, Coulée de SerrantFosse sèche, GuiberteauLa Varière, MorgatPetits QuartsRoches neuves, Sablonnettes, Soucherie.

*** AndréeBois Brinçon, Calcutt (†), Clos de l’élu, Juchepie, LaffourcadeLaureau, Legrand, Mélaric, MénardMosse, Ogereau, Petit métris, Pierre BisePithon-Paillé, Richou, Sanzay, Villeneuve, Yvonne.

** BablutBaraut, BarresBaumard, Bellerive, Bergerie, Bois-mozé, Cady, ChaffardonChâteau de brézé, Château de Chaintres, Château du Breuil, Clau de Nell, Clos Cristal, Closel-Vaults, Deux vallées, Dittière-Porte St Jean, Fesles, FL, Forges, Grandes vignes, Grange aux bellesGué d’orger, Hureau, Hodgson, Leduc-Frouin, Mirebeau, Montgilet, Plaisance, Raffault, Réau, Saint Just, Tour grise

* Bougrie, Cune, Depréville, Mihoudy, Moncourt

 

Pays Nantais :

*** BellevueBrégeon, Landron, L’écu, Luneau papin, St Nicolas.

** Bonnet-Huteau, Bretonnière, Caillé, Chauvinière, Comerais, Gadais, Günter-Chéreau, Haute Févrie, Martin Luneau, Pépière…

 

Posté par tomy63 à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2017

Grosbot-Barbara (Cesset) ***

Grosbot-Barbara *** – VdF Les sarments d'Hippocrate 2007 : (100% chardonnay, vignes sur St Pourçain) bouchonné.

Grosbot-Barbara *** – VdF Les sarments d'Hippocrate 2011 : bouteille de rechange, couleur or pâle, nez sur la cire et les agrumes, grosse matière en bouche, élevage bien intégré, pamplemousse, agrumes, finale longue avec de légers amers. Belle découverte. TB.

grosbot sarments

 

Grosbot-Barbara - Saint-Pourçain rouge La Chambre d'Edouard 2015 : (pinot noir) robe assez clair, beau nez plein de fruits rouges, bouche légère, fraîche, peu de tannins, pleine de fruits, très gouleyante, pas une grosse longueur mais très dangereusement buvable. B+.

 

Grosbot-Barbara - Saint-Pourçain blanc Vin d'Alon 2016 : (70% chardonnay 30% tressallier, en cuves) robe claire, nez fruité, sur les agrumes, une touche florale, bouche vive, fraîche, presque désaltérante, simple mais facile à boire comme la Chambre d'Edouard. B+.

 

Grosbot-Barbara - Saint-Pourçain Prince Lobkowicz 2014 : (chardonnay, tressallier, en fûts) Robe dorée, nez beurré sur les fruits jaunes, très bourguignon, élevage bien intégré. Bouche grasse, beurrée, fruits jaunes, agrumes, belle tension derrière, longueur moyenne sur une légère amertume. Encore une belle réussite. TB-.

Grosbot-Barbara - Saint-Pourçain Prince Lobkowicz 2015 : Robe dorée, nez proche du 2014, très « Côte de Beaune » beurré à l’élevage bien intégré, bouche grasse, un peu moins de tension que le 2014, finit un peu plus court. B+.

 

Posté par tomy63 à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 juillet 2017

Domaine des Hauts Baigneux (Cheillé) ***

Domaine des Hauts Baigneux (Nicolas Grosbois et Philippe Mesnier) - Touraine Azay le Rideau "Les Chênes" 2014 : (100% chenin) Couleur paille, nez marqué par la pierre-à-fusil,  avec derrière des agrumes et des fruits blancs, de la cire, peut-être un peu brouillon. Très belle bouche, tendue, minérale, toujours de la pierre-à-fusil, du citron, du pamplemousse, bonne matière. Finale longue, saline, fraîche, sur le zeste d'agrumes. Très beau chenin au rapport q/p incroyable (11€). Note : 17/20.

hauts baigneux 2014

 

Posté par tomy63 à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2017

Domaine Godefroy (Chouzé-sur-Loire) ***

Domaine Jérôme Godefroy - St Nicolas de Bourgueil 2016 : Couleur rubis, nez expressif, très fruité, sur les fruits rouges légèrement sucrés, fraise, cerise. Bouche légère, quasiment pas de tannins, pleine de fruit, gouleyante. Pas beaucoup de longueur mais très facile à boire. Dans le style des "Cuisine de ma mère" de Grosbois. Note : 15,5/20.

godefroy nicolas de bourgueil

 

Posté par tomy63 à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Domaine de Bellevue (Gétigné) ***

Domaine de Bellevue (Jérôme Bretaudeau) - Muscadet Sèvre-et-Maine 2015 : couleur paille, nez expressif, fruité, sur les agrumes surtout, avec des notes de pêche et de pomme granny. Bouche vive, très tendue, minérale, sans être austère pour autant grâce à un beau fruité sur les agrumes légèrement confits, bonne matière, peu de gras. Finale longue, fraîche, légèrement saline, toujours cette acidité mordante qui fait saliver et donne envie d'y retourner. Note : 16/20.

bellevue muscadet

 

Posté par tomy63 à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2017

Thierry Renard - Renards des côtes (Clermont-Ferrand) ***

Renards des Côtes - Vin de France blanc 2015 : robe dorée, qui tire presque sur l'ambrée, nez exubérant sur le miel, le tilleul, envoûtant mais il pourrait devenir écoeurant assez vite. Bouche puissante, grasse, épaisse, pleine de miel et de tilleul, manqueun peude tension derrière. Très original, il doit permettre des accords culinaires intéressants. B+.

 

Thierry Renard (Renards des côtes) *** - Danse avec le moût 2013 Vin de France : (Vignes de 110 ans. Assemblage de Gamay d'Auvergne, Pinot Noir, Syrah, Grolleau... sur des sols volcaniques et calcaires. Macération de l'ensemble des raisins pendant 4 mois, zéro intrant oenologique. Elevage 8 mois en vieux fûts. Pas de soufre) Légèrement réduit à l'ouverture, avec un peu de volatile, des arômes de cerise aigre, proche du Cornelissen bu récemment. Le lendemain le vin se présente bien mieux. Robe rubis, superbe nez de vieux pinot avec de la confiture de fraise, de la griotte, un peu de kirsch, une touche fumée dans le fond avec un peu de tertiaire, plus du tout de volatile. Belle matière en bouche, toujours ce côté pinot sur la confiture de fraise, très gourmand, manquant peut-être d'un peu de tension, on a l'impression d'être sur un millésime chaud. Finale de bonne longueur, tannins un poil secs. Note : 16,5/20.

Renard danse avec le mout gougis

 

Jean-Baptiste Gougis (Aubière) ** - "La cuvée du plateau Gergovie" 2015 Vin de France : (cépage gamay N) Couleur assez sombre avec des contours violets, le nez confirme qu'il s'agit d'un vin mis en bouteille récemment, on sent bien la gamay avec une belle maturité, de la mûre, de la cerise noire, de la violette, un petit côté bonbon moins agréable à peine chimique dans le fond. La bouche est juteuse, bien concentrée, avec des tannins présents mais de qualité, une bonne acidité, un peu simple par rapport au vin de T. Renard. Longueur moyenne, finale qui reste fraîche et fruitée. Note : 15/20.

 

Jean-Baptiste Gougis - rouge puy de joie 2016 : (goûté brut de fûts, à un mois de la mise. 100% gamay élevage 1an en fûts de plusieurs vins) Robe plus claire que le 2015, ça se confirme au nez où on est plus sur des fruits rouges croquants, moins de matière que 2015 mais un fruité plus facile, plus frais, plus gouleyant. B+.

 

Jean-Baptiste Gougis - blanc Noces volcaniques 2016 : (chardonnay, tout juste mis en bouteille) Robe légèrement dorée, nez très marqué poire qui fait penser à un chardonnay en début d'élevage. Bouche sur la même aromatique mais avec une très belle matière, du fruit, une bonne fraîcheur, assez puissante et longue. Devrait faire un très bon vin dans quelques mois. B+.

 

Posté par tomy63 à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2017

Nicolas Grosbois (Panzoult) ***

Nicolas Grosbois - "La Cousine de ma mère" 2016 Vin de France "Chiner" en magnum : (La "cuisine de ma mère" est devenue "la cousine" en 2016, Nicolas ayant été obligé d'acheter du raisin du côté de Gaillac, de "chiner", à cause de la grêle, il n'est donc pas en AOC Chinon) Robe rubis, nez très expressif, plein de petits fruits rouges, avec en plus un côté très original, légèrement sucré et gourmand qui me rappelle des yaourts poire/caramel façon tarte amandine ! La bouche est légère, avec des tannins quasi inexistants, une texture soyeuse superbe, pleine de fruits, très gouleyante, à peine sucrée avec juste ce qu'il faut d'acidité pour que ça ne soit jamais écoeurant. La finale est assez courte, mais on a tout de suite envie d'y retourner. Le vin de soif par excellence. Note : 16,5/20.

grsbois 2016

 

Nicolas Grosbois - Chinon "La cuisine de ma mère" 2015 : plus "rustique" que le 2016, plus de tannins, plus puissant, on retrouve le côté légèrement végétal du cabernet. Moins convaincant. Note : 14/20.

 

Posté par tomy63 à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]