Champagne

La champagne c’est d’abord une méthode de production, dite « méthode traditionnelle » : après une première fermentation classique, les vins connaissent une seconde fermentation en bouteille, pour devenir effervescents, grâce à l’ajout de levures et de sucre (liqueur de tirage). Après 15 mois minimum pour les champagnes non millésimés et 3ans minimum pour les millésimés on pratique le dégorgement pour enlever les sédiments de levure restants. Une fois ce dépôt enlevé, on ajoute éventuellement une liqueur de dosage

Ils sont ensuite classés en zéro dosage ou brut nature (moins de 3g SR/L et pas d’ajout de liqueur de dosage), extra-brut (0à6g SR/L), brut (moins de 12g), extra-sec (12-17g), sec (17-32g), demi-sec (32-50g), doux (plus de 50g).

Trois cépages dominent, pinot meunier (majoritairement planté dans la vallée de la Marne), chardonnay (sur la Côte des blancs) et pinot noir (sur la Montagne de Reims), mais on peut aussi trouver de l’arbane, du petit meslier, du pinot de juillet, du pinot gris vrai, du pinot blanc vrai.

En Champagne ce sont les communes qui sont classées grands crus (Bouzy, Ambonnay… sur la Montagne de Reims, Cramant, Avize… sur la Côte des blancs) ou premiers crus.

Mais la Champagne ne comporte pas que l’AOC Champagne, on trouve aussi quelques rares Coteaux champenois, des vins « tranquilles » blancs, rosés ou rouges proche des bourgognes, et d’encore plus rares Rosés des Riceys.

Les champagnes sont copiés partout en France (Crémants, Blanquettes…) et dans le monde (Prosecco en Italie, Cava en Espagne, Sparkling Wine en Angleterre…). Les entrées de gamme de GMS présentent généralement de très mauvais rapports q/p, facilement battus par n’importe quel vigneron consciencieux d’une autre région. Mais les grands champagnes n’ont pas d’équivalents dans le monde, ils peuvent atteindre une complexité et une finesse de bulles incroyables, surtout après quelques années supplémentaires en cave.

 

champagne

 

Principaux producteurs :

***** Agrapart, Bollinger, Charles Heidsieck, Dom Pérignon, Egly Ouriet, Krug, Pol Roger, Salon, Selosse.

**** Billecart-Salmon, Boulard, Chartogne-Taillet, De Sousa, Deutz, Henriot, Jacquesson, Lahaye, Larmandier Bernier, Peters, Roederer, Roses de Jeanne/Inflorescence (Cédric Bouchard), Ulysse Colin.

*** Bedel, Bereche &Fils, Dehours, Doquet, Duval-Leroy, Gimmonet, Gonet-Medeville, Gosset, Lacroix, Lassaigne, Laval, Moncuit, Paillard B., Perrier L., Philipponnat, Prévost, Ruinart, Soutiran, Taittinger, Tarlant, Veuve Cliquot.

** Armand de Brignac, Ayala, Drappier, Fleury, Franck Pascal, Gatinois, Geoffroy R., Giraud, Horiot, Huré, Jacquart, Jacquart André, Janisson Baradon, Laherte, Lallier, Lamoureux, Lapie Gabreau, Leblond Lenoir, Ledru, Lefevre-Beuzart, Mailly, Marie Hanze/Maillart, Marguet, Mignon C., Moet & Chandon, Mumm, Paillard P., Perrier J., Perrier-Jouet, Pommery, Rodez, Savart, Suenen, Vergnon, Veuve Fourny…

* Besserat de Bellefont, Feuillatte, Malard, Piper-Heidsieck, Rigaut-Poret, Veuve Durand

 

Posté par tomy63 à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 février 2017

De Sousa (Avize) ****

De Sousa - Champagne Extra Brut Blanc de blancs Cuvée des Caudalies : (100% chardonnay sur le grand cru Avize, VV de plus de 50ans, élevage fûts dont 15% neufs, dosage 5 gr/L, mise en bt 2010, dégorgement 25.03.2014, assemblage d'environ 15 millésimes) Couleur or pâle, mousse fine dès l'ouverture. Nez légèrement marqué par le bois, surtout sur la brioche, les fruits secs, la noisette, légèrement floral. Bouche à la bulle très fine, vive en attaque, toujours sur la brioche, fruits secs, noisette, elle manque un peu de fruits frais à mon goût et aussi de tension sur la fin de bouche. La finale est longue, briochée, mais chauffe un peu même si c'est mieux avec une bonne aération. Pas pleinement convaincu par cette cuvée réputée dont j'attendais plus. Note : 15,5/20.

de sousa caudalies

 

Posté par tomy63 à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2015

Agrapart (Avize) *****

Agrapart – Champagne « Terroirs » Extra brut : (100% chardonnay, 5g SR/L, lot mai 2011 dégorgement juin 2014, 25% fûts, parcelles sur les grands crus Avize, Oger, Cramant et Oiry) Couleur pâle, nez assez fin, fruits secs, un peu de pomme, noisette. Bouche vineuse, briochée, crémeuse, belle rondeur, bulles très fines. Légers amers en finale, bonne longueur. TB.

agrapart

 

Posté par tomy63 à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2015

Lacroix (Montigny-sous-châtillon) ***

Lacroix - Champagne 2008 : couleur paille, nez expressif, très fruité, un peu exotique, ananas, coing, pomme, un peu de noisette dans le fond. La bouche est dans le même registre, beaucoup de fruits, un peu plus confits en se réchauffant, bulle assez fine. Finale de longueur moyenne, manquant peut-être d'un peu de tension. Bon champagne, excellent rapport q/p à un peu moins de 20€. Note : 16,5/20.

lacroix champagne 2008

 

Posté par tomy63 à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2015

Jean-Jacques Lamoureux (Les Riceys) **

Jean-Jacques Lamoureux - Rosé des Riceys 2012 : (100% pinot noir) Couleur rose foncé, nez très discret à l'ouverture puis un peu mieux avec une bonne aération, avec un peu de cerise et de framboise. Bouche assez grasse, acidulée à l'attaque, fraîche, très légèrement tannique, sur la griotte, la framboise, la groseille, avec des épices en fin de bouche. Finale assez courte. Intéressant pour découvrir l'appellation, mais pas un grand rosé en l'état. Note : 14/20

rosé des riceys

 

Posté par tomy63 à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 juillet 2015

Benoît Lahaye (Bouzy) ****

Benoît Lahaye - Champagne rosé de macération : (extra brut dosé à 3g/L, 100% pinot noir de 2012, dégorgé 10/2014) : couleur rose pâle, nez expressif, très fruité, framboise, fraise, grenadine. Bouche aux bulles ultra fines, sur les fruits rouges de nez, bonne acidité, très frais, gourmand et facile à boire pour de l’extra-brut, manque juste d’un peu de complexité. Finale de longueur moyenne, fraîche et fruitée. Très bon champagne, d’apéritif plus que de gastronomie, la bouteille n’a pas fait un pli. Note : 16,5/20.

benoit lahaye

 

Goûtés sur le salon In Vin Bio Veritas IV :

Champagne Violaine : (2011, 50% chardo 50% pinot noir, zéro dosage) champagne très frais, vif et acidulé, tendu, minéral, notes de pomme et de citron, longueur moyenne. TB.

Champagne Blanc de Noirs : (2012, extra brut 4,5gr) un cran au-dessus du précédent, très beau nez agrumes, légèrement brioché, fruits secs, bulles très fines, bouche tendue, mais avec la rondeur qu’il manquait au précédent, finale longue et salivante. Grand vin. La bouteille du salon pour moi. TB++.

 

Posté par tomy63 à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2015

Krug (Reims) *****

Krug - Champagne Brut 2000 : (50% chardonnay, 50% PN) couleur or pâle, peu de bulles visibles. Nez légèrement brioché, avec beaucoup d'agrumes, un peu de coing et de noisette, très élégant même si l'aromatique n'a rien d'extraordinaire. Bouche sublime, bulles ultra-fines, beaucoup de fruits frais, agrumes surtout, pas très vineux pour du Krug, mais plutôt sur une très belle tension minérale. Finale très longue, citronnée, saline, avec quelques épices, qui montre à quel point un champagne est bel et bien un vin blanc. Ca commence très fort. Note : 19/20.

krug 2000

 

Posté par tomy63 à 04:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2015

Gonet-Médeville (Bisseuil) ***

Gonet-Médeville - Coteaux Champenois cuvée "Athénaïs" 2011 : (100% pinot noir sur Ambonnay, 18mois barriques dont 30% neuves) Couleur entre rubis et grenat, nez expressif, d'abord boisé avec des notes de vanille et de cacao, puis de la cerise, des fruits rouges, de la mûre. La bouche est légère, les tannins soyeux, toujours ce boisé bien présent mais aussi beaucoup de fruits, cerises noires, mûre, cassis, qui rappellent un peu plus des vins du Languedoc que de Bourgogne. Finale de longueur moyenne, sur le cacao et la cerise. Un vin au boisé un peu trop marqué à mon goût en l'état, à revoir dans quelques années peut-être. Note : 14,5/20.

gonet medeville athenais

 

Posté par tomy63 à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2015

Francis Boulard (Cauroy-les-Hermonville) ****

Francis Boulard – Champagne “Les Murgiers” Extra brut 1/2bt : (cépages 70% meunier, 30% pinot noir, sols argilo-calcaires, base 2008 + 2007 et 2006, dosage 5 g/L, Mise 05/2009 dégorgement 02/2014) Couleur or pâle, nez expressif, fruité, citron, agrumes, fruits rouges. La bouche est vive, avec des bulles fines, beaucoup de fraîcheur, une bonne tension, sur les agrumes (pamplemousse, citron) avec un peu de noisette en fin de bouche. Longueur moyenne. Note : 17/20.

boulard

 

Posté par tomy63 à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2014

GT 2014 Champagne

Philipponnat ***

Royale réserve Brut : vineux, fruité, un peu trop de bulles. B-.

Réserve non dosé : bulle plus fine, plus tendu. B.

Royale réserve rosé : bulles fines, plus brioché, manque un peu de matière. B.

Blanc de blancs 2006 : bulle très fine, plus tendu, on est monté d’un cran. B+.

Blanc de noirs 2008 : (extra brut) plus long, tendu mais un peu trop vineux. B+.

Cuvée 1522 2005 : plus gourmand, bcp d’agrumes, brioche, fruits secs. TB.

Cuvée 1522 rosé : B+.

Clos des goisses 2005 : très fin, plus sur la noix, tendu, encore un peu jeune. TB-.

 

L. Perrier ***

BSA : très facile, un peu sucré. B+.

Brut 2004 : plus tendu. B+.

Le grand siècle (base 2002) : nez discret, bouche sur le beurre, la brioche, assez tendu, bulles fines. Un peu jeune encore. TB-.

 

Roederer ****

Cristal 2006 : bulles très fines, bien équilibré, légèrement vineux, bonne acidité, fruité, encore un peu jeune. TB.

Brut premier : (GT 2013) très vif, vineux, bulles un peu grosses, plus fruité que le BSA de Ruinart. Je l'ai mieux goûté que l'an passé. B+.

Brut premier : (GT 2012) B

Brut 2006 : (GT 2013) très vif, très toasté (boisé ?), bulles fines. Le Cristal était malheureusement terminé quand j'y suis passé. Moyen+.

 

Pol Roger *****

Pure extra brut : belle tension, bulles un peu grosses. B.

Brut blanc de blancs 2004 : très fin, gourmand, beaucoup de fruits. TB.

Winston Churchill 2002 : (fin de bouteille), bulle ultra fine, très gourmand, tendu, fruits assez mûrs, noisette. TB+. (+- 18,5-19/20).

Brut réserve : (salon RVF 2012) B

Extra Brut : B+

Blanc de blancs 2000 : TB (+- 18/20).

 

Posté par tomy63 à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]