13 septembre 2015

Alain Burguet (Gevrey-Chambertin) ***

Alain Burguet - Gevrey-Chambertin Mes favorites 2001 : robe assez foncée pour du pinot, qui tire sur le tuilé, nez très marqué tertiaire avec beaucoup de cuir, de musc et de notes animales, du fruit noir derrière, boisé complètement intégré. La bouche est mieux équilibrée, avec encore pas mal de fruit (kirsch, cerise noire) pour contrebalancer les arômes tertiaires, une bonne matière, des tannins bien fondus. Assez bonne longueur, le vin en a encore sous la pédale. Très bon village. Note : 16,5/20.

burguet 2001 gevrey

 

Posté par tomy63 à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 septembre 2015

Dugat-Py (Gevrey-Chambertin) *****

Dugat-Py - Bourgogne 2009 : couleur assez sombre, à l'ouverture comme prévu le vin est très discret, le lendemain le nez est intéressant, sur les fruits noirs, un peu de ronces, de graphite et un côté mentholé. La bouche est vive en attaque, fraîche, mais encore assez austère, peu de fruits, ça manque de gourmandise, on ne reconnaît pas le millésime. Le vin a quand même une bonne matière et des tannins de bonne qualité. Finale de longueur moyenne, légèrement alcooleuse. Cette bouteille confirme que les vins de Dugat-Py doivent être attendus, même le simple bourgogne. Note : 14,5/20.

rbourgogne 2009

 

Posté par tomy63 à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2015

Château de Pommard (Pommard) ***

Château de Pommard - Pommard 2010 : couleur rubis foncé, nez expressif, légèrement toasté, vanillé, avec quand même pas mal de fruit derrière (mûre, cerise). En bouche l'attaque est un peu molle, mais le vin possède une très bonne matière et une texture de velours, les tannins sont complètement fondus par le bois. Comme au nez l'aromatique est sur la vanille, la mûre, la cerise et une pointe d'épices. C'est un vin moderne, avec un gros travail sur la texture, mais il manque un peu de tension. Finale de longueur moyenne, vanillée, manquant d'acidité. C'est bien fait mais un style bien trop "moderne" à mon goût. Même si le bois pourra se fondre avec le temps, il y a peu de chances que le vin trouve l'acidité suffisante pour devenir grandiose. Note : 15,5/20.

chateau de pommard 2010

 

Posté par tomy63 à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2015

Jacques-Frédéric Mugnier (Chambolle-Musigny) *****

J.F. Mugnier - Chambolle-Musigny 2011 : (vignes issues de la Combe d'Orveau, du 1er cru Les Plantes et des jeunes vignes du Musigny) Couleur rubis foncé. Nez expressif sur la cerise griotte, la framboise, la mûre et des notes florales. Bouche fruitée, légèrement florale avec de la réglisse dans le fond, pas une grosse matière, peu tannique, bonne acidité, frais et gouleyant. Finale de longueur moyenne sur les fruits rouges et la réglisse. Un bon village, facile d'accès, souvent vendu trop cher malheureusement. Note : 16/20.

chambolle mugnier

 

 

Mugnier Chambolle 2013 : (FDGV15) nez sur la griotte, un peu d’épices et de ronces, frais mais pas une grosse matière.TB-.

Mugnier Chambolle 1er cru Les fuées 2013 : un bon niveau au-dessus du village, beaucoup plus de matière, un peu plus tendu, aromatique assez proche, très fin. TB+.

Mugnier Chambolle 1er Cru Les Fuées 2014 : (FDGV16) robe très claire, très léger voire un peu maigre au premier abord, sur la griotte, tendu, peu tannique, mais il s'étire longtemps, belle longueur. Le 2013 de l'an passé m'avait semblé un peu mieux. TB.

 

Posté par tomy63 à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2015

Ghislaine Barthod (Chambolle-Musigny) *****

Visite au domaine où nous sommes accueillis par Ghislaine Barthod en personne, très généreuse, qui devait au départ nous consacrer qu'une heure mais qui au final a tenu à nous faire goûter plusieurs premiers crus. La dégusation a duré une bonne heure et demi. Ici, les 2013 viennent d'être embouteillés mais ne seront commercialisés qu'à l'automne, comme tous les ans, se goûtant mal juste après la mise. Le millésime est tout en fraîcheur, avec de belles acidités mais pas de grosses matières. Nous dégusterons donc des 2014 sur fût, qui ont fini la malo depuis quelques temps déjà et qui commencent à bien se livrer. 2014 marque le retour à des quantités normales, le millésime est un peu moins frais que 2013, mais avec plus de concentration. 

Pour tous les vins dégustés, Ghislaine prélève sur différents fûts (plus ou moins neufs) pour nous faire goûter quelque chose qui ressemblera à l'assemblage final.

barthod cave

  

Bourgogne Les bons bâtons 2014 : encore un peu de gaz, vin léger, avec beaucoup de petits fruits rouges, pas une grosse matière, mais très frais, fruité et facile à boire. B.

Chambolle 2014 : (assemblage de 13 parcelles) couleur plus sombre, un peu de réduction au nez, beau fruité en bouche avec de la tension. B+.

Chambolle 1er cru Les Beaux bruns 2014 : (30% fût neuf, 70% fûts de 1à5vins) se goûte déjà très bien, fraise, framboise, belle matière, tout en finesse et en gourmandise avec des fruits croquants. TB.

Chambolle 1er cru Les charmes 2014 : un peu fermé en ce moment, difficile à goûter, fruit plus noir que sur beaux bruns, un peu plus tannique. B+.

Chambolle 1er cru Les fuées 2014 : plus ouvert, il possède la gourmandise des beaux bruns, mais un peu plus de tannins et d'acidité, finale très longue. TB.

Chambolle 1er cru Les Cras 2014 : plus sombre que les autres, très beau nez, sur le noyau de cerise, le cassis, en bouche les tannins sont encore serrés, beaucoup de minéralité, gros potentiel. TB.

Chambolle 2012 en 1/2bt : (Très bon millésime d'après Ghislaine Barthod, où il y a eu peu de quantité, mais de belles concentrations, avec plus d'acidité qu'en 2014) très beau nez expressif sur la framboise, la groseille, quelques épices. Bouche gourmande, fruits croquants, bonne matière, de la tension, encore quelques tannins mais de bonne qualité, déjà délicieux, et probablement encore mieux dans quelques années. TB.

chambolle barthod

 

Au final, des vins excellents, bien dans le style en finesse de Chambolle, avec des terroirs bien marqués, peu d'extraction (un seul pigeage en général et quelques remontages pendant la macération), peu de bois, de la pureté, de la tension, de la gourmandise avec un beau fruité et une structure tannique qui permet de donner des vins de garde. Rien à la vente en ce moment malheureusement. Un grand merci à Mme Barthod pour son accueil très chaleureux. Un domaine qui devient ma référence à Chambolle.

 

G. Barthod Chambolle 1er cru Les charmes 2013 : (FDGV 2015) plus marqué fruits rouges que les Charmes d'autres domaines, encore un peu tannique en l’état mais pas du tout asséchant. Devrait être excellent dans quelques années. TB.

G. Barthod Chambolle 1er cru Les Cras 2014 : (FDGV16) plus clair que celui de Roumier, pas de boisé ici, plus marqué fruits rouges. Moins concentré, un peu plus tannique, dans un style plus tendu, belle trame minérale aussi. Finale aussi longue, un peu épicée aussi. Du même niveau, dans un autre style. TB+

 

Posté par tomy63 à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 mai 2015

D'Auvenay (Meursault) ******

D'Auvenay (= Lalou Bize-Leroy) Meursault 1er Cru Les Gouttes d'or 2004 : couleur or pâle, un peu trouble. Le premier nez est très grillé, avec un peu de cacahuète, mais avec l'ouverture ça s'estompe un peu et beaucoup de choses apparaissent derrière : citron, gingembre, abricot, beurre, notes florales. Bouche massive, très concentrée, avec une grosse tension, du poivre et du gingembre qui la rendent très vive, beaucoup de citron, de fruits jaunes. Finale interminable, portée très loin par l'acidité et son côté épicé. Très grand vin, d'une énergie incroyable, qui a complètement éclipsé le Faivelay. Je n'ai pas été trop gêné par le côté grillé que je crains habituellement, mais il était soi-disant peu prononcé pour du d'Auvenay. Note : 19,5/20.

meursault goutte sd'or

 

Posté par tomy63 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vincent Jeanniard (Morey-Saint-Denis) *

Vincent Jeanniard - Chambolle-Musigny 1er cru Les Borniques 2011 : robe très pâle, nez moyennement expressif sur de petits fruits rouges acidulés, la cerise griotte. Bouche très légère, peu tannique, fruitée et fraîche, manquant de concentration, surtout pour un premier cru. Finale assez courte, sur les fruits rouges et la griotte. Un vin agréable, facile à boire, sur la finesse, mais trop fluet pour un premier cru. Note : 14,5/20.

chambolle borniques

 

Posté par tomy63 à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2015

Bernard Moreau (Chassagne-Montrachet) ***

Bernard Moreau & Fils - Bourgogne chardonnay 2012 : couleur dorée, nez beurré, léger boisé, quelques notes de citron et de poire dans le fond. Bouche vive, tendue, assez grasse, beurrée et légèrement briochée, manquant un peu de fruit. Finale de très belle longueur pour un générique, tendue et beurrée. Belle entrée de gamme. Note : 15/20.

bernard moreau 2012

 

B. Moreau Chassagne 2015 : plus de gras que dans la série des 2014, léger beurré, reste frais. B+.

 

Posté par tomy63 à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2015

Bruno Clavelier (Vosne-Romanée) ****

Bruno Clavelier - Vosne-Romanée Hautes Maizières 2009 : robe assez claire, nez fruité, fraise, fruits rouges, peu soufré. Bouche toute en finesse, portée par une belle acidité, beaucoup de fraîcheur pour 2009, quelques notes florales, manque un peu de longueur même si ça reste plus que correct pour un villages. TB.

clavelier

 

Posté par tomy63 à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2015

Machard de Gramont (Nuits-Saint-Georges) ***

Bertrand (et Axelle) Machard de Gramont

Bourgogne Grands chaillots 2013 : pleint de petits fruits rouges, de griotte, de framboise, frais et gouleyant, léger manque de matière par rapport aux suivants. B+.

NsG Terrasses de Vallerots 2013 : gouleyant aussi, dans un style fruité et fin, bonne acidité, un peu plus de matière que le précédent. TB-.

2011 : un peu plus chaud, plus sombre, légèrement grillé, manque de fraîcheur. B-.

NsG Aux Allots 2013 : on retrouve les petits fruits rouges et la fraîcheur des 2013, un peu plus tannique que Vallerots même si on reste sur des vins en finesse. Plus de longueur aussi. TB.

machard de gramont

 

Goûtés sur le salon In Vin Bio Veritas 1 :

Machart de Gramont *** - Nuits St Georges Terrasses de Vallerots 2008 : jeunes vignes, très frais, grosse acidité, légèrement épicé, belle longueur mais manque de matière. B+.

Machart de Gramont *** - NsG Terrasses de Vallerots 2010 : moins acide et un peu plus de matière que le précédent. TB-.

Machart de Gramont *** - NsG Aux allots 2010 : plus puissant, plus de matière, plus épicé, plus long que les précédents, bonne fraîcheur. TB.

Machart de Gramont *** - NsG Aux Allots 2009 : puissant, encore plus épicé, mais manque de fraîcheur, il s'est un peu refermé. TB-.

 

Sur IVBV 4 :

Bourgogne blanc 2014 : chardonnay assez gras et fruité, léger beurré, manque un peu de tension. B.

Orange de Vergy 2015 : (100% aligoté, macération pelliculaire d’un mois) première expérience de ce vin orange, couleur plutôt rose pâle, le nez fait plutôt vin nature, avec des notes de pomme blette, cire, fruits secs, bouche assez différente, sur les agrumes avec des tannins bien présents. Assez long. Déroutant. B+.

Bourgogne rouge grands chaillots 2014 : plus de matière, un peu plus tannique que le 2013 goûté l’an dernier, moins d’acidité, plus marqué fruits rouges et moins groseille/grenadine, plus classique, ça reste un style assez fin.TB.

Nuits-saint-georges Vallerots 2013 : il s’est encore amélioré depuis l’an dernier, il donne l’impression d’avoir plus de matière et de longueur, toujours sur un style fin et léger, aromatique sur la cerise et la violette. TB+.

 

Posté par tomy63 à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]