Languedoc-Roussillon

Languedoc

Le Languedoc est « le Nouveau Monde de la France, la scène de bonnes idées nouvelles et d’attentes de plus en plus exigeantes » (Atlas Mondial du Vin).  Il s’agit en effet d’une région immense, où les jeunes vignerons peuvent facilement trouver de la place et innover dans chaque couleur, avec des cépages variés. La région bénéficie à la fois de la chaleur et du soleil méditerranéens mais aussi d’une certaine fraîcheur au pied des montagnes. La partie orientale est dominée par l’appellation AOP Languedoc, qui remplace l’AOC Coteaux du Languedoc depuis 2006 (mais les vignerons ont jusqu’à 2017 pour changer leurs étiquettes) suivie du nom de ses « crus » : Pic St Loup, Terrasses du Larzac, Montpeyroux, Pézenas (jusqu'à ce que Terrasses du Larzac obtienne sa propre AOC en 2014 et Pic St Loup en 2016)… La partie occidentale bénéficie aussi de la fraîcheur de l’Atlantique, on peut d’ailleurs y trouver des cépages bordelais, à Cabardès par exemple. Les appellations intéressantes sont nombreuses : Corbières, Saint-Chinian, Faugères, Fitou, Minervois, Limoux… Toutes peuvent présenter d’excellents rapport q/p. L’avenir du vin français est probablement ici, si le réchauffement climatique est bien géré.

languedoc

 

Principaux producteurs :

***** Grange des Pères, Ermitage du Pic St LoupMas Jullien, Peyre Rose.

**** Aupilhac, BarralChabanon, Clos Marie, Conte des florisLa BaronneLa Barthassade, La TraverséeLes aurellesMaxime MagnonMontcalmès, Pas de l'EscalettePeyrusRoc d'AngladeSt sylvestre, Terrasse d’elise, Vaïsse.

*** Alquier, Avela, Bergerie de l'arcade, Bertrand Bergé, Boillot JMBorie la Vitarele, CalDemouraCazabanCazeneuveChamp des sœurs, Clos Centeilles, Clos LalfertClos maïaDaumas Gassac, Domaine des Homs, EngelvinGrange léon, Gros-Tollot, HenryLa Garance, La grange de quatre sous, La PèiraLe loup blancLedogarLes eminades, Les vignes oubliées, Leyris Maziere, Mas champartMas de la séranne, Mas des Brousses, Mas des chimères, Mas Haut Buis, Mas LavalMouscaillo, Mylène Bru, NavarrePuech Lazert, Puech Noble, RimbertSénat, SouliéSt Jean de Bébian, Supply-Royer, Villa Voltaire.

** Aigues belles, Amants de la vigneronne, Barré, Borie de Maurel, Canet Valette, Caraguilhes, Castelmaure, Cassagne et vitailles, CathalaCébène, Clos Bagatelle, Chemin des rêves, Clos constantin, Clos de l'Anhel, Clos des Augustins, CostonDeslines, Domaine de la prose, Dom&terreEscattesFabre-Gasparets, Grande Courtade, Gabalie, GaïaHautes Terres, HayolJeff CarrelJoncas (†), LancyreLa MarféeLa Sorga, La Voulte Gasparets, LerysLes fusionnels, Les SoulsLes YeusesLorgeril, Madura, Maels, Mas Aguilem, Mas Bruguiere, Mas Coris, Mas d'Alezon, Mas de MartinMas des caprices, Mas Combarela, Mas Lasta, Mas pas resMas Fabregous, Mas PeyrolleMas Foulaquier, Mansenoble, Michel Hermet, Mirausse, Mille Vignes, MoulinierMurettes, Ollieux Romanis, Oustal Blanc, Pech Céleyran, Pech Redon, Pennautier, Pierre & L'etoilePlan de l’homme, Ravanes, Sauta Roc, St AlbanTerre InconnueTrois Orris, Zélige Caravent

* Allegria, Alliance Minervois, Ancienne mercerie, Antech, Arjolle, Capelle, CapitoulCoopérative du Laurens, Font des ormes, Gérard BertrandGrandes costes, Gourdou, Grézan, HortusHaut Gléon, La Baume, Les Creisses, Mas de Novi, Moulin de Lène, Notre dame du Quatourze, Paul MasPierre Fil, Prieuré de Valcrose, Puech HautSabots d'Hélène, Ste Marie d'Albas, Terres de sableTour Penedesses, Valflaunes, Vignerons d'AspiranVignes d'Elodie, Vin de Merde

 

 

Roussillon

Si le Roussillon peut présenter lui aussi d’excellents vins rouges et blancs dans l’esprit de ceux du Languedoc, son intérêt majeur réside peut-être dans la production de vins doux naturels, des vins qui comme les portos sont mutés à l’eau-de-vie pour stopper la fermentation et conserver les sucres résiduels. Comme les portos ils peuvent connaître un vieillissement non oxydatif pour être bus jeunes et sur le fruit, ou oxydatif et ce sont alors des vins de longue garde aux arômes de noix et de fruits secs. Les grands Banyuls et Maury sont des vins mésestimés, vendus à des prix bien peu élevés par rapport à leur qualité.

roussillon

 

Principaux producteurs :

***** Gauby.

**** Clos des fées, Clos du rouge gorge, Danjou-BanessyGardièsOlivier Pithon, Roc des anges & terres de fagayraVial Magnères.

*** Abbé RousCazesClot de l'oum, Coume del MasEdreL'horizonMas Amiel, Mas Karolina, MatassaModat, Padié, Pouderoux, Puig-parahy, Rectorie, Riberach, Rière-CadeneSalveterreSarda Malet, Sabbat, Soulanes, Tour Vieille.

** Berta-Maillol, Bila-haut, Boudau, Calvet Thunevin, Casa blanca, Casenove, Clos des Paulilles, Domaine de Rancy, Duchene, l’Elephant, Le soula, Lafage, Laguerre, l’Ou, La Nouvelle donne, Madeloc, Mas Camps, Mas Cristine, Mas des Clots, Mudigliza, PaetzoldPietri Géraud, Préceptorie, Schistes, Singla, Traginer, Vaquer…

* Demoiselles, Lavail, Mas de MadameSaint Sébastien

 

Posté par tomy63 à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mai 2020

Domaine de Chevillard (St Pierre d'Albigny) ***

Domaine de Chevillard - Roussette de Savoie 2018 : Couleur très claire, encore des reflets verdâtres, annonce une roussette pas du tout surmûrie. Nez très discret, quelques fleurs blanches, anis, me fait plus penser à du chasselas par exemple que de l'altesse. Bouche bien équilibré avec un joli gras à l'attaque puis une finale plus tendue et minérale où l'acidité revient donner du pep's. L'aromatique est par contre très pauvre en l'état, ce qui rend le vin ennuyeux, simplement quelques fleurs blanches, le lendemain un côté pomme blette qui commence à apparaître. Au final, un vin qui semble bien construit mais qui manque surtout de fruit, ou en tout cas de gourmandise. A revoir dans quelques années. B+.

chevillard roussette 2018

 

Domaine de l'Aitonnement / Maxime Dancoine *** - Solar 2018 : (100% altesse, vin "nature") Couleur enter or pâle et or, bien plus foncée que la Roussette de Chevillard, nez de fruits jaunes bien mûrs, un côté pomme blette, pointe de cire et miel, encore un peu fermentaire, élevage déjà bien intégré, pourrait faire penser à un chenin. Beau volume en bouche avec une superbe énergie, surtout le jour de l'ouverture, fruité assez mûr par dessus, on sent toutefois un vin sur le fil, avec une volatile assez haute. Belle longueur en finale avec beaucoup de tension. Le lendemain, c'est un peu moins bien, moins énergique, avec des notes de fruits blettes un peu trop présentes. Là aussi, s'il  a des qualités indéniables, ça manque un peu de précision pour être au niveau des tout meilleurs. B+.

solar 2018

 

 

Posté par tomy63 à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2020

Benoit Ente (Puligny-Montrachet) ****

Benoit Ente, le frère d'Arnaud, se lance en solo en 1998 avec d'abord 2,5 hectares (5,5 aujourd'hui). Le millésime 2003, caniculaire, lui fait prendre conscience de la fin des vins trop gras/boisés/bâtonnés. Il se lance à la quête de l'énergie grâce à un gros travail à la vigne (bio non certifié) ainsi qu'à la cave, avec des élevages longs dans différents contenants, sur lies.

 

 

Benoit Ente - Bourgogne chardonnay 2018 : Robe très claire qui ne laisse pas paraître de signe d'élevage axcessif ni de millésime chaleureux, nez expressif dès l'ouverture, pointe de grillé (autolyse), beaucoup d'agrumes, citron confit notamment, très léger beurré. Superbe bouche, très "précise", tendue, pas beaucoup de gras, on retrouve les arômes du nez, assez gourmande avec un côté citron à peine sucré, surtout une finale très longue, minérale, calcaire, salivante, qui donne envie d'y retourner. Du haut niveau pour un générique, surtout aussi jeune, qui va surclasser bien des villages. TB+.

 

Posté par tomy63 à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2020

Moreau-Naudet (Chablis) ***

Moreau-Naudet, Chablis Vieilles Vignes Les Pargues 2017 : (les étiquettes pour l'export indiquent Les Pargues Vieilles vignes, et les étiquettes françaises "Caractère")

Couleur entre l’or pâle et l’or, je l’attendais bien plus claire.
Nez sur des fruits jaunes bien mûrs, presque ananas, petite touche beurrée, pointe de miel et de fleurs blanches dans le fond.
Bouche gourmande avec ce beau fruité bien mûr, belle trame acide dans le fond qui étire le vin et lui donne de la profondeur. Très léger gras et beurré, signe d’un passage en fût léger, bien maîtrisé et déjà intégré. Le vin est très confortable.
Finale de longueur moyenne, plus sur des notes de citron et d’agrumes. On y retourne facilement. TB.

Joli vin, que j'aurais probablement placé dans le Mâconnais à l'aveugle.

 

Posté par tomy63 à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]