Soirée 100% vins "au taux de sucres résiduels supérieur à la moyenne" comme l'a expliqué notre hôte, avec au menu : rillettes, foie gras à la pêche coriandre et badiane, tarte céleri/chorizo, poulet ananas et riz, fromages persillés, moelleux citron et gâteau chocolat.

 

1 - Le Pedneault - Cidre de Glace du Québec "Le Glacier" 9,5% : couleur ambrée aux reflets oranges, nez gourmand sur la pomme, un côté pâte de coing, confiture de fraise, quelques épices. Bouche à l'équilibre magnifique avec des pommes sucrées, mais surtout une très belle acidité derrière, une finale longue (ce qu'il manque souvent au cidre de glace je trouve) à peine poivrée, toujours très concentrée et acidulée. Les 9,5% d'alcool ne se sentent pas mais ils apportent l'ampleur nécessaire. TB+.

IMG_20180721_203952

 

2 - Loberger - Tokay Pinot Gris Searing SGN 1990 : Couleur ambrée, nez bien marqué par un côté menthol/eucalyptus, les fruits secs, la pâte de fruit, un peu de noisette. En bouche impression d'un vin qui a mangé ses sucres, pas très concentré, mais frais et élégant, toujours ce côté mentholé, avec une belle longueur. TB+.

IMG_20180721_210231

 

3 - Château Tirecul-la-Gravière - Monbazillac Les Pins 2013 : Couleur claire, nez sur le safran, le miel, la noix de coco, à l'ouverture il devient de plus en plus brouillon. La bouche est fraîche, pas très concentrée, sur les arômes du nez mais avec en finale un côté vanille/coco trop présent à mon goût. Petite déception. A regoûter dans quelques annnées. B.

IMG_20180721_223249

 

4 - François Chidaine - Montlouis sur Loire Les Tuffeaux 2015 : (vin tendre) Couleur très claire par rapport aux autres vins, nez un peu discret au départ puis il s'ouvre sur le citron vert, le pamplemousse, une pointe d'ananas. Bouche très vive, tendue, les quelques grammes de SR l'empêchent d'être austère, très "citrique", on reconnaît bien la patte Chidaine. La finale est très longue, pleine d'énergie et de fraîcheur. Déjà excellent, il devrait être grandiose dans quelques années avec un peu plus de complexité. TB+.

IMG_20180721_223319

 

5 - Château Nairac - Barsac 1998 : Couleur ambre foncé, le nez est sur la pâte de coing, l'abricot, la figue, il m'évoque un chenin comme un vieux Suronde, mais surtout pas du sémillon (quoiqu'il y ait bien un peu de safran). La bouche est concentrée, ultra fraîche, complexe, sur la pâte de fruit, les fruits secs, les épices, un peu de caramel, de l'encaustique. Superbe longueur en plus. Excellente surprise à la découverte de l'étiquette. Le vin de la soirée. TB++.

IMG_20180721_232538

 

6 - Domaine du Traginer - Banyuls blanc 2007 : (grenache blanc, grenache gris, muscat à petits grains) Couleur dorée, nez avec beaucoup d'alcool, peu de fruit. Probablement bu un peu tard, il était sans doute meilleur dans la jeunesse. Quelques notes intéressantes de frangipane derrière et de la longueur cependant. Mais l'alcool est trop présent en bouche pour donner du plaisir. Un peu mieux avec du roquefort. Déception à la vue de l'étiquette. Mais j'aurai au moins goûté mon premier Banyuls blanc ! B-.

IMG_20180722_002519

 

7 - Jean Gardiès - Rivesaltes grenat Cerra 2009 : (grenache noir) Couleur très sombre, nez sur le chocolat, beaucoup de fruits rouges, crème de cassis. La bouche est très fraîche, beaucoup de fruit, pas tant de sucres que ça en fait et pas trop confiturée, finale longue, fraîche, fruitée. Très beau vin. TB+.

IMG_20180722_004745

 

8 - Marco de Bartoli - Passito di Pantelleria Bukkuram Padre della Vigna 2008 : (muscat d'alexandrie) Couleur ambre foncé, nez sur le caramel, le café (à peine trop pour chipoter), girofle, fruits secs, prunes, raisins, abricot, très complexe. Bouche très concentrée avec une bonne acidité derrière pour équilibrer le tout. Il passe bien même après 7 liquoreux. Belle longueur. Dommage que le côté caramel/café soit à peine trop présent. TB+.

padre della vigna bartoli