30 octobre 2016

Domaine de Courcel (Pommard) ****

De Courcel - Pommard 1er cru Les Rugiens 2006 : robe rubis foncé, nez moyennement expressif, encore jeune mais élégant, avec de la mûre, du kirsch, des fruits rouges, du poivre blanc et un peu de pivoine. La bouche présente un beau potentiel mais semble encore un peu jeune, puissante, austère, avec des tannins de qualité mais pas encore assez fondus à mon goût, très bonne acidité qui étire le vin, des fruits noirs et rouges, épices et pivoine. Le style est moins flatteur mais beaucoup plus intéressant que les vins du Château de Pommard par exemple, plus en longueur et tension avec beaucoup moins de travail sur le bois et la texture. Finale très longue sur les fruits rouges et les épices. Gros potentiel sur ce vin mais au final assez peu de plaisir malheureusement. A regoûter dans 5ans minimum. Note : 17/20.

 

De courcel - Bourgogne blanc 2008 : couleur paille, nez expressif dès l’ouverture très marqué par la pierre à fusil, un peu de citron aussi. Bouche vive, tendue, sur la pierre à fusil, très léger beurré, assez bonne matière. Finale assez longue, tendue, minérale et saline, mais la pierre à fusil omniprésente m'écoeure un peu (surtout comparé au Bourgogne de Leflaive). Beau générique néanmoins. Note : 15,5/20.

de courcel

 

De Courcel - Pommard 1er cru Grands epenots 2008 : couleur rubis foncé, nez incroyable plein de petits fruits rouges, de pivoine, de fleurs séchées, très noble, on a l'impressiond'un grand cru de Vosne, bouche toute en longueur, tendue, minérale, mais aussi pleine de fruits sans manquer de matière, tannins présents mais fins. Très grand vin. TB++.

 

Posté par tomy63 à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Clos Roussely (Angé-sur-Cher) **

Clos Roussely - Le clos AOP Touraine 2014 : (100% sauvignon) couleur paille, nez expressif surtout sur la pêche blanche, quelques agrumes, pas trop variétal. Bouche vive, très fruitée, sur la pêche, un peu de bourgeon de cassis désormais, simple mais efficace. Finale un peu courte mais fraîche, sur la pêche et le pamplemousse. Bon petit vin. Note : 15/20.

 

Clos Roussely - Libertine n°14 : (Vin de France, Bio, 100% sauvignon, 60gr SR/L, sol argilo-calcaire, rendements 12 hL/ha, 37,5cl) Couleur or pâle, nez expressif et agréable sur les fruits exotiques (ananas, mangue, passion), un peu de pamplemousse et de mandarine dans le fond. L'attaque en bouche est assez vive, exotique aussi, le sucre est présent mais plutôt bien équilibré au départ. Malheureusement la fin de bouche est alcooleuse (moins le lendemain) et un peu verte, la finale assez courte. On comprend pourquoi le sauvignon est rarement travaillé en moelleux. Note : 14/20.

roussely libertine

 

Posté par tomy63 à 04:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2016

Ramonet (Chassagne-Montrachet) *****

Domaine Ramonet - Chassagne-Montrachet 1er cru rouge "Clos de la Boudriotte" 2011 : couleur rubis, nez expressif, très fruité, il pinote sur de petits fruits rouges, de la fraise des bois, de la cerise avec dans le fond un léger côté épicé (élevage ?). En bouche le vin est très fin, les tannins soyeux, c'est gouleyant, plein de fruits rouges, notes florales, pas de bois ressenti, légère pointe de sucrosité, le tout soutenu par une superbe acidité. La matière est bonne sans être exceptionnelle. Finale de longueur moyenne, tendue, salivante. Une vraie gourmandise. Note : 17,5/20.

 

Ramonet - Puligny-Montrachet "Les Enseignères" 2002 : couleur or pâle, très beau nez, avec de l’ananas, un peu de mangue, un léger côté beurré bien fondu. La bouche fait encore jeune pour 2002, elle est toute en finesse, d’une grande élégance, ananas, citron, beurre, fruits jaunes, juste ce qu’il faut d’acidité derrière. Très facile à boire. Seule la finale un peu courte m’empêche de partir sur un grand cru. Superbe vin. Note : 18/20.

ramonet

 

Ramonet - Bâtard-Montrachet 1999 : Robe dorée, évoluée, nez très miellé, une pointe de cire, floral (tilleul ?), des fruits jaunes. Bouche plus jeune que le nez, avec une très grosse ampleur, épaisse, beaucoup de miel encore, grosse tension derrière, des agrumes, moins sur le côté floral et cire. Superbe longueur. Grand vin à son  apogée. TB++.

 

Posté par tomy63 à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2016

Henri Jayer (Vosne-Romanée) ******

Henri Jayer - Echezeaux 1989 : le bouchon s'effrite complètement à l'ouverture mais il indique bien le domaine et 1989. La robe est rubis clair avec des contours tuilés, le nez est surtout sur le sous-bois au départ puis après une demi-journée d'ouverture on trouve un beau mélange de kirsch, de confiture de fraise, de griotte et de notes tertiaires, champignon, truffe, feuilles mortes, terre, cuir, mais pas de rose ou de notes florales. Il fait peut-être un peu chaud, mais ce n'est pas étonnant vu le millésime. La bouche est grandiose, avec une texture de velours, des tannins quasi imperceptibles, un peu moins de tertiaire qu'au nez même si on sent bien le côté truffe et sous-bois et un peu plus de fruits, moins kirschés, plus frais et confiturés. A l'ouverture il manquait un peu d'acidité pour équilibrer le vin mais après une une longue aération et servi plus frais je lui trouve la fraîcheur qu'il lui manquait jusque là, même si bien sûr on n'est pas sur un style tendu et minéral. C'est un vin très facile et gourmand, qui glisse tout seul. La finale est très longue, sans être exceptionnelle non plus, sur les fruits rouges confiturés et à nouveau un peu plus de sous-bois. Pas le plus grand vin de ma vie (même si on en est pas très loin) mais peut-être la plus grande émotion. Un moment inoubliable pour un amateur de bourgogne comme moi. Note : 19/20

P1060623

 

Posté par tomy63 à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2016

Weingut Feiler-Artinger (Autriche) ****

Feiler Artinger - Ruster Ausbruch Essenz 2006 1/2 bt : (60% chardonnay 40% welschriesling, 429gr SR, 5,5%vol.) Couleur dorée, nez très exotique, beaucoup de coing, de fruits de la passion, de la mangue, des fruits jaunes, du miel, peut-être une pointe florale. La bouche est douce, ultra épaisse, concentrée et en même temps parfaitement équilibrée par une grosse acidité, sur les arômes du nez avec un côté miellée encore plus évident. Finale longue, belle ampleur pour un vin à 5,5%, avec un peu d'agrumes aussi désormais. Très grand liquoreux, encore tout jeune mais qui offre déjà énormément de plaisir. TB++.

 

Weingut Feiler-Artinger - Ruster Ausbruch Essenz Zweigelt 2013 : (100% zweigelt, vendanges les 5et6 décembre, élevage de 2ans en barriques de plusieurs vins, pas de malo, alcool : 6,5%, Sucres : 311,8g/L) Couleur rose foncé aux reflets orangés, nez moyennement expressif à l'ouverture, un peu mieux le lendemain sur du sirop de fraise, de la grenadine, cerise rouge, un peu de figue, pas extrêmement complexe mais agréable et original pour un liquoreux. La bouche est remarquable par son équilibre, la tension est présente tout du long et les 300gr de résiduels ne se sentent que par l'épaisseur de la texture. C'est un vin qui reste très frais et digeste, sur l'aromatique du nez, plein de fruits rouges au sirop. La finale est de de longueur moyenne, principalement sur le sirop de fraise. Excellent liquoreux, original, qui brille aujourd'hui par son équilibre, la complexité viendra probablement avec le temps. Je serais curieux de voir à quoi il ressemblera dans quelques décennies avec du tertiaire... Note : 17,5/20

feiler artinger essenz zweigelt 2013

 

Dispo ici : http://www.levertetlevinbio.com/domaine/207-weingut-feiler-artinger

 

Weingut Feiler-Artinger - Traminer Beerenauslese 2013 1/2bt : (173,8 gr SR/L, cépage 100% traminer ou savagnin) Couleur or pâle, nez peu expressif et un peu alcooleux à l'ouverture, très bien le lendemain avec beaucoup de miel, des fruits jaunes, des épices, un côté mentholé. La bouche est épaisse, concentrée, mielleuse, avec des fruits jaunes mais aussi un léger côté litchi et rose dans le fond, toujours un côté mentholé, le vin est puissant pour un autrichien à 10,5%, il manque un peu de tension sur la fin de bouche sans être non plus écoeurant. Finale assez longue sur le miel et l'abricot. Bon rapport q/p (12€ la 1/2bt), à condition d'ouvrir le vin à l'avance ou de l'attendre encore un peu, de le servir assez frais et de bien l'accorder à table. Note : 16,5/20

feiler artinger traminer

 

Meinklang (Autriche) *** - Burgenlandweiss 2014 : (welschriesling, grüner veltliner, muskat ottonel) robe presque tranlucide, nez expressif, bien marqué par le muscat, raisin blanc avec des notes de fleurs blanches du grüner veltliner. Bouche perlante, légère (10,5%) vive et fraîche, très florale, fruitée, mais manquant de tension. Finale très courte mais salivante et fraîche. Vin très facile à boire et désaltérant. 14,5/20.

meinklang

 

Meinklang – H 2013 : (100% harslevelu, 5,5g SR) Couleur paille,légère réduction à l’ouverture et beaucoup de gaz, bien mieux après quelques heures de carafe, nez fruité, beaucoup d’agrumes, quelques notes florales. Bouche perlante avec quelques grammes de sucre (comme un riesling allemand), vive, fraîche, fruitée, manquant d’un peu de gras mais très facile à boire, quelques épices en fin de bouche. Assez bonne longueur, finale tendue, salivante, avec une légère amertume qui rappelle le pamplemousse. Note : 15,5/20.

meinklang harslevelu

 

D'Arenberg (Australie) ** - The Stump Jump McLaren Vale 2010 : (shiraz, grenache, mourvèdre) robe grenat clair, nez puissant très expressif, prunes cuites, kirsch, fruits noirs très mûrs. Bouche puissante, alcooleuse, on dirait un vin muté, manque de fraîcheur, mais beaucoup de matière, tannins bien polis, longueur moyenne. Un vin bien trop lourd à mon goût. 12/20.

d'arenberg stump

 

Posté par tomy63 à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2016

Eric Morgat (Savennières) ****

Eric Morgat - Savennières l'Enclos 2011 : Couleur or, nez expressif sur des fruits mûrs : poire, agrumes, coing, puis en se réchauffant de plus en plus sur des fruits secs et un côté brioché. Le lendemain on trouve un peu de pommes blettes. La bouche est vive, avec une très belle matière, du gras, un élevage très bien intégré, avec de la brioche, de la poire, de la pomme blette, du pamplemousse. C'est assez opulent mais ça reste très digeste grâce à une magnifique tension. La finale est longue, sur l'amertume du pamplemousse, les fruits secs et la brioche. Un Savennières de gastronomie, qui commence à bien se goûter mais qui a encore tout l'avenir devant lui. Après je garde une légère préférence pour le style plus fin et aérien des Savennières de T. Boudignon (d'après le 2013 en tout cas). Note : 17/20.

morgat l'enclos

 

Posté par tomy63 à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tom Litwan (Suisse) **

Tom Litwan - Pinot noir Thalheim Chalofe 2014 AOC Argovie : couleur très claire, nez très marqué par un côté toasté qui fait penser à des fûts surchauffés, loin derrière des petits fruits rouges, framboise, cerise griotte. La bouche est toastée aussi, avec beaucoup de gaz à l'ouverture, assez légère sans être fluette, peu tannique, avec une bonne fraîcheur et des fruits rouges agréables si on regarde derrière le bois. Longueur moyenne. Un vin assez décevant, dont l'utilisation de fûts trop chauffés est étonnante pour un producteur en biodynamie qui souhaite mettre en avant le terroir. Note : 12/20.

litwan chalofe 2014

 

 

Christophe Abbet *** - Ambre 2006 : (Valais, cépages petite arvine et marsanne, 6ans en barriques) Robe ambrée, beau nez sur le praliné, la nougatine, l'abricot sec, le miel, les dattes, le caramel, très gourmand, pas spécialement boisé ni oxydatif. La bouche est par contre décevante, elle manque d'acidité, pas de tension, pas de longueur. L'aromatique est pourtant gourmande, proche de celle du nez, la texture épaisse est agréable, mais un liquoreux qui manque d'acidité ça ne pardonne pas. Très décevant pour un vin qui a la réputation d'être parmi les meilleurs liquoreux du monde. B.

 

Posté par tomy63 à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2016

Clos des rochers (Luxembourg) **

Clos des Rochers - Riesling Grevenmacher Fels Grand 1er cru 2014 AOP Moselle luxembourgeoise : (fût 701, 13% vol.) couleur paille, beau nez sur les agrumes, le citron, avec des notes de pêche blanche et de fleurs sucrées. Bouche vive, légèrement perlante, minérale, sur le citron et le pamplemousse avec un peu trop d'amertume sur la fin de bouche malheuresement. Finale de longueur correcte mais un peu trop amère aussi. Note : 14/20.

riesling clos des rochers

  

Posté par tomy63 à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]