Olivier Pithon - Le Pilou Côtes du Roussillon 2007 : (100% carignan, 18mois en demi muids, rendements 20hL/ha, vignes 100ans pour la partie calcaire, 60ans pour les schistes, 2000bts) Robe grenat, nez expressif sans traces d'évolution, sur le cassis, la cerise, avec un peu de menthol, de garrigue et de cacao. Bouche avec un peu d'alcool à l'ouverture mais parfaite après quelques heures d'ouverture, dans un style pas très concentré ni opulent, mais sur la tension, la minéralité avec une fraîcheur digne d'une syrah du rhône nord, sur les fruits noirs, les épices de garrigue, le cacao, encore très jeune, tannins bien fondus. Finale très longue, fraîche et tendue. Excellent vin avec beaucoup de finesse pour des carignans du roussillon. Note : 17,5/20.

Pithon pilou 2007

 

Olivier Pithon - Laïs rouge 2014 : (60% grenache, carignan, mourvèdre)  Léger, beaucoup de fruit (fruits rouges surtout) peu de tannins, très frais, à peine chocolaté et épicé. Manque un peu de longueur et d'ampleur. Très facile à boire. Note : 16/20.

 

Olivier Pithon - Maccabeu 2014 : couleur claire, nez très minéral, citronné, un peu fermé. Bouche avec un gros volume, pas de boisé ressenti, très minérale, citronnée, et tendue, peu de fruit, un peu austère, en phase de fermeture ?, assez long. Beau potentiel mais pas un gros plaisir en l'état. Note : 16/20.