Jessiaume - Beaune Cent vignes 2005 : il fait encore très jeune lui aussi, plus sur les fruits rouges que le précédent, assez puissant, les tannins sont un peu plus secs, un peu moins long. C’est pourtant un beau vin, mais il souffre surtout de la comparaison avec le Chanson. TB-.

 

Jessiaume - Santenay-Gravières 1er cru 2005 cuvée prestige

Bien résumé par Julien, j'ajouterai seulement un côté sous-bois, (terre/champignon/humus) surtout au nez qui lui donne une complexité absente du vin précédent. Très bonne matière, grande longueur, un grand vin. 17,5-18/20.

"Le troisième rouge se présente encore avec une très belle robe, dense et profonde avec des reflets rubis. Le nez est superbe de classe. A fond sur la cerise, le cassis, les épices tout en restant frais avec de la réglisse, du zeste d'orange. C'est très pur, précis, complexe avec des notes de cuir également. La bouche ne dénote pas avec une très belle matière, pleine et juteuse qui remplie la bouche. C'est soyeux, la tanins sont fins. On a une très longue finale sur le fruit et la réglisse donnant un coté très digeste au vin. Très beau vin."

 jessiaume