Amiot-Servelle - Chambolle-Musigny Les Bas doix 2009 : couleur rubis foncé, nez expressif dès l'ouverture, sur les fruits rouges (framboise, fraise) et une pointe de fruits noirs. La bouche reste sur les fruits rouges, mais avec un léger trait végétal qui lui donne de la fraîcheur, et une pointe d'épices. Bonne acidité, surtout pour 2009, les tanins sont bien fondus, pas d'élevage ressenti, il manque juste d'un peu de matière. Finale de longueur moyenne, très fraîche, fruitée. Bon village, qui donne envie de découvrir les 1ers et grands crus du domaine. Note : 16,5/20.

bas doix

 

Amiot-Servelle Chambolle 1er cru Les amoureuses 2015 : (FDGV15) très fruité, tannins d’une grande finesse, belle matière, le plus beau 2015 rouge du salon avec le Bonnes-Mares de Roumier. TB+.

Amiot-Servelle Chambolle 1er Cru Les Charmes 2014 : (FDGV16) plus fin que les Cras, sur les fruits rouges, pas de boisé ressenti, bonne longueur même si un peu moins que les Cras, moins minéral aussi, bonne matière, tannins fins. TB.

 

Amiot-Servelle – Chambolle-Musigny 1er cru Les Fuées 2010 : robe rubis foncé, nez expressif, qui pinote bien, sur la mûre, la cerise, la grenadine avec pas mal d’épices (liées à l’élevage) et un très léger boisé dans le fond. La bouche est gourmande, fruitée, avec une belle acidité, quand même assez puissante et épicée pour les Fuées (je partais plus sur Gevrey à l’aveugle), des tannins bien fondus, et toujours ce côté bois/épices. Belle longueur. C’est encore un peu jeune mais déjà excellent en l’état. TB.