Comte Armand - Auxey-Duresses 1er cru 2010 : couleur rubis foncé, nez expressif, sur les fruits rouges légèrement confiturés (plutôt fraise), mais aussi des fruits rouges plus acides (groseille), une pointe de fruits noirs (mûre ?) et un côté végétal/ronce qui lui donne de la fraîcheur. Aucune trace de bois, peu extrait, beaucoup de classe. La bouche est très fruitée aussi, avec des tanins bien présents mais fins, une bonne acidité, de la fraîcheur, elle manque juste d'un peu de matière. Bonne longueur sans être exceptionnelle. Un très bon pinot, avec beaucoup de classe. Je l'aurais bien placé sur un Morey ou un Gevrey villages. Déjà beaucoup de plaisir maintenant, mais il peut être attendu sereinement. Note : 16,5/20.

P1050509

Informations complémentaires d'après le site du domaine : 100% égrapppé, Assemblage des lieux-dits "Breterins" exposé plein sud sur des terres blanches et légères conférant une maturité avancée pour l’appellation et des vins tout en fruit, et "Duresses", exposé Sud Est sur des terres à argiles bruns conférant des vins plutôt denses et tanniques. Elevage 18mois avec 25% fûts neufs.

C'était aussi l'occasion d'essayer les Spiegelau Cremona bourgogne (sur la photo). De très beaux verres offrant un nez précis et expressif. Par rapport à mes Stölzle habituels (copie des Spiegelau authentis vin blanc) ils jouent bien leur rôle en offrant plus de rondeur et moins d'acidité en attaque mais du coup l'acidité semble plus présente en fin de bouche. Ils sont par contre un peu grands à mon goût. Le genre de verre à sortir lorsque l'on tombe un beau pinot à 2 ou 3 personnes mais pas plus. Mais du coup la boîte de 4 est suffisante.