Visite du Château Lafite-Rothschild

lafite

P1050321

 

Rdv pris par mail environ 2 mois à l'avance. Les visites ne se font pas par groupes chez Lafite, nous sommes donc seuls avec le guide. On commence par un topo sur l'histoire du domaine et sur la famille Rothschild face aux vignes. Le domaine possède presque 120 hectares, avec une part très importante de cabernet sauvignon, un peu de merlot, de petit verdot et depuis peu quelques plants de Malbec. Les parcelles sont un peu plus éparpillées qu'à Pontet-Canet, avec notamment quelques vignes (4,5ha) sur la commune de Saint-Estèphe. Le domaine possède une dérogation qui lui permet d'intégrer ces raisins dans son vin d'AOC Pauillac.

P1050320

 

La visite continue avec les cuveries, un premier chai, une partie de la cave et des galeries souterraines. Les employés sont en train de finir le soutirage et le collage. La vinification est ici beaucoup plus classique que chez Pontet-Canet (vendanges en vert, taille des vignes, filtration, collage...) Le grand vin passe entièrement en barriques neuves 18 à 20 mois, le second vin "Les Carruades de Lafite" en barriques d'1 vin. Environ 300 000 bts de Lafite sont produites par an, 400 000 de Carruades, plus quelques-unes du 3e vin. Il y en aura évidemment bien moins en 2013 où les rendements sont tombés de 45hL/ha en moyenne à un peu plus de 30hL, soit encore moins qu'en 2003.

P1050325

P1050329

P1050332

 

Puis passage dans le grand chai, imaginé en 1985 par l'architecte Ricardo Bofill et inauguré en 1987. Un concert de musique classique y est donné une fois par an pour l'acoustique exceptionnel du lieu. A noter que depuis 3-4ans le domaine ne remplace plus les bouchons des bouteilles des particuliers à cause des trop nombreuses contrefaçons.

P1050333

1391797356984

 

La dégustation d'un Lafite 2001 se fait à l'intérieur du chai, à la lueur des bougies. C'est un millésime qui présente un bon "compromis" entre des vins qui seraient trop jeunes, et des vins plus vieux qui commencent à se faire rares. C'est aussi un millésime sous-estimé, bien plus abordable financièrement que 2000 par exemple, et qui commence à donner beaucoup de plaisir (alors que 2000 ne sera pas prêt avant 10-20ans).

Enfin la sortie du chai. L'achat n'est pas possible au château. Au final, une très belle visite d'une bonne heure. Comme pour Pontet-Canet, c'est un vrai privilège de pouvoir être accuielli de la sorte dans ces grandes propriétés (gratuitement là aussi).

1391797312106

 

Lafite-Rothschild 2001 : (près de 89% de cabernet sauvignon) couleur sombre, pas de traces d'évolution. Nez expressif, sur les fruits noirs (cassis surtout), le cèdre, très légèrement épicé, un peu de tabac aussi. Bouche d'une grande finesse, avec des tanins présents mais soyeux, pas de bois, une très belle acidité qui étire le vin. Sans être fluet le vin ne me semble pas non plus très épais. Finale très longue, très fraîche, fruitée. Un vin déjà excellent, pourtant pas encore tout à fait à son apogée. Il possède la fraîcheur qu'il manquait à Chevalier 2001 par exemple, la "tension" et la classe des grands cabernets sauvignons qu'il manquait à Latour et Mouton 2004, mais il joue moins sur la texture, il est par là plus proche d'un Margaux 2003 ou de Pontet-Canet 2007, des vins "en longueur". Le potentiel de garde est très élevé, il devrait être magnifique dans 15-20ans. Note : 18,5/20.

lafite r