Goûtés lors du GT 2013 :

Gevrey Ostrea 2011 : léger, mais plein de fruits rouges, bien dans le style Trapet, très frais et fin. TB.

Chambertin GC 2011 : le nez est un peu discret mais la bouche est sublime, très minérale, très tendue, pas une grosse matière, mais beaucoup de longueur. Plus convaincant encore que le 2010 goûté l'an passé. TB+ (18-18,5/20).

 

Goûtés lors du GT 2012 :

Gevrey 2010, un vin assez léger, sur le fruit, déjà agréable à boire. B+ (+- 17/20).

Chambertin GC 2010, encore fermé, avec un beau fruité, une pointe d'épices en plus que le précédent, plus de matière, assez léger. TB. (+- 17,5/20 en l'état).

 

Goûtés lors du GT 2014 :

Gevrey Ostrea 2012 : très beau nez sur la cerise croquante, bouche fine, tendue, un peu courte. TB-.

Gevrey 1C Alea 2012 : (assemblage qui remplace la cuvee Capita) nez fermé, la bouche rappelle le nez d’Ostrea pleine de fruits croquants, toute en finesse aussi, un peu plus long, pas une grosse matière comme toujours chez Trapet. TB.

 

Goûtés lors de la FDGV 2016 :

Trapet Gevrey 2015 : robe violette des 2016, bouche assez gourmande et fruitée, mais on a l'impression d'un vin en début d'élevage. B+

Trapet Chambertin 2016 : pas du tout en place, marqué par des notes étranges d'amande, trop acide. Pas de raison de s'inquiéter mais c'est dommage de ne pas l'avoir laissé dans le fût. B-.

 

Trapet - Gevrey Chambertin Ostrea 2011 : robe plus claire, nez moyennement expressif, sur les fruits rouges. Une bouche en finesse, peu tannique, légère, mais avec une bonne concentration quand même, beaucoup de fraîcheur. C’est un bon vin, mais qui semble vraiment trop discret derrière l’exubérance de la Grange des pères. TB-.