Comte de Vogüé - Chambolle-Musigny 2006

Couleur : grenat, contours légèrement tuilés, assez sombre pour un Bourgogne, et déjà bien évolué pour un 2006.

Nez : expressif dès l'ouverture, il fait assez évolué pour 2006 (plus que le Chambolle 2006 de Roumier bu récemment), avec un peu de tertiaire (sous-bois) et un beau fruité (fruits rouges, un peu de kirsch), ça pinote !

Bouche : pour du Chambolle il y a une certaine puissance (bien plus que Roumier), avec un peu de tanins mais vraiment très fins, on retrouve le sous-bois et les notes fruités. C'est très frais avec juste ce qu'il faut d'acidité. Bonne matière, sans être exceptionnelle, qui nous rappelle que ce n'est qu'un (excellent) village.

Finale : bonne longueur, très fraîche, le vin descend tout seul.

Note : 17,5/20. Passé la petite surprise d'un vin déjà bien évolué et probablement à son apogée (à mon goût) en ce moment, ce fut un régal, c'est du très haut niveau pour un village.

P1050094

 

Comte de Vogüé Bonnes-Mares 2002 : rubis foncé, un peu évolué et trouble. Nez sur le noyau de cerise, le sous-bois, la terre, un peu de rose et de fraise sucré, assez envoûtant. La bouche fait plus jeune que le nez, moins de traces d'évolution, beaucoup de puissance, et malheureusement un peu d'alcool, des tannins parfaitement fondus, soyeux, fruits mûrs, cerise et fraise surtout. Bonne longueur, mais le côté légèrement alcooleux dérange un peu. Note : 17,5/20.

 

Vogüé Chambolle 2011 : plus de matière que le vilage de Mugnier, mais l’élevage se sent encore un peu trop, plus chaleureux aussi. B+.

Vogüé Chambolle 1er cru 2011 : moins de bois ressenti que sur le village, nez un peu discret en l’état, plus tendu et plus tannique, bon potentiel. TB-.

Vogüé Musigny 2011 : l’élevage ne se sent pas du tout, nez plus expressif que sur le premier cru, de la matière, de la longueur, beau fruité (plus fruits noirs), déjà excellent en l’état. TB++.

 

Vogüé Chambolle 1er Cru 2012 : robe plus sombre que les 2014, plus mûr, gourmand, fruits plus noirs, mais il reste frais, bonne matière avec des tannins soyeux. TB+.

Vogüé Musigny 2012 : dans le style du précédent, noir, mûr, mais avec des notes de rose au nez qui lui donnent uné élégance folle, encore un peu plus de matière et des tannins de velours. Déjà exceptionnel en l'état. TB++.