Condrieu - Vertige 2009

Couleur : or.

Nez : très gras, beurré, très vanillé, l'élevage est assez présent, ça manque un peu de fruit et d'expressivité, on a juste un peu d'abricot. Le boisé prend le dessus.

Bouche : grosse acidité pour un Condrieu, un peu moins grasse que ce que laissait présager le nez, mais toujours des notes beurrées, de la vanille, un côté légèrement minéral. Bonne matière, assez frais, mais là encore ça manque un peu de fruit.

Finale : très longue, belle acidité et belle fraîcheur, sur la vanille.

Note : 16/20 en l'état. Un vin encore bien jeune, un peu fermé, qui n'a pas encore digéré le bois, mais qui a le potentiel pour faire un bon Condrieu dans 3-5ans peut-être.

cuilleron

Elevage : 18 mois en barrique, parcelle plantée sur le Coteau de Vernon.

 

Goûté lors du salon d'Ampuis 2014 :

Condrieu Les Chaillets 2012 : nez fermé, très gras, peu fruité et assez boisé. B-.

 

Goûté en soirée LPV :

Cuilleron - Condrieu Les chaillets 2012 : le viognier est vite identifié, abricot, violette, c’est vif en début de bouche puis gras, légèrement boisé ensuite, manquant un peu de tension. Bien fait mais un Condrieu dans un style trop exubérant à mon goût, comme souvent avec Cuilleron. B.

 

Cuilleron - Condrieu Petite côte 2013 : couleur or, nez bien abricot et pêche, floral, un  peu de miel aussi. Bouche grasse, fruitée, assez bonne fraîcheur, pas trop boisée, finale juste un peu courte. TB-.

 

Condrieu Les Eyguets 2016 : (environ 110gr SR) Nez très papaye, goyave, bouche aussi avec du miel en plus, très gourmande, manque un peu d’acidité pour équilibrer tout ça. B+.