Benoît Montel ** (Riom) - Madargues Côtes d'Auvergne 2011 (100% gamay) : A l'aveugle je pars tout de suite dans le Beaujolais, vin très doux, très fruité, avec de la cerise très croquante, c'est gourmand et facile à boire. Un peu simple et manque de longueur par contre. 15/20.

Madargues 2013 : proche du 2011, léger et fruité, simple et facile à boire, une valeure sûre. 15/20.

 

Miolanne * (Neschers) - Brut traditionnel : effervescent assez léger, frais, fruité, idéal pour l'apéritif. 14,5/20.

Miolanne * - Volcane rouge 2011 : assemblage gamay/pinot, le fruité du Gamay ressort, vin léger, finale assez courte. 14/20.

 

Marc Pradier * (Martres de Veyre) - Tradition rouge 2011 : proche du précédent (Miolanne), léger, couleur très violacée pour celui-ci, peut-être à peine mieux, un peu plus de fruit. 14,5/20.

Marc Pradier * - Authentique rouge 2010 ou 2011 ?  : Ultra boisé. Mais l'accueil de Marc Pradier mérite le détour. Moyen.

 

Domaine du clos des monts * (Boudes) - Gamay VV 2012 Côtes d'Auvergne : Assez fruité, beaucoup de cassis et de mûre, mais un côté rustique, piquant, peu de longueur. 13/20.

 

Desprat vins * - Côtes d'Auvergne blanc Osez 2011 : un Chardonnay très frais et fruité (agrumes), sans gras ni bois. Pas une grande longueur mais sympa. 14/20.

Desprat vins * - Côtes d'Auvergne La Légendaire blanc 2011 : beau Chardonnay, légèrement beurré, légères notes d'élevage, avec des arômes de fenouil et d'anis. Bonne longueur. Lors d'une seconde dégustation quelques semaines plus tard lors d'une soirée LPV, le vin était très marqué par l'élevage, avec des notes grillées, beaucoup moins bien. Problème de bouteille probablement. 14/20.

Desprat vins * - Côtes d'Auvergne La Légendaire rouge 2011 : Moitié pinot, moitié gamay, très belle matière, des tannins présents mais assez élégants, très légères notes d'élevage, à peine trop extrait et boisé à on goût, mais très belle longueur, assez poivré. Bon rapport q/p. 15/20.

P1030322

 

Jean-Pierre Pradié (Martres de Veyre) * - Côtes d'Auvergne "Annolium" 2012 : (100% chardonnay cuves), vif, frais et fruité (citron, poire), pas une grosse matière, simple mais très sympa. B+.

Jean-Pierre Pradié * - Côtes d'Auvergne "Montagne de Strass" 2011" : (même base que le précédent, passage en fûts), vif, frais mais de la vanille du début à la fin. Moyen.

 

Jacques et Xavier Abonnat (Chalus) * - Côtes d'Auvergne Boudes "La Gardonne" en fûts 2010 : (50% pinot 50% gamay), très clair, nez discret, fruits rouges, assez puissant mais tanins fins, très belle matière, bonne longueur, pas de bois ressenti. TB-. (15/20).

"La Garde" en fûts 2011 : (100% pinot), un peu de bois ici, très grosse matière, plus tannique que le précédent, à attendre un peu. B+.

abonnat

 

Charmensat (Boudes) * - Côtes d'Auvergne Boudes 2013 : (majorité gamay + pinot) commercialisé un peu tôt d'après la vigneronne, mais 2012 est épuisé, couleur violette, gamay classique sur le fruit, léger et peu tannique. B.

"Cuvée d'Autrefois 2012 : (100% gamay, tonneau en chêne), un peu de bois, plus épicé, un peu rustique par rapport au précédent. B-.

"La Centenaire" 2012 : (100% gamay), boisé discret, il a le fruit du premier vin, un peu plus de matière, tanins plus fins que le précédent. B+.

charmensat

 

Annie Sauvat (Boudes) * - Côtes d'Auvergne Boudes "Les Demoiselles" 2013 : robe violette, nez discret, bouche très fruité, cerise croquante, peu tannique. Très sympa. TB-. (15/20).

"Pinot Elevage bois" 2011 : nez très bois/toasté, pareil en bouche. Moyen.

sauvat

 

Cave coopérative de Saint-Verny (Veyre-Monton) * - Véraison blanc 2012 : (chardonnay), léger, fruité. B.

Renaissance 2012 : (chardonnay sur lies, goûté au Boudes la vigne) vif, frais, citronné, bonne acidité, assez court. B+.

Véraison rouge 2012 : gamay sur le fruit très léger, nez fruité et sympa, bouche un peu trop diluée. B-.

Impromptu 2011 : (gamay), beaux fruits rouges, léger, beaucoup d'acidité, frais. B. (14/20).

Basalte 2011 : (100% gamay, VV, 1an fût), un peu de bois, très épicé, poivré, puissant, bonne acidité, à attendre un peu. Manque de finesse. B+. (14,5/20).

basalte

 

 

Marie et Vincent Tricot (Orcet) *** - Désiré 2011 Vin de France : (chardonnay et muscat ottonel, élevage en fûts de plusieurs vins, très légèrement soufré 15mg/L) nez moyennement expressif mais prometteur, brioché avec des fruits mûrs (fruits jaunes, poire), du miel, peut-être un côté eucalyptus. Belle matière en bouche, avec des fruits très mûrs (fruits jaunes), c'est gourmand, l'attaque manque un peu d'acidité mais pas la fin de bouche ce qui l'empêche d'être écoeurant. La finale n'est pas très longue, elle manque un peu de tension, mais elle a un côté salin qui fait saliver et donne envie de se resservir. Bon vin de soif et bon rapport q/p (7,50€), la bouteille ne fait pas long feu. Note : 15,5/20.

desire

Marie et Vincent Tricot - L'Escargot 2011 Vin de France : (100% chardonnay) couleur or assez foncée, très beau nez sur l'ananas beurrée, pointe de vanille, élevage parfaitement intégré. Bouche vive, minérale, beaucoup d'ananas, menthe, réglisse, très fraîche. Seule la finale est légèrement alcooleuse. Mais ça reste un très bon vin. La référence du Puy-de-dôme en blanc. 15,5/20.

Marie et Vincent Tricot - Rosé 2015 : (goûté à Chassignoles) foncé, assez vineux, fruité, perlant. Pas mauvais, mais loin du niveau de leurs blancs ou de leur vin de paille, malheureusement déjà épuisés. B.

Marie & Vincent Tricot - Vin Paillé n°10 : (100% gamay, raisins séchés 3 mois sur paille, 2010) couleur ambrée, trouble. Nez très marqué par la fraise, mais aussi de la prune, pruneau, raisins de Corinthe. L’attaque en bouche est perlante, le vin est reparti en fermentation, mais le gaz part très vite dans le verre, le vin est léger, sucré, mais frais, aussi proche d’un jus de fraise que d’un vin tant il y a de fruit. Finale de longueur moyenne. Très facile à boire. J’aime beaucoup, mais le vin divise l’opinion autour de la table. Une curiosité. TB.

tricot vin paillé

 

Rougeyron (Châteaugay) ** - Châteaugay Bousset d'or 2012 : gamay assez léger et fruité mais plus poivré que le Madargues de Montel bu avant. B.

Châteaugay VV 2010 : style assez poivré aussi, plus tendu que le Bousset d'or, plus de longueur; Joli vin. TB-.

 

Jérôme Chapel (Laps) * - Côtes d'Auvergne Pinot-Gamay 2012 : le nez n'est pas très net, il tire sur le vinaigre. Moyen.

Côtes d'Auvergne blanc 2012 : chardonnay avec un peu de sucres résiduels, un côté oxydatif, mais surtout du vernis. Moyen.

 

Pierre Deshors Tour de Pierre (Le Crest) ** - Côtes d'Auvergne Lauriers de 16ares 2012 : B-.

Nuit blanche 2013 : beaucoup de fruits (citron, poire, pêche blanche), assez vif, bonne acidité. TB-.

Magma 2013 : aromatique proche du précédent, bouche beaucoup plus grasse, épaisse, plus longue mais manque un peu de vivacité. B+.

 

David Pelissier (Boudes) * - Côtes d'Auvergne Boudes Les Fesses 2013 : très fruité, assez léger mais ultra gourmand. B+.

 

Pierre Goigoux (Châteaugay) * - Châteaugay Amandiers rouge 2012 : léger, un peu trop fluet. Moyen+.

 

GAEC Chambe (La Sauvetat) * - Côtes d'Auvergne 2009 VDQS cuvée de Gagnevin : couleur tuilée, léger, trop dilué, très court. Moyen.

 

Badoulin Stéphan Elzière (Molompize) * - Vin de France blanc NM : nez a priori peu soufré, pomme blette, un peu oxydatif, un peu de vernis. Mieux en bouche, un peu de gras, finale moyenne. B.

 

Bonjean (Blanzat) ** - Châteaugay cuvée Gabin 2012 : gamay classique, légèrement épicé. B-.

Brin d'amour Châteaugay 2010 : (pinot-gamay) fruit assez mûr, mais surtout une belle tension, beaucoup plus de longueur que la moyenne. TB.

 

La Bohème, Patrick Bouju (Glaine-Montaigut) ** - Festejar Vin de France NM : (2014, rosé effervescent, gamay d'Auvergne et pinot, sans soufre) couleur rose foncé, nez très réduit, peu engageant, mieux en bouche avec de la fraîcheur, des notes de fraise et de framboise derrière la réduction, bulle assez fine, style un peu vineux, un petit peu de sucre (mais moins que dans les millésimes précédents a priori). Longueur moyenne. Un peu décevant au final, la réduction sur cette bouteille gâche le plaisir. B-. Regoûté sur salon à Chassignoles, sans réduction sur cette bouteille. TB.

 

Aurélien Lefort (Madriat) ** - Les épines à quoi servent-elles ? : un producteur vivement recommandé dans la RVF spécial millésime 2015 dont les vins sont difficiles à trouver : 600 et 800 bouteilles pour les cuvées qui vont suivre, tout est déjà vendu bien sûr. (Gamay, 2015, une partie non égrappée puis élevage court en vieilles barriques de 600L) Celui-ci fait bien vin naturel, il est servi un peu chaud malheureusement, beaucoup de petits fruits rouges, peu de tannins, très léger, de la matière, mais un côté colle/plastique le rend désagréable. B-.

Aurélien Lefort - Sérum : (gamay 2015) servi trop chaud aussi, il a plus de matière que le précédent, plus poivré (terroir volcanique), mais encore plus marqué colle/plastique. B-.

 

Tourlonias (Châteaugay) * – Côtes d’Auvergne blanc 2013 : chardonnay assez gras, amer. Moyen+.

Tourlonias – Côtes d’Auvergne blanc 2012 : notes de pierre-à-fusil, anis, assez gras et amer aussi. B-.

 

Imbeau (Boudes) * - Bout de pinot noir 2014 Vin de France : pinot léger, sur le fruit, peu tannique, peu ou pas de soufre, pas une grosse matière mais très facile à boire. B+.

 

Jean Maupertuis (St Georges sur Allier) ** - Pink Bulles XIV : (rosé effervescent, 100% gamay, Vin de France) couleur or pâle aux reflets roses, nez sur les agrumes avec de la framboise et des petits fruits rouges dans le fond. Bouche légère, aux bulles fines, acidulée, vineuse (un peu trop à mon goût), peu de sucre (4-5gr ?), manquant un peu de gourmandise, sur les agrumes surtout avec un peu de framboise. Longueur moyenne. Note : 14/20.

jean maupertuis pink bulles