Côte-Rôtie - Les Grandes Places 2005

CR de Julien : "Heureusement, le vin suivant va bien remonter le niveau.
La robe est violacée. Le nez est fin et complexe, c'est très élégant. De la mûre, du cassis, un léger côté poivré que j'aime beaucoup balancé par la fraicheur de la menthe et de la réglisse. Envoutant !
La bouche est d'une classe évidente, c'est soyeux avec des tanins enrobés. Le vin est ample et fin à la fois, il remplit la bouche sans jamais la rendre lourde. La longueur est longue et fruité avec une salivation en toute fin de bouche apporté par une belle tension. C'est très très beau."


Robe grenat, très beau nez, sur les fruits rouges et noirs, légèrement épicé, et très frais. La bouche suit bien le nez, c'es très fin, très frais et en même temps on a plus de matière et plus de corps que dans tous les vins précédents, c'est un peu plus tannique aussi (mais des tannins très soyeux). Finale longue, vin très équilibré. Une grande étiquette qui ne nous a pas déçu. 17,5/20.

gerin

 

Dégustation au Bon Cellier (Cébazat) :

Condrieu La Loye 2011 : Beau fruité, c'est très frais, simple, facile à boire mais manque un peu de longueur et de complexité. B (+- 15/20).

Condrieu La Loye 2012 : meilleur millésime que 2011 d'après le producteur, ça s'est véréfié dans le verre, bouche plus grasse, un peu moins fruitée, plus florale, plus longue, plus complexe. TB- (+- 16,5/20).

Côte Rôtie Champin le seigneur 2010 : Nez très toasté, vanillé, bouche boisée, vanillée, grillée. Beau fruité en entrée de bouche mais beaucoup trop de bois. Moyen+

Côte Rôtie Viallière 2010 : Moins boisé que le précédent, mais très chaud, arômes grillées, bonne finale cependant. Moyen

Côte Rôtie Grandes Places 2010 : Encore fermé, bien trop jeune, mais mieux équilibré que les deux autres, plus frais, moins boisé. Ca devrait devenir très bon dans 10ans. TB (+- 17,5-18/20).

 

Gérin - Côte Rôtie les grandes places 2005 : nez à l'élevage parfaitement intégré, fruits noirs, poivre, violette, classe même si ce n'est pas encore très expressif. La bouche a une belle matière, de la fraîcheur, des tannins fins, mais on sent que le fruit ne se livre pas encore totalement, c'est encore très jeune. Belle longueur. Très prometteur.TB.

 

Gérin - La champine rouge Vin de France 2015 : robe sombre, nez discret qui manque un peu de fruit, la bouche aussi, dans une mauvaise phase apparemment. B-.

 

 

Gérin (en off) Ampuis 2018

Champine blanc 2016 : petit viognier en cuves, vif, fruité, assez simple, fait le job. B+.

Condrieu La Loye 2016 : viognier bien plus gras, boisé, vanillé, fenouil, manque de tension. B.

Condrieu Les Eguets 2016 : encore un peu plus gras que le précédent, boisé aussi, mais un peu plus tendu derrière. B+.

Champine rouge 2016 : syrah fraîche, plus fine que sur 2015, beau fruité, quelques tannins en finale,simple mais bien fait, comme le blanc. B+.

St Joseph 2016 : fruits noirs un peu sucrés, gourmand, assez frais, finit sur des tannins encore un peu serrés. Bon potentiel. B+.

Côte Rôtie Champin 2016 : très boisé, vanillé, sur le caramel, pas de fruit. Moyen.

Viallière 2016 : boisé très marqué aussi, mais plus de tension, un peu de fruit quand même, tannins un peu durs sur la finale en l’état. B.

Landonne 2016 : boisé présent mais différent, plus brioché et moins vanillé, bouche fine, belle matière, tannins déjà soyeux, bien fait, dans un style très moderne. TB-.

Grandes places 2016 : même type d’élevage, plus tannique et serré en l’état que Landonne, mais plus de frâicheur, plus droit, et plus long. TB.