P. Usseglio et fils - CdP rouge 1994

"Le dernier rouge se présente un peu trouble. Le nez est très tertiaire, c'est vieux, champignoneux, les algues...bref. Pas terrible.
En bouche, idem, ce n'est pas bon et astringent, plat et acide. Bref, le vin est surement passé."


Couleur tuilée, le nez rappelle le CdP blanc les Grandes vignes du roy par son côté marin et fumé. En bouche c'est très puissant, pas terrible mais pas imbuvable non plus, le côté marin et fumé est moins dérangeant qu'au nez, et on a pas mal de fruits très mûrs, cuits. Ca donne un vin assez original.

usseglio

 

9 – P. Usseglio, CdP 1990 : grenat, nez sur les fruits noirs, épices, un peu de tertiaire, du végétal. Attaque en bouche légèrement sucrée, assez frais, toujours des fruits noirs, des épices diverses. Je lui trouve un côté végétal légèrement trop marqué, mais la table semble l’apprécier plus que moi. Encore jeune pour 1990. B+.