Brewdog

Brasserie écossaise (de l'Aberdeenshire) créée en 2006 par James Watt et Martin Dickie.

 

Brewdog 5 a.m saint

IPA ambrée à 5% et 25 IBU. Houblons : nelson sauvin, amarillo, sicoe, cascade, centennial... Malt : Marris Otter...

Couleur : cuivrée.

Nez : très fruité, caramel, sève de pin, des fruits rouges qui la rendent assez originale, pêche et un côté exotique (ananas).

Bouche : très fruitée, une très belle amertume (qui fait plus que 25 ibu je trouve) la rend très désaltérante. On a toujours la sève de pin, beaucoup de litchi, des fruits rouges, du pamplemousse et de la mangue.

Finale : longue, sur une légère amertume, le caramel et le pamplemousse, elle n'est pas trop asséchante, et désaltère bien.

Note 18/20. Excellente bière avec des fruits rouges très originaux pour une IPA. Facilement disponible, elle s'est imposée comme un classique. Attention quand même certains brassins sont plus fruités que d'autres.

brewdog 5 am

 

Brewdog Hardcore IPA

Imperial IPA, 9,2% houblons : centennial, colombus, simcoe, 150 IBU

Couleur : ambrée

Nez : très exotique : ananas, mangue, fruits de la passion, litchi... excellent.

Bouche : attaque franche et acide, l'amertume est bien là mais les 150 IBU passent tout seul. A nouveau sur les fruits exotiques, les agrumes, et un côté caramel également.

Finale : très longue.

Note : 18,5/20 Ma préférée chez Brewdog, pour sa puissance son amertume et son exotisme.

hardcore ipa

 

Brewdog Punk IPA

IPA à 5,6% (ou 6% suivant la version), houblons : chinook, nelson sauvin, simcoe, ahtanum. 45 IBU.

Couleur : vieil or

Nez : litchi, citron, pêche, raisin blanc. A peine moins exotique que la précédente.

Bouche : assez douce, très belle amertume bien maîtrisée là encore. Version soft de la Hardcore si on peut dire : mangue, ananas, litchi. Moins de caramel que dans les précédentes.

Finale : à peine moins longue que la Hardcore, manque un peu de punch.

Note : 17,5/20 Un peu en-dessous de la Hardcore à mon goût, à peine trop légère, excellente quand même.

punk ipa

 

Brewdog Hoppy Chrismas 7,2% : Même arômes que la Punk, (agrumes, pamplemousse, fruits exotiques), à peu près le même niveau d'amertume, mais plus forte en alcool (même si les 7% passent tout seul). Alors où est l'intérêt de cette série limitée, si ce n'est commercial ? Pas la moindre idée, mais en tout cas c'est excellent. Même niveau que la Punk. 17,5/20. (Dispo sur biere-revolution).

hoppy

 

Brewdog Dead Pony Club 3,8% : (houblons Simcoe, Citra, HBC), très beau nez d'American IPA, très exotique, beaucoup de pamplemousse, fruits de la passion, mangue. La bouche est plus sur les agrumes, très légère, très désaltérante, mais on sent un peu trop la dilution. Finale très courte, légèrement amère. Le nez était vraiment au-dessus, mais ça reste une bière très désaltérante par temps chaud. 16/20.

brewd

 

Brewdog Libertine black ale 7,2% : Couleur noire, mousse assez fine. Nez très fruité, très IPA, fruits exotiques, avec des notes très légères de café, de genévrier et de girofle. Bouche un peu moins fruitée, plus fermière, un peu d'amertume, un peu plus de café maintenant, épices, réglisse. Bonne longueur, assez légère, finale sur les épices et le café. Un bon mélange entre une stout et une IPA. 17,5/20.

brewdog libertine

 

Goûtées lors des différents Witch :

Brewdog Oscar blues Shipwrecker 10,5% barley wine : un peu de caramel, plein de fruits secs, légère amertume qui équilibre bien le sucre, longue, très bien faite. 17,5/20.

Brewdog Clown King US Barley Wine 12% : assez sucrée, très caramel, m’a rappelé un peu la Samichlauss en moins bien, vite écoeurante. 15/20.

Brewdog Cocoa Psycho 10% : bon stout où on ne sent pas la coco en fait, c’est puissant et bien concentré en café. 17/20.

Brewdog Tokyo 18,2% : très sucrée, beaucoup de fruits secs, assez vite écoeurante. 14/20.

Brewdog Alice Porter 6,2% : je n'ai jamais été fan des porter, ça ne commencera pas avec celle-là. Beaucoup de café, de fruits cuits (prunes), un peu d'amertume mais pas assez, trop légère et pas assez concentrée en café. Pas mon style. 14/20.

Brewdog Trashy Blonde : 4,1% 40IBU blonde ale, on sent un peu des agrumes et des fruits exotiques de la Punk ou de la Hardcore mais c'est plus léger, beaucoup plus de céréales ici. Belle amertume cependant. Niveau correct. 14/20

Brewdog 77 lager : 4,9% 35IBU bière assez classique, maltée, caramélisée, citronnée, belle amertume. Moins bien que la précédente. 12/20

Brewdog Tactical Nuclear penguin : Imperial stout à 32% nez souffré, bouche sur le pain grillé et le moka, très écoeurant. 9/20

nuclear

 

Brewdog Paradox Jura : Imperia stout 15% vieilli en fûts ayant contenus du Whisky de l'île de Jura. couleur noir, nez légèrement fumé, sur le moka, le toffee, le cake de noël... Bouche un peu boisé et vanillé, légère fumée et encore moka. Les 15% se sentent pas. Pas trop mon style mais très bien fait. Note 17/20

paradox jura

 

Brewdog Jack Hammer IPA 7,4% 100 IBU au fût : (houblon centennial) belle couleur dorée, nez très expressif, houblonné, exotique, sur la résine, le pamplemousse, les fruits de la passion. Bouche assez légère pour 7,4%, pas très sucrée ni caramélisée, mais bien fruitée, sèche, exotique encore, de la pêche, de la mangue, du pamplemousse, de l'ananas, avec une belle texture un peu épaisse. Très belle longueur avec une grosse amertume. A mi-chemin entre la Punk et la Hardcore. Note : 18/20. (Notée 3,7 sur Ratebeer).

jack hammer

 

Brewdog Old World Russian Imperial Stout 9,5% : (bu à la pression) couleur très noire, nez expressif, café, chocolat noir, vanille, une pointe de cendre et de fruits rouges. Bouche assez facile pour une IRS, bien équilibrée, pas trop puissante ni trop amère ni sucrée, épaisse, sur le café, le cacao, un peu de vanille. Il lui manque juste un peu de longueur et d'amertume en finale, un peu trop "sage" pour être une tuerie. Mais ça reste un très bon stout, assez facile à boire. Note : 17,5/20. (Noté 3.81 sur Ratebeer).

brew irs