Masterclass animée par Pat lors du Witch 2012 - CR de Dagde alias "le scribe"

 

Berry Bros 1902 :
Visiblement ce n'est pas la première boutanche qui passe au Witch et les évolutions sont parfois divergentes. Le nez est juste terrible, gras sur le sherry et le malt. Par contre après c'est plus lâche, moins gourmand. C'est forcément assez court plus sur le bois, un peu d'amertume, moins gourmand. Il y a même un peu de fumée. C'est très bien cette affaire bien que la bouche soit un peu en retrait. Moyenne de 83/100.

VOE Scotch Whisky Rare Old Dymock Howdens & Co. - Années 40-50 :

Il y a là plus de malt, toujours du boisé, mais une jolie consistance avec une finale des plus honnêtes. Très cohérent et plutôt agréable. Moyenne 82-83/100.

Teachers Highland Cream 70° Proof (Teacher's and sons), Années 50 :
Proche du sherry avec des aventureuses notes chocolatées, toujours céréalier, de la poire fraîche également. Longueur assez surprenante pour un blend. Pas mal du tout. Moyenne 83-84/100.

blends witch 2013

Johnny Walker 70° Proof (environ de la fin des années 50) :
le nez est un peu gazeux, un peu plus corsé sur le fumé, pas de fruité. Il ne m'a pas laissé une grande impression. Moyenne 80-81/100.

For The Scotsman 1967 150th anniversary over 8 years 70 proof :
Alors celui-là ne m'a pas vraiment plu. Trop porté par l'alcool, les saveurs se neutralisant de trop et sans grande longueur. Celui que j'ai le moins aimé du lot. Moyenne 81/100.

The spey cast import Italy Pinerolo, 70 proof botled for Giaccone (70's?) :
Du fruit (prune), de la vanille, du boisé et une finale qui part sur des touches de sherry. Pour moi c'était une des bonnes surprises. Moyenne 86-87/100.

Inverallan 28 ans CS 55,7 %, Old Malt Scotch Whisky WP Reserve :
Le nez est sur le citron, le beurre, le malt. C'est prometteur. La bouche est sur le malt, assez gras bien que l'intégration alcoolique soit chancelante. Moyenne 84/100.